Partagez | 
 

 A neverending battle [ PV Shayne, Alona, Tesla ]

Aller en bas 
AuteurMessage
James Shepard
    GHOST ♠ Vengeance is ruthless...

GHOST ♠ Vengeance is ruthless...
avatar

Messages : 318
Date d'inscription : 20/06/2010

Dossier Psychatrique
Age: 43
Relations:
Equipements:

MessageSujet: A neverending battle [ PV Shayne, Alona, Tesla ]   Mer 18 Aoû - 1:08

[ Hors jeu : ordre de post : James, Shayne, Alona, Tesla ]

Soirée comme les autres ici à Seven Sins City....Ce soir pourtant n'était pas une soirée qui s'annonçait longuette et fortement ennuyeuse. Pourquoi ? Parce que je voulais frapper un grand coup dans les livraisons de drogues dans cette ville. Mais cela ne s'annonçait pas facile. C'est pourquoi j'étais moi-même sur le terrain avec mes gars de la Ghost Recon. Nous étions dans le port, faisant parti du décor grâce à nos camouflages optiques. Et personne ne nous verrais. Mes gars étaient préparés et le pilote du Pave Low Ghost attendait mon signal pour larguer et déployer le drone D.O.G. J'avais demandé à Shayne et Alona de venir, ainsi qu'à cette flic nommée Tesla Miller. Le Cross-com m'afficha la position des ennemis ainsi qu'une carte tactique de la zone. Force d'opposition importante avec un armement lourd. J'aurais le renfort si jamais cela tournait mal. Les membres de mon escouade affichaient tous un air faussement joyeux et plutôt franchement maussade. Ils avaient vus pire en Russie cependant ou au Mexique. Mais je savais ce qu'ils ressentaient même si ils allaient se battre et écraser l'ennemi. L'opération, je la sentais mal et eux aussi. Puis je vis Shayne et Alona arriver et les signala a mes hommes ainsi qu'au sniper situé plus loin, nous couvrant depuis un poste surelevé.

- Ghost à Blackbird. N'ouvrez pas le feu. Ce sont Jabberwock et Phoenix. Je repète, n'ouvrez pas le feu. Terminé.

- Ici Blackbird, bien recu. Ce n'est pas parce que je suis située à 2200 mètres de votre position que je vais dégommer deux gars de la Shadow. Ca se voit sur le front en plus. Terminé.

Je souris de la remarque. Blackbird ne machait jamais ses mots et restait d'une franchise extrême. Puis je contactais mes deux soldats.

- Jabberwock et Phoenix, ici Ghost. Nous sommes en retraits. Je vous envoie quelqu'un vous récupérer. Ne vous faites par repérer.

Puis je regardais Vulture, un des deux experts en reconnaissance de l'escouade.

- Tu y vas ?

- J'y suis bien obligé après tout.

Et il partit. Invisible avec le camouflage, il avanca puis le désactiva au dernier moment. Et nous ramena les deux membres.

Je regardais mon Lieutenant-Colonel.

- Jabberwock, tu as un plan à proposer ?

_________________


Revenge is like a ghost. It takes over every man it touches.
It's thirst cannot be quenched, until the last man standing has fallen.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shayne Grant
Jabberwock ♣ We can ignore the reality not the memories
Jabberwock ♣ We can ignore the reality not the memories
avatar

Messages : 6263
Date d'inscription : 10/06/2010

Dossier Psychatrique
Age: 32 ans
Relations:
Equipements:

MessageSujet: Re: A neverending battle [ PV Shayne, Alona, Tesla ]   Ven 20 Aoû - 23:52

L'opération de ce soir était prévue depuis quelques jours déjà, en faite elle était sur pied depuis deux jours. Shayne était au réfectoire quand il avait reçu un message d'un soldat qui l'informait que le Général voulait le voir immédiatement. Et le jeune homme était allé voir son chef qui lui avait expliqué qu'une cargaison de drogue devait arriver dans les jours qui suivait à Seven Sins City dans un gros cargo. Le Lieutenant Colonel est un bon tacticien c'est pour ça qu'il avait du faire appel à lui directement plutôt que passer par le Colonel qui était absent. Ce ne fut pas facile pour lui d'élaborer un plan sans avoir la moindre information fiable. Déjà, le jour de la livraison était incertain, mais les sources du militaire lui disaient que ça devrait être dans deux jours. En ce fiant sur cette information, il ne savait rien de plus sur le reste. A quel heure arriverait t'il ? Combien d'hommes seraient présent ? Leur moyen ? Bref, sans ça c'est presque se jeter dans la gueule du loup en y étant invité les bras ouvert. Jabberwock avait bien dit a James que ce n'était pas une très bonne idée, mais que voulez vous, quand le Chef à une idée en tête, c'est dur de lui faire penser à autre chose. Ne pouvant pas abandonner les hommes qui allaient faire partit de la mission, il accepta de poursuivre et d'élaborer un plan provisoire qui était plus un plan d'approche qu'autre chose. Le vrai plan serait décidé en temps réel quand il sera sur le terrain et qu'il verra l'étendu de la situation.

Le jour J arriva, Grant n'était pas trop excité, il vérifié ses armes et s'habillait en conséquence. Son uniforme sur lui, ainsi que le gilet par balle. Il avait fait le plein de munition pour ne pas tomber en manquer en plein combat si jamais il y avait affrontement. Et à Seven Sins City, il y a toujours des affrontements, aucun conflit ne se règle dans le calme en discutant entre gens civilisé. De toute manière, il n'est pas négociateur, son boulot c'est de ce battre alors ça ne le dérange pas vraiment, du moins pas plus que ça, tant que personne n'est blessé ou tué. Alona devait venir avec lui, c'était un bon élément, il savait qu'elle serait efficace, et surtout elle est médecin et dieu sait qu'ils vont avoir besoin de ces talents. Une fois prêt, il sortit et se dirigea dans le hangar ou il prit place dans le Humvee, un véhicule militaire. Phœnix n'arriva pas longtemps après et ils partir au port pour faire la peau à ses dealeurs. Pour le moment, ils n'avaient aucune idée de pour qui travail les méchants à qui ils vont botter les fesses. Est-ce pour les Bushido, les Makarov, ou encore un groupe indépendant qui profite de l'enfer de cette ville pour faire son petit trafique. C'est lui qui conduisait, il roulait ni trop vite, ni pas assez pour ne pas se faire trop remarquer. Dans cette ville les véhicules de l'armée sont souvent la cible de tir. Au bout d'une quinzaine de minutes, Shayne stoppa la voiture à l'entrée du port, il devrait faire la suite à pied, être repéré n'était pas permis. C'est alors qu'il se souvint qu'un agent de police devait les aider, ça serait lui qui aurait eu les informations. Regardant partout, il aperçu la voiture de patrouille au loin mais le policier semblait absent. Le Lieutenant se demandait si l'homme n'aurait pas décidé de jouer les vengeurs tout seul. Il espérait que non. Ne pouvant pas rester plus longtemps à attendre, il indiqua d'un geste à Alona qu'il devait poursuivre pour rejoindre le groupe du Général. Les hangars sombres couvraient leur approche, toutefois ils restaient sur leur garde. Jabb' se sentait suivit, espionné d'une manière désagréable, tellement que ça lui en faisait presque froid dans le dos. Il ne se retournait pas pour autant, mais au moment opportun, il se saisit de son couteau de combat cranté et se retourna vivement en attrapant quelque chose qu'il ne voyait pas et plaqua la lame contre ce "truc".


-On t'as jamais dis que je surveille constamment mes arrières ?

Shayne relâcha l'homme ne le poussa devant lui, c'était un gars de James, vêtu de leur combinaison spécial qui les rend quasi invisible aux yeux des autres. C'est une technologie coûteuse, et seul les hommes du Général y ont accès. Le soldat avait désactivé son camouflage optique, il avait contrarié que le Lieutenant Colonel est réussi à le repérer de cette manière. D'un simple regard, Grant lui fit comprendre que ce n'était pas l'heure pour se genre d'enfantillage et ils continuèrent leur chemin jusqu'à retrouver Ghost et d'autre de ses hommes. Il alla voir Shepard et se posta à coté de lui. Il voulait connaitre le plan, si seulement il pouvait lui laisser deux minutes le temps d'évaluer leur nombre, leur position et leur armement.

-J'y travail, mais c'est pas en me questionnant que vous l'obtiendrez !

Ses yeux étaient rivés devant lui pour voir ou pourrait se trouver la faille. Leur nombre semblait important, une trentaine d'hommes, du moins à l'extérieur et sur le cargo, dans le hangar, il devait y en avoir d'autre, tout comme à l'intérieur du bateau. Certain n'étaient peut être même pas là et arriverait plus tard si jamais il y avait du grabuge.

-A 9h on a un type équipé d'une gatling, et vu l'armure qu'il porte sur lui, il va nous falloir un gros engin pour l'éliminer, mais si on fait du bruit tous ces petits copain vont nous tomber dessus, expliqua Shayne, Je sais comment on va faire ! s'exclama le Lieutenant Colonel, si on se fait repérer par ce type, même avec votre équipement Général on ne fera pas long feu. On va donc passer au dessus de lui pour entrer à l'intérieur du hangar et les prendre par surprise, ils seront tellement déstabilisés que ça devrait tourner en notre faveur. J'espère que vous avez une corde ou un câble et une sorte de lance grappin ?

En se hissant sur la corde, ils arriveraient sur le toit de l'autre hangar sans être vu et ils pourraient si infiltrer et attendre tranquillement ou presque. Une chose lui revenant en mémoire, il regarda Alona et James et lança :

-Au faite, vous avez vu la flic ? Sa voiture est à l'entrée du port mais aucune trace d'elle...

_________________

Pour que le passé devienne demain,
Que ton souffle caresse mon cou,
Que nos mains se joignent de nouveau,
Que tes lèvres frôlent les miennes,
Afin que notre amour perdu renaisse
Et que les mauvais souvenir disparaisse dans les ténèbres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alona Garvey
    PHŒNIX Take me to the riot

 PHŒNIX ♠ Take me to the riot
avatar

Messages : 3700
Date d'inscription : 09/07/2010

Dossier Psychatrique
Age: 26 ans
Relations:
Equipements:

MessageSujet: Re: A neverending battle [ PV Shayne, Alona, Tesla ]   Sam 28 Aoû - 20:22

    Alona se glissa quasi furtivement dans le véhicule, se hissant sur le siège passager du humvee. Elle déposa avec soin le long sac qu’elle portait à l’épaule sur la banquette arrière, avec un sourire en coin. Cela faisait un petit moment qu’il n’y avait plus eu de grosse mission organisée de la sorte. La jeune femme avait eu la chance d’en être cette fois-ci. C’était le général Shepard lui-même qui menait l’opération. La jeune femme n’avait pas eu droit à tous les détails de ladite opération. Le lieutenant-colonel l’avait succinctement briefée sur le sujet, et puis ce n’était comme si ça avait été à sa guise de pouvoir accepter ou refuser cela. De toute façon, la jeune femme avait encore et toujours quelque chose à prouver. Elle voulait enfin être acceptée pour la militaire qu’elle était, et pas considérée comme une moins que rien par ses collègues et supérieurs parce qu’elle était jeune et que c’était une femme. Par ailleurs, elle était médecin et c’était toujours utile à avoir dans une équipe sur ce type de missions.

    Le humvee n’étant par définition pas très discret, Shayne avait eu la bonne idée de ne pas rouler à tombeau ouvert jusqu’au port où ils devaient retrouver le reste de l’équipe. Il était plus intelligent de se disperser et de venir séparément si on ne voulait pas donner l’alerte immédiatement au camp ennemi. Le véhicule ralentit à l’entrée du port, jusqu’à arrêt complet. Ils feraient le reste du chemin à pied. Alona récupéra le sac qui contenait en fait son DSR-1 sniper.

    On avait longtemps gardé la jeune femme en arrière garde sur les missions, chose qui avait toujours eu pour résultat de la mettre hors d’elle. A croire qu’on n’avait pas suffisamment confiance en ses capacités. Elle avait toutefois su se saisir d’une telle opportunité pour développer une expertise dans le domaine du tir de précision. C’était ainsi que de simple arrière, la brune avait su se découvrir un véritable talent, et s’était élevée au rang de sniper. Charger d’assurer la couverture de l’équipe et pouvoir travailler sur les missions discrètes les plus pointues, maintenant elle pouvait le faire elle aussi.


    - Je crois qu’on a de la compagnie, murmura la jeune femme du bout des lèvres, plus pour elle-même que son supérieur qui avait aussi ressenti une étrange présence.

    Ce dernier fût d’ailleurs le premier à réagir en dégainant son couteau. Alona le laissa agir en continuant son chemin comme si de rien n’était. Elle lança un coup d’œil furtif derrière elle, et réalisa que Jabberwock avait attrapé leur suiveur.


    - Hey Vulture, le salua Alona, reconnaissant là un homme avec lequel elle avait eu l’occasion d’exécuter quelques missions.

    Sympa le camouflage, poursuivit-elle en venant se placer à ses côtés.

    Ils échangèrent quelques banalités à voix basse, ce qui changea un peu les idées du soldat qui avaient été attrapé comme une bleusaille par le colonel, le temps de couvrir les derniers temps qui les séparaient du camp de base de Shepard. Shayne était directement allé voir celui-ci pour discuter stratégie. La jeune femme était restée légèrement en retrait et avait salué formellement son supérieur d’un « mon général ».

    Cela faisait un peu bizarre à la jeune femme de se retrouver de nouveau au port. Elle n’y avait pas remis les pieds depuis la fois où elle s’était faite attaquée par un gang de motards alors qu’elle était en civil. Cette fois-ci, elle était de retour, parfaitement équipée et armée jusqu’aux dents. La brune suivit d’une oreille la conversation entre les deux hommes, tout en sortant son matériel qu’elle posa au sol et monta silencieusement. Elle installa enfin le viseur et cala son œil dedans pour examiner le périmètre. D’habitude ce n’était pas son rôle de faire ça lorsqu’elle travaillait en une équipe. Elle avait un sharp shooter qui l’accompagnait, et sa partenaire habituelle était Alvarez qui n’avait pas eu l’occasion de la rejoindre sur cette mission. Mais elle savait aussi bien se débrouiller seule. Alona attendit que Jabberwock ait fini de parler pour élever la voix à son tour.


    - Si vous voulez, je peux aussi nous en débarrassez, mon colonel, se permit-elle alors d’intervenir. Je l'ai dans ma lunette. Et après tout, le temps que quelqu’un s’en rende compte, on sera déjà entrés… et peut-être même ressortis.

    Quant à la flic, je l’ai à 2h, mais je n’arrive pas à voir ce qu'elle fait.

_________________
There must be a way out of here
Said the joker to the thief
There's too much confusion
I can get no relief


Dernière édition par Alona Garvey le Sam 27 Nov - 23:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tesla Miller
Ripoux
Ripoux
avatar

Messages : 213
Date d'inscription : 04/11/2010

Dossier Psychatrique
Age: 32 Ans
Relations:
Equipements:

MessageSujet: Re: A neverending battle [ PV Shayne, Alona, Tesla ]   Sam 27 Nov - 22:55

[Suite a l’appel d’offre et après consultation de la brillante Alona je post ceci si quelque chose ne va pas n’hésiter pas a me le dire, j’espère qu’on va bien s’éclater ensemble dans ce RP]


C'était quoi cette histoire, une opération anti narcotique inter-agence et la police de Bright Falls devait être présente ? C'était bien la première fois qu'on lui faisait ce coup-là, mais cela semblait bien être sérieux, il suffisait de voir la tête rougie par la colère de son supérieur pour s'en rendre compte. Bien sûr après avoir bossé plus de douze heures d'affilées, la jeune capitaine s'était empressée d'exprimer son désaccord, d'autant plus qu'elle pensait enfin pouvoir profiter des vertus relaxantes d'un bon bain chaud avec un bon verre de vodka, mais les menaces du chef de la police étaient un peu plus claires :

« Je veux que vous emmeniez vos fesses au port, si vous n'y êtes pas dans les trente prochaines minutes vous pouvez dore et déjà commencer à pointer au chômage, c'est compris Miller ?!!, j'en ai ras le bol de vos caprices de diva, dois-je vous rappeler que vous avez l'IGS au cul ? »

I.G.S le sigle tabou pour la jolie black, une succession de trois lettres qui ne représentait que des emmerdes pour elle, à en juger par les yeux orbité de son supérieur, elle avait tout intérêt à y aller dans ce fichu port. Le seul gars digne de confiance qui trainait encore ses guêtres dans le poste de police au lieu de se saouler la gueule était ce brave Peter, jeune policier nouvellement affecté, plein de principes, persuadé de pouvoir changer le monde. Le jeune éphèbe était aussi beau que naïf, mais bon il fera l'affaire pour couvrir ses arrières.

Le duo nouvellement formé quitta donc le commissariat à bord d'une Chevrolet, roulant en direction du port, Peter au volant et Tesla les pieds en éventail sur le tableau de bord fumant une dernière cigarette avant d'arriver sur les lieux. Curieusement la jeune policière semblait relativement calme, alors que son collègue était un peu stressé, il avait les mains crispées sur le volant du véhicule peut être était-ce la première fois qu'il participait à une opération de grande envergure ou tout simplement parce qu'il se trouvait à côté de la sculpturale capitaine de police. Quoi qu'il en soit le trajet fut bouclé en vingt minutes, Peter s'avérait plus utile qu'elle ne le pensait, c'était un très bon conducteur.

Le véhicule fut stationné à l'entrée du port, il n'y avait plus qu'à attendre le reste des membres participants à l'opération. Les phares éteints dans l'obscurité totale, les deux policiers étaient en faction guettant les alentours, ils n'avaient aucune idée de qui allait les rejoindre et cela ne plaisait pas à Tesla, subir et suivre passivement les ordres d'un inconnu n'était pas dans son caractère, aussi elle sortit du vehicule et en ouvrit le coffre, afin de récupérer un gilet pare-balle a port discret et un fusil a pompe, un Bennelli M3 super 90. Tesla enleva son chemisier pourpre sombre pour enfiler son gilet pare-balle, puis elle enfila un pull à col roulé noir plus adéquate pour les opérations nocturnes, le tout sous l'œil intéressé de son collègue masculin.

Une fois prête Tess s'avança au niveau du siège conducteur ou Peter légèrement tétanisé par l'angoisse se tenait, Tout en lui tendant l'arme elle lui dit :

« Bon je vais jeter un coup d'œil, je passe par l'entrée principale ils ne se méfieront jamais si une femme se présente seule, toi tu trouves un endroit pour te planquer et tu rappliques seulement quand je te siffle, garde ta radio allumée, mais ne l'utilise que si tu es sur le point de crever, pour me dicter tes dernières volontés, ok »

Elle finit sa phrase en caressant légèrement du dos de la main le visage du bleu en souriant, puis sans écouter les protestations du jeune homme se dirigea à l'intérieur de centre portuaire. Son colt cobra bien dissimulé sous son pull, son taser caché sous son jean noir au niveau de l'ourlet, Tesla marchait avec confiance dans l'enceinte du port, tout était trop calme, le port de Bright Falls est toujours en activité et là pas un chat, même les prostituées qui avaient l'habitude de racoler les dockers étaient absentes, c'était évident comme le nez au milieu du visage, quelque chose se tramait ici.

La discrétion semblait être de rigueur, c'est pour cela que l'officier de police choisit de se mettre à couvert dans l'ombre d'un container, en attendant de voir comment les choses allaient se dérouler.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James Shepard
    GHOST ♠ Vengeance is ruthless...

GHOST ♠ Vengeance is ruthless...
avatar

Messages : 318
Date d'inscription : 20/06/2010

Dossier Psychatrique
Age: 43
Relations:
Equipements:

MessageSujet: Re: A neverending battle [ PV Shayne, Alona, Tesla ]   Ven 8 Avr - 0:35

J’écoutai le plan de mon lieutenant-colonel. C’était assez intéressant, et je n’en attendais pas moins de lui, surtout que je lui avais donné très peu de temps pour me donner une réponse sur laquelle j’avais déjà eu le temps de réfléchir. J’avais moi-même commencé à étudier les différents angles d’attaque, mais je voulais d’abord entendre mes hommes s’exprimer sur le sujet. Parfois, ça donnait des bonnes surprises, quelque chose qu’on n’avait pas vu soi-même. Et d’autres fois, ça confirmait l’intuition que l’on avait déjà.

J’attrapai une paire de jumelles infrarouges et regardai dans la même direction que Jabberwock. Le type à la Gatling, ce ne serait certainement pas un problème. Je pouvais mettre n’importe lequel de mes hommes sur la question. Ils étaient tous spécialement entraînés à ça. Je ne savais pas si je devais me vexer ou non que mon second doute de ma capacité à résister à ce type là, mais je comprenais l’intention. Il faisait attention à ses hommes, et c’était une bonne qualité pour un meneur de troupes.


- On a tout ce qu’il faut, ne t’inquiète pas pour ça.

Je fis ce qui ressemblait à un claquement de doigt, mais sans faire de bruit, et aussitôt, un de mes hommes arriva avec un long sac noir qui contenait des cordes, des baudriers, des lances grappins. On avait déjà de mettre le paquet sur cette mission. C’était un gros poisson que l’on comptait faire tomber ce soir.

Phoenix prit alors la parole, à mon grand étonnement. Je la croyais trop intimidée par moi pour dire quoi que ce soit, mais elle semblait extrêmement professionnelle. Je jetai un nouveau coup d’œil dans les jumelles, me donnant ainsi le temps de réfléchir à chacune des options.

Mes deux soldats mentionnèrent alors la flic qui devait nous rejoindre sur le coup. Elle était enfin sur les lieux. Il fallait absolument qu’on se mette en contact avec elle. Je me tournai une nouvelle fois vers Vulture, pour lui dire d’aller retrouver la flic. Celui-ci fit la grimace, mais prit ses ordres sans un mot. Alors qu’il s’éloignait sous le couvert de l’obscurité, je l’entendis marmonner un « y a écrit guide touristique sur mon front ou quoi ? » qui me fit sourire.


- Bon, que chacun se prépare. On va entrer par le toit, mais pour pas prendre de risque, on se débarrasse aussi de tous les gardes extérieurs. Phoenix, tu l’as en ligne de mire ? Quand j’en donne l’ordre, tu tires. Eagle, récupère le lance-grappin. Au même moment, j’veux que tu balances les lignes. J’irai le premier, Jabberwock juste derrière moi.

Quant à la flic, elle va rester en bas pour l’instant. On aura peut-être besoin d’une diversion. Nash, tu rejoins Vulture en bas. J’veux que vous passiez tous les trois par derrière. Elle aura sûrement besoin de preuves pour arrêter qui elle vaut. Moi, j’veux la peau de leur chef.

Nash était sur le point de disparaitre à son tour dans l’obscurité mais je l’arrêtai.

- Mets-nous en contact radio avec la flic quand t’arrives en bas. J’veux être bien sûr qu’elle a tout capté et qu’elle nous fera pas d’histoires.

Je fis une pause et rajoutai en direction de toute mon équipe.

- Vous connaissez vos rôles. J’veux que tout se passe comme sur des roulettes. Dans deux heures, on est tous rentrés.

[bon, donc dans l'ordre: Tesla d'abord, puis ensuite on s'arrangera selon ta réponse pour savoir qui de Shayne ou Alona passe d'abord]

_________________


Revenge is like a ghost. It takes over every man it touches.
It's thirst cannot be quenched, until the last man standing has fallen.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tesla Miller
Ripoux
Ripoux
avatar

Messages : 213
Date d'inscription : 04/11/2010

Dossier Psychatrique
Age: 32 Ans
Relations:
Equipements:

MessageSujet: Re: A neverending battle [ PV Shayne, Alona, Tesla ]   Dim 10 Avr - 13:12

Silence de mort inhabituel pour un port, tout semblait morne sauf un navire qui était en activité, bien dissimulée derrière son container, la policière observa un peu l'agitation des hommes sur le paquebot, pas évident, elle s'était postée très loin pour qu'on ne la remarque pas, mais c'était à double tranchant dans la pénombre il lui était difficile de bien distinguer les potentiels ennemis. Il lui semblait juste qu'une sentinelle lourdement armée surveillait la voie d'accès principale au bateau.

*Il va falloir plus que deux flics pour prendre d'assaut cette poudrière, il pensait à quoi le chef en m'expédiant ici, il veut ma mort ou quoi.*

Tesla s'apprêtait à rebrousser chemin, d'autant plus qu'elle ne voyait pas les autres participants à la fiesta, c'est alors qu'un désagréable frisson lui secoua la colonne vertébrale, elle avait l'impression d'être épiée, mais par qui? Elle s'était assurée d'avoir été discrète et elle avait beau balayer la pièce de son regard averti elle ne voyait personne à proximité. Soudain le métal froid et inquiétant du canon d'une arme se posa contre sa nuque.

« Pas un mot, on est du même bord. »

L'étranger qui lui avait dit cela venait de sortir des ténèbres tel un spectre décharné, Tesla pensait un moment rêver, mais un autre fit son aspiration aussitôt, c'était bien la première fois qu'elle voyait une tenue de camouflage optique en action, du matos de haute qualité, que seules les grandes agences gouvernementales pouvaient se payer. Ca rassurait la ripoux, au moins elle savait qu'elle n'avait pas à faire à des guignols.

« On va bientôt commencer la fête, mais avant il y a quelqu'un qui veut te causer, il va t'expliquer ton rôle dans l'opération. »

On peut dire que ce genre de présentation ne plaisait pas trop à l'afro-américaine, déjà que cette mission l'emmerdait pas mal et maintenant elle se fait menacer par un barbouze furtif et cerise sur le gâteau on va lui donner des ordres. C'est un peu fort le café pour l'insoumise, elle arracha littéralement des mains du soldat le poste émetteur et l'activa.

« Ici le Capitaine Tesla Miller, de la brigade anti-stupéfiant de Bright Falls, C'est qui le génie qui a organisé ce bordel ? »

Elle se moquait que ce soit un général ou même le président des Etats-Unis qui soit à l'autre bout du fil, Tesla n'était pas contente et elle le faisait savoir avec son phrasé si délicat.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James Shepard
    GHOST ♠ Vengeance is ruthless...

GHOST ♠ Vengeance is ruthless...
avatar

Messages : 318
Date d'inscription : 20/06/2010

Dossier Psychatrique
Age: 43
Relations:
Equipements:

MessageSujet: Re: A neverending battle [ PV Shayne, Alona, Tesla ]   Dim 17 Avr - 18:08

Les militaires que j’avais envoyés avaient à présent rejoint la policière. Maintenant, la petite fête allait bientôt pouvoir commencer. Avant ça, il fallait quand même que j’explique à l’agent Miller toute l’histoire afin qu’elle ne fasse pas louper la mission. Car s’il y avait bien une chose qui pourrait faire tomber à l’eau tout le plan qu’on s’est escrimés à échafauder pour choper celui qu’on chercher à coincer depuis des mois, c’est bien une connerie de flic…. Une fois briefée, tout sera plus clair pour tout le monde.

Le moins qu’on puisse dire, c’est que l’insolence jeune femme ne savait clairement pas à qui elle parlait. Parler ainsi à un général de l’US Army, ce n’était vraiment pas des manières ! Et même le fait qu’elle ne soit pas de l’armée ne l’autorise pas à me parler ainsi de la sorte. Pourtant, je réussis à garder mon calme et à prendre ça d’un ton détaché.


- Le génie, c’est moi. Général Shepard.

Et ce bordel, comme vous le dites si bien, c’est moi qui l’ai organisé. Tout ça est prévu de longue date et il est hors de question que nous rations notre cible. C’est un gros poisson qu’on attend de ferrer depuis trop longtemps. Alors vous allez faire tout ce qu’on vous dit de faire. Et si jamais vous ne le faites pas, je me ferai un plaisir de venir botter votre petit cul de black ! Me suis-je bien fait comprendre ?


Je savais que j’avais été beaucoup plus sec que je ne l’aurais voulu, mais je n’avais plus le temps de plaisanter. Après tout, Makarov lui-même était dans ce foutu hangar, en train de négocier pour récupérer la drogue dans le cargo que lui avait ramené Le Grec. Mais ça, je ne l’avais précisé à aucun de mes hommes. Makarov était à moi, et rien qu’à moi. J’avais réussi à lui mettre deux balles dans la peau et ça n’avait pas suffi à venir à bout de lui. Mais cette fois-ci, je l’aurais une fois pour toute.

Surtout, il fallait que cette mission se déroule sans anicroche. Je voulais à tout prix éviter les pertes humaines. Donc autant dès maintenant mettre les points sur les « I » et les barres au « T », que je puisse enfin commencer à expliquer le déroulement de la mission.


- Plusieurs de mes hommes et moi même allons prendre le bâtiment par le toit. Vous et les hommes avec qui vous êtes allez entrer par derrière quand on vous en donnera le signal. Mais seulement quand vous aurez le signal, pas avant ! Terminé.

Je lançais la radio au soldat à mes côtés et me retournai vers Jabberwock.

- Prépare-toi, on va rentrer maintenant. Phoenix, tu sais ce que tu dois faire.

[alors dans l'ordre, je propose Shayne, Alona, Tesla]

_________________


Revenge is like a ghost. It takes over every man it touches.
It's thirst cannot be quenched, until the last man standing has fallen.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shayne Grant
Jabberwock ♣ We can ignore the reality not the memories
Jabberwock ♣ We can ignore the reality not the memories
avatar

Messages : 6263
Date d'inscription : 10/06/2010

Dossier Psychatrique
Age: 32 ans
Relations:
Equipements:

MessageSujet: Re: A neverending battle [ PV Shayne, Alona, Tesla ]   Lun 18 Avr - 0:59

Jabberwock avait expliqué le plan qu'il avait en tête. Prendre la bâtiment par le toit, c'est surement moins prévisible que de rentrer par la porte principale ou par la porte de derrière. En faite, il n'y a que 10% de chance que leurs ennemies aient prévu de se faire attaquer par en haut. Avant de commencer l'opération qui se déroulerai comme Shayne l'avait expliqué, le Général devait expliquer ce qui allait se passer à Tesla, une policière. Notre Lieutenant Colonel connait la fille, il la déjà vu plusieurs fois sur des enquêtes ou des choses du genre concernant les mafieux. C'est surement pour ça qu'elle participe à l'affaire, c'est qu'elle doit avoir des informations ou qu'elle peut être utile. Il laissa donc Shepard parler et expliquer ce qui allait se passer à la jeune femme. Une fois qu'il eut fini, il se tourna vers le militaire en lui disant que c'était le moment. Grant se redressa et vérifia que son harnais était bien en place, il fit signe à deux autres soldats de viser le toit d'en face et de tirer avec le lance grappin. Les cordes une fois enfoncés dans le mur du bâtiment d'en face, le jeune homme accroché son câble et suivit James qui se hissait déjà dessus. Le dos regardant le sol, il avançait rapidement dans la position du "cochon pendu" ou du moins quelque chose qui y ressemble. Il arriva quelques secondes après son Général et le regarda lui montrer un carreau cassé un peu plus loin. Le jeune homme avança prudemment vers le vitre brisé et jeta un coup d'œil à l'intérieur.

Plusieurs hommes armée faisaient des allée-retour sans penser qu'ils étaient observés. Shayne n'en voyait que cinq peut être un sixième se trouvant derrière un pilier. En gros, il n'y avait rien d'insurmontable. Il y avait également plusieurs conteneur à l'intérieur du hangar, c'était surement de la marchandise volé, ce que voulait vendre Makarov. Le Lieutenant Colonel se retourna vers le Général et les autres hommes qui étaient également arrivé sur le toi. Il leur fit des signes pour leur expliquer la situation. Le langage militaire était très pratique pour ça. James fit également des signes et les hommes qui étaient avec lui commencèrent à venir vers le jeune homme. Celui ci accrocha un filin à une barre de métal et le fit passer dans son harnais, ils allaient tous descendre en rappel. Après avoir regardé qu'aucun ennemie ne les voyaient, il passa le premier et atterri dans un silence derrière un des hommes auquel il trancha la gorge. Pour ne pas faire de bruit, il le fit doucement tomber sur le sol avant de ranger son couteau et de prendre son fusil en main. Les autres descendirent également pour se retrouver derrière lui. Tout était furtif, il ne devait pas se faire repérer et éliminer les gardes dans la plus grande discrétion. Chacun partit dans une direction pour tuer une cible. Shayne s'en alla vers l'entrée car c'est là que se trouvait sa cible. Mais une explosion retentit dans le hangar. D'un geste vif il se retourna est vu du feu et de la fumé un peu plus loin que la ou il était arrivé. Deux secondes plus tard, un grincement et un bruit métallique indiquait l'ouverture d'un des conteneurs et il crut entendre des pas et des cris, puis des tirs. Oui, il se faisait tirer dessus ! Il eut juste le temps de sauter pour se mettre à couvert. Ce merdier était une embuscade, une foutu embuscade.


-Général, vous me recevez ? Général ? Répondez ! On c'est fait avoir ! Ces salaud avaient prévus notre venu. On doit oublier la mission et se replier, ils sont trop nombreux !

Leur chance ne dépassait pas les 10%, ils devaient partir et vite, très vite !

_________________

Pour que le passé devienne demain,
Que ton souffle caresse mon cou,
Que nos mains se joignent de nouveau,
Que tes lèvres frôlent les miennes,
Afin que notre amour perdu renaisse
Et que les mauvais souvenir disparaisse dans les ténèbres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alona Garvey
    PHŒNIX Take me to the riot

 PHŒNIX ♠ Take me to the riot
avatar

Messages : 3700
Date d'inscription : 09/07/2010

Dossier Psychatrique
Age: 26 ans
Relations:
Equipements:

MessageSujet: Re: A neverending battle [ PV Shayne, Alona, Tesla ]   Jeu 28 Avr - 22:20

Alona n’avait pas dit un mot depuis un moment. Elle s’était contentée d’opiner du chef lorsque le Général lui avait demandé si elle avait le type à la Gatling dans sa ligne de mire. Etant donné que rien de plus ne lui était demandé dans l’immédiat, elle prit le parti de faire un tour de la scène à travers sa lunette, de vérifier qu’il n’y avait pas de tireur en planque ailleurs. Normalement, ça devait être tranquille, ou en tout cas, les ghost auraient fait le ménage.

Elle suivit en riant sous cape tout l’échange du général et de Vulture, puis la prise de contact avec la policière toujours aussi brute de décoffrage. La jeune femme la connaissait un peu, elles s’étaient déjà fait quelques concours de descente de téquila à l’occasion. Mais il était vrai qu’elle n’avait pour l’instant jamais eu à travailler avec la policière et ne savait pas particulièrement à quoi s’attendre.

Puis rapidement, il fut tant de se mettre au boulot pour de bon. Le général donna les ordres, et la militaire se mit en position, remettant le type patibulaire dans son viseur. Il n’avait plus qu’à le dire, et elle se débarrassait de lui en un clin d’œil. Elle regarda du coin de l’œil Shayne se préparer pour l’assaut avec le général et reporta aussitôt son attention sur le type en face. Manquerait plus qu’ils se fassent repérer. De moins, c’est ce qu’elle n’avait de cesse de se répéter pour justifier le fait qu’elle soit aussi concentrer sur ce qui se passait sur le bâtiment dans face plutôt que ce qui se passait dans sa propre équipe.

Au moment même où un soldat arma le lance-grappin pour tirer, Alona élimina le garde en face qui s’effondra au sol sans même un bruit. Ses deux supérieurs atteignirent le bâtiment. Ça serait sous peu à son tour de s’équiper et d’y aller, comme le lui indiquait un autre soldat à ses côtés. Elle voulait juste vérifier que tout se passait bien là-bas et couvrir les deux hommes, juste au cas où. Elle faisait plus cela par habitude que parce qu’il y avait un risque réel de problème à ce niveau là.

Une fois qu’ils pénétrèrent dans le bâtiment, la militaire lâcha sa lunette et enfila le harnais pour les rejoindre à son tour. Elle allait s’accrocher à la corde lorsque soudain, une explosion retentit dans le bâtiment d’en face, secouant violemment le hangar à en faire sauter le grappin.


- Merde ! jura Alona.

Tous les militaires autour d’elle commencèrent à s’agiter. La jeune femme regarda la corde qui pendait désormais lamentablement depuis le bâtiment où elle se trouvait jusqu’au sol, et décida sans réfléchir de prendre ce raccourci pour quitter le toit où elle se trouvait. Elle se laissa glisser jusqu’au sol et partit en courant en direction de là où devaient se trouver Vulture et Miller.

Tout en courant, Phoenix s’était emparé de sa radio et hurlait maintenant dedans.


- Mon général, est-ce que vous me recevez ?! Mon général !

Elle s’arrêta en rejoignant son compagnon d'arme et la policière.

- Qu’est-ce qui se passe ?!

- Un guet-apens !


La jeune femme refit une tentative à la radio.

- Jabberwock ! Est-ce que tu me reçois ?! Jabberwock !

- Bordel, je crois qu’ils ont dû rendre les radios silencieuses en rentrant dans le bâtiment. Fais chier !
S’énerva la militaire.

Il fallait qu’elle se calme, mais il n’y avait plus le temps pour un plan et une solution rationnelle. Il ne restait plus que l’option de rentrer dans le tas et faire le plus de dégât possible chez l’ennemi, et surtout essayer de récupérer les hommes de la Shadow vivants.


- Bon, j’ai pas de plan. Alors on rentre dans le tas et vous tirez sur tout ce qui bouge.

Et c’est pas le moment de me dire que c'est vraiment le bordel
, rajouta Phoenix en direction de Tesla, tout en lui collant un M4 dans les bras.

_________________
There must be a way out of here
Said the joker to the thief
There's too much confusion
I can get no relief
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tesla Miller
Ripoux
Ripoux
avatar

Messages : 213
Date d'inscription : 04/11/2010

Dossier Psychatrique
Age: 32 Ans
Relations:
Equipements:

MessageSujet: Re: A neverending battle [ PV Shayne, Alona, Tesla ]   Sam 30 Avr - 18:37

Apparemment le « génie » en question n'avait pas l'air d'apprécier la petite remarque de Tesla. Et bla bla bla c'est moi le général et bla bla bla vous faites ce que je dis parce que je suis le chef. Inutile de préciser que la réponse de Shepard n'avait aucun impact sur la tête brulée qu'elle était. Tesla cependant ne put s'empêcher de pouffer quand le général lui fit la promesse de venir lui botter son « petit cul de black », intéressante comme perspective, mais il va devoir prendre un numéro, la liste des prétendants était longue avec en tête les gars de l'IGS.

Tesla balança la radio à Vulture en lui répliquant.

« Si votre patron veut jouer au soldat je ne l'empêcherais pas. »

Se faisant elle vérifia son arme, sa présence semblait quand même nécessaire dans l'assaut, ce qui n'était pas trop de son gout. Contrairement aux deux soldats en tenue de camouflage, la policière était équipée légèrement, un simple gilet pare balle a port discret et un revolver, si seulement son abruti de chef lui avait vraiment dit de quoi il en retournerait elle aurait pu faire un tour auprès de l'unité tactique pour réquisitionner du matériel en conséquence, heureusement qu'elle avait demandé ou plutôt forcé un jeune policier à l'accompagner, a ce propos il serait peut-être temps de l'appeler. La capitaine de police empoigna sa radio et entreprit de l'appeler.

« Sunshine ? Tu me reçois ? Sunshine mais qu'est-ce que tu fous bordel. »

En guise de réponse elle ne reçut que le grésillement de la radio, l'afro-américaine s'apprêtait à faire une seconde tentative, quand une détonation troubla le silence anormal du port. Une explosion non loin de sa position apparemment.

« Tu parles d'un plan finement pensé. »

Elle avait lancé cela à un des soldats, tandis qu'une autre personne se rapprocha d'elle. Sur le coup la jeune femme crut halluciner en reconnaissant Alona, une amie avec laquelle elle avait partagé quelques verres.

*Mais qu'est-ce qu'elle fait ici*

C'était troublant de voir une femme qui se prétendait médecin ici et armée jusqu'aux dents, une petite explication s'imposait, mais voilà il y avait urgence.

« Toi ma puce, il va falloir qu'on s'explique si on s'en sort vivant. »

Rétorqua-t-elle en armant le M4 que venait de lui tendre Alona, pas de plan, tirer sur tout ce qui bouge, ca commençait à devenir intéressant.

« Très bien, je couvre l'arrière à vous l'honneur, chers soldats. »

C'était dit avec un sourire en coin et un clin d'œil en direction d'Alo. Quoi ? Vous vous attendez vraiment à ce qu'elle fonce la tête la première dans ce nid de guêpes ? Soyons sérieux, Tesla voulait la position la plus sûre et dans ce cas c'était l'arrière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James Shepard
    GHOST ♠ Vengeance is ruthless...

GHOST ♠ Vengeance is ruthless...
avatar

Messages : 318
Date d'inscription : 20/06/2010

Dossier Psychatrique
Age: 43
Relations:
Equipements:

MessageSujet: Re: A neverending battle [ PV Shayne, Alona, Tesla ]   Mar 3 Mai - 2:08

L'opération venait de commencer, tout aller se jouer maintenant. Cela faisait trop longtemps que j'attendais ça pour échouer maintenant. Mon équipe et moi même devions à tout prix réussir, et j'allais avoir la tête de celui que j'attendais depuis longtemps et dont j'étais le seul à savoir qu'il se trouvait à l'intérieur, Vladimir Makarov. Si je parvenais à le tuer, car oui, je le tuerai, ce n'était pas mon genre de laisser un ennemi tel que lui en vie, il ne resterait plus que Bushido à abattre. Avec un peu de chance, il quitterait même Seven Sins City de peur de subir le sort de l'autre chef. Enfin ça restait des suppositions qui ne se réaliseraient si j'arrivais déjà à mener cette mission à bien.

A présent, nous étions sur le toit du bâtiment cible, c'était l'heure de passer à l'attaque. Le Lieutenant Colonel Grant passa le premier, je le suivis et atterris sur le sol avec légèreté, pour ne pas faire de bruit. Pour être plus efficaces, nous avions décidé de nous séparer. Je partis vers l'arrière du bâtiment, jusque là tout allait bien. J'étais méfiant mais pas assez. Je dûs passer devant une bombe, ou marcher sur un fil qui en déclenchait une car je me retrouvai soudain propulsé en arrière contre un mur. Mon bras était en feu et je n'arrivais plus à respirer.

Le souffle m'avait projeté tellement fort que ma respiration en était coupée. Je suffoquais en silence et agitait mon bras dans tous les sens pour faire disparaitre les flammes. Je sentais ma peau me brûler et les vêtements se figer sur celle-ci. Je parvins à stopper le feu, mais mon bras était vraiment dans un sale état. Pour me sortir d'ici il me restait seulement mon bras droit. Mon crâne me donnait l'impression de sonner comme dans une église, mais je ne devais pas m'attarder.

Des coups de feu retentissaient, on s'était fait avoir. Je ne pouvais pas croire que c'était un guet-apens. Je me relevai et saisis ma radio, mais elle était en miettes. Me voila dans un gros merdier, plus possible de communiquer avec mes hommes.

Je savais qu'il fallait battre en retraite, mais mon instinct me disait qu'il était là, que Makarov se cachait quelque part dans l'ombre et que ce serait ma seule chance de l'abattre. Je pouvais faire confiance à Shayne, c'était un brave type et il connaissait bien son boulot. Boitant légèrement, je continuai ma route en faisant plus attention à ne pas me faire avoir par une nouvelle explosion.

Une douleur fulgureuse envahit mon crâne, irradiant à partir de l'arrière de ma tête. Puis je m'écroulai suite aussi coup que l'on venait de me porter à la nuque. On me traina jusqu'à quelqu'un et quand je levai la tête, je le vis. Makarov était là, en face de moi, une arme dans la main pointée dans ma direction. Instinctivement, je portais la main à holster....

_________________


Revenge is like a ghost. It takes over every man it touches.
It's thirst cannot be quenched, until the last man standing has fallen.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shayne Grant
Jabberwock ♣ We can ignore the reality not the memories
Jabberwock ♣ We can ignore the reality not the memories
avatar

Messages : 6263
Date d'inscription : 10/06/2010

Dossier Psychatrique
Age: 32 ans
Relations:
Equipements:

MessageSujet: Re: A neverending battle [ PV Shayne, Alona, Tesla ]   Mer 4 Mai - 16:46

Le piège venait de se refermer sur eux, les Shadow étaient fait comme des rats. Plus moyen de sortir, toutes les issus étaient gardés par des hommes armées. Le seul et unique moyen de sortir de ce nid de guêpe sera en se battant jusqu'au bout. Les autres allaient surement venir en renfort ce qui peut encore leur donner un petit avantage ou plutôt une chance de s'en sortir. Shayne était seul aucun soldat n'était partit de son coté, a vrai dire chacun avait prit une direction pour agir plus vite. L'explosion...c'est l'explosion qui à tout déclenché. Aurait t'il disposait des explosifs un peu partout histoire d'avoir tout le monde ? Ce n'était peut être qu'un dispositif de sécurité, mais il venait de faire son boulot comme il le faut. Maintenant que leur ennemie est au courant de leur venu, il va se défendre et ça risque de ne pas être beau au final. De sûr, l'un des hommes de la Shadow Company devait être touché, sinon comment ça aurait explosé ? La question est qui est blessé ? Shayne avait bien tenté de contacter James mais sans réussite. Ce dernier était en silence radio ou alors sa radio ne fonctionnait plus. Il préféra pencher pour la première solution ne voulant pas croire que la radio du Général puisse être détruite.

Rapidement, il partit se cacher derrière des caisses en bois car un groupe ennemie approchait un peu trop vite. Problème, c'était un cul de sac, il se retrouvait piégé entre des caisses contre un mur. Il ne lui restait plus qu'à ne pas faire le moindre bruit et espérer que le groupe ne vienne pas vérifier sa position. Malheureusement, l'ombre d'un homme qui approchait éclaira le sol. C'était mauvais signe très mauvais signe. Au cas ou, il regarda au dessus de lui, mais même s'il escaladait la pile de caisse il ne serait pas assez rapide. Sa seule et unique solution reste d'affronter le type qui arrive. Il lâcha son arme, et prit son couteau de combat. Avec un peu de chance le groupe d'homme à dût se séparer pour explorer plus rapidement les lieux, et du coup, les autres sont surement plus loin. Donc inutile de faire du bruit inutilement en tirant à tout va. En effet l'homme qui apparu devant lui était seul et dès qu'il le vit il leva son arme mais le Lieutenant Colonel fut plus rapide et lui donna un coup de pied dans la main qui lui fit lâcher son arme. Il prit également un couteau avec un sourire malsain. Bon sang, il ne devait pas se rater. L'ennemie se mit alors à hurler en russe. Oh non, c'était pas prévu au programme ça. Connaissant le russe, Jabberwock avait comprit qu'il criait qu'il en avait un. Tant pis, il doit agir maintenant pour avoir une chance de quitter de cachette avant que les autres arrivent. Le jeune soldat passa à l'attaque. Le Russe n'était pas mauvais et esquiva, mais pas assez rapide et il le planta avec son couteau dans le ventre. L'homme tomba à terre et Shayne quitta sa cachette au moment ou les autres arrivaient. Des coups de feu retentirent, on était en train de le canarder. C'était pas le moment de tomber ! Il parvint à se cacher derrière un pilier. Tout allait bien, enfin pour le moment, aucune blessure, juste une horde d'enfoiré de Russe qui le poursuivent. Plus le choix, il va falloir faire du bruit, il saisit son M4 et se pencha sur le coté pour tirer. Il parvint à éliminer deux hommes, les autres coururent se mettre à couvert. D'autre tir venait de plus loin, de l'autre bout du hangar mais il ne pouvait pas y aller.

Jabb allait tirer de nouveau quand il sentit quelque chose derrière sa tête et une voix qui lui disait en Russe de lâcher son arme. Shayne s'exécuta, il savait qu'un canon de pistolet était pointé sur lui et qu'on pourrait le tuer s'il n'écoutait pas. Il se retourna doucement et on lui donna un violent coup de poing. Il se demandait ce qui pouvait bien retenir cet homme de le tuer. Il parla dans une radio et il comprit qu'il pouvait l'éliminer car il n'était pas important. Le Lieutenant Colonel écarquilla les yeux, c'était donc ainsi qu'il allait mourir ? Le Russe était sur le point d'appuyer sur la détente...

_________________

Pour que le passé devienne demain,
Que ton souffle caresse mon cou,
Que nos mains se joignent de nouveau,
Que tes lèvres frôlent les miennes,
Afin que notre amour perdu renaisse
Et que les mauvais souvenir disparaisse dans les ténèbres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alona Garvey
    PHŒNIX Take me to the riot

 PHŒNIX ♠ Take me to the riot
avatar

Messages : 3700
Date d'inscription : 09/07/2010

Dossier Psychatrique
Age: 26 ans
Relations:
Equipements:

MessageSujet: Re: A neverending battle [ PV Shayne, Alona, Tesla ]   Sam 7 Mai - 16:48

- Si on s’en sort vivant ! Répéta Alona après la remarque de Tesla.

Elle comprenait la réflexion de la policière. Après tout, elle n’avait pas été tout à fait honnête avec cette dernière. La jeune femme ne s’amusait pas à clamer sur les toits qu’elle était militaire. Dans une ville comme celle-ci, cela aurait tout bonnement signifié se coller une cible sur le front. Du coup, quand on lui demandait le métier qu’elle exerçait, elle répondait très simplement médecin. Ce n’était pas vraiment un mensonge puisqu’elle était vraiment médecin. C’était plutôt une omission volontaire….

Mais pour l’instant, c’était le cadet de ses soucis. Elle accorderait à Miller tout le temps qu’elle aurait envie pour discuter de ça, voir pour se faire hurler dessus, mais l’important pour l’instant, comme cette dernière venait justement de l’indiquer, était de s’en sortir vivant. Et au regard de la situation actuelle, ce n’était pas tout à fait gagné.

Un coup d’œil à l’afro-américaine indiqua à Alona que le maniement d’un fusil d’assaut ne lui posait aucune difficulté. La jeune femme roula les yeux lorsque Tesla proposa de la suivre. Courageuse, mais pas téméraire. En même temps, elle comprenait. Elle-même se serait bien passée de rentrer dans ce nid de guêpe qu’on avait remué comme un bon shaker.

Le sergent prit alors les rênes de leur petit groupe d’interventions de trois personnes. Tu parles d’une intervention ! Elle était certaine que de l’autre côté, le reste des soldats s’était aussi affairé et devait pénétrer dans le bâtiment par toutes les entrées possibles. Phoenix fit un petit signe de la main en direction de Vulture qui savait parfaitement comment interpréter cet ordre, et ils entrèrent dans le bâtiment.

La militaire piqua un sprint jusqu’au premier pilier et commença à viser en hauteur pour descendre les tireurs installés sur les passerelles suspendues. Elle-même tireur d’élite, elle savait qu’il fallait toujours commencer par éliminer ceux qui pouvaient se cacher en hauteur et dans les recoins cachés pour les tirer comme des lapins. Alona faisait suffisamment confiance à Vulture et à Tesla pour couvrir ses arrières. Des types couraient dans tous les sens et il commençait à devenir difficile de savoir ce qui appartenait à quel camp.

Une fois que ce fût fait, elle avança à travers des rangées de caisses alignées dans l’entrepôt. Il fallait qu’elle retrouve l’endroit où étaient arrivés les militaires qui étaient passés par la tyrolienne pour entrer dans le bâtiment.


- Miller, ta gauche ! Hurla soudain Alona par-dessus tout le bruit et la fureur.

Quelques lascars avaient surgi de nulle part, de part et d’autre du petit groupe. Phoenix fonça dans le tas en tirant, remerciant le ciel d’avoir emmené autant de chargeurs et de munitions avec elle, et avança rapidement jusqu’au bout de cette aile, sans même vérifier si les deux autres la suivaient encore. Un étrange bruit au bout du couloir avait réussi à attirer son attention. Des éclats de voix et un bruit de radio, le tout en russe.

La jeune femme poursuivit son avancée de façon un peu plus furtive et finit par arriver à destination et tomber sur un spectacle inquiétant. Son supérieur avait une arme pointée à l’arrière du crâne et il était certain que ça ne présageait rien de bon pour lui. Ni une ni deux, elle pointa le canon de son arme vers le russe qui ne l’avait pas vue arriver sur le côté et lui colla une balle dans la tempe. Celui-ci s’écroula au sol comme une poupée de chiffon. Elle aurait pu lui faire l’habituel speech « lâche ça ou je tire », mais de une, elle n’avait pas le temps pour ses conneries, et de deux, son supérieur était en danger et elle refusait de prendre des risques.

Elle s’approcha et tendit son bras à Shayne pour l’aider à se redresser.


- Mon colonel, pas blessé ?

Une courte pause.

- Où est le Général ?

_________________
There must be a way out of here
Said the joker to the thief
There's too much confusion
I can get no relief
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tesla Miller
Ripoux
Ripoux
avatar

Messages : 213
Date d'inscription : 04/11/2010

Dossier Psychatrique
Age: 32 Ans
Relations:
Equipements:

MessageSujet: Re: A neverending battle [ PV Shayne, Alona, Tesla ]   Ven 13 Mai - 0:22

La tenue militaire allait bien à Alona, mais ce n'était pas de la mascarade, la belle était aussi douée avec son arme qu'avec son stéthoscope, était-ce vraiment un toubib ? Le doute était permis, surtout quand on assistait à la démonstration de tir, les hommes tombaient à ses pieds, mais ce n'était pas la passion, mais bien une balle chemisée acier qui les faisait crever. Tesla ne pouvait que se contenter de suivre la GI Jane, accompagnée du militaire furtif.

Si l'afro-américaine ne disait rien, c'est aussi parce qu'elle venait de se rendre compte que ça parlait russe dans le coin. Tirer sur les clients ce n'est jamais bon pour les affaires, surtout si le client en question s'appelle Makarov. Cette histoire commençait à sentir le roussir, il fallait que sa finisse vite et surtout qu'elle passe incognito dans la mêlée.

Incognito ? Combien de belle black faisait partie des forces de police à Bright Falls et pour compliquer le tout voilà que la doctoresse hurle son nom haut et fort. Tu parles d'une poisse, la voilà grillée, enfin le mal est déjà fait, conformément à ce qu'on lui avait enseigné à l'école de police, la jeune femme se mit instantanément à plat ventre et ouvrit le feu sur les opposants qui venaient sur sa gauche.

« Clear ! »

La zone était dégagée, mais pas pour longtemps à en juger par l'animation, une seconde vague pouvait arriver d'un moment à l'autre, de plus il y avait du bruit qui semblait venir du couloir. Tesla leva le poing pour faire signe en langage tactique qu'elle restait sur place, simulant une panne de son arme. C'était bien évidemment un mensonge, la ripou voulait juste profiter de la confusion pour fureter un peu dans le bâtiment, la présence de tant d'hommes armés ne voulait dire qu'une chose : il y avait quelque chose de précieux ici, un butin qui valait la peine qu'on prenne des risques.

Appât du gain quand tu nous tiens ! Le plan était presque parfait, profitant que les deux militaires soient concentrés sur les bruits qui venaient du couloir, l'afro-américaine s'éclipsa masquée par les caisses qui jonchaient le sol. Elle n'était pas aussi furtive que les soldats qui l'accompagnaient plus tôt, mais assez pour passer entre les gouttes, si bien qu'elle atteignit enfin son objectif, l'arrière du bâtiment, mais elle s'arrêta quand elle constata que la zone était occupée par un VIP.

Vladimir Makarov, rien que ça ! Le big boss de la mafia russe se trouvait dans les lieux et pointait de son arme un autre militaire. L'ambiance était du genre chaud bouillant entre les deux hommes, une bonne occasion de se plaider sa cause. La policière balança son arme aux pieds d'un des hommes qui faisaient qui faisait le guet et s'avança les mains en l'air, lançant un sourire complice à son employeur et un narquois à l'homme qu'elle suspectait être à l'origine de l'opération, le fameux général qui voulait lui botter ses belles fesses.

Quand elle arriva à hauteur du blessé elle se contenta de lui demander :

« General Shepard, je suppose ? Toujours envie de botter mon petit cul ? »

Puis avec plus de respect elle salua le chef de la mafia russe.

« Vladimir, je ne m'attendais pas à vous trouver ici, c'est une.....heureuse surprise. »

Voilà qui était ironique comme situation, ironique et surement tragique pour le militaire agonisant.
[hrp] Vu que Vladimir n'est pas joué et que Tesla est un ripou, j'ai opté pour le fait que les deux se connaissaient déjà, si ça gène, me faire savoir pour que j'édite [/hrp]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James Shepard
    GHOST ♠ Vengeance is ruthless...

GHOST ♠ Vengeance is ruthless...
avatar

Messages : 318
Date d'inscription : 20/06/2010

Dossier Psychatrique
Age: 43
Relations:
Equipements:

MessageSujet: Re: A neverending battle [ PV Shayne, Alona, Tesla ]   Mar 24 Mai - 20:40

Evidemment, le ruskov avait pris la peine de me départir de mon arme en m’assommant. Je me redressai en position assise et passai une main sur mon crâne endolori.

- Le combat est inégal, il me semble, rétorquai-je insolemment avec un sourire en coin.

Je n’étais pas en très bonne posture, et ce n’était certainement pas la meilleure des idées d’énerver le type qui avait un flingue pointé en direction de ma tempe. Je n’avais pas l’intention de rester assis par tête le temps que Makarov décide ce qu’il avait envie de faire de moi. Je commençai à me redresser, lentement, quand un coup de coude bien senti derrière la nuque me convainquit de rester au sol.

Je fus ensuite roué de coups par un salopard auquel je ferais la peau dès que j’en aurai l’occasion. Dans le visage, l’abdomen, les côtes, les jambes. Puis tout s’arrêta d’un coup. J’essayai alors de reprendre ma respiration, très difficilement à cause des violentes douleurs dans mes côtes. Quelques unes devaient être fêlées. J’essuyai d’un revers le sang qui me coulait dans les yeux et sentit un goût ferreux dans ma bouche. Je devais aussi avoir l’arcade ouverte.

J’allais rétorquer quelque chose pour énerver encore un peu le russe quand apparut un nouvel homme. Enfin, une femme, et bien roulée avec ça. Merde, mais c’était la flic de tout à l’heure ! Comment se faisait-il qu’ils ne l’aient pas déjà balancée au sol rejoindre le camarade d’infortune que j’aurai dû être ? Parce que clairement, elle n’était pas non plus venue avec du renfort.

J’interceptai le regard qu’elle lança à Makarov. Bordel, elle était dans le coup avec les russes. J’espérai intérieurement qu’elle n’avait rien fait au reste de mes hommes.


- Plus que jamais, chérie, grinçai-je en direction de la Black, les dents serrées.

Alors qu’elle saluait Makarov, je me redressai d’un bond et l’attrapai brusquement à la gorge, enfonçant mes doigts derrière sa carotide et sa trachée.

_________________


Revenge is like a ghost. It takes over every man it touches.
It's thirst cannot be quenched, until the last man standing has fallen.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shayne Grant
Jabberwock ♣ We can ignore the reality not the memories
Jabberwock ♣ We can ignore the reality not the memories
avatar

Messages : 6263
Date d'inscription : 10/06/2010

Dossier Psychatrique
Age: 32 ans
Relations:
Equipements:

MessageSujet: Re: A neverending battle [ PV Shayne, Alona, Tesla ]   Jeu 26 Mai - 0:54

Shayne était véritablement dans le pétrin et c'est peu dire. De nombreuse fois il c'est trouvé dans de très mauvaise posture, mais la c'était presque la fin. Il était seul dans un coin isolé du hangar avec un type qui le tenait enjoue prêt à appuyer sur la détente pour lui faire sauter la cervelle. Lors d'autre combat, il a frôlé la mort, il a perdu du sang, et la qu'il n'est pas blessé il est presque sûr que son destin sera d'être dans un cercueil six pieds sous terre. Le militaire pourrait essayer de se défendre, de faire voler l'arme hors des mains de son ennemie mais il sait que c'est perdu d'avance. Il se trouve sur le sol, l'autre est debout. Le temps qu'il bouge le petit doigt le russe aura déjà appuyé sur la détente et la balle lui aura traversé le crâne. La seule chose qui lui reste c'est se résigner à mourir et prier... Non, oublions les prières, le Lieutenant Colonel n'est pas un croyant. Comment pourrait on croire en un quelconque dieu quand on voit les massacres qui se déroulent ici à Seven Sins City, ou alors les êtres divin on une drôle conception de la vie. La mort approchait, il la voyait, il ferma les yeux attendant le dernier son de sa vie, le son sourd d'un tir. Et il y eut ce son qui le fit sursauter, mais étrange, il ne sentait aucune douleur, rien... Qu'est-ce que ça veut dire ? La mort est si rapide et indolore quand on se prendre une balle dans la tête ? Le jeune homme ouvrit un oeil, puis un autre et la il vit le russe sur le sol du sang se rependant autour de lui. Il leva les yeux et vit alors Alona. Bon sang, il va finir par croire que c'est son ange gardien. C'est à peine s'il arrivait à croire qu'elle était arrivée pîle au bon moment. Elle l'aide à se lever et lui demanda s'il était blessé. Il regarda son corps, non, tout allait bien.

-Non, je l'ai échappée belle ! Merci du coup de main. Quelques secondes de retard et je ne serai plus la.

Alona ! Il ne lui sera jamais assez redevable. En faite, ils ont une forte tendance à s'entre sauver. A présent, il a une dette envers elle, il va falloir qu'il trouve le moyen de la régler ou de l'annuler en lui sauvant la vie. Mais ce n'est pas l'important pour le moment, il y a d'autre chose à régler. Elle lui demanda ou se trouvait le Général. Shepard ! Non, mais ou est t'il ? Depuis qu'ils se sont tous séparés il n'a pas de nouvelle de son supérieur.


-Quoi ! Tu ne l'as pas revu ? s'écria t'il. Merde ! ... On s'est séparés, il est partit de l'autre coté. J'espère qu'il ne lui ait rien arrivé !

C'est le Général, c'est un homme fort, un homme coriace, il survivra. Shayne ramassa son arme, c'est le moment d'essayer de sortir tout en ramassant tous les hommes au passage. Jabberwock reprend le contrôle de la situation.

-Le Général n'étant pas avec nous, je prends les commandes ! On va tous se rediriger vers la sortit tout en essayant de trouver nos hommes et le Général. Une fois dehors on se replie le plus rapidement possible aux véhicules et on rejoint le camp en vitesse.

Ce n'est pas un grand plan pour le moment, mais c'est pas le moment d'avoir un plan compliqué. Ils doivent juste fuir d'ici, partir rapidement pour ne pas se faire tous tuer inutilement. Et ils leur faudra aussi retrouver le Général. Shayne prit la tête du petit groupe d'homme. Il repassa par la ou il était passé peu avant tout en éliminant tous les Russes qui passaient dans le coin. Pas de quartier, aucune pitié car de toute manière aucun d'eux n'en aura pour eux. Ils arrivèrent bientôt à l'endroit de l'explosion, il y avait une arme sur le sol et des bouts de vêtements calciné. A y voir de plus prêt c'était des bouts de vestes d'uniforme militaire et l'arme ressemblait à celle du Général. C'était mauvais signe très mauvais signe. Le jeune homme regarda autour de lui des fois qu'il voit son supérieur mais il n'était pas la. Un peu plus loin, il remarqua une sorte de trainée sur le sol, le genre de marque qui indique qu'on a assommé quelqu'un et qu'on c'est chargé de le tirer vulgairement par les bras pour le conduire ailleurs.

-Fait chié, se dit Shayne à lui même. Je crois qu'ils ont le Général, il va falloir qu'on passe à l'action ! Il est hors de question qu'on l'abandonne.

Pour une fois, il ne réfléchie pas trop et suivit en courant les traces sans attendre ses coéquipier. James est un ami, certes ils ne se sont pas tout le temps bien entendu mais il a énormément de respect pour lui. Concevoir la Shadow Company sans lui c'est impossible, il est le seul à pouvoir la commander comme ça. A courir comme si les chiens de l'enfer était derrière lui, il arriva bientôt à l'endroit ou se trouvait son ami. Il ne voyait que lui et il était en mauvaise posture.

[Je pense que James va mourir au prochain post ! Donc moi je le vois mourir, Alona aussi ? Plutot vénére on se met à tirer (en tout cas Shayne). Les Russes et Tesla fuit. Tesla aucun de nous ne te vois, tu as le temps de te sauver dehors et de nous attendre comme si tu y étais depuis un moment. Ca vous semble bon ?]

_________________

Pour que le passé devienne demain,
Que ton souffle caresse mon cou,
Que nos mains se joignent de nouveau,
Que tes lèvres frôlent les miennes,
Afin que notre amour perdu renaisse
Et que les mauvais souvenir disparaisse dans les ténèbres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alona Garvey
    PHŒNIX Take me to the riot

 PHŒNIX ♠ Take me to the riot
avatar

Messages : 3700
Date d'inscription : 09/07/2010

Dossier Psychatrique
Age: 26 ans
Relations:
Equipements:

MessageSujet: Re: A neverending battle [ PV Shayne, Alona, Tesla ]   Dim 19 Juin - 16:42

Non seulement Shayne n’était pas avec le Général, mais en plus, Alona avait perdu Tesla. La brune ne s’inquiétait pourtant pas outre mesure pour la policière dont elle savait qu’elle avait de bons réflexes de défense. Et clairement, elle savait manier une arme. Il en était d’autant plus curieux qu’elle s’inquiète bien plus pour le général Shepard qui, après tout, était un militaire extrêmement expérimenté et qui avait des années d’expérience de missions dangereuses. Pourtant, la jeune femme avait un mauvais pressentiment qui lui serrait les entrailles depuis l’instant où elle avait mis les pieds dans ce bâtiment….

Jabberwock décida de reprendre les commandes et de proposer une stratégie de repli. C’était en effet ce qu’il y avait de plus sage à faire. Mais il fallait tout de même retrouver le général, il était hors de question de laisser des hommes à l’arrière, encore moins leur supérieur.

Alona fixa un nouveau chargeur sur son arme et se mit en position, sur les talons du lieutenant colonel. Il n’était pas question de faire de quartiers, ni de faire de prisonniers. Chaque balle visait un cœur, une tempe, ou d’autres organes vitaux. Après tout, ils étaient une unité fantôme, réputée ne pas exister, et donc n’être jamais passée en ces lieux. Un privilège dont les hommes, hors d’eux, usaient et abusaient en cet instant.

Le groupe de militaires élimina méthodiquement tout ce qui se trouvait sur leur chemin, suivant leur responsable. Il en arrivait de partout en un flot presque continu. D’où est-ce qu’ils pouvaient tous venir ainsi ? Combien y avait-il d’hommes dans ce fichu hangar ?!

En revenant sur leurs pas, ils finirent par tomber sur des lambeaux de tissu, appartenant à la veste du général. Ca, c’était vraiment très mauvais signe. L’estomac de la jeune femme se noua encore un peu.

Grant partit au quart de tour. La brune eut à peine le temps de lancer quelques ordres pour redéployer les hommes autour de la zone vers laquelle se dirigeait le lieutenant-colonel, qu’il disparaissait derrière une pile de caisses.


- Miller, vers l’ouest ! Tous les quatre.

- Vous deux, avec moi.

- Vulture, le tour par le nord ! Avec les autres.


Une micro-pause.

- Et que quelqu’un me retrouve Miller !

Alona se mit à courir à son tour pour rattraper Jabberwock. Il avait détalé à toute allure, et c’était qu’il avait une sacrée vitesse de pointe, le bougre. Le sergent pour sa part était obligé de s’arrêter régulièrement pour tirer sur les silhouettes obscures qui se profilaient de temps à autres au détour d’un amas de caisses. Elle parvint finalement, presque à bout de souffle, à le retrouver.

Elle était pratiquement arrivée à son niveau lorsque la détonation d’un coup de feu résonna dans le hangar….


[hrp: voilà, moi j'ai pas vu, mais j'ai entendu. A toi Tes' pour le grand final Razz]

_________________
There must be a way out of here
Said the joker to the thief
There's too much confusion
I can get no relief
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tesla Miller
Ripoux
Ripoux
avatar

Messages : 213
Date d'inscription : 04/11/2010

Dossier Psychatrique
Age: 32 Ans
Relations:
Equipements:

MessageSujet: Re: A neverending battle [ PV Shayne, Alona, Tesla ]   Mer 22 Juin - 0:58

Il pouvait encore mordre ce vieux loup, hélas pour lui ce n'était qu'un vieux loup blessé et affaibli. Si pendant les premières secondes le baroude d'honneur du général avait inquiété Tesla, elle se rendit bien vite compte qu'elle n'avait rien à craindre, c'est d'ailleurs sans difficulté qu'elle déchoua la tentative de strangulation. La capitaine de police frappa violement les deux avant-bras du militaire, pour qu'il lâche prise dans un premier temps. Opération soldée par un franc succès, mais les mains du quadragénaire avait emporté avec elle le collier fait de mailles fines en or de Tesla. Une pièce fine de joaillerie que la coquette aimait particulièrement.

« Voila pour mon bijou. »

Hurla la policière en assenant un atemi sur une des paumettes du général qui tenait encore debout, mais péniblement. Les hommes de Makarov appréciaient le spectacle, Tesla était la star et ça lui donnait plus d'entrain, d'ailleurs le coup de pied qu'elle plaça bien l'entrejambe fit l'unanimité parmi les brigands.

« Et ça c'est de la part de mon joli petit cul de black. »

Elle n'avait toujours pas digéré les menaces de l'officier apparemment ! Notez le « joli » qu'elle avait rajouté, preuve de son égocentrisme et de son narcissisme sans pareil, c'est à se demander s'il reprochait plutôt à Shepard de ne pas avoir évoqué le superbe galbe de son derrière, que de l'avoir menacée. Tesla s'apprêtait à enchainer avec un autre crochet quand deux coups feu retentir. Makarov venait de mètre un terme à ce petit amusement en logeant deux balles dans la poitrine du général. Un silence religieux accompagna la chute de la dépouille de ce qui fut un vaillant guerrier sur le sol froid. Ainsi périt le général Shepard, une victime de plus dans cette croisade sans fin contre le crime à Bright Falls. Un zélé qui contrairement à l'afro-américaine avait essayé d'affronter un ennemi qui ne connaissait pas la pitié, les choses étaient bien plus simples quand on était du bon côté du fusil.

« Il faut sortir d'ici maintenant ! »

Tesla s'apprêtait à s'accroupir pour ramasser son collier quand un des gardes du corps du parrain russe s'écroula net, déposant au passage quelques gouttes de sang sur sa belle tignasse. Il ne fallait pas avoir 160 de quotient intellectuel pour comprendre, qu'il venait de se prendre une balle dans la pastèque, d'ailleurs d'autres coups feu se firent entendre. La capitaine devait mettre les voiles et très vite avant qu'on la découvre dans une situation compromettante et que son double jeu soit mis à jour. Vous imaginez un peu Tesla en pyjama orange dans une prison fédérale ? Evidement que non, aussi pendant que Vladimir et ses hommes ripostaient, Tesla prit la poudre d'escampette, abandonnant son précieux bien, persuadée que personne ne le remarquera au milieu des douilles et du sang qui commençaient déjà à recouvrir le béton du hangar.

Il y avait un peu loin une pièce avec une fenêtre attenante aux quais, c'est par que la jeune policière, s'extrada du hangar. Les armes automatiques donnaient toujours de la voix à l'intérieur du bâtiment, mais pour le moment Tesla était en zone sûre. A l'abri entre deux containers, l'afro-américaine attendait et observait attentivement comment la situation allait évoluer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shayne Grant
Jabberwock ♣ We can ignore the reality not the memories
Jabberwock ♣ We can ignore the reality not the memories
avatar

Messages : 6263
Date d'inscription : 10/06/2010

Dossier Psychatrique
Age: 32 ans
Relations:
Equipements:

MessageSujet: Re: A neverending battle [ PV Shayne, Alona, Tesla ]   Mer 29 Juin - 2:47

Plus rien n'allait, tout avait déraillé. Cette mission, c'était une mission suicide, un "putain" de piège qu'on leurs avaient tendu sans la moindre pitié. Ce hangar était bien trop empli de salopard de Russe pour que ce soit une coïncidence. Quelqu'un avait trop parlé, ou la personne qui avait entendu le bruit comme quoi Makarov serait la était un piège décidé bien à l'avance. Malgré leurs entrainement les militaires étaient en sous effectif, ils ne pouvaient pas gagner la bataille. L'effet de surprise avait en plus pour effet de les déstabiliser. Shayne à bien faillit y passer. Heureusement que Alona lui à sauver la vie une fois de plus, il ne faudrait pas que ça devienne une habitude.

Les hommes se regroupaient petit à petit, mais certain manquaient encore à l'appel dont le Général Shepard. Grant ne pouvait pas se résoudre à abandonner son supérieur même si celui ci lui aurait peut être ordonné le contraire. Le Lieutenant Colonel est peut être un peu fou, mais c'est comme ça. La devise de tout bon militaire n'est t'elle pas de ne pas laisser un homme à terre ? Quand il trouva un bout de tissus qui ressemblait bien à une veste militaire, il devint furieux. Il n'y avait pas de doute, James était entre leurs mains et vu ce qu'il représente pour Makarov, c'est la mort qui l'attend. Sans réfléchir, alors que c'est un grand tacticien, il partit droit devant lui, tête la première comme le ferait un bélier. Si quelqu'un s'interposait sur son chemin, il lui fonçait dedans et l'éliminait en deux temps trois mouvement.

Enfin, il arriva dans un coin, un coin qui lui donnait vu directe sur James qui était par terre. C'est la première fois qu'il le voyait aussi faible que ça. Jabberwock était vraiment en colère, il allait s'élancer quand deux coups de feu retentir et le stoppèrent net. On venait de tirer sur le Général James Shepard. C'était impossible. Les mains tremblante, il ne savait pas quoi faire, puis la colère reprit le dessus et il fonça de nouveau dans le tas même s'il ne voyait pas les personnes qui ont tués James. Peut importe qu'ils soient seul ou quarante, il ne laissera pas le Général se vider de son sang. Dès qu'il vit une tête, il tira à l'aide de son pistolet. Il élimina toutes les personnes qu'il voyait. Les ennemies s'en allaient, devait t'il les poursuivre, ou rester auprès de James ? Rapidement, il posa ses doigts sur le coup du Général pour vérifier son pouls. Il ne sentait rien alors il pencha sa tête vers le visage de l'homme pour essayer de sentir son souffle, rien non plus. Mort, il est mort. Non, le Général ne peut pas mourir. Désespérément, il posa ses mains sur le torse du Général pour comprimer les blessures et se mit à hurler :


-UN MÉDECIN ! VITE ! ALONA ! UN MÉDECIN !!! Tenez bon Général, nous laissez pas.


Quand il aperçu son équipe arriver, dont Alona, il se releva. C'est elle la Doc, c'est elle qui doit s'occuper de lui. Shayne de son coté, s'élança vers la sortie pour rattraper les salopard et mener sa Vendetta tout seul. Il parvint à attraper un type, c'était mieux que rien. Normalement il aurait du l'interroger, mais il n'avait envie que d'une chose, le frapper encore et encore. Son poing s'abattait sans relâche sur sa figure. C'est le prix à payer quand on piège la Shadow Company.

_________________

Pour que le passé devienne demain,
Que ton souffle caresse mon cou,
Que nos mains se joignent de nouveau,
Que tes lèvres frôlent les miennes,
Afin que notre amour perdu renaisse
Et que les mauvais souvenir disparaisse dans les ténèbres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alona Garvey
    PHŒNIX Take me to the riot

 PHŒNIX ♠ Take me to the riot
avatar

Messages : 3700
Date d'inscription : 09/07/2010

Dossier Psychatrique
Age: 26 ans
Relations:
Equipements:

MessageSujet: Re: A neverending battle [ PV Shayne, Alona, Tesla ]   Mar 12 Juil - 17:33

Il n’y avait plus rien à faire. Elle l’avait su dès l’instant où elle l’avait vu, étendu au sol. Elle contempla quelques instants ses mains couvertes de sang et leva un regard désolé vers les quelques soldats qui la fixaient dans un silence endeuillé. Eux aussi le savaient tout aussi bien qu’elle.

Elle avait entendu résonner un premier coup de feu, suivit de près par un second, et tout le monde avait compris que cela ne voulait dire qu’une chose. Son supérieur s’était précipité le premier et avait hurlé pour appeler un médecin. Pour l’appeler elle. Mais il avait bien dû se rendre compte, tout aussi bien qu’elle, qu’il n’y avait plus rien à faire. Ils seraient arrivés quelques instants plus tôt que ça n’aurait rien changé. Il était mort presque instantanément.

A peine s’était-elle agenouillée près du général que Shayne s’était relevé pour partir en courant à la suite de ceux qui avaient fait ça. Une partie des hommes alla à sa suite, les autres restèrent auprès d’elle et du général, essayant d’aider mais se sentant en même temps impuissants.


- Jabberwock ! Shayne ! Hurla-t-elle à la suite de son supérieur.

- Rattrapez-le ! Rugit-elle alors en direction des hommes qui la fixaient. On a suffisamment d’un officier supérieur mort, on a pas besoin de perdre bêtement d’autres hommes.

Elle se sentit comme engourdie. Pas physiquement, elle était encore boostée par la vague d’adrénaline qui l’avait envahie lorsqu’elle était entrée dans le bâtiment. Mais émotionnellement engourdie, incapable de traiter l’information du décès de Shepard. Il était là, étendu, sans pouls, sans plus le moindre signe de vie, deux balles dans le torse, et pourtant la jeune femme n’arrivait pas à savoir comment elle devait réagir à cela. Partir en quête effrénée de vengeance comme son supérieur ? Hurler ? Pleurer ?

Le silence était retombé sur le bâtiment désormais déserté de tous ses locataires. Le médecin ferma les yeux du général, ôta sa veste et recouvrit son corps comme elle pût. Ils le ramèneraient, quoi qu’il advienne. On ne laissait pas des hommes derrière… Mais pour l’instant, sa priorité était tout autre.

Elle s’empara alors de son arme et s’élança en courant à la suite des autres. Elle croisa des dépouilles de fuyards, abattus dans le dos, et poursuivit jusqu’à retrouver les hommes. Elle demanda Jabberwock, mais ils ne l’avaient pas vu.


- Et Miller, bordel ! Trouvez-moi Miller !

Le sergent fit signe à deux hommes de venir avec elle, et rebroussa chemin avant de bifurquer sur la droite. Ce n’était vraiment pas le moment de perdre le lieutenant-colonel ! Ils ne tardèrent pourtant pas à le retrouver, en train de passer à tabac un pauvre bougre qui devait déjà avoir atteint les portes de l’enfer. Sur un signe de tête, un des hommes se précipita pour saisir Jabberwock et le retenir de continuer de frapper le macchabée.

- Il est mort, Shayne !

Elle ne savait pas vraiment si son « il est mort » désignait le type méconnaissable étalé là au sol, ou si son « il est mort » désignait le général lui aussi trépassé, que Grant semblait prétendre encore pouvoir sauver lorsqu’il avait demandé l’aide d’un médecin….

- Il est mort, répéta-t-elle.

_________________
There must be a way out of here
Said the joker to the thief
There's too much confusion
I can get no relief


Dernière édition par Alona Garvey le Ven 5 Aoû - 17:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shayne Grant
Jabberwock ♣ We can ignore the reality not the memories
Jabberwock ♣ We can ignore the reality not the memories
avatar

Messages : 6263
Date d'inscription : 10/06/2010

Dossier Psychatrique
Age: 32 ans
Relations:
Equipements:

MessageSujet: Re: A neverending battle [ PV Shayne, Alona, Tesla ]   Mar 12 Juil - 19:13

[je réponds maintenant, j'espère que ça ne dérange pas Tesla ? Mais n'ayant plus d'ordi et mon vieux PC ayant un moment de non lenteur XD J'en profite, puis j'ai trop envie de RP]

Le général était gravement blessé, c'était ce que se disait Shayne. Après tout le Général est in-tuable, c'est un mec fort, costaud qui a déjà vu bien pire que ça. Mais ça ne fait pas de lui un sur-homme, c'est pour ça qu'il avait appelé Alona, ou n'importe quel autre médecin de l'équipe. James avait besoin de soin immédiatement, sinon il risquait de mourir. Le bruit des rangers sur le sol lui indiqua que son équipe arrivait. Tous eurent fut plus ou moins choqué de voir leur supérieur étendu sur le sol avec une marre de sang qui commençait à se reprendre autour de lui. Mais aucun d'eux, aucun, n'avait l'air surprit de voir le corps sur le sol. C'est comme si tous le monde avait comprit au son du coup de feu que leurs chef venait de passer un sale moment. Cette vision fit encore plus mal au Lieutenant Colonel, pourquoi n'étaient t'il pas surprit ? Et leurs visages...ils regardaient le corps de Shepard comme si c'était déjà un cadavre. C'est certainement ceci qui mit encore plus en rage Jabberwock qui se leva d'un bon et se précipita vers la sortie pour poursuivre c'est salopard de Russe. Une voix essaya de l'en empêcher, une voix de femme, peut être Alona ? Qu'est-ce qu'elle disait ? Il n'en savait rien, il était trop obstiné par sa vengeance pour s'en occuper.

Il fut rapidement dehors, mais tout le monde avait l'air d'être partit. Il s'arrêta et regarda alors autour de lui, si l'un d'entre eux se cache, il le trouvera vous pouvez en être sûr. Du bruit venant de la droite attira son attention et il se lança à la poursuite de l'homme qui courrait comme un dératé. La colère sembla lui donner des ailes et Shayne le rattrapa et se jeta sur lui tel un joueur de football américain. Le plaquage fut violent et le mafieux en eut la respiration coupé. Quand il vit le visage de Jabb, il en eut les yeux exorbité, la haine qui l'habitait était terrifiante. James était son supérieur, un homme avec qui il ne s'entendait pas toujours, mais il le respectait et l'admirait. Alors, il commença à le frapper, encore et encore sans relâche. Jusqu'à ce qu'on l'attrape par derrière et le tire pour l'empêcher de continuer son combat. Shayne se débattit, il voulait continuer, mais finit par lâcher prise. Il poussa les deux soldats qui le tenait et regarda Alona qui disait qu'il était mort. Qui ? Au fond, il connaissait la réponse. C'est le Général qui est mort. A l'instant même ou il l'a trouvé il était déjà mort. Il tourna la tête comme pour se persuader qu'elle ne parlait pas de lui et qu'il ne l'avait pas entendu. Mais elle le redit une fois de plus. ll la regarda une fraction de seconde avant de marcher droit devant lui jusqu'à une poubelle dans lequel il donna un grand coup de pied tout en hurlant de toute ses forces. Ce n'était pas possible, il ne pouvait pas être mort. Il revint vers les soldats et ramassa sur le sol une clef, celle du Russe qu'il vient de tuer. Sans la moindre expression, il leur dit :

-Sergent Garvey, tu te charges de regrouper les hommes et de les préparer pour l'évacuation des lieux. Toi, dit t'il en regardant un autre soldat, tu pars à la recherche de la flic, elle ne doit pas être bien loin. Sécurisé également la zone jusqu'à votre départ, bien que je pense que maintenant la bataille est finit.

Il s'éloigna d'eux pour aller vers une moto qui stationnait non loin de là. La moto du Russe bien sur, dommage pour lui, Shayne avait été plus rapidement que lui.

-Je vous envoie du renfort, débriefing dans trois heures.


Jabberwock monta sur la moto, mis la clef et démarra. Il n'avait plus besoin de lui ici, Alona pouvait se charger de tout. Quant à lui, Shayne, il doit rapidement contacter le Pentagone.

[fin pour Shayne. Je pense que vous pouvez également finir dans la suite de vos postes. Après à voir si on fait le débriefing (faudra pas beaucoup de poste je pense), puis après l'enterrement de Shepard.)]

_________________

Pour que le passé devienne demain,
Que ton souffle caresse mon cou,
Que nos mains se joignent de nouveau,
Que tes lèvres frôlent les miennes,
Afin que notre amour perdu renaisse
Et que les mauvais souvenir disparaisse dans les ténèbres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tesla Miller
Ripoux
Ripoux
avatar

Messages : 213
Date d'inscription : 04/11/2010

Dossier Psychatrique
Age: 32 Ans
Relations:
Equipements:

MessageSujet: Re: A neverending battle [ PV Shayne, Alona, Tesla ]   Mar 26 Juil - 23:14

Le vacarme des armes à feu s'était arrêté, manque de munitions ou manque d'hommes, peu importe, le cul bien planqué derrière son container, Tesla était à l'abri du danger. Elle en profita pour se remémorer cette folle opération, le bilan : peut mieux faire. L'afro-américaine avait du sang dans les cheveux, ce qu'elle ne trouvait pas glamour, en plus elle avait horriblement mal au cou, c'est que pour un mourant le général acariâtre avait une sacrée poigne, de plus en passant sa main sur les traces rouges qu'avait laissées les doigts du militaire, Tesla constata avec horreur que son beau pendentif n'était plus accroché à son cou.

« Et merde c'est bien ma veine ! J'espère qu'il n'est pas resté dans les doigts du croulant. »

Tesla était déjà en train d'échafauder un mensonge, pour trouver un faux mobile à la présence de son bijou sur les lieux du meurtre quand un bruit la fit sursauter. En bon officier de police (hum, enfin c'est juste une façon de parler), la femme se retourna et dégaina aussitôt son arme de poing, heureusement pour elle il s'agissait d'une présence ami.

« Igor, j'ai failli te descendre, ne me surprend plus ainsi. »

La personne qui venait de faire son introduction était un certain Igor, la caricature typique du mafieux russe, un mec qui semblait tout droit sorti d'un de ces vieux films d'espionnage sur la guerre froide, ce qui frappait le plus était l'immense balafre qui zébrait son visage aux traits taillés à la serpe.

« Calme-toi ! J'ai un message du patron, il aura besoin de toi pour un petit extra, il y a un procureur qui commence à fourrer son nez un peu partout ! Ca pas bon pour affaire, il te donne rendez-vous comme d'habitude. »

Le russe bien qu'ayant une corpulence d'ours, fit preuve ensuite d'une étonnante agilité pour escalader l'amoncèlement de container et ainsi quitter le champ de vision de Tesla. On ne peut pas dire que la nouvelle lui plaisait, régler son compte à un policier trop curieux, ou un gangster qui aurait les dents trop longues était une chose, mais s'occuper d'un procureur était une tâche plus fastidieuse et surtout plus risqué. Décidément ces russes n'ont peur de rien !

Alors qu'elle était en train d'essayer de deviner quel plan tordu avait germé dans le crane de Vladimir, le contact effrayant d'un canon froid se posa contre sa tempe, puis une voix familière se fit entendre.

« Mais bon sang t'es qui toi ? »

Cette voix c'était celle de l'éclaireur qui l'avait accueilli, apparemment il avait entendu toute la conversation précédente de Tesla. Ca allait chauffer pour le matricule de la policière, que faire dans cette situation ?

« Ecoute ce n'est pas ce que tu crois »

Tesla fit tomber son arme sur le sol et se retourna pour faire face à Vulture, mais ce n'était qu'une ruse. En fait elle fit semblant de fixer un allié fictif qui se trouvait dans l'angle mort du soldat, involontairement ce dernier dévia son regard, une fraction de seconde. Ce bref instant lui fut fatal, Tesla lui planta les électrodes de son taser, jusque la dissimulé dans la manche de son pull, dans le cou et envoya la sauce. Inutile de préciser que l'homme fut neutralisé, il restait plus qu'à finir le travail tranquillement et pour cela une balle dans la tête était plus que suffisant, pour cela elle utilisa l'arme de poing du militaire. Le souci c'est que des pas se rapprochaient d'elle, des bruits de rangers, donc encore des emmerdes, avant que le reste de la troupe ne soit la, la policière jeta à la flotte l'arme du crime et ramassa rapidement son pistolet.

Voilà qui faisait un bon camouflage, lorsque la cavalerie arrivera, Tesla n'aura qu'à dire qu'elle venait d'arriver elle aussi, elle n'aura donc rien vu, ni entendu..

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alona Garvey
    PHŒNIX Take me to the riot

 PHŒNIX ♠ Take me to the riot
avatar

Messages : 3700
Date d'inscription : 09/07/2010

Dossier Psychatrique
Age: 26 ans
Relations:
Equipements:

MessageSujet: Re: A neverending battle [ PV Shayne, Alona, Tesla ]   Ven 5 Aoû - 17:58

- Vous avez entendu le lieutenant-colonel, lança le sergent à la cantonade. On rentre au bercail, retrouvez-moi les autres et que ça saute.

On venait de perdre un général et voilà que le second plus haut gradé présent sur les lieux détalait à son tour, les laissant tous en plan et confiant à Phoenix la responsabilité de s’assurer que tout le monde rentrait bien. Elle comprenait que son supérieur puisse être secoué du décès de Shepard, comme tous ici présents l’étaient, mais cela n’était pas une raison pour se départir ainsi de ses propres responsabilités. Après tout, c’était lui leur supérieur.

La brune se mordit la lèvre pour se retenir de dire quoi que ce soit qu’elle puisse regretter et ravala sa bouffée de colère soudaine. Il fallait qu’elle garde la tête froide. Au loin, les crissements de pneu semblaient indiquer que les renforts étaient effectivement en train d’arriver. En tout cas, il y avait plutôt intérêt à ce que ce soit les renforts, elle était à court de munitions.

La jeune femme quitta le bâtiment entourée des hommes du général. Ceux qui allaient bien aidaient les blessés à se déplacer. Ils furent accueillis à leur sortie par des soldats fraîchement arrivés, qui allèrent prendre le relais pour soutenir les victimes de coups de feu. Alona s’approcha du véhicule médical le plus proche et salua le militaire tout en lui expliquant succinctement la situation. Le corps du général était encore à l’intérieur et il fallait le rapatrier. Celui-ci opina sans un mot et s’excusa pour aller à son tour donner des instructions.

Elle vit passer plusieurs brancards, dont certains soulevant des corps inanimés. Reconnaissant une silhouette familière, elle fit signe à deux hommes de s’arrêter. Et merde, Vulture aussi. Elle détourna le regard, lequel se posa alors sur…


- Tes’ ! T’es vivante, s’exclama Alona, soulagée de voir la flic en un seul morceau.

Elle s’approcha de cette dernière comme pour s’assurer que ce n’était pas une illusion.

- On a perdu le général, soupira-t-elle alors, ignorant qu’elle avait en réalité face à elle une complice du crime.

Alona ouvrit une bouteille d’eau que lui avait tendue un soldat et avala une longue goulée. Elle n’avait pas réalisé jusque là à quel point sa gorge était desséchée.

Pendant ce temps, deux soldats de l’équipe de renfort pénétrèrent dans le hangar, équipés d’un brancard, en quête du corps du défunt général.


- Hey, regarde !
- Qu’est-ce que c’est ?
- J’sais pas trop, on dirait un bout de chaîne et un pendentif.
- Sans intérêt.
- Tu crois ?...


Sans un mot de plus, il fourra le tout dans sa poche avant d’aider son camarade à déposer le corps inanimé sur la brancard, refermant sur lui la fermeture éclair du sac dans lequel ils l’avaient placé.

[j'crois que c'est fini pour moi aussi]

_________________
There must be a way out of here
Said the joker to the thief
There's too much confusion
I can get no relief
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tesla Miller
Ripoux
Ripoux
avatar

Messages : 213
Date d'inscription : 04/11/2010

Dossier Psychatrique
Age: 32 Ans
Relations:
Equipements:

MessageSujet: Re: A neverending battle [ PV Shayne, Alona, Tesla ]   Mar 16 Aoû - 21:03

Les quelques hommes qui étaient arrivés à la rescousse avait reconnu Tess comme l'une des leurs et donc avaient gobé, coquille comprise l'œuf plein de mensonges que venait de pondre l'afro-américaine. C'était presque trop facile, à croire que dans l'armée on ignorait ce qu'était un traite, pour un policier les choses étaient différentes, si on arrivait sur une scène de crime avec un vivant et un macchabé alors on savait déjà qui était le coupable. Béni soit donc la rigueur militaire, on lui proposa même de l'examiner, car un des militaires avait remarqué les étranges marques sur son cou. Evidement la policière refusa, mais il fallait quand même qu'elle se rende au QG provisoire pour un débriefing sur les événements qui s'étaient déroulés et peut-être sur sa disparition soudaine du champ de bataille.

En se rapprochant du hangar, Tess ne s'attendait pas à assister à un tel spectacle macabre. Le manège de brancardier transportant leur cargaison macabre, faisait penser aux images qu'elle avait vue, collégienne lors de son cours d'histoire sur la guerre de Viêt-Nam. Pendant quelques secondes un frisson de frayeur et de dégout secoua la colonne vertébrale de la femme au cœur de glace. Même une garce comme Tesla pouvait avoir des sentiments et aussi extraordinaire que cela pouvait paraitre, la ripou éprouvait un peu de peine pour ces jeunes gens tombés au champ d'honneur. De la peine, mais aussi de la satisfaction, car si elle n'avait pas choisi le « bon » camp, elle serait peut-être empaquetée sous un de ses sacs mortuaires sans classe, avec pour seule destination finale : la morgue.

Etrangement les doigts de la trentenaire tremblait, peut-être un effet secondaire de la montée subite d'adrénaline provoquée par ce déluges de feu et de sang. Pour se calmer la policière s'alluma une cigarette et s'assit sur une caisse, le temps que son rythme cardiaque reprenne une cadence normale. C'est à ce moment qu'apparut devant elle la pétillante Alona, un sourire sincère accueillit la brune, puis une mine étonnée faussement colorée de tragédie quand cette dernière porta à sa connaissance la disparition tragique du général.

*Sans déconner*

Pensa ironiquement la sulfureuse policière avant d'ouvrir la bouche pour consoler son amie.

« Je suis sincèrement désolée ma puce, je suppose que c'était un bon chef, je ne le connaissais que depuis quelques instants, mais il avait l'air d'être un homme droit et fier, il nous manquera. »

Quelle hypocrisie ! Tesla méritait vraiment l'oscar de la meilleure actrice. En fait il fallait traduire ses dernières paroles ainsi :[color=green] Bien fait pour sa gueule, il n'a eu que ce qu'il méritait cet empafé, j'espère qu'il crame en enfer.[color=green]

Mais les obligations de la policière l'empêchèrent de jouer la comédie plus longtemps, en effet « Sunshine », le bleu qu'elle avait embarqué dans cette galère et qui avait dû rester planqué durant tout l'assaut faisait son apparition avec un téléphone mobile à la main.

« Capitaine Miller, le chef veut votre rapport, il l'a exigé pour hier ! »

Posant une main compatissante sur l'épaule du sergent, la capitaine ajouta :

« Ecoute, je dois aller calmer l'ancêtre (comprenez par la son chef), avant qu'il ne pète une durite, on s'appelle pour discuter de tout cela, enfin si tu veux en parler. »

Tesla se leva et enlaça son interlocutrice avant de se diriger vers le jeune novice et de lui arracher le téléphone des mains comme une Erinyes déchirant le cœur d'un parricide à l'aide de ses serres d'acier. Le téléphone collé à l'oreille la black, donnait sa version des faits à son supérieur tout en caressant involontairement son cou désormais non orné de son pendentif, pourvu que personne ne se pose de questions sur l'origine de ses étranges traces...

[ben voila, je pense que c'est fini pour tout le monde dans ce cas Smile]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: A neverending battle [ PV Shayne, Alona, Tesla ]   

Revenir en haut Aller en bas
 
A neverending battle [ PV Shayne, Alona, Tesla ]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Warhammer Battle
» contenue de la boite :Battle for Black Reach.
» gobelins battle = grot's 40k ?
» Battle of kyuden Tanbo
» Cypher's sisters of battle

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Seven Sins City :: Archives RP-
Sauter vers: