Partagez | 
 

 {fini} Une Nuit loin de tous, une nuit pour nous ( pv Vladimir)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: {fini} Une Nuit loin de tous, une nuit pour nous ( pv Vladimir)   Mer 25 Aoû - 9:38

La vie était parfois fatigante, très fatigante. Autant on pouvait considérer que Natalya avait une vie en or, où elle n'avait rien à faire, mis à part faire bonne figure et se prélasser toute la journée. Mais la réalité était bien différente. Car contrairement à ce que beaucoup pensait ce n'était pas Vladimir qui contrôlait le Gouvernement Russe mais bien Natalya, lui avait déjà bien assez à faire avec le terrorisme et Seven Sins City. La belle Natalya demeurait une femme respectée et crainte surtout en Russie...

Hier soir, elle avait du partir en urgence pour Saint-Petersbourg, un problème politique de premier ordre. La jeune femme avait pris le premier avion et s'était envolé pour le vieux continent. Ce qui l'embettait c'est qu'elle était partie sans parvenir à voir ou à joindre Vladimir pour l'avertir. Il risquait de s'inquiéter...

Natalya avait réglée ce problème en quelques heures et était vite rentrée à Seven Sins City. Elle était épuisée, en sortant de l'avion elle rentra immédiatement chez elle. Elle n'avait pas dormi depuis la veille, ou très peu. Elle n'avait qu'une envie voir son mari, mais elle ne pouvait en aucun cas lui demander de rentrer en fin d'après-midi, il avait surement beaucoup de choses à faire encore. En arrivant, elle monta dormir quelques heures. Lorsqu'elle se réveilla il était vingt heures, elle décida de prendre une bonne douche.

L'eau brulante coulait sur sa peau d'albâtre, elle profitait de ce moment de détente pour faire le vide dans sa tête, pouvoir souffler quelques instants, oublier. Alors qu'elle était en train de se sécher, elle entendit un bruit. Elle avait appris à faire attention, elle descendit donc discrètement voir quel était ce bruit, elle savait qu'il y avait plusieurs armes rangés au rez-de-chaussé, dont une dans la commode de l'entré. Elle en attrapa une dans le couloir et descendit, serviette autour du corps, cheveux mouillés. Au détour d'un couloir, elle entendit à nouveau un bruit, elle se retourna rapidement et mit en joue l'individu... Rassurée, elle baissa son arme et soupira.

- Tu m'as fait peur.

Elle s'approcha alors de lui, et posa un baiser sur les lèvres de Vladimir.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: {fini} Une Nuit loin de tous, une nuit pour nous ( pv Vladimir)   Jeu 26 Aoû - 0:12

On pouvait, et certains y croyaient fort, que mon rôle de Chef de la Mafia me permettait de rester peinard dans mon coin à attendre que mes sbires fassent le travall à ma place pendant que je devais siroter une vodka, une margarita ou pourquoi pas un mojito devant la télé ou assis sur un gros fauteuil en cuir. La réalité était que je devais aussi mettre les mains dans la crasse et faire des fois le sale boulot moi-même comme ce le fut aujourd'hui. Entre deux assassinats, une torture et une extorsion, je n'eus pas de répits.

Je rentrais à la maison, et déposais mon long imperméable noir sur un crochet tout en pensant être seul à la maison. Natalya était partie la veille car il y avait un souci d'ordre politique à Saint Petersbourg sans me prévenir et sans sa garde du corps. Et je ne savais pas quand elle allait revenir....mais je le sus bien vite.

Elle était descendue de l'étage armée et m'avait surpris et mis en joue. Elle était juste habillée d'une serviette autour de ce corps que je savais magnifique et une envie me prit comme je la vis mais je sus me retenir. Elle avait encore les cheveux légèrement donc je déduisis qu'elle venait de prendre une douche et qu'elle était rentrée il y a peu.

- Tu m'as fait peur

Elle s'approcha et me déposa un baiser sur les lèvres. Je pris l'arme qu'elle avait dans les mains et la posa sur la commode que j'avais a portée de main. Elle sentait bon et son odeur m'enivrait.

- Je suis désolé. Je ne pensais pas que tu rentrerais de sitôt. Ça s'est bien passée sinon ?

En fait, je ne lui laissais même pas répondre que je me soumettais à mes pulsions sexuelles. Je commençais par l'embrasser doucement sur ses douces lèvres, avant de passer mes bras autour d'elle et de la soulever pour la coller contre moi. Comme ca, je l'amenais dans la chambre tout en gardant les lèvres collées contre les siennes telles des ventouses ( champion d'apnée le Vlady Smile ). Arrivée dans la chambre, je tombais dans le lit avec elle toujours dans mes bras.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: {fini} Une Nuit loin de tous, une nuit pour nous ( pv Vladimir)   Jeu 26 Aoû - 11:27


Natalya n'était pas de nature peureuse, elle avait été formée pour n'avoir peur de rien, pour que sa peur soit une force en plus lors d'un combat. Mais lorsqu'elle était chez elle, c'était bien différent. Premièrement parce qu'on s'attaquait à sa vie privée et ca elle ne le supportait pas. La vie qu'elle avait avec Vladimir n'avait pas à être dérangée par sa vie Politique ou la vie Terroriste de son mari. Une fois chez eux, loin de tout et de tous, ils étaient un couple comme tout les autres, point! Alors la jeune femme restait prudente quand elle était seule, elle savait que beaucoup de personnes en avait après elle et qu'elle était une cible de choix pour faire tomber Vladimir, car comme on dit la seule faiblesse des hommes sont leur femmes...

La jeune femme fut rassuré de trouver son mari dans l'entrée, elle n'avait pas envie de devoir se battre ou de rependre du sang partout sur son beau tapis de l'entrée, elle l'aimait beaucoup. Une fois détendue et vidée de toute peur, son cher et tendre lui prit son arme en s'excusant il ne pensait pas qu'elle rentrerait si tôt. Il lui demanda comment ca c'était passé... la jeune femme soupira, comme d'habitude c'était un problème de pouvoir, ses ministres en Russie ne parvenait jamais à se mettre d'accord et la jeune femme n'avait personne en qui elle avait assez confiance pour exercer son autorité sur le vieux continent, donc elle devait y aller elle même.

Mais la belle Natalya n'eut pas le temps de répondre à son mari, il commença à l'embrasser tendrement, avant de la prendre dans ses bras et de l'emmener dans la chambre sans jamais lâcher ses lèvres. Il tomba sur le lit, sa femme dans ses bras. Natalya l'embrassa encore, posant des baisers sur ses lèvres, sur son menton, pour finir dans son cou et lui laissée une belle marque violacée. Elle se blottit contre lui.

- Je ne croyais pas que je t'avais manqué à ce point, mon Amour

N
atalya lui sourit, leur amour était sans limite, et puis il vrai qu'hier elle avait du partir comme une voleuse.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: {fini} Une Nuit loin de tous, une nuit pour nous ( pv Vladimir)   Jeu 26 Aoû - 12:31

Une fois à la maison, elle et moi devenions un couple banal. Il n'était plus question de politique et de terrorisme ici, une chose que nous avions communément décidée. Lorsqu'elle m'avait braquée, je n'avais pas eu peur. La peur est pour les faibles et je ne suis pas faible. Et encore moins avec Natalya. Notre amour est indéfectible et cela se voyait, surtout en sachant que nous prenions du bon temps, une fois seuls en tête à tête, dans ces moments d'intimité privilégié et partagé.

Elle avait l'air rassurée en me retrouvant dans l'entrée, pensant être seul ce soir-là. Mais elle était vite rentrée, et j'étais surtout heureux qu'elle aille bien. Je montais dans la chambre avec ma chère et tendre dans mes bras et tombais dans le lit. Natalya m'embrassa encore, me déposant des baisers sur mes lèvres, sur mon menton, pour finir dans mon cou et me laisser une belle marque violacée comme à son habitude. Elle se blottit contre moi et sentir la chaleur de ce corps si parfait, de cette femme si belle et que j'aimais et à laquelle je montrais un amour d'une rare intensité, me ravivait. Je me sentais vivant avec elle.

Je la regardais dans les yeux, de magnifiques yeux bleus qui brillaient d'une rare intelligence. Car oui, sous estimer Natalya était une erreur. Je retirais ma cravate et la chemise suivit, voulant toutes deux dans la pièce. Je me retrouvais torse nu et à califourchon sur ma femme. Elle avait toujours ce morceau de tissu sur elle et il commençait à m'énerver légèrement. Ce dernier partit aussi vite fait, dévoilant sa peau d'albâtre et d'une blancheur de lait. Elle était appétissante et beaucoup enviait la beauté naturelle de ma femme. Ils avaient raison, Natalya était plus que très belle, elle était attirante tout simplement en plus de posséder l'intelligence. Je déposais des baisers dans son cou doucement, tendrement, sans gestes brusques puis descendit déposer quelques baisers sur son ventre. Je remontais sur ses lèvres douces tout en caressant sa poitrine parfaite doucement. En y pensant, tout en continuant à l'embrasser, ces moments se devaient de durer aussi longtemps que possible, car personne ne peut savoir ce qu'il peut arriver demain.

- Tu n'aurais pas du partir comme ca, cependant. La prochaine fois, contacte moi.

J'eus un sourire. la remarque n'avait rien de méchante, elle était là pour la faire réfléchir aux conséquences. Car si il lui arrivait malheur....
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: {fini} Une Nuit loin de tous, une nuit pour nous ( pv Vladimir)   Jeu 26 Aoû - 17:38

L'amour tait quelque chose de bien étrange, c'était un sentiment fort et à la fois mystérieux. Un sentiment qu'on pensait souvent ne pas être apte à ressentir. Un sentiment qu'on croyait réservé aux personnes faibles et qui ont une vie exemplaire, au personnes qui ne tuent pas les autres personnes. C'est pour cette raison que Natalya n'avait pas voulue reconnaitre ses sentiments pour Vladimir au début, comment une tueuse, sans cœur sans pitié pouvait ressentir quelque chose pour quelqu'un?! Mais au bout de quelque temps elle avait fini par accepter ce qui lui arrivait, car après tout elle avait droit à sa part de bonheur elle aussi. Elle avait eu sa dose de malheur et de solitude et à présent cette période était révolue et pour toujours.

Natalya aimait passer du temps avec son mari, c'était rare, ils étaient tout les deux très occupés. Alors lorsqu'ils étaient enfin réunis ils en profitaient. Ce soir, la jeune femme remarqua qu'elle avait beaucoup manqué à son cher et tendre qui semblait contrôle par ses pulsions. Rapidement, il se retrouva torse nu à califourchon sur elle. Plus elle le regardait et plus elle réalisait la chance qu'elle avait de l'avoir, il était si beau, pour la jeune femme il était l'homme parfait et le mieux c'est que c'était le sien. Il débarrassa la jeune femme de la serviette qui entourait son corps. Vladimir posait avec douceur des baisers sur les lèvres de sa femme, puis sur son ventre avant de retrouver ses lèvres. Natalya sentait les mains de son mari sur son corps, chaque parcelle de peau qu'il touchait s'enflammait sous ses mains. Il lui fit alors remarquer qu'elle n'aurait pas du partir comme ca... La jeune femme se doutait bien qu'il avait du s'inquiéter.

- Promis. Excuse moi si tu t'es inquiété pour rien.

Alors d'un puissant coup de rein, elle retourna la situation, se trouvant cette fois au dessus de Vladimir. Elle le regardait avec amour. Elle embrassa ses lèvres sans tarder, et descendit dans son cou, revoyant la belle maque qu'elle lui avait faite. Elle sourit à sa vue, après tout Vladimir était son mari elle marquait simplement son territoire. Il était beau et puissant ce qui suffisait à faire de lui, un homme très désirable!

Natalya à califourchon sur son mari, ne savait pas quoi faire pour le faire languir...Elle commença par quitter ses lèvres, puis elle caressa du bout des doigts les tatouages qui ornaient le corps de Vladimir. Allait-il tenir ou reprendre la situation en main ?!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: {fini} Une Nuit loin de tous, une nuit pour nous ( pv Vladimir)   Ven 27 Aoû - 1:03

- Promis. Excuse moi si tu t'es inquiété pour rien.

Je lui rendis un sourire

- Je m'inquiète parce que je t'aime. Si il devait t'arriver malheur...je ferais bruler tout Seven Sins City s'il le faut.

Je l'embrassais une nouvelle fois sur les lèvres.

- Je t'aime...Tu est tout pour moi et sans toi je ne suis rien....Je n'aurais jamais été quelque chose sans toi et je l'ai su dès que je t'ai vue la première fois. Le coup de foudre et pourtant tu étais déjà plus que cela. Je savais que tu deviendrais ma femme dès ce jour et quelqu'un de respecté. Dommage qu'on ait choisi la voie du sang...

Il y avait du regret dans sa voix. Pourtant je ne regrettais rien surtout maintenant que j'avais la plus belle femme de Russie voire du monde et tout pour être heureux. Ce fut alors, que d'un puissant coup de rein, elle m'envoya sur le dos et se retrouva à califourchon sur moi cette fois. Elle me regardait avec amour. Moi avec tendresse. Elle m'embrassa sur les lèvres puis sur le cou et je frissonnais de plaisir sous ses baisers. Elle savait y faire et était quelqu'un de fantastique. Elle s'arrêta sur la marque de mon cou qu'elle venait de me faire un peu plus tôt. Elle avait marquée son territoire. Cette marque signifiait que je lui appartenais et c'était véridique. Elle passa les mains ensuite sur mes tatouages qui ornaient mon torse et mon corps pour me faire languir. J'en eus de nouveaux frissons puis passa les bras autour de sa taille de mannequin pour coller ce corps si parfait contre le mien et l'embrasser à nouveau sur les lèvres. J'eus une idée et elle m'arracha un grand sourire.

- Je vais prendre une douche...

Une pause

- Tu me suis ?

J'enlevais pantalon et sous vêtements pour me diriger vers la douche dans le plus simple appareil ou en tenue d'Adam si vous préférez le terme. Natalya suivit tandis que j'ouvris le robinet d'eau. A peine était-elle entrée que je la collais contre le mur et passa ses bras au dessus de sa tête tout en l'embrassant dans le cou tandis que l'eau chaude coulait sur nos deux corps en ébullition.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: {fini} Une Nuit loin de tous, une nuit pour nous ( pv Vladimir)   Ven 27 Aoû - 12:07

C'est vrai que choisir la voie du sang n'était peut-être pas la meilleure solution, mais sérieusement vous voyez Vladimir faire un travail honnête et légal?! Ou Natalya en gentille femme au foyer?! La voie qu'ils avaient choisis faisaient d'eux ce qu'ils étaient, ils étaient nés pour faire trembler le monde et terroriser le monde. Natalya ne regrettait pas tout ce qu'elle avait fait, toutes les personnes a qui elle avait retirée la vie, l'avaient méritées. Les mots de Vladimir lui fit chaud au cœur, peu de gens pouvaient imaginer que cet homme considéré comme un monstre pouvait aimer avec tant de passion. Natalya elle n'en doutait pas une seule seconde. Elle passa sa main sur le visage de son mari.

- C'est ce que nous sommes, nous sommes faits pour tuer et mettre la terreur, Si tu ne m'avais pas retrouvée je serais morte...


Natalya évoquait la fois où elle s'était faite tuer ou presque. Elle croyait réellement que ca serait la fin, dans le coma pendant six mois...Mais ne pensons pas à des choses si négative.

Comme elle s'y attendait, Vladimir ne supportait pas qu'elle le fasse languir, il passa son bras autour de la taille de la jeune femme, pour venir colle son corps au sien, il l'embrassa. Un grand sourire s'afficha sur son visage... Il dit simplement à sa femme qu'il allait prendre une douche, puis lui proposa de le suivre. Il enleva les derniers vêtements qui lui restait et se dirigeait vers la douche. De dos Natalya ne pouvait qu'admirer le corps parfait de son mari, elle se mordit la lèvre et ne se fit pas prier pour le rejoindre. A peine arrivé près de lui, il la plaqua contre le mur. Son dos collé au froid du carrelage de la douche, son buste sous l'eau chaude. Tout en embrassant le cou de sa femme, il mit les bras de Natalya au-dessus de sa tête. Elle ne pouvait plus se servir de ses mains, mais après tout elle n'était pas à court d'idée et saurait quoi faire. Première chose elle colla son corps frémissant au torse de Vladimir dans un coup de rein. Puis avec son pied elle caressait les jambes de son mari, avant de passer sa jambe autour de la taille de son mari, pour le sentir encore plus près d'elle. Leurs corps brulaient et l'eau chaude ne faisait qu'augmenter leur température corporelle...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: {fini} Une Nuit loin de tous, une nuit pour nous ( pv Vladimir)   Lun 30 Aoû - 13:55

Je savais pertinemment que je n'avais pas à regretter ce que j'étais, un terroriste et un mafieux qui faisait trembler le monde et le terrorisait. J'étais né pour cela et avait vécu un enfer durant ma jeunesse pour ce but, cette destinée sombre. Un héritage des plus macabres m'avait été laissé et j'en avais fais le plus puissant Empire mafieux du monde, ex-æquo avec les Bushidos, mes ennemis de toujours, comme si cela était marqués dans nos gènes. Les mots que je venais de dire à ma femme lui firent au coeur, c'était une vérité. Enfin la vérité. Car peu de gens la connaissait. La masse ignorait que je pouvais être quelqu'un aimant avec autant de passion sa femme car tous pensaient que je ne suis qu'un monstre sans coeur. Natalya passa sa main sur mon visage.

- C'est ce que nous sommes, nous sommes faits pour tuer et mettre la terreur, Si tu ne m'avais pas retrouvée je serais morte...

Elle avait raison mais je ne voulais plus repenser à ce moment là. Um passage où je l'ai crue vraiment morte, perdue dans les limbes. Un coma de six mois. Mais elle s'était battue et en était ressortie victorieuse. Elle essaya de ma faire languir en me caressant le torse mais je ne supportais cela. Elle le savait et le faisait exprès. Je passais mes bras autour de sa taille pour qu'elle vienne coller son corps au mien et l'embrassa. Un grand sourire s'afficha sur mon visage....Je lui proposais d'aller dans la douche et elle ne se fit pas attendre. A peine arrivé près de moi, je la plaquais contre le mur. Son dos était ainsi collé au froid du carrelage de la douche, son buste sous l'eau chaude. Tout en embrassant le cou de ma femme, je mis les bras de Natalya au-dessus de sa tête. Elle ne pouvait plus ainsi se servir de ses mains, mais je lui permettais encore du mouvement ce qu'elle fit. Première chose elle colla son corps frémissant sur mon torse dans un coup de rein. Puis avec son pied elle caressait mes jambes, avant de passer sa jambe autour de ma taille, pour me sentir encore plus près d'elle. Leurs corps brulaient et l'eau chaude ne faisait qu'augmenter leur température corporelle...Et surtout l'envie. Je fis passer son autre jambe autour de ma taille. Et la collais un peu plus contre le carrelage qui devenait de plus en plus chaud. Je la soulevais un peu et me retrouva avec sa poitrine bien en vue. Natalya possédait un corps de déesse grecque, et une intelligence remarquable. Elle était belle mais aussi intelligente. Elle était sympathique mais aussi dangereuse. Elle paraissait inoffensive mais était dangereusement mortelle. Maintenant c'était à moi de la faire languir. Je lui embrassais ses seins d'une blancheur de lait doucement tout en prenant mon temps. Ils étaient délicieux. Et si Natalya était un gâteau ( surtout une bonne pavlova ), je l'aurais mangée en moins de temps qu'il ne faut pour dire " oups ". Plus les minutes s'égrainaient, plus l'envie augmentait. Et maintenant, j'avais non pas que le corps en feu mais aussi autre chose de bien plus intime. Et lui aussi voulait sa part du gâteau. Un sacré gâteau faut dire. Je fis descendre Natalya et la relâcha. Elle pensait être tranquille maintenant. Je n'en avais pas fini. Cette fois je la collais violemment contre la porte et lui fit une jolie petite pénétration. Et popol était ravi. Je passais mes mains devant pour lui peloter les seins et jouer avec tandis que je la pénétrais. Au début ce fut par petits à coups rien de bien méchant puis plus le temps passait plus je donnais de coups de reins violents.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: {fini} Une Nuit loin de tous, une nuit pour nous ( pv Vladimir)   Lun 30 Aoû - 18:22


Ce que nous sommes est défini par une seule chose: nos actes. Car c'est bien ce qu'on fait qui nous définit en tant que personne et non pas ce que l'on dit. Les paroles sont tellement futiles et sans importance, on ne mesure jamais la portée des mots et souvent on se méprend. Alors que chaque choix que l'on fait nous emmène sur un chemin particulier qui fait ce que nous sommes. Chacun de choix de Natalya avaient étés réfléchis, enfin je crois. La plupart avaient étés des bons choix et seulement quelqu'un avaient été très mauvais. Mais c'est du passé et elle ne pourrais rien y changer, alors il fait absolument qu'elle cesse de ressasser toute cette douleur rien de bon ne pourrait en sortir. Il fallait qu'elle se concentre sur le présent et l'avenir, elle seule pouvait faire changer la situation, personne ne viendrait en aide, elle étais seule face à un grand défi, face au tournent de son existence, c'est ce qu'elle s'était dit lorsqu'elle était dans le coma et qu'elle cherchait la force de se battre pour se réveiller. Et lorsqu'elle ouvrit les yeux après avoir dormis pendant près de six, la première personne que ses yeux perçurent fut Vladimir. Depuis ce jour ils ne s'étaient plus quittés.

Des moments comme celui qu'ils étaient en train d'apprécier, était plutôt rare, leur emploi du temps leur empêchait souvent de faire ce qu'ils voulaient de leur vie privée.

Natalya collée au mur de la douche, profitait pleinement de leur instant ensemble. les mains de Vladimir sur son corps la rendait vivante, ses lèvres l'enflammait. Ses jambes enroulées autour de la taille de ce dernier, réduisait encore plus l'infime distance entre eux, une distance qu'elle haïssait. Soudain, ils furent loin l'un de l'autre et la jeune Russe crut à la fin de leurs ébats mais elle se trompait, en un clin d'œil, elle se retrouva plaquée contre la porte, le souffle de Vladimir dans son cou, elle frissonnait. C'est alors qu'ils ne firent plus qu'un. Leur corps s'unissaient selon les lois de la nature. Natalya répondait au coup de rein de son mari, elle gémissait doucement, la vitesse augmentait et l'intensité du plaisir aussi. Et au bout de longs coups de rein, Natalya arriva au septième ciel. C'était magnifique, il était là contre elle. La jeune femme était essoufflée, elle entendait aussi la respiration haleté de Vladimir, elle sourit. Ils se séparèrent alors, la jeune femme se tourna et embrassa son cher et tendre à pleine bouche. Il finit de prendre sa douche et Natalya regagna leur chambre.

Elle était vers leur lit, en train de chercher une nuisette, quand elle vit sur son épaule, une griffure, elle soupira, la voilà marquée à présent, enfin il vaut mieux ca qu'une morsure...Elle enfila une nuisette, couleur marron, à dos nu qui laissait découvrir ses tatouages. Et oui dans la Mafia Russe même les femmes ont des tatouages, enfin ca dépend lesquelles. Puis son portable sonna, elle regarda, c'était Nikolaï, son assistant. Elle répondit. ( Je vous épargne la discutions en Russe et vous la traduit )

- Oui Nikolaï... Je vois...Venir tout de suite?! Non c'est pas possible, pas ce soir. Fais moi un dossier et je serais là demain à la première heure. Merci, oui moi aussi. Je t'embrasse, Da Svidania Nikolaï.

Elle raccrocha, et sentit alors deux mains sur ses hanches, elle se tourna et vit Vladimir, qui avait sans doute entendu leur conversation. Elle lui sourit, elle savait qu'il n'appréciait guère Nikolaï, surtout à cause du temps qu'il passait avec sa femme, c'est à dire plus que lui...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: {fini} Une Nuit loin de tous, une nuit pour nous ( pv Vladimir)   Lun 20 Sep - 0:04

Nos corps s'unissaient selon les lois de la nature. Natalya gémissait doucement tandis que je donnais des coups de reins de plus en plus violent et de plus en plus rapidement au fil des minutes et avec l'intensité du plaisir. Et au bout de quelques minutes et d'un effort physique considérable, Natalya arriva au septième ciel et j'eus un sourire. C'était magnifique tout autant qu'épuisant mais le plaisir que j'en avais ressenti m'avais redonné un peu de pêche. La jeune femme était essoufflée autant que moi. Nous nous séparèrent alors, et Natalya se tourna et m'embrassa à pleine bouche. Je finis de prendre ma douche, heureux comme pas possible tandis que Natalya regagnait la chambre.

je sortis de la douche, nu et ma chère et tendre épouse était vers notre lit, en train de chercher une nuisette, quand elle vit sur son épaule, la griffure que je venais de lui faire un peu exprès faut le dire et elle soupira. Elle était marquée à présent de ma marque, une marque d'appartenance car oui elle était ma femme et pas celle d'un autre...Elle enfila alors une nuisette, couleur marron, à dos nu qui laissait découvrir ses tatouages. Son portable sonna, et elle répondit en russe.

- Oui Nikolaï... Je vois...Venir tout de suite?! Non c'est pas possible, pas ce soir. Fais moi un dossier et je serais là demain à la première heure. Merci, oui moi aussi. Je t'embrasse, Da Svidania Nikolaï.

Elle raccrocha, et comme je posais mes deux mains sur ses hanches, elle se tourna et me vis. Elle lui sourit, savant pertinemment que je n'appréciais pas Nikolai, surtout à cause du temps qu'il passait avec ma femme, c'est à dire plus que moi et c'était pour cette raison que je le haïssais...Mais ce soir, elle était avec moi. Et je ne voulais pas discuter de ce type. J'avais toujours mes mains sur ses hanches et l'embrassa à pleine bouche tout en la ramenant vers le lit. Arrivé près du lit, je la fis tomber sur le lit, moi sur elle, puis je rentrais sous la couette suivi par Natalya. mes mains se refirent baladeuses et passèrent sous sa nuisette. Je lui pris alors les seins a pleine main avant de jouer avec ses tétons puis l'embrassa sur ses lèvres après m'être rapproché d'elle.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: {fini} Une Nuit loin de tous, une nuit pour nous ( pv Vladimir)   Mar 21 Sep - 22:44


La vie était courte, très courte, trop courte. Quand on vient au monde nos jours sur Terre sont comptés, on sait qu'on a un temps de parcours et lorsque notre horloge biologique sonnerait la fin de la course, la vie s'arrêterait aussitôt et retour à la pénombre, en enfer ou au paradis, pour ceux qui y croient bien évidemment. Natalya savait bien que sa vie pouvait s'arrêter d'un moment à l'autre, le jour où son temps sera venu, elle s'en irait. Bien sur d'un côté c'était très effrayant, le peur de mourir, ce sentiment qui tient le coeur des hommes pendant toute leur vie, mais la belle russe avait tellement coutoyé la mort qu'elle était devenue une invitée habituelle, une compagne. Natalya n'avait pas peur de mourir, au contraire, elle était curieuse de savoir ce qu'il y avait de l'autre côté.

Natalya raccrocha, elle n'aimait pas mélanger vie privée et vie professionnelle, mais bien trop souvent les deux devaient se croiser. Et ce soir une fois de plus, il y avait un problème et personne n'était capable de le résoudre comme d'habitude... Vladimir les mains sur les hanches de sa femme l'entraina sur le lit tout en l'embrassant avant de l'entrainer sous la couette. Natalya ria, décidément elle lui avait vraiment manqué. Elle savait que son mari était un amant parfais en plus d'un mari aimant, mais là il était plutôt l'amant qui n'avait pas vu sa cher et tendre pendant très très longtemps. Natalya se tourna vers lui, passa sa jambe autour de la taille de Vladimir. Une main sur son visage, son regard plongé dans ses yeux si beaux... Natalya avait renversé la situation. Confortablement assise sur le bassin de son époux entrain de l'embrasser quand son portable sonna encore. Elle soupira, quitta les lèvres de Vladimir, et tendit le bras jusqu'à la table de nuit où trônait son portable, elle vit le nom de Nikolaï s'afficher. Elle décrocha.

- Oui... Non tu me déranges pas... Qui?! Maintenant... Il a vu l'heure, il est plus de minuit et il veut une vidéoconférence maintenant?! Je sais qu'il est sept heures à Moscou...

Natalya soupira, Nikolaï toujours au bout du fil, elle ne savait pas quoi faire...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: {fini} Une Nuit loin de tous, une nuit pour nous ( pv Vladimir)   Dim 3 Oct - 15:53

Une fois qu'elle avait raccrochée au premier appel, Je mis les mains sur les hanches de Natalya et l'attira sur le lit tout en l'embrassant avant de l'entrainer sous la couette pour une séance coquine. Natalya se mit à rire, et son rire me rendait heureux. J'aimais ma femme et oui, elle m'avait manquée. Natalya se tourna vers moi, passant ainsi sa jambe autour de ma taille. Elle posa une main sur mon visage et mon regard venait se poser dans ses yeux couleur océan... Natalya venait de renverser la situation. Elle était confortablement assise sur mon bassin et était en train de m'embrasser quand son portable sonna encore une fois. Elle soupira, quitta mes lèvres, et tendit le bras jusqu'à la table de nuit où trônait son portable. Elle décrocha.

- Oui... Non tu me déranges pas... Qui?! Maintenant... Il a vu l'heure, il est plus de minuit et il veut une vidéoconférence maintenant?! Je sais qu'il est sept heures à Moscou...

Natalya soupira, Nikolaï toujours au bout du fil, elle ne savait pas quoi faire...Et cela commençait sérieusement a me les casser ( les couilles Smile ). Je fis signe à Natalya de me passer le téléphone et lorsque je vis le nom affiché sur l'écran, je n'eus qu'une envie, péter le portable contre un mur.

- Ecoute moi bien, Сын шлюхи, il veut une vidéoconférence tu es sûr ? Attends je vais lui en donner une....

je m'habillais rapidement et simplement, puis fit allumer le grand écran du salon destiné aux vidéoconférences.

- Monsieur Makarov ? Désolé de vous déranger à une heure aussi tardive mais je....

Je soupirais et secouais la tête

- Ecoute moi bien toi aussi....Je vous donne un gouvernement, et vous n'êtes même pas capable de le faire tourner sans vous disputer ou sans qu'il y ait des conflits....Vous croyez que la nouvelle Russie va tenir longtemps avec la bande d'incapables que vous formez ? La base que j'ai créé avec Natalya est solide mais le reste est une tour qui menace de s'écrouler à tout moment....Même la base vous êtes en train de l'affaiblir. je devrais tous vous éliminer et vous faire remplacer....

- C'est d'accord Monsieur Makarov.....nous essayerons de trouver un terrain d'entente afin de....

- NON ! VOUS DEVEZ LE TROUVER ! ET SI JAMAIS VOUS NE LE TROUVEZ PAS JE M'OCCUPERAIS PERSONNELLEMENT DE VOS CAS !

Le portable de Natalya était toujours dans ma main et de colère je voulais exploser l'écran. Mais je me retins.

- Compris Monsieur. Encore désolé de....

Je mis fin à la vidéoconférence sans attendre la fin de sa phrase et jeta de rage le téléphone contre le mur. Le téléphone explosa. Puis je rentrais dans la chambre et toute la rage s'effaça quand je vis Natalya.

- Je te rachèterais un nouveau téléphone....
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: {fini} Une Nuit loin de tous, une nuit pour nous ( pv Vladimir)   Dim 3 Oct - 16:31


Natalya avait passé son téléphone à Vladimir, elle avait vu ses yeux, il était énervé... Il avait commencé à s'énerver après Nikolaï en le traitant de Сын шлюхи... Puis il était descendu et avait fait lui même la vidéoconférence. Il était au salon, mais de la chambre la jeune femme l'entendait hurler après le russe qui voulait la vidéoconférence, il était hors de lui...Il régla le problème en moins de deux minutes et alors elle entendit son téléphone se briser contre un mur, décidément il ne changerait jamais...

Ce qui venait de se passer, lui rappelait sa discutions qu'elle avait eu avec Akira... Elle n'en n'avait pas parlé à son mari encore. Elle se remémorait les mots blessant qu'il lui avait jetés au visage. A près tout il avait raison, Natalya n'était rien sans Vladimir, les gens la respectait uniquement parce qu'il avait peur de son mari. Mais sinon personne ne la respectait pour elle, il la prenait tous pour une cruche, une bonne à rien. Le cœur de Natalya se resserra rien qu'à y penser. Elle croyait être respecté des siens et avoir du pouvoir, mais il fallait se rendre à l'évidence, elle n'était rien du tout!

Vladimir revint, Natlya essaya de cacher sa douleur mais là elle n'arrivait pas. Son sourire semblait tellement faux!

- Tu n'étais pas obligé de parler à Nikolaï comme ca ...

Cet épisode venait vraiment de démoraliser Natalya. Elle avait la poitrine qui se serrait, alors les larmes au bord des yeux, elle se leva et courut dans les bras de Vladimir. Elle n'était pas une femme émotive ou sensible mais là elle se sentait vraiment mal, et elle ne voulait qu'une chose être dans les bras de son mari.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: {fini} Une Nuit loin de tous, une nuit pour nous ( pv Vladimir)   Dim 3 Oct - 23:34

Comme je revins dans la chambre, Natalya essaya de me cacher quelque chose et surtout sa douleur mais elle n'y arrivait pas, je le vis surtout à ses yeux aux bords des larmes. Le sourire qu'elle me fit était faux. Car au fond d'elle, elle souffrait.

- Tu n'étais pas obligé de parler à Nikolaï comme ca ...

Je voulus lui parler mais l'état de ma femme m'en empêchait. Natalya semblait démoralisée. Les larmes au bord des yeux, elle se leva et courut dans mes bras. ce n'était pas dans ses habitudes de se montrer émotive ou sensible mais là elle devait se sentir vraiment mal, et je la pris dans mes bras tout en lui caressant le dos.

- Que se passe-t-il Natalya ?

Je lui pris le menton la regarda dans ses yeux larmoyants. Puis l'embrassa sur le coin des lèvres. Puis je lui pris la main et nous nous assîmes sur le lit.

- Quelque chose ne va pas ? Tu sais que tu peux tout me dire...

je me demandais si ce n'était pas à cause de ce Nikolaï ou de mon pétage de plomb.

- J'y suis un peu trop violemment avec tout le monde surtout Nikolaï. Mais te déranger m'a mis hors de moi. Et la vérité est que ces gars ne sont que des incapables et sans toi ou moi, ils seraient déjà perdus...Pour moi tu es tout. Et même plus....
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: {fini} Une Nuit loin de tous, une nuit pour nous ( pv Vladimir)   Dim 3 Oct - 23:59

Natalya n'étais pas de celles qui sont faibles, elle ns pleurait pas, ne se plaignait pas, ne montrait aucune émotion. Mais elle était un être humain et parfois trop de retenues pouvait entrainer un gros éclatement. Et là la jeune Russe était arrivé au maximum de ce qu'elle pouvait supporter. Et ce soir, il n'y avait qu'elle et Vladimir, elle savait qu'avec lui elle pouvait être faible, il faisait parti de ceux qui n'attendait pas ce moment de faiblesse pour l'achever. Dans ses bras elle était en sécurité, elle savait qu'il ne pourrait rien lui arriver.Il l'attira sur le lit, elle se colla contre lui, une larme coula sur sa joue...Elle devait lui parler, mais il risquait de s'énerver...

- Je sais tout ca, j'aurais du t'en parler avant...

Elle essuya la larme sur sa joue mais d'autres roulaient sur son visage. Elle soupira. Après tout il était son mari avant d'être le chef de la Mafia.

- L'autre jour, quand je suis allée déjeuner j'ai croisé Bushido et il m'a invitée à sa table...Je ne pouvais pas dire non, par fierté je ne pouvais me défiler. J'ai gardée la tête haute mais...ses mots, il savait quoi dire pour me faire mal et le pire c'est qu'il avait raison... Je suis une cruche, je ne suis rien, la seule chose qui me donne un peu de respect et d'importance c'est notre mariage! C'est toi! Sans toi personne ne me respecterait, la seule chose qui fait que personne ne dit rien c'est parce qu'ils ont peur de toi! Et moi je passe pour une conne!

Natalya était en larmes, elle avait mal, réellement, elle avait ca en elle depuis trop longtemps. Elle ne savait pas ce que dirait Vladimir, après tout c'était la vérité...Mais elle espérait être tellement plus au moins pour lui...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: {fini} Une Nuit loin de tous, une nuit pour nous ( pv Vladimir)   Mer 6 Oct - 22:56

- Je sais tout ca, j'aurais du t'en parler avant...

Je me posais des questions. De quoi devait-elle me parler ? Elle essuya une larme sur sa joue mais d'autres roulaient sur son beau visage. Nous étions assis sur le lit, elle était collée contre moi et je lui caressais les cheveux tendrement. Puis elle me parla. Comme elle me parlait d'Akira je serrais le poing qui n'était pas utilisé. Akira...

- L'autre jour, quand je suis allée déjeuner j'ai croisé Bushido et il m'a invitée à sa table...Je ne pouvais pas dire non, par fierté je ne pouvais me défiler. J'ai gardée la tête haute mais...ses mots, il savait quoi dire pour me faire mal et le pire c'est qu'il avait raison... Je suis une cruche, je ne suis rien, la seule chose qui me donne un peu de respect et d'importance c'est notre mariage! C'est toi! Sans toi personne ne me respecterait, la seule chose qui fait que personne ne dit rien c'est parce qu'ils ont peur de toi! Et moi je passe pour une conne!

Et maintenant, Natalya était en larmes. Et moi je contenais ma rage intérieure, m'occupant seulement de ma femme en larmes et qui avait mal parce que ce connard de bridé de mes couilles lui avait raconté des conneries. Je parlais calmement à Natalya.

- je vais te dire un truc : Akira est un enfoiré de première. Sa femme ne l'aime pas et il la trompe en cachette. Son frère ne l'aime pas non plus. Sakura Bushido n'est rien aux yeux des Bushidos, elle n'a aucun pouvoir. Rien. Toi tu as le pouvoir et le gouvernement Russe à tes pieds. Je ne suis qu'un terroriste après tout, avant d'être le Chef de la Mafia Russe, du moins celui du clan Makarov.

Je lui soulevais le visage et la regarda dans les yeux avant de l'embrasser sur les lèvres avec passion. Ma fureur intérieuse s'était tut et ce fut, alors que nous étions couchés dans le lit ensemble et serrés l'un contre l'autre, que je rajoutais.

- Tu sais, Akira devrait regarder son couple avant le nôtre. Car toi et moi formons un tout, ce qu'Akira et sa femme ne forment pas du tout. je pense surtout qu'Akira est jaloux de ta réussite. C'est grâce à toi surtout que le clan est fort. Même si pour le gouvernement ce n'est pas encore ca....Bref, je crois bien que tu es la vraie numéro une du clan. Après tout comme je t'ai dis plus tôt, je ne suis qu'un ancien militaire et un terroriste. Et pour finir, mon amour pour toi est réel et pas irréel comme Akira le fait pour sa femme. Et jamais, je n'oserais te tromper.

Je marquais une pause.

- je crois que je vais bientôt avoir besoin d'une sérieuse discussion avec Sakura et Tatsuo Bushido....

Un sourire diabolique apparut sur mon visage puis se dissipa aussitôt. Nous fîmes l'amour encore un moment sous la couette avant de nous endormir.


Dernière édition par Vladimir Makarov le Jeu 7 Oct - 22:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: {fini} Une Nuit loin de tous, une nuit pour nous ( pv Vladimir)   Mer 6 Oct - 23:29


Natalya était dans les bras de Vladimir et cette situation lui pesait beaucoup trop. Elle aurait du lui en parler, et ne pas attendre d'exploser. Ces derniers temps trop d'évènements désastreux s'était succéder et les nerfs de la jeune femme étaient à vif et aujourd'hui c'était la goutte d'eau qui aait fait déborder le vase. Les paroles de son mari, ne la clamèrent même pas. Elle savait au fond d'elle qu'il avait en partie raison, mais elle savait surtout que Akira avait raison et le pire c'est que Vladimir le savait aussi.

Il l'embrassa avec amour, la jeune russe essuya ses larmes, afficha un bref sourire, se leva. Elle se dirigea vers le bar qui était au fond de la chambre et se servit un grand verre de Vodka et le but cul sec, avalant au passage quelques médicaments pour dormir, sa tête tourna quelques secondes, elle s'agrippa à la table pour ne pas tomber. Les yeux encore embués de larmes, elle alluma une cigarette. A la voir ainsi on aurait du une droguée. Mais Natalya s'en foutait, ce soir elle n'avait plus envie de penser ou de ressentir quoi que soit, elle voulait juste être sur le mode Off. Elle sentait le regarde de Vladimir dans son dos. Ses paroles n'avaient pas été suffisantes pour la rassurer mais tant pis, alcool, médicaments et cigarettes faisaient toujours bon ménage pour oublier. La démarche fébrile elle s'avança vers le lit, après avoir tirée une dernière latte de sa clope et de l'avoir vulgairement écrasée.

Près du lit, elle se pencha vers Vladimir, et l'embrassa avec passion. Lèvres contre lèvres, langue contre langue. Elle quitta ses lèvres et sentit que son cher et tendre ne voulait pas mettre fin à ce doux baiser. Elle souria et posa un dernier baiser sur son front. Elle fit alors le tour du lit, se coucha, s'emmitoufla sous la couette, avant daller se coller littéralement contre son mari. Sa tête calée sur son torse et le serrant dans ses bras.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: {fini} Une Nuit loin de tous, une nuit pour nous ( pv Vladimir)   

Revenir en haut Aller en bas
 
{fini} Une Nuit loin de tous, une nuit pour nous ( pv Vladimir)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une nuit qui prend tout son sens [Hentaï PV Kaine] [Terminé]
» ◁ nuit tu me fais peur, nuit tu n'en finis pas.
» [Guide] Tous les objets et leur localisation - Pokémon X/Y
» LUNDI 16 JANVIER 2012
» Mission intrigue : La nuit ça change tout la nuit, c'est merveilleux la nuit [Livre II - Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Seven Sins City :: Archives RP-
Sauter vers: