Partagez | 
 

 Can You Leave Your Hat On ? [ PV Gail ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
James Shepard
    GHOST ♠ Vengeance is ruthless...

GHOST ♠ Vengeance is ruthless...
avatar

Messages : 318
Date d'inscription : 20/06/2010

Dossier Psychatrique
Age: 43
Relations:
Equipements:

MessageSujet: Can You Leave Your Hat On ? [ PV Gail ]   Jeu 7 Oct - 23:42

Des soldats m'avaient parlé d'une fille particulièrement sublime, une stripteaseuse au corps de rêve et jolie de surcroît au dire de mes gars qui l'avaient vue et en était tombés sous le charme. Apparemment, beaucoup de monde venait dans l'Antre d'Aphrodite, le bar de strip le plus chaud de la ville pour la voir elle. Et je me rendais sur place pour voir si c'était bien vrai. J'étais à pied dans l'allée des sirènes, habillé simplement d'une veste en cuir noire, pantalon en jean bleu, t-shirt gris simple et sans inscriptions et chaussure de ville. Plusieurs prostituées me firent de l'oeil car toutes jeunes et jolies mais je passais à côté d'elle en leur faisant signe que ce ne serait pas aujourd'hui malheureusement pour elle. Et je continuais vers ce bar. J'arrivais devant le bar peu de temps après et avant même d'ouvrir la porte, je pouvais sentir l'ambiance très chaude et la musique qui battait des records de nuisance sonore à l'intérieur. Je rentrais et un gardien, très grand et tout aussi baraqué me barra la route. Il me regarda de haut en bas puis me fit signe de passer. J'ouvris la deuxième porte et me trouva dans le bar bondé de monde. Au centre, il y avait bien une fille qui dansait là a moitié nue. Je me rapprochais et dut bousculer un peu de monde pour y arriver. Une fois presque devant la scène, je pus voir à quel point elle était belle. Elle se déhanchait là, comme le diable et avait vraiment un corps sublime. Elle me regarda un moment, me sourit et me fit même un clin d'oeil. Sous la lumière des projecteurs, on devinait assez aisément sa peau blanche et pâle, sûrement douce. Elle était plutôt grande, un petit mètre soixante-dix, pas très épaisse, mais avec des formes généreuse là où il faut. Ses jambes interminables et sa taille de guêpe me rendirent dingue. Vraiment j'étais sous le charme. De visage elle était plutôt jolie, avec un petit et léger air innocent. J'avais vu ses grans yeux bleus quand elle m'avait souri. Son regard était indéchiffrable et laissait une once de mystère planer sur elle. Je sortis le portefeuille et glissa 100 dollars sur la scène. Puis je me rendis vers le bar ou je commandais un vodka-martini, au shaker pas à la cuillère comme à mon habitude. Et quand le barman me servit le verre, je le levais en direction de la jolie jeune femme qui devait avoir moins de la trentaine.

_________________


Revenge is like a ghost. It takes over every man it touches.
It's thirst cannot be quenched, until the last man standing has fallen.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Can You Leave Your Hat On ? [ PV Gail ]   Ven 8 Oct - 8:28

Encore une soirée, encore une nuit. Une certaine routine commençait à s'installer, tout les soirs je venais au bar et je travaillais. Certes mon travail pouvait paraitre pour de nombreuses personnes, être un travail dégradant et honteux, mais moi j'aimais ce que je faisais, faire tourner la tête à ces chers Messieurs, quel plaisir. En plus, à partir d'aujourd'hui ma vie allait prendre une tournure différente, mais ca je ne le savais pas encore. J'avais été engagée par les Russes, et Vladimir Makarov m'avait déjà montré ma cible, je n'aurais jamais cru la croiser si tôt et ici

Ce soir n'avait pourtant rien de différent en apparence, la musique était la seule chose que l'on entendait, tout les autres bruits ne pouvaient être entendus vu le volume de la musique. La boite était pleine à craquer, la chaleur montait, les billets affluaient, une bonne soirée en quelques sortes, j'avais mérité mon salaire.

Il devait être à peine minuit, quand à travers la foule d'hommes transis, j'en vit un différent. Il portait sur lui un masque, il semblait dur et étrangement dangereux. Tout en continuant à danser je continuais de l'observer et un alors le déclic opéra. C'était Shepard le général de la Shadow Company, c'est lui que ce cher Monsieur Makarov m'avait demandé d'éliminer. Dommage il était plutôt pas mal.

Je le vis s'approcher de la scène, et plus il s'approchait, plus je voyais qu'il ne me regardait pas de la même façon que tout les autres hommes, dans ses yeux je n'apparaissait pas comme un simple bout de viande. Je m'approchais donc, un sourire et un clin d'oeil et j'étais repartie. Il ne fallait pas que je m'attarde sur les clients, il fallait que je reste neutre.... Je vis tout de même qu'il déposa un billet sur la scène et qu'il s'éloigna vers le bar. Mon numéro serait bientôt terminé et j'aurais droit à ma pause, à ce moment là j'irai le voir.

La musique se finissait enfin, il ne me restait plus que le bas, tout mes autres vêtements avaient été perdu dans la foule, tant pis. Je récupérais mes billets et descendait de scène. Je me rendis discrètement aux vestiaires, pour enfiler un minimum vestimentaire, un nouvel ensemble de sous-vêtements, un peignoir et je sortais. Sur scène Maya m'avait remplacée, elle était jolie mais pas autant que moi et elle bougeait beaucoup moins bien. Mais je ne pouvais danser toute la nuit, j'avais essayé une fois, je m'étais évanouie de fatigue et j'avais dormi pendant deux jours...

Je me dirigeais vers le bar, je savais qu'il me regardait, en fait ils me regardaient tous. Mais ce soir c'était seulement son regard qui m'intéressait. Je demandais alors au Barman une Vodka, j'avais bien besoin d'un petit remontant. Je n'allais surement pas l'aborder en premier, j'étais sur mon territoire, alors à lui de se mettre en danger.
Revenir en haut Aller en bas
James Shepard
    GHOST ♠ Vengeance is ruthless...

GHOST ♠ Vengeance is ruthless...
avatar

Messages : 318
Date d'inscription : 20/06/2010

Dossier Psychatrique
Age: 43
Relations:
Equipements:

MessageSujet: Re: Can You Leave Your Hat On ? [ PV Gail ]   Ven 8 Oct - 22:19

Son numéro fut terminée et elle descendit de scène, non sans avoir récupéré ses billets. Elle fut remplacée par une fille nettement moins jolie et qui bougeait moins bien donc moins intéressante. Je restais au bar un moment à boire mon verre quand elle arriva, vêtue d'un simple peignoir et je devinais des sous-vêtements en dessous. C'était une provocatrice, mais une provocatrice élégante et avec beaucoup de charmes. Et maintenant que je la voyais de très près, elle est vraiment très belle. Je devais être tombé sous le charme ou pire....amoureux. Mais non c'était impossible. J'avais oublié aussi mes armes un moment mais ca ce ne fut pas si grave. Elle commanda une vodka et je fis signe au barman de me la mettre sur ma note. Simple geste qui devrait lui faire plaisir. Puis je m'approchais d'elle et elle me regarda de ses magnifiques yeux bleus. Je lui pris la main et me décida de l'aborder en premier, pour commencer la discussion. J'avais sa main dans la mienne et lui fis un baisemain. Mais quelque chose dans ses mains attira mon attention. C'était des mains fermes....des mains d'assassin....Mais je fis comme si je n'avais rien vu et me contenta de lui sourire.

Je lui demandais peu après si il y avait des salons privés, un endroit dans lequel on pourrait être tranquille et pas bousculé ou pas obligé de hurler pour se faire entendre. Je m'y dirigeais avec elle devant qui m'indiquait le chemin. Nous entrions dans le salon et le seul fait de ne plus entendre cette musique me fit du bien aux oreilles. Plus tranquille dans cet endroit, je pris le temps de me présenter à la jeune femme.

-Je m'appelle James Shepard, enchanté de vous connaître.

Je lui refis le baisemain puis sourit simplement. Un sourire léger, rien de plus.

-Et vous êtes ?

_________________


Revenge is like a ghost. It takes over every man it touches.
It's thirst cannot be quenched, until the last man standing has fallen.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Can You Leave Your Hat On ? [ PV Gail ]   Ven 8 Oct - 23:21


Les choses me semblaient trop simples, beaucoup trop simple. J'avais rencontré Vladimir Makarov il y a à peine deux jours et voilà que la personne qui était sur le haut de la liste de ceux que je devais éliminer ce pointais devant moi, l'air de rien...Je n'aimais pas les coïncidence, c'était trop parfait. Mais peut-être que pour une fois, le destin serait avec moi, comme on dit la roue tourne.

Je savais parfaitement qu'il viendrait me voir, je vis nettement le signe qu'il fit au barman, il s'approcha alors de moi et pris ma main, comme un parfait gentleman. J'étais surprise, un tueur violent et sanguinaire comme lui ne pouvait être délicat et bien élevé. Il avait des yeux qui me transperçait de par en par, mais je restais de glace. Il me demanda alors s'il était possible d'aller dans un salon privée afin de discuter tranquillement. En temps normal, je ne faisais jamais ca. Je ne vendais pas mon corps au plus offrant, j'étais une stripteaseuse pas une prostitué. Mais ce soir, je ne pouvais l'éliminer au milieu de tout le monde et je ne pouvais laisser passer une chance comme celle-ci. Je lui fit seulement un signe de tête et l'invitait à me suivre. Je n'avais sur moi aucune arme mais je trouverais au moment voulu, je n'étais jamais à court d'imagination.

Nous arrivâmes alors dans un salon privé, situé derrière la boite. Dès que la porte fut fermée, la musique ne fut plus qu'un brouhaha, on ressentait seulement ses pulsations. Il se présenta et j'entendis beaucoup mieux le son de sa voix, je savais parfaitement qui il était, mais ca il ne devait pas le savoir, en aucun cas. Il me demanda alors qui j'étais. Je m'éloignais un peu de lui, ouvrait une bouteille de champagne et lui en offrait une coupe.

- Pam, juste Pam.


Je ne donnais jamais ma véritable identité dans cette ville c'était bien trop risqué. Je savais que j'avais en face de moi, un homme terriblement dangereux qui pourrait me briser la nuque en un seul mouvement. Et moi je devais la tuer, mais comment faire ?! J'avais une vague idée...

Je buvais ma coupe d'une traite et la reposais. Je me mettais alors devant lui, posant une main sur son torse et le poussait en arrière afin qu'il tombe sur le canapé situé un mètre derrière lui. Il était à présent assis, je me mettais alors sur lui, une jambe de chaque côté de son corps, ma poitrine presque collée à son torse. Il ne devait pas penser au risque d'être attaqué, surtout pas. Je baissais alors une manche de mon peignoir, laissant découvrir une épaule. Je lui reprenais la coupe qu'il avait dans la main... Je ne savais pas encore comment il réagirait, entrerait-il dans mon jeu ou alors il resterait insensible mon charme ?
Revenir en haut Aller en bas
James Shepard
    GHOST ♠ Vengeance is ruthless...

GHOST ♠ Vengeance is ruthless...
avatar

Messages : 318
Date d'inscription : 20/06/2010

Dossier Psychatrique
Age: 43
Relations:
Equipements:

MessageSujet: Re: Can You Leave Your Hat On ? [ PV Gail ]   Sam 9 Oct - 0:26

Nous arrivions dans le salon privé et comme nous étions arrivés, je lui demandais comment elle s'appelait. Elle s'éloigna de moi et ouvrit une champagne puis m'en servit une coupe avant de s'en servir une.

- Pam, juste Pam.

Me répondit-elle simplement. J'étais un peu déçu de la part d'une personne qui avait les mains d'un soldat, ou du moins habituées au maniement des armes. A moins qu'elle connaissait la réputation qu'on me donnait. Celle d'un tueur sanguinaire, implacable, insaisissable et fantomatique. Cette idée m'arracha un sourire. Elle but sa coupe d'une traite et la reposais. Alors, et en moins d'un instant, elle passa de stripteaseuse a prostituée qui offrait son corps. Elle se mit alors devant moi, posant une main sur mon torse et me poussait en arrière pour que je tombe sur le canapé. Comme j'étais assis à présent, elle se mit alors sur moi, une jambe de chaque côté de mon corps, sa poitrine presque collée à mon torse. Je me posais des questions sur le fait que je risquais sûrement de me faire attaquer. Mais la pensée qui me rassura fut que si elle le faisait, peu importe le regret, elle le regretterait. Elle baissa alors une manche de son peignoir, laissant découvrir une épaule blanche et pâle comme sa peau. Elle me reprit alors la coupe que j'avais encore dans la main...

Je me décidais à ne pas rester insensible à ses charmes, d'autant plus qu'elle était l'invitation au plaisir. Et vu comment elle venait de m'y inviter je n'allais pas refuser. Je passais les mains sur ses épaules et lui retira son peignoir. J'approchais mes lèvres des siennes et l'embrassa comme je passais mes bras autour de sa taille pour la coller contre moi. Comme je l'embrassais, je dégrafais son soutien-gorge en dentelle noire et le laissa glisser pour découvrir sa jolie poitrine. Puis je l'embrassais dans le cou tendrement, laissant mes lèvres sur sa peau douce pour profiter de chacun de ses frissons de plaisir. Finalement, je retirais mes bras de sa taille et vint l'embrasser sur ses seins et ses tétons qui durcissaient. Finalement, d'autres questions vinrent se poser dans ma tête. Me mentait-elle ? Voulait-elle ma mort ? Pour qui bossait-elle si elle voulait ma mort ? Je continuais de l'embrasser cette fois sur les lèvres pendant que je dégageais mon bras droit et ma main qui vint chercher le poignard que je portais à la ceinture dans mon dos. Mais comment faire ? La menacer ? Essayons cette méthode. Rapide comme l'éclair, je portais mon poignard sur sa gorge tandis que je lui pris le bras d'une poigne forte de ma main restée libre.

- Je vais réitérer une question et la modifier un peu....Ton état dépendra de tes réponses...

Un sourire carnassier vint se dessiner sur mes lèvres. Un sourire de tueur psychopathe. Mais c'était plus pour lui faire peur. Je la poussais pour qu'elle se lève et la fit s'asseoir à mes côtés. Non pas s'asseoir....se coucher à coté de moi avec toujours le couteau sur la gorge.

- Qui est tu réellement ? Pour qui bosses tu ? Et ne me raconte pas de conneries je sais depuis le début que tu es un assassin....

Juste ses mains m'avaient mises sur la voie, mais faire croire qu'on en sait plus est un bon point. Toujours. je pris le couteau dans la main gauche, toujours en le tenant contre sa gorge et ouvrit ma veste pour en sortir le pistolet avec silencieux.

- Si je te tires dessus avec ca, personne n'entendra la détonation. Et un gros trou apparaitra sur ta poitrine....Ceci est un calibre 45, une arme autant utilisé en assaut qu'en infiltration....

_________________


Revenge is like a ghost. It takes over every man it touches.
It's thirst cannot be quenched, until the last man standing has fallen.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Can You Leave Your Hat On ? [ PV Gail ]   Sam 9 Oct - 17:03


C'est bien ce qui me semblait, c'était trop beau, trop facile. Ca aurait été le coup du siècle, mais bien sur, rien n'était si facile dans la vie, jamais...

En temps normal je ne me jetais pas comme ca sur n'importe qui, mais c'était un cas particulier, je pouvais l'avoir en un rien de temps. Je savais que j'avais des atouts de charmes auxquels aucun hommes ne résistaient, enfin tout hommes normalement constitués. Mais comme prévu, lui ne résista pas. Il me retirait mon peignoir, et commença à m'embrasser. Puis il posa ses mains sur moi... Jamais je n'avais eu cette impression avant, sous ses mains je me sentais vivante, je me sentais existé. Aucun homme n'avait cet effet sur moi en temps normal... Il passa ses mains autour de ma taille, puis défit mon soutien-gorge, laissant apparaitre ma poitrine, je n'étais pas pudique, avec mon métier il fallait éviter de l'être. Il quitta alors mes lèvre et posa des baisers dans mon cou, je frissonnais, pourquoi me faisait-il tant d'effet?! Il embrassa alors mes seins... Il remonta à mes lèvres et là la situation changea totalement...

En rien de temps il sortit un poignard et le mit sous ma gorge. Et merde. Il me fit lever, puis coucher à côté de lui. Apparemment il savait qui j'étais, enfin il savait que j'étais une tueuse. Alors il me posa les questions habituelles, pour qui bosses tu? Qui es tu ? Toujours les mêmes questions. Son visage avait changé, il ressemblait à un tuer psychopathe, mais je n'avais pas peur. Il sortit alors un silencieux continuant à me menacer. Je savais qu'il pouvait m'éliminer en un rien de temps et sans que personne n'entende rien. Tout cet attirail pour rien. Depuis le début j'avais à portée de main la bouteille de champagne, je l'empoignais et avant qu'il ne puisse réagir, je la lui brisais sur le tête. Il était sonné, je lui foutait à présent un puissant coup de boules, il tombait inconscient. Je n'avais plus qu'à lui trancher la gorge avec le verre acéré de la bouteille. J'allais l'égorger quand je regarda son visage... Je fus incapable de le tuer, je ne sais pas pourquoi mais je ne pus me résoudre à l'éliminer. Je me levais hors de moi, je hurlais et jetait la bouteille contre le mur, elle se brisait en mille morceaux. Je regardais son corps encore une fois, je pouvais le tuer, là mais mon cerveau m'empêchait, enfin mon cœur me criait de le laisser en vie...

J'enfilais simplement mon peignoir et allumais une cigarette, en attendant qu'il se réveille, il allait surement me tuer, je devais fuir! Mais j'en étais incapable aussi... En l'espace de quelques minutes j'étais devenue bonne à rien...
Revenir en haut Aller en bas
James Shepard
    GHOST ♠ Vengeance is ruthless...

GHOST ♠ Vengeance is ruthless...
avatar

Messages : 318
Date d'inscription : 20/06/2010

Dossier Psychatrique
Age: 43
Relations:
Equipements:

MessageSujet: Re: Can You Leave Your Hat On ? [ PV Gail ]   Dim 10 Oct - 22:11

Après mon agression au poignard, il y eut une courte bagarre qui se finit par ma défaite. Elle avait empoignée la bouteille de champagne qui était restées à ses côtés et me la fracassa sur le crâne. J'étais sonné à présent, et sans que je puisse réagir, elle me mit un puissant coup de boule qui m'envoya directement dans le royaume des rêves ou plus simplement à terre. Elle avait juste à me trancher la gorge mais elle ne le fit pas. Ce fut les ténèbres. Quand je me réveillais, je me touchais le haut du crâne et trouva un peu de sang. Je la vis encore là, en peignoir. Je pris le pistolet et la colla contre le mur et l'avait même soulevée, fou de colère que j'étais devenu, main gauche serrant sa gorge et main droite tenant mon arme contre son cœur, appuyant le silencieux contre sa poitrine. je lui hurlais dessus mais personne ne pouvait nous entendre ici.

- Tu aurais pu me tuer ! Pourquoi tu ne l'as pas fait, pétasse !?

Je serrais encore plus sur sa gorge sous l'effet de la colère. Elle manquait de s'étouffer mais je m'en foutais. Tout ce que je voulais c'était des réponses....Maintenant !

- Tu bosses pour qui ? Makarov assurément, à voir comment ils recrutent. Seulement, sais-tu que ces derniers éliminent toujours ceux qui bossent pour eux dès qu'ils n'en ont plus besoin ? Tu le savais ca !?

Je la lâchais et elle tomba à quatre pattes, cherchant un peu d'air. Je lui mis un coup de pied dans les côtes puis ne pouvant plus la violenter, je jetais de rage mon pistolet dans la pièce, avant de l'aider à se relever et l'embrasser amoureusement.

- Je suis désolé....

Et je partis du salon privé, ouvrant à peine la porte...

_________________


Revenge is like a ghost. It takes over every man it touches.
It's thirst cannot be quenched, until the last man standing has fallen.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Can You Leave Your Hat On ? [ PV Gail ]   Dim 10 Oct - 22:32


Je savais que lorsqu'il allait reprendre conscience il me tuerait. Il avait une réputation d'assassin violent et sanguinaire, et je venais de l'assommer, et le pire c'est que je restais là, à attendre qu'il se réveille. J'avais véritablement un problème, j'étais complètement tarée.

Il ne mit pas très longtemps à se réveiller, ma fin était proche ou pas...En moins de temps qu'il n'en faut pour le dire, il me colla au mur, une main serrée sur ma gorge, l'autre appuyant son silencieux contre ma poitrine. Il s'énervait, il voulait savoir pourquoi je l'avais laissée envie, il voulait des réponses mais serrait de plus en plus fort autour de ma gorge. Je manquais d'air, j'étouffais. Il avait plus ou moins deviné que je bossais pour Makarov, et selon lui le jour où il n'aurait plus besoin de moi, il m'éliminerait. Je m'en doutais, ca finissait toujours comme ca. Alors il me lâchait, je m'écroulais par terre, pouvant enfin respirer, j'inspirais tout l'air possible. Il me mit alors un coup de pied dans les côtés, je tombais face à terre. Puis il me releva rapidement et m'embrassa amoureusement. Il s'excusa et partit.

Je ne compris pas tout, pourquoi il ne m'avait pas tuée? Pourquoi il m'avait embrassée? Pourquoi il s'était excusé?! Et le pire c'est qu'il fuyait! Je ne pouvais pas le laisser partir, j'avais à mon tour besoin de réponse! Ayant repris mon souffle, je sortais du salon et partait le trouver. Je débouchais dans la salle du bar bondée, la musique m'agressait les oreilles. Plusieurs hommes se tournèrent vers moi et des mains se firent baladeuses, je ne supportais pas ca. Je réussissais tout de même à passer, à l'aide de mes coudes. J'étais sur qu'il était sorti, je sortais donc à mon tour. Dehors le froid m'enveloppa, je n'étais vêtu que du bas de mes sous-vêtements et de mon peignoir, le froid me glaçais. Je le vis dans la rue. J'accélérais.

" Tu peux pas partir comme ca !"

Je savais parfaitement qu'il m'avait entendu, je marchais encore plus vite pour arriver face à lui, je l'empêchais d'avancer.

" A moi de poser les questions! Pourquoi tu m'as laissée en vie? Pourquoi tu m'as pas tiré une balle dans la tête ou égorger? Je veux savoir! "


Je voulais des réponses, mais là je mourrais de froid, je grelottais...
Revenir en haut Aller en bas
James Shepard
    GHOST ♠ Vengeance is ruthless...

GHOST ♠ Vengeance is ruthless...
avatar

Messages : 318
Date d'inscription : 20/06/2010

Dossier Psychatrique
Age: 43
Relations:
Equipements:

MessageSujet: Re: Can You Leave Your Hat On ? [ PV Gail ]   Lun 11 Oct - 2:40

J'étais dehors, dans la nuit froide et noire, seul dans mes pensées encore plus noires que cette nuit-là. Je n'avais pas pu me résoudre à la tuer simplement parce qu'elle m'avait tapé dans l'oeil. C'est dans ma solitude que je ressentis aussi le fait d'être veuf. MA première femme s'était faite assassiner par les Makarov et depuis je leur faisais la guerre. Sa perte m'avait énormément affecté et profondément changé. Mais le pire fut la perte de mes filles. J'entendis une voix dans mon dos et m'arrêta. Alors, elle m'avait suivi et elle accéléra pour arriver face à moi.

" Tu peux pas partir comme ca !"

Je revis ses yeux et tourna la tête, honteux. Je suis devenu un monstre depuis la mort de ma femme, pensais-je. Des larmes me vinrent aux yeux. Cela faisait longtemps....trop longtemps, pensais-je aussi. Elle m'empêchais d'avancer, mais je n'avais pas l'intention de bouger maintenant qu'elle était là. Je passais une main sur mon visage et mes yeux pour essayer les larmes. Je la regardais dans les yeux et voilà qu'elle voulait des réponses.

" A moi de poser les questions! Pourquoi tu m'as laissée en vie? Pourquoi tu m'as pas tiré une balle dans la tête ou égorger? Je veux savoir! "

Elle grelottait de froid. J'enlevais ma veste et lui la mit sur les épaules avant de la prendre dans mes bras et lui frotter le dos pour la réchauffer. Pendant ce temps, je lui expliquais tout ce qu'elle désirait savoir.

" Je l'ignore mais surement pour les mêmes raisons que toi, il faut croire. "

J'eus un léger sourire puis l'embrassa sur le front.

" Je dois te raconter des choses, mais pas ici ni dans ce bar. Je ne suis pas un monstre....J'ai perdu ma femme et mes deux filles à cause de Vladimir Makarov. "

Je reculais tout en posant mes mains sur ses épaules et baissait la tête.


_________________


Revenge is like a ghost. It takes over every man it touches.
It's thirst cannot be quenched, until the last man standing has fallen.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Can You Leave Your Hat On ? [ PV Gail ]   Lun 11 Oct - 8:35


Depuis que j'avais rencontré ce type, rie n'allait plus. En moins d'une heure, ma vie avait changée. premièrement j'avais été incapable de le tuer, ensuite lui qui avait pourtant une sale réputation m'avait laissée en vie et avait fuit... j'avais vraiment du mal à comprendre, la situation était plus que confuse dans ma tête. Et le froid n'arrangeait rien.

Je voulais des réponses, j'étais face à lui, tremblante de froid. Il me donna alors sa veste et me prit contre lui pour me réchauffer. Il ne m'avait pas éliminer pour les mêmes raisons que moi apparemment, ca ne m'aidait absolument pas. Je n'avais aucune idée de pourquoi je l'avais laissé en vie, alors merci pour le renseignement...Il souria légèrement et posa un baiser sur mon front, ca devenait de plus en plus compliqué. Il me dit qu'il avait certaine choses à m'expliquer mais pas ici. Sa femme et ses filles avaient été tuée par Makarov, je comprenais un peu mieux. Il posa ses mains sur mes épaules, je pris sa main et posa un baiser dessus.

" Je vais chercher mes affaires. Attends moi! "

Je lui rendais sa veste et retournait en vitesse au bar. Je ne savais pas s'il allait m'attendre ou s'il allait encore fuir. A l'intérieur je me faufilais discrètement, mais toujours ses clients collant. Je perdis quelques minutes à me défaire de leur patte. Mais je parvenais aux vestiaires et enfilait une tenue convenable, j'attrapais mon sac et partais vite. Étrangement lorsque j'étais habillée on m'ennuyait beaucoup moins. J'atteignais enfin la sortie, il n'était pas parti.

" Désolé d'avoir été longue mais j'ai croisé quelques clients collants..."

Je m'approchais de lui, je voyais dans ses yeux qu'il semblait perdu, je ne savais pas du tout ce que j'étais en train de faire, je signais surement mon arret de mort, mais je n'avais guère le choix, mon coeur me poussait vers lui comment résister!
Revenir en haut Aller en bas
James Shepard
    GHOST ♠ Vengeance is ruthless...

GHOST ♠ Vengeance is ruthless...
avatar

Messages : 318
Date d'inscription : 20/06/2010

Dossier Psychatrique
Age: 43
Relations:
Equipements:

MessageSujet: Re: Can You Leave Your Hat On ? [ PV Gail ]   Mar 12 Oct - 11:33

MUSIC THEME

Comme je posais mes mains sur ses épaules, elle me prit une main et l'embrassa. Puis, elle me dit de l'attendre après m'avoir redonnée ma veste que je remis aussitôt. Elle me dit de l'attendre, et je le fis, les mains dans les poches. J'avais froid maintenant, mais pas à point d'en grelotter. Elle était retournée en vitesse au bar, le problème était qu'elle ne revenait plus. Je regardais la montre, pas loin de 15 minutes s'étaient passés. Je voulus retourner dans le bar quand elle revint toute pimpante et toujours aussi belle, mais habillée cette fois-ci. Je souris faussement, car je n'étais pas dans mon assiette et repenser à Sarah me donnait des sueurs froides. Dire que les Makarov étaient responsables du massacre de....Je me pris la tête entre les mains tandis que je me revis dans la maison découvrant les corps sans vie de Sarah, Eléanore et Atalante. Je manquais de chanceler mais tint bon et j'avais encore une main sur ma comparse, qui disait juste s'appeler Pam. Je relevais la tête pour la regarder dans ses yeux, et son regard avait quelque chose qui m'apaisa. J'y vis aussi la peur, une peur de moi. Cependant je ne la tuerais pas. Ni ne lui ferais du mal. Mon coeur m'attirait vers elle inexorablement. Peut-être avais-je trouvé celle qui partageais ma vie dans le futur ? Ne pas presser ce qui arrivera de toute façon. Ce soir, j'avais des choses à dire. Des choses pas reluisantes mais nécessaires.

Je mis mon bras autour du cou de Pam juste après l'avoir embrassée tendrement. Nous nous dirigions vers un café, petit mais sympathique, situé dans la même rue. Nous nous assîmes à table et je commandais le café. Je posais mes coudes sur la table tout en la regardant. Pendant ce temps, je pensais. Je l'aimais c'était pour ca que je ne l'avais pas tuée. Et parce qu'après tout elle était innocente et que Vlad était un salopard.

- Vladimir a fait massacrer ma famille, une femme que j'aimais plus que tout au monde et mes deux filles. Depuis je n'ai de cesse de le traquer. Et depuis je suis devenu un monstre. Un tueur sanguinaire et implacable.

_________________


Revenge is like a ghost. It takes over every man it touches.
It's thirst cannot be quenched, until the last man standing has fallen.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Can You Leave Your Hat On ? [ PV Gail ]   Mar 12 Oct - 21:42


Ce qui se passait était vraiment étrange, il y a quelques minutes cet homme devait mourir, il était ma cible et voilà que maintenant il avait son bras autour de mon cou. J'avais du mal à comprendre le changement qui s'était opéré dans mon coeur. Mais je n'étais plus tout à fait la même.

Nous allâmes dans un café et alors il m'expliqua tout. Le pauvre, je voyais pourquoi il était devenu si dur, il tentait de se protéger, il avait déjà trop souffert. Je prenais ses mains dans les miennes, je n'avais pas l'habitude d'être comme ca, mais avec lui je me sentais bien, je me sentais moi.

- Je suis désolé pour ta famille, ca doit être horrible. Mais maintenant que tu me l'as dit, ca sert à rien d'en parler, c'est fait...


Ca le faisait souffrir à quoi bon remuer l couteau dans la plaie. Ca ne servait à rien, les blessures devaient être laissées de côté pour cicatriser, après tout le temps guéri les blessures, enfin c'est ce qu'on dit. Il parlait des Makarov, je risquais de me faire tuer maintenant, j'avais raté ma cible et avait presque changé de camp, mon coeur l'avait fait lui. Mais quelque chose d'autre me vint à l'esprit, je devais lui dire qui j'étais, il avait le droit de savoir.

- Tu t'es ouvert à moi, c'est mon tour. En vérité je m'appelle Gail, Gail Callahan. Et je vais maintenant être sur la liste des personnes à éliminer de ce cher Makarov....


Je soupirais, les traitres n'avaient pas leur place au sein de la mafia, leur seul destin: la mort.

- Qu'es qu'un homme comme toi faisait dans un boite de striptease ?

J'avais besoin de savoir pourquoi nos destins s'étaient croisés.
Revenir en haut Aller en bas
James Shepard
    GHOST ♠ Vengeance is ruthless...

GHOST ♠ Vengeance is ruthless...
avatar

Messages : 318
Date d'inscription : 20/06/2010

Dossier Psychatrique
Age: 43
Relations:
Equipements:

MessageSujet: Re: Can You Leave Your Hat On ? [ PV Gail ]   Jeu 14 Oct - 22:12

- Je suis désolé pour ta famille, ca doit être horrible. Mais maintenant que tu me l'as dit, ca sert à rien d'en parler, c'est fait...

Cela me faisait souffrir certes, mais en parler permettait de crever l'abcès. Certes c'était mauvais pour moi, car je me remuais le couteau dans ma plaie. Elle était des Makarov et maintenant elle risquait d'être la nouvelle cible de ce Vladimir. Mais j'avais une armée sous mes ordres. Et je pouvais la protéger. Je n'étais pas Général pour rien, après tout. Maintenant et après lui avoir parlé un peu de moi, elle voulut s'ouvrir à moi, ce qu'elle fit. Ainsi elle s'appelait Gail. Joli nom, pas très commun de surcroit. Et elle me fit part de sa crainte, non plutôt d'une vérité. Elle serait sur la liste noire de Makarov, la liste des personnes à éliminer....

Elle soupira et je sus pourquoi instantanément. Les traîtres n'avaient pas leur place au sein de la Mafia et leur seul destin était la mort. Je la protègerais quoiqu'il puisse m'en coûter. Je l'aimais, c'était pour ca que je pensais ainsi. Sinon je l'aurais laissée mourir. En fait non. C'est moi qui l'aurait tuée.

- Qu'est ce qu'un homme comme toi faisait dans un boite de striptease ?

Une excellente question. Je lui répondis la vérité, c'est à dire que quelques uns de mes soldats m'avaient parlé d'elle, et de son exquise beauté et que, rongé par la curiosité que j'étais, j'avais décidé d'aller voir si ce que l'on me disait était vrai. Je ne taris ensuite pas d'éloge sur sa beauté et surtout sur ses yeux et son corps. Au risque de passer pour un pervers mais elle sembla ne pas le prendre dans ce sens, ce qui m'arrangea et me réconforta. Je pris sa main, l'embrassa, puis prit la tasse encore chaude et but une gorgée de café. Bizarrement, lui parler me remonta le moral. Il y avait cependant une chose que je voulais lui demander et que je ne lui demanderais pas, parce qu'il me fallait encore la connaître. Je lui dis alors que j'étais Général de la Shadow Company et que toute ma vie est l'armée.....et les femmes aussi. Que je suis un militaire de carrière. Cependant je ne lui fis pas part de mes décorations, décorations qui m'ont données le titre de légende dans l'armée US. Je repris la tasse et avala une nouvelle gorgée.

_________________


Revenge is like a ghost. It takes over every man it touches.
It's thirst cannot be quenched, until the last man standing has fallen.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Can You Leave Your Hat On ? [ PV Gail ]   Lun 18 Oct - 21:53


C'était trop pour moi, beaucoup trop. Ca allait vite bien trop vite. Comme si le monde tournait à une vitesse différente de la mienne, j'étais descendu du train et je ne pouvais le reprendre. Je n'étais pas habituée à ce qu'on ai autant d'égard vis à vis de moi, en général on me regardait seulement pour mon corps, sans penser qu'il y avait une personne derrière. J'étais peut-être une tueuse sans compassion et une strip-teaseuse sans pudeur, mais je restait une femme avec un cœur et des sentiments. De toute ma vie je n'avais jamais reçu d'amour. Entre une grand-mère lointaine, un père absent, une mère morte, je n'avais rien. Je n'étais rien et lui il me regardait comme si j'étais tout.

Il m'avoua qu'il était venu pour me voir, apparemment j'avais plutôt bonne réputation chez ses soldats. Il me complimenta sur mes yeux et mon corps, j'étais habitué. Mais lui n'avait pas la même lueur dans les yeux que les autres hommes. Il prit ma main et l'embrassa. Il me dit alors qu'il était le général de la Shadow Company, et que dans sa vie il n'avait que deux choses, l'armée et les femmes. Un vrai militaire. Il s'ouvrait complètement à moi et je n'aimais pas ca, il s'attachait, il ne fallait pas! Il ne devait pas oublier qui j'étais, je ne l'avais pas tué mais je ne voulait pas perdre mon boulot chez les Russes. Ma vie était vide, je n'avais rien, aucun attachement, pas de famille, pas d'amis, je n'était rien d 'autre qu'une ombre. Et lui débarquait dans ma vie, voulant tout, enfin c'est que ce je comprenais et j'avais peur. Surtout que si les Russes apprenait ce qui c'était passé ce soir j'étais une femme morte. Ils étaient surement au courant, des espions partout...

Je n'étais pas prête à m'ouvrir, et si c'était un piège, s'il faisait ca pour avoir des informations. Il était bel homme, je n'étais qu'une femme faible comme toute, on pouvait gâcher nos vies à cause d'un bonhomme, mais ca ne m'arriverait pas à moi. J'étais la seule pouvant décider de ma vie, j'en étais l'auteur à moi d'écrire la suite comme je le voulais. Il s'attachait à moi, non, pitié je ne voulais pas de sentiments, ma vie était assez dure je ne voulais pas que mon coeur se réveille, c'était trop dur de ressentir des choses, je ne voulais pas souffrir.

Je regardais ma montre, il était déjà deux heures, à la base je n'étais pas censé quitter la boite, je devais bosser jusqu'à cinq heures. Je souriais faussement et ma levais.

- Je suis désolé je dois y aller. Je n'aurais pas du...Oublies cette nuit, oublies moi.

Et je commençais à partir, mais allait-il me rattraper ?
Revenir en haut Aller en bas
James Shepard
    GHOST ♠ Vengeance is ruthless...

GHOST ♠ Vengeance is ruthless...
avatar

Messages : 318
Date d'inscription : 20/06/2010

Dossier Psychatrique
Age: 43
Relations:
Equipements:

MessageSujet: Re: Can You Leave Your Hat On ? [ PV Gail ]   Mar 19 Oct - 22:42

- Je suis désolé je dois y aller. Je n'aurais pas du...Oublies cette nuit, oublies moi.

Elle commençait à partir sur ces paroles. Le temps que je paie, elle était déjà dehors. Je sortis dehors afin de la rattraper et lui couru après jusqu'à ce que je la rattrape. Une fois cela fait, et pas du tout à court de souffle, je l'embrassais sur les lèvres directement puis posais mes mains sur sa tête tout en la regardant droit dans les yeux. Car je désirais qu'elle sache que je disais la vérité.

- Je suis désolé pour toi. Je sais ce qui arrive quand on trahit les mafieux, mais sache que je te protégerais. Quitte à me sacrifier pour que tu puisses vivre....Je ne sais pas vraiment encore qui tu es, tu sais presque tout de moi, et je ne veux pas que tu aies peur que ce soit de moi ou de Makarov. Sache le.

Je laissais une pause et j'entrepris de mettre mes mains sur ses épaules. Puis je continuais. Espérant qu'elle comprenne.

- Je ne suis pas un monstre. Je t'aime. Quand je t'ai vue, je ne te voyais pas comme un vulgaire morceau de viande ou la stripteaseuse sans pudeur ou même encore cette tueuse implacable, mais comme une femme. Une femme envoyée à une mort certaine par un type qui lui est implacable et sans aucun code moral. Ce type est le plus dangereux des terroristes....Je suis sûr qu'en fin de compte, il voulait te faire tuer par moi. Mais je n'ai pas pu, car l'amour a aveuglé ma raison....Et que je suis en train de peut être faire une connerie, mais je voulais que tu saches ce que j'éprouve en te voyant. J'ai perdu une femme.....je ne referais pas la même erreur....

Je l'embrassais une nouvelle fois. Oui l'amour est une force puissante, qui aveugle la raison. Et j'étais en train de tomber dedans. Peut-être était-ce un piège ? Mais non, au fond quelque chose me disait " Non ".

_________________


Revenge is like a ghost. It takes over every man it touches.
It's thirst cannot be quenched, until the last man standing has fallen.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Can You Leave Your Hat On ? [ PV Gail ]   Mer 20 Oct - 20:33


J'aurais voulu qu'il abandonne, qu'il ne me suive pas, qu'il oubli tout de cette nuit, mon visage, mon corps. Mais tout au fond de moi je voulais qu'il vienne, qu'il m'attrape, mais cette partie de mon cœur devait se taire, elle devait s'éteindre vite! Alors que je m'enfuyais dans la nuit, il me rattrapa. Il m'embrassa directement et pris mon visage entre ses mains, il rendait les choses encore plus difficiles qu'elles ne l'étaient au départ. Il ne voulait pas que j'ai peur de lui ou de Makarov, il serait prêt à se sacrifier pour moi. Il fit une courte pause et continua en me disant qu'il m'aimait, il ne pouvait pas me dire ca, pas déjà. Il me dit que pour lui je n'étais pas qu'un bout de viande, il y avait de vrai sentiments et il ne voulait pas me perdre.

Je me reculais de son étreinte, les larmes au bords des yeux.

- Je m'en fout de sauver ma peau, elle n'a aucune valeur, vivante ou morte je resterais une ombre. C'ess ta vie que je veux épargner, alors oublies Moi! Je sais tout ce que tu viens de me dire, tu crois que je n'ai pas vu tes yeux, jamais on ne m'avait regardé comme ca auparavant, pour la première fois on me voyait moi et pas mon cul et mes seins. Je n'ai rien à t'offrir, je suis pas quelqu'un de bien, j'ai un boulot de merde, une vie encore pire, sans attaches, sans amis, sans rien. Ne t'attaches pas à moi, je suis une source à problèmes, plus tu seras loin, mieux tu iras. Alors pars, oublies moi, ne prononce plus mon nom. Garde tout tes beaux sentiments pour une femme bien.

Ca y est je pleurais maintenant, j'étais ridicule....
Revenir en haut Aller en bas
James Shepard
    GHOST ♠ Vengeance is ruthless...

GHOST ♠ Vengeance is ruthless...
avatar

Messages : 318
Date d'inscription : 20/06/2010

Dossier Psychatrique
Age: 43
Relations:
Equipements:

MessageSujet: Re: Can You Leave Your Hat On ? [ PV Gail ]   Mer 20 Oct - 22:09

- Je m'en fout de sauver ma peau, elle n'a aucune valeur, vivante ou morte je resterais une ombre. C'est ta vie que je veux épargner, alors oublies Moi! Je sais tout ce que tu viens de me dire, tu crois que je n'ai pas vu tes yeux, jamais on ne m'avait regardé comme ca auparavant, pour la première fois on me voyait moi et pas mon cul et mes seins. Je n'ai rien à t'offrir, je suis pas quelqu'un de bien, j'ai un boulot de merde, une vie encore pire, sans attaches, sans amis, sans rien. Ne t'attaches pas à moi, je suis une source à problèmes, plus tu seras loin, mieux tu iras. Alors pars, oublies moi, ne prononce plus mon nom. Garde tout tes beaux sentiments pour une femme bien.

Et maintenant elle pleurait. Sa vie se résumait à une absence des gens qui pouvait l'aimer. Mais je l'aimais et elle devait sûrement me dire cela parce qu'elle avait peur. Je ne pouvais pas l'oublier, non, il ne fallait surtout pas. Ou elle mourrait assurément.

- Tu n'es pas une ombre, et contrairement à ce que tu crois, tu es une femme bien. Le seul fait de m'avoir épargné en est une. Et je t'invite à devenir meilleure. Je saurais te rendre ainsi et te donner amour et être là quand il faut pour toi. Pour ta vie je peux faire quelque chose...Tu sais, Gail, Je t'aime vraiment, je ne pourrais jamais t'oublier et si jamais Makarov te touche.....je ferais brûler la ville s'il le faut....Je ne désire qu'une chose.....Veux tu partager ma vie et devenir mon épouse ? Je te promets que je saurais rendre plus heureuse que tu ne l'es maintenant.

Je passais un doigt sur ses yeux, séchant ainsi ses larmes et l'embrassa une dernière fois, tout en la serrant contre moi.

_________________


Revenge is like a ghost. It takes over every man it touches.
It's thirst cannot be quenched, until the last man standing has fallen.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Can You Leave Your Hat On ? [ PV Gail ]   Jeu 21 Oct - 8:31


Je savais que j'étais plutôt douée pour faire tourner les têtes, mais à ce point là, je n'aurais pas cru. Depuis que j'étais née, je n'avais jamais eu une vie qu'on pourrait appeler "normale". Abandonnée à la naissance par des parents mafieux, élevée par une grand-mère froide et autoritaire et le reste ne sont que de sombres histoires qu'il ne vaut mieux pas entendre. Le seul fait d'entrevoir la possibilité d'une vie meilleure, d'une vraie vie, me faisait réellement peur. Et si je n'étais pas faite pour le bonheur? Et si mon destin était de rester éternellement dans le noir?

Il était là complètement fou de moi, alors qu'on se connaissait depuis une heure tout au plus. Il ne voulait rien lacher et moi j'étais effrayé par ce qu'il me disait, il m'offrait le bonheur, la vie, l'amour. Et plus il parlait, plus je me refermais. Sa dernière phrase ma laissa sans voix, complètement choquée. Il m'embrassa et me pris dans ses bras. J'étais comme une poupée de chiffon sans réflexe, sa proposition ne faisait que tourner dans mon esprit. Je me dégageais légèrement de son étreinte, mais restait tout de même dans ses bras.

- Tu veux réellement te marier avec moi?! Tu as perdu la tête, tu es dingue! Quoi que tu fasses tu ne pourras pas changer ma vie, je resterais toujours une ombre. Qui voudrais épouser une stripteaseuse?! Sérieusement, je t'en prie oublies moi, sauve ta peau, moi je suis déjà condamnée, ce n'est qu'une question de temps. Tu perds ton temps avec moi, je ne mérite pas autant d'affection. Dans cette ville, on ne peut pas construire l'avenir, on ne peut pas être heureux, alors trouves toi une gentille petite femme qui resteras à la maison pour te faire ton diner avec tes cinq enfants. Je ne suis pas quelqu'un de bien...

Je savais que j'allais me faire tuer, depuis l'instant où j'avais eu le malheur de poser mes yeux sur lui, j'étais condamnée.
Revenir en haut Aller en bas
James Shepard
    GHOST ♠ Vengeance is ruthless...

GHOST ♠ Vengeance is ruthless...
avatar

Messages : 318
Date d'inscription : 20/06/2010

Dossier Psychatrique
Age: 43
Relations:
Equipements:

MessageSujet: Re: Can You Leave Your Hat On ? [ PV Gail ]   Ven 22 Oct - 11:13

- Tu veux réellement te marier avec moi?! Tu as perdu la tête, tu es dingue! Quoi que tu fasses tu ne pourras pas changer ma vie, je resterais toujours une ombre. Qui voudrais épouser une stripteaseuse?! Sérieusement, je t'en prie oublies moi, sauve ta peau, moi je suis déjà condamnée, ce n'est qu'une question de temps. Tu perds ton temps avec moi, je ne mérite pas autant d'affection. Dans cette ville, on ne peut pas construire l'avenir, on ne peut pas être heureux, alors trouves toi une gentille petite femme qui resteras à la maison pour te faire ton diner avec tes cinq enfants. Je ne suis pas quelqu'un de bien...

J'avais essayé, mais il n'y avait rien à faire. Je savais qu'elle se ferait tuer, et elle aussi, mais je ne pouvais rien y faire et cela me rendait fou de rage. Je serrais les poings si fort que mes jointures blanchirent comme je m'éloignais d'elle, faisant comme je partais. Il y avait cependant deux autres options. J'envisageais la deuxième. Je pris mon calibre 45 par la crosse puis le considéra un instant après l'avoir pris par le canon. Elle devait m'abattre car je ne pouvais pas l'oublier. Pas elle. La seule qui me faisait vibrer.

Je lançais l'arme dans ses mains puis m'approcha d'elle

- Si tu veux vivre seule, il va falloir que tu me tues ! Alors tires tant que tu as cette arme dans tes mains....

Je pointais l'arme qui était dans ses mains sur mon coeur. Espérant qu'elle tire même si je savais qu'elle ne le ferait jamais.

_________________


Revenge is like a ghost. It takes over every man it touches.
It's thirst cannot be quenched, until the last man standing has fallen.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Can You Leave Your Hat On ? [ PV Gail ]   Ven 22 Oct - 20:38


Je voyais dans ses yeux qu'il essayait à tout prix de me convaincre, il elv oulait, son coeur ne battait que pour ca, mais là maintenant je ne voulais pas que ma lacheté lui coute la vie. Moi, je pouvais perdre la mienne, ca n'avait aucune importance, je ne manquerais à personne et personne ne le remarquerais. Mais lui, il était quelqu'un d'influent et de dangereux, je ne pouvais le mettre face à la mort comme ca.

Plus je refusais et tentais de m'éloigner de lui et plus il tentait de me convaincre, je sentais sa colère et sa frustration monter. Il s'éloigna de moi et revint aussitôt me lançant son arme, que j'attrapais habilement. Il voulait que je le tues si je ne voulais pas de lui. Il posa sa poitrine contre le canon de l'arme, il ne fallait plus que je tire... Je retirais l'arme, la gardant le long de mon corps.

- Tu ne comprends rien! Je ne veux pas que tu meurs! Je veux que tu vives ta vie pleinement, que tu sois heureux avec une femme bien, neutre dans cette guerre, quelqu'un qui pourra te faire oublier l'horreur de cette ville.


Je posais ma main sur son visage en m'approchant de lui.

- Alors sois réaliste, je ne suis en aucun cas la bonne personne, tu devrais fuir au lieu d'essayer de me retenir. Sauve ta peau, je t'en prie, je veux que tu ai une vie belle, je ne suis pas en mesure de te rendre heureux. Il n'y a qu'une seule solution...

Je fis deux pas en arrière et positionnait l'arme sur ma tempe, j'allais le faire, j'appuyais sur la détente...
Revenir en haut Aller en bas
James Shepard
    GHOST ♠ Vengeance is ruthless...

GHOST ♠ Vengeance is ruthless...
avatar

Messages : 318
Date d'inscription : 20/06/2010

Dossier Psychatrique
Age: 43
Relations:
Equipements:

MessageSujet: Re: Can You Leave Your Hat On ? [ PV Gail ]   Mar 26 Oct - 23:34

Gail atrappa l'arme dans sa main habilement et la retira pour la garder le long de son corps.

- Tu ne comprends rien! Je ne veux pas que tu meurs! Je veux que tu vives ta vie pleinement, que tu sois heureux avec une femme bien, neutre dans cette guerre, quelqu'un qui pourra te faire oublier l'horreur de cette ville.

Gail posa alors sa main sur mon visage en s'approchant de moi. Je me laissais faire, mais sous le coup d'une fureur intense, car elle le disait rien que je comprenais rien alors que c'était elle qui ne comprenait rien. Je serrais les poings à me faire blanchir les jointures et m'enfoncer les ongles dans la chair. Je voulais la frapper, lui faire mordre le bitume bref la tuer mais je la laissais continuer tout en gardant neutre mais froide.

- Alors sois réaliste, je ne suis en aucun cas la bonne personne, tu devrais fuir au lieu d'essayer de me retenir. Sauve ta peau, je t'en prie, je veux que tu ai une vie belle, je ne suis pas en mesure de te rendre heureux. Il n'y a qu'une seule solution...

Elle fit deux pas en arrière et posa l'arme sur sa tempe. Finalement, elle était sérieuse, elle allait se tuer. Je la vis appuyer sur la détente.... Elle allait se tuer cette pouffiasse, tellement conne qu'elle était. Je pris un couteau et le lui lança dans l'épaule avant de foncer vers elle pour la désarmer mais pas en douceur. Puis je la giflais et lui prit les épaules tout en la secouant et lui hurlant dessus que ce n'était qu'une pauvre conne, que je ne méritais pas elle, que j'aurais du la flinguer là-bas. Je la giflais encore une fois, puis une seconde tout en l'insultant de tous les noms en hurlant. A la fin, je ne lui mis qu'un coup de poing dans le ventre, retira le couteau de son épaule pour la tuer vraiment alors que la lame touchait son coeur mais je ne le fis pas.

_________________


Revenge is like a ghost. It takes over every man it touches.
It's thirst cannot be quenched, until the last man standing has fallen.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Can You Leave Your Hat On ? [ PV Gail ]   Mar 26 Oct - 23:59

J'avais vraiment décidée d'en finir, mais on en avait décidée autrement pour moi, la lame dure et froide qui traversa mon épaule en décida autrement. Je lâchais l'arme sous la blessure. Il avança vers moi, me foutu plusieurs gifles, ses mains étaient énormes. Il prit mes épaules, appuyant sur le couteau, je fléchissait un peu sous la douleur. Il m'insultait de tout les noms, j'en prenait pour mon grade. Pour bien m'achever je reçu un coup de poing dans le ventre, et il retira enfin son couteau.

Un filet de sang coulait de ma bouche. je reprenais mon souffle, la tête baisée. Là, il changeait tout. Je n'avais pas besoin d'un homme qui soit doux, gentil, soumis, j'avais besoin de quelqu'un qui me remette à ma place, qui me soit supérieur, quelqu'un qui sache me faire taire. Quelqu'un comme lui, dépourvu d'humanité. Je ne serais jamais une femme bien, alors pourquoi aurais-je besoin d'un gars bien ?!

Je me relevais doucement, j'avais mal. Je m'approchais de lui, en accélérant le pas. J'écrasais mon poing contre son menton, tout en l'insultant et avant qu'il ne put répondre quoi que se soit je prenais sa tête entre mes mains et l'embrassait avec passion, l'embrassait comme si s'était la dernière fois. Au bout de quelques longues minutes, je lâchais ses lèvres, j'étais essoufflée. Je souriais à moitié, d'un sourire joueur et d'un regard qui en disait long. Il ne comprenait rien, je le voyais à ses yeux. Je lui prenais la main.

- Suis moi.

D'un pas aussi rapide que le permettait mon état, je l'entrainais dans une ruelle proche où se situait mon appartement. Après quelques escaliers nous arrivâmes à la porte, je l'ouvris rapidement, entrais dans mon appartement, il tait sur mes talons. Je me retournais et le poussais violemment contre un mur, un cadre tomba et se fissura. Je me jetais pratiquement sur lui, l'embrassant avec passion, sans douceur, avec rage. Si notre amour venait à exister il ne devait pas être doux il devait être comme nous: violent et sans limite. Maintenant à lui de me montrer qu'il est prêt à m'offrir ca...
Revenir en haut Aller en bas
James Shepard
    GHOST ♠ Vengeance is ruthless...

GHOST ♠ Vengeance is ruthless...
avatar

Messages : 318
Date d'inscription : 20/06/2010

Dossier Psychatrique
Age: 43
Relations:
Equipements:

MessageSujet: Re: Can You Leave Your Hat On ? [ PV Gail ]   Mer 27 Oct - 23:30

Quand j'en eus fini avec elle, il y avait un filet de sang qui coulait de sa bouche.Elle reprit son souffle, la tête baissée. A ce moment-là, je venais de tout changer sans vraiment m'en rendre compte. J'étais pas un type bien malgré les essais, et elle en avait besoin. Elle avait besoin d'un rapport de force....Elle avait surtout besoin d'un gars pas bien.

Elle se releva doucement et la douleur se lut sur son visage. Elle s'approcha de moi, en accélérant le pas et écrasais son poing contre mon menton, tout en m'insultant. Avant que je ne pus répondre quoique ce soit, elle me prit la tête entre ses mains et m'embrassa alors avec passion, m'embrassant comme si c'était la dernière fois. Au bout de quelques longues minutes, alors qu'elle me lâchait les lèvres, j'étais essoufflée. Elle souriait à moitié, d'un sourire joueur et d'un regard qui en disait long. Je comprenais rien et elle me prit la main.

- Suis moi.

Elle m'entraina alors dans une ruelle proche d'un pas rapide. Après quelques escaliers nous arrivâmes à la porte de ce que je devinais être son appartement. Elle l'ouvrit rapidement, entrais dans son appartement, sur ses talons. Alors, elle me poussa violemment contre un mur, si violemment qu'un cadre tomba et se fissura. Maintenant j'avais compris : J'avais gagné par un rapport de force. Et c'était cela qu'elle désirait. Elle se jeta sur moi, m'embrassant avec passion, sans douceur, avec rage. Si elle voulait de l'amour violent et sans limite, elle allait en avoir pour son grade....je vis sa blessure et la repoussais un peu.

- Tu devrais te soigner....

Oh et puis rien à foutre. Elle voulait souffrir, elle allait endurer. Je la pris violemment contre moi tout en lui attrapant les cuisses pour qu'elle entoure mes hanches afin de prendre prise. Je l'emmenait dans sa chambre et me jetais dans son lit, elle en dessous. Je l'embrassais avec passion mais sans prendre de gants avec elle. Elle était habillée de façon assez sexy avec un haut façon débardeur et décolleté et une mini jupe. Il fallait que je change des choses dans sa vie. Mais j'y penserais après. Je passais les mains sous son haut caressant son ventre puis ses seins alors que je venais de dégrafer son soutien gorge. Je continuais de l'embrasser tout en faisant passer au dessus de sa tête puis j'arrachais son haut et sa mini jupe avant de m'attaquer à sa culotte avec les dents et un sourire de requin.

_________________


Revenge is like a ghost. It takes over every man it touches.
It's thirst cannot be quenched, until the last man standing has fallen.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Can You Leave Your Hat On ? [ PV Gail ]   Jeu 28 Oct - 0:00


Je savais précisément ce que je voulais et j'étais prête à tout pour l'avoir. Je ne voulais pas d'un amour banal, mignon et écœurant à souhait. Ce n'était pas fait pour moi, vraiment pas. J'avais besoin de force, de rage, de passion, de violence. J'étais folle, oui complètement barge.

Je ne savais pas comment il allait réagir, lui qui voulait m'offrir un vie bien jolie, bien gentille. Mais heureusement il répondit à mon invitation. Il me repoussa un peu d'abord regardant ma blessure. J'avais mal, oui ca c'est sur que je souffrais. Mais il s'en désintéressa rapidement. Il m'attira à lui avec force, passant mes jambes autour de sa taille. Il m'emmena alors jusqu'à ma chambre, il se jeta sur le lit, moi en dessous. Il m'embrassait avec rage et passion, ses gestes n'avaient rien de doux mais sous ses mains mon corps vibrait, j'existais. Il passa rapidement les mains sous mon haut, caressant mon ventre, puis mes seins après avoir dégrafé mon soutien-gorge. Il m'embrassait toujours avec cette même violence, je ne voulais en rien interrompre nos baisers. En moins de temps qu'il n'en faut pour le dire, il déchira tout mes vêtements et je me retrouvais nue sous ses mains. Je n'étais pas pudique, en même temps quand on fait mon métier il ne faut pas avoir peur de dévoiler son corps. Il avait beau être fort, et moi blessée je parvins à changer la donne. Je passais donc au dessus, je lui enlevais son haut qui était de trop. Il avait un corps sublime, sculpté en muscles. Je passais les mains sur ses triceps, et embrassait son cou, lui laissant plusieurs suçons, c'était l'amour sauvage. Alors je descendais, posant des baisers le long de son torse. J'arrivais à son pantalon que je lui détachais et qu'il enlevait rapidement. Je me chargeais du dernier bout de tissus qu'il avait. A présent nous étions tout deux, nus. Je continuais de l'embrasser de partout, je sentais ses mains sur mon corps et je ne pouvais m'empêcher de gémir. Chaque fois qu'il me touchait je frissonnais. Je sentais mon épaule tirer, j'avais vraiment mal, mais j'essayais de ne pas y penser. Il fallait que j'arrête de trop penser, il en avait profité pour reprendre le dessus. Il menait à nouveau la danse.
Revenir en haut Aller en bas
James Shepard
    GHOST ♠ Vengeance is ruthless...

GHOST ♠ Vengeance is ruthless...
avatar

Messages : 318
Date d'inscription : 20/06/2010

Dossier Psychatrique
Age: 43
Relations:
Equipements:

MessageSujet: Re: Can You Leave Your Hat On ? [ PV Gail ]   Dim 7 Nov - 18:19

C'est ainsi que nous nous retrouvions nus tous les deux. Je pus apprécier ses courbes et son magnifique corps maintenant qu'elle était nue entre mes mains. Après avoir déchiré ses vêtements, elle parvint, même blessée, à renverser la situation et à se mettre au dessus. Elle passa les mains sur mes triceps, et embrassait mon cou, me laissant plusieurs suçons, résultat et marque de cette soirée sauvage et de l'amour violent que nous nous portions. Puis elle descendit, me déposant des baisers le long du torse. J'en frissonnais de plaisir et ne remarqua pas qu'elle arrivait à mon pantalon qu'elle m'enlevait rapidement. Elle se chargea elle-même du dernier morceau de tissu qui me séparait de la nudité. A présent nous étions tout deux, nus. Elle continua de m'embrasser de partout, frissonnant à chaque contact de ses lèvres avec ma peau. Et je la caressais en même temps. Elle ne pouvait s'empêcher de gémir. Chaque fois que je la touchais elle frissonnait. Et je repris le dessus, la renvoyant dos contre le lit tout en l'embrassant plus tendrement maintenant sur ses lèvres. Je descendis, l'embrassant sur le ventre puis sur son intimité - avec laquelle je jouais un peu - avant de lui caresser de mes mains les cuisses et le ventre. Sans prévenir, je la pris par les hanches et l'envoya sur le ventre avant de la pénétrer. Au début, je fis de petits mouvements de va et vient et au fur et à mesure que les temps passait mes coups de rein devinrent de plus en plus violent. Elle agrippait le lit et poussait des cris de jouissance tandis que je donnais des coups de rein avec mes mains sur ses hanches et gémissait tout en poussant quelques fois des cris bestiaux et gutturaux. Quand j'eus finis, je retins de peu une éjaculation et m'effondra sur le lit puis la regarda et sourit. Je passais une main dans ses cheveux et l'embrassa sur le front.

_________________


Revenge is like a ghost. It takes over every man it touches.
It's thirst cannot be quenched, until the last man standing has fallen.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Can You Leave Your Hat On ? [ PV Gail ]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Can You Leave Your Hat On ? [ PV Gail ]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Leave the pain behind and let your life be your own again ♥ THYBALT & HEIDI
» 02. You can leave your hat on
» MAIN EVENT : KELLY KELLY VS AJ LEE VS EVE TORRES VS GAIL KIM
» Bra and Panties match : Kelly Kelly vs Gail Kim
» Gail Kim Vs Maryse

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Seven Sins City :: Archives RP-
Sauter vers: