Partagez | 
 

 when i'm bored i send vibrations in your direction ;

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: when i'm bored i send vibrations in your direction ;   Dim 22 Aoû - 9:59


hellblazer & starrex (c)
zkp & romanov ;
« WHEN I'M BORED I SEND VIBRATIONS IN YOUR DIRECTION from the satellite mind i'm not suicidal i just can't get out of bed i drift into a deep fog lost where i forgot to hold it i can feel you most when i'm alone » metric



zkp ▬ « sors, sors tout de suite. je te jure que si je revois ta belle petite gueule, je te cogne, romanov.

C'est à peu près comme ça que s'est soldée leur dernière conversation, il y a cinq jours ; elle l'a foutu à grands coups de pieds dehors à trois heures du matin, après lui avoir fait les poches juste parce qu'elle a appris qu'il a encore couché avec une belle n'importe qui. Ça ne devrait rien lui faire, qu'il se tappe qui il veut, parce qu'après tout, il ne lui appartient pas ... encore. Et pourtant, elle ne peut pas jurer que c'est le cas, elle ne peut pas dire qu'elle s'en fout, même si elle essaye très fort. Surtout qu'il ne veut pas d'elle ; c'est deux fois plus dur à accepter. Alors à chaque fois qu'elle apprend le nom d'une nouvelle amante, elle ne peut pas s'empêcher de l'attirer chez elle simplement pour lui foutre une baffe au visage, ou une droite, juste question de lui laisser des marques, et de le foutre à la porte de son appartement, où elle le réinvite pourtant à passer une soirée deux jours plus tard. Après tout, sa frustration est quand même à moitié justifiée : les Makarov ont dit, « rien d'officiel aux yeux de l'église, juste une liaison aux yeux de la famille » La famille. Pour elle, ça ne veut rien dire. Mais pour lui, ça devrait vouloir dire quelque chose. Elle lui appartient. Techniquement, elle devrait lui être soumise. Elle ne peut pas dire que s'il le lui imposait, elle refuserait. Mais elle a juste l'impression qu'il la prend pour acquis, ce qui n'est pas le cas. Ils auraient pu avoir une belle relation. Ils auraient pu être au moins amis. Mais ces chances-là, ils les ont gâchées le premier soir, en laissant aller leurs natures irréfléchies, charnelles et pleines d'envie. Maintenant, ils doivent se supporter tels qu'ils sont, parce qu'ils ont oublié, ou peut-être plutôt négligé, de se cacher leur vraie nature quand ils se sont rencontrés. Il court les jupons ; elle est folle. Il est indépendant ; elle n'arrête pas de penser à lui. Pas parce qu'elle est en amour. Juste parce qu'elle a l'impression qu'il ne joue pas bien son rôle et que cette impression la tue. Elle devrait se réveiller dans ses bras après une bonne nuit et lui faire des crèpes. Au moins en gage d'amitié. Sauf qu'elle sait que ça n'arrivera pas. Et ça la tue. Alors elle lui fout une baffe, lui fait les poches et le jette dehors à trois heures du matin. Elle se fait des lignes de coke et sort la tekila.

Le lendemain matin, elle ne se lève pas. Son cellulaire sonne, d'abord à cinq heures, puis à huit. Elle ne prend pas la peine de répondre. Les gens l'appellent et tout ce qu'elle entend, c'est des hommes et femmes russes lui crier après par la boîte vocale. Ils ne pourraient pas la laisser dormir, un peu ? Son ventre et sa tête ne vont pas trop bien. Elle dort toute la journée. Le surlendemain, elle se réveille et se lève, rampe jusqu'à la toilette. Alors qu'elle prend une douche, son nez se met à saigner. Puis ses oreilles. Et les jointures de ses ongles. Elle se met du vernis et se recouche, regarde son cellulaire et jure à l'intérieur en survolant les 67 alertes manquées. Elle retombe peu à peu dans les vapes. Elle entend quelqu'un débarrer la porte et entrer, marcher en traînant les pieds jusqu'à la chambre. Elle croise les doigts très fort en espérant que ça soit lui parce qu'elle sait que c'est lui qu'ils enverront la chercher si elle continue à faire le poisson mort. Mais quand elle ouvre les yeux il n'y a personne. Elle gobe des aspirines. Et de la mesc. Elle se rendort et fait une longue sieste sans rêves et sans entendre son cellulaire, qui persiste à sonner. Quand elle se réveille, le soleil est toujours levé. Ça fait trois jours qu'elle est dans son lit. Elle écoute ses messages. Missy qui dit qu'elle est passée mais que la porte était barrée et qu'il n'y avait l'air d'avoir personne dans la maison. Natalya, exaspérée, qui la menace de mort si elle ne donne pas signe de vie. Mais pas lui. Au fond, peut-être qu'elle a raison. Peut-être qu'il se fout éperdument d'elle, et après tout, peut-être n'a-t-il pas tort. Cette pensée, plus la fatigue et les pilules, suffit à lui faire monter les larmes aux yeux. elle grimace pour s'empêcher de pleurer ; ça lui rappelle une lointaine histoire d'adolescence, où, pendant une fête au manoir Pavlov, elle s'est cassé une bouteille de vodka sur la tête pour avoir l'attention de son père. Sous ses cheveux, les cicatrices sont toujours présentes. Elle se lève et se rend à la cuisine simplement pour allumer le four et faire du freebase. Instantanément, son nez se met à resaigner. Son organisme ne veut pas. Pas de drogue. Pas d'alcool. Juste lui. Son attention. Un tout petit peu. Elle prend son téléphone et compose le numéro mais se refuse à l'appeller. C'est une bonne blague, ça, lui montrer de l'intérêt. Une très mauvaise idée ; une bonne fille, digne de ce nom, ne montre jamais à un homme qu'elle s'ennuie de lui. Il finira bien par revenir. Elle se recouche et se lève le lendemain matin, revigorée. Elle sort faire quelques courses mais évite la famille et tout ce qui s'y rattache. Elle se fait à manger et installe la table pour deux. Elle reste assise devant le sauté de légumes qui refroidit sans rien dire et essaye d'imaginer ce que ce pourrait être que de partager un repas entre amis avec lui. La pensée ne lui plaît pas. Elle se saoule et appelle le bel anglais qu'elle a rencontré dans un bar la semaine d'avant. Quand elle se réveille il est parti. Elle a mal à la tête et aux muscles de son corps.

Soupir. Elle se frotte les paupières. Que vient-elle de faire ? Elle récapitule avec effort les cinq derniers jours et le caillot de n'importe quoi qui vient d'exploser dans sa tête. Elle a besoin d'un retour à la normale. Comme une première journée d'école après un été de débauche. Met la main sur le Samsung Link qui traîne, inutilisé depuis cinq jours, sur la table de chevet. Bip-bip-bip. Sonne, sonne. Driiiiiing. Driiiiiing. Driii-

romanov ▬ « ouais ?
zkp ▬ « j'ai besoin de du café. du sorbet aux fruits de la passion. et des cigarettes. Tout de suite.


Et elle a aussi besoin de toi mais ça elle ne peut pas le dire pour l'instant.
Revenir en haut Aller en bas
Alexander Romanov
Kiss Kiss Bang Bang
 Kiss Kiss   ♠  Bang Bang
avatar

Messages : 286
Date d'inscription : 13/07/2010

Dossier Psychatrique
Age: 24 ans
Relations:
Equipements:

MessageSujet: Re: when i'm bored i send vibrations in your direction ;   Lun 23 Aoû - 19:02


    Cela faisait quelques jours qu'Alex n'avait pas eut de nouvelles de Zaora et à dire vrai, il s'en était peu préoccupé. Il avait voulu être sympa en venant la dernière fois la voir et la petite garce l'avait viré de son appartement. Elle avait eut ce toupet ! Comme si elle avait son mot à dire dans cette histoire ! Ok, c'était sa pseudo fiancée offerte par le patron, et c'était d'ailleurs bien sympa d'avoir ce petit minois à sa botte, si seulement elle avait été plus docile et surtout qu'elle arrêtait un peu ses bêtises ! Bon sang, si son père n'avait pas eut d'argent, dieu seul sait ou elle aurait finie ! Le trottoir, au meilleurs des cas. Mais l'heure en était plus à se prendre la tête avec ses bêtises, et ceux, même si elle lui avait délibérément fait les poches ! Il s'arrangerait pour lui faire payer au temps voulue.

      "_Hey mec, qu'est-ce que t'as fait de ta ptite femme, ça fait deux jours qu'on a plus de nouvelles !"
      "_Ta gueule, j'ai autres choses a penser qu'à tes conneries !"


    L'air renfrogné, Alex avait fait taire l'entourage et s'était habilement changé les idées en allant trainer dans les boites de nuit histoire de festoyer en compagnie de ces demoiselles. Rien de tel pour se changer les idées ! Il n'avait ça qu'un soir sur les cinq jours vu que le travail l'appela à plus de calme. Nouvel arrivée de blanche, il lui fallait la trier, la couper et ainsi la multiplier. Bref, pas le temps de s'occuper d'enfantillages ! Et puis, c'est le genre de travail qui demande une certaines concentration, même pour un chimiste déjà expérimenté en la matière. De temps à autres, il se surprenait à penser à Zaora, mais bien vite il se chassait l'idée de la tête. Elle finirait bien par l'appeler, il en était sur. C'était le même cirque à chaque et à chaque fois ça finissait pareil. Le russe n'était pas spécialement inquiet et ceux, même lorsqu'il entendait au téléphone certaines personne qui essayaient de contacter la miss.

    Enfin le chargement était près et c'est à l'aube que les camions partirent de l'entrepôt. Appuyé contre le mur, face au port, sous les rayons orangés du soleil glissant à l'horizon, Alex fumait sa Lucky strike en réfléchissant au programme de la journée. Il allait commencer par rentrer prendre une douche et certainement finir ses nuits. La sieste c'est bien mais ça n'aide pas, surtout quand on est mal installé sur un canapé miteux et qu'on carbure au sandwich et à la bière depuis trois jours. Bref, installé contre le mur, le russe observait l'aube en éveil, avant d'être interrompu par la vibration de son portable. Un nom s'afficha sur l'écran en appel "Zaora". Lui qui n'avait pas envie de se prendre la tête aujourd'hui hésita un instant avant de décrocher.


      "_Ouais?"
      "_ J'ai besoin de du café. du sorbet aux fruits de la passion. et des cigarettes. Tout de suite. "


    Voilà, il commençait déjà à regretter d'avoir décrocher ! Mais pour qui elle se prenait celle là pour lui parler ainsi ! Pour qui se prenait-elle la petite princesse à réclamer de la sorte ! Alex tira une bouffée de tabac avant de répondre :

      "_Et moi j'aimerais que Dita Von Teese s'installe sur mes genoux, mais comme tu peux le voir, on doit se contenter de ce qu'on a !"


    Alex avait délibérément répondu avec cynisme et une certaine méchanceté. La fatigue des trois jours et le ton employé par la demoiselle le fit rapidement monter sur ses grands chevaux. Il raccrocha donc sans regret et réinstalla son téléphone dans la poche. Elle pourrait bien essayer de le rappeler qu'il ne décrocherait pas !

    Terminant sa cigarette, Alex s'éloigna pour retrouver sa voiture. Installé derrière e volant, le russe demeura pensif quelques instants. Hésitant un instant, cherchant le pour et le contre, il se décida finalement et alluma le moteur qui ronronna. Lancé dans la ville s'éveillant, Alex décida tout de même de s'arrêter acheter du café et des cigarettes, pour lui principalement, après tout il en voulait aussi. Le sorbet oublié ! C'est vrai que l'appart de la miss était assez miteux à comparé à son chez lui mais bon, au fond, il ne savait plus trop ce qui l'avait poussé à y aller, surtout après cet appel. Le sens des responsabilité surement. Bref il ne lui fallut pas longtemps pour traverser la ville.

    Il arriva devant la porte et entra sans frapper. Au fond, c'était un peu chez lui aussi. L'odeur de renfermé, d'alcool et autres lui agressa les narines. Il jeta le café et les clopes sur le canapé et entreprit d'ouvrir les volets et les rideaux.


      "_Bon sang, ça pu dans ce bourbier ! Mais qu'est-ce que t'as foutu !"


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alona Garvey
    PHŒNIX Take me to the riot

 PHŒNIX ♠ Take me to the riot
avatar

Messages : 3700
Date d'inscription : 09/07/2010

Dossier Psychatrique
Age: 26 ans
Relations:
Equipements:

MessageSujet: Re: when i'm bored i send vibrations in your direction ;   Jeu 16 Déc - 16:58

Sujet abandonné

_________________
There must be a way out of here
Said the joker to the thief
There's too much confusion
I can get no relief
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: when i'm bored i send vibrations in your direction ;   

Revenir en haut Aller en bas
 
when i'm bored i send vibrations in your direction ;
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Send Error Chapel
» GOOD VIBRATIONS
» Will day of rage in Saudi Arabia send oil prices up to $200 per barrel?
» Probléme avec LC
» 01. I get bored, so ... Hello ! [ft Glenn McAllistaire]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Seven Sins City :: Archives RP-
Sauter vers: