Partagez | 
 

 Samba Geladio [PV Ryû]

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Samba Geladio [PV Ryû]   Sam 16 Oct - 9:42

« On me reproche le goût de la solitude. Je suis plus accoutumé à mes défauts qu'à ceux d'autrui. »
Sébastien Roch Nicolas


J’avance sans regarder, je vois sans observer. Bref, où est-ce que je vais? Je savais que cela n’était pas des plus sécuritaires de m’aventurer seule dans cette forêt, mais bon… Une geisha a-t-elle vraiment une valeur irremplaçable? Cette question n’a aucune raison d’être. Je pense fortement qu’à Seven Sins City, nous ne sommes plus des individus, mais seulement des clans, des groupes, des unités… Je ne suis plus Aoi. Je suis une geisha. Peu importe, dans mon cas l’un est synonyme de l’autre. Je hais me plaindre, d’ailleurs je devrais cesser de le faire dès aujourd’hui. Bonne chance avec mon sale caractère, bonne chance…
L’air est frais, je me sens bien. Mieux encore, je suis seule. Enfin! Douce liberté tu me glisses toujours entre les doigts… Qu’est-ce qui se rapproche le plus de la normalité, être seul la majorité du temps ou bien en compagnie? Aucune idée. Personnellement je préfère la solitude… Être connectée sans cesse est une torture… Être avec les gens c’est s’expliquer tout le temps, c’est sourire et c’est mentir. On m’a toujours dit de rester hors de la forêt, qu’elle était effrayante, etc. Ce ne sont que des mensonges. La forêt est magnifique. Son odeur est délectable, je l’absorbe par mes narines, sa fraicheur descend jusque dans ma gorge. Elle est si douce. Peut-être une des dernières choses pures en cet endroit… En fin, il y a bien une raison si j’ai décidé de m’aventurer dans cette grande nature avant de remettre mon masque du soir et devenir en entier la geisha.

Depuis mon arrivé dans cette ville, j’ai toujours été fascinée par les Amazones. La belle contradiction! D’ailleurs si l’une d’elle me trouverait ici, mes chances de survie serait probablement faibles. Curieusement, cela ne me donne aucun frisson dans le dos. Je n’ai pas peur. Je suis indifférente. Je n’ai pas envie de mourir, mais en même temps je me dis que ce ne serait pas une grande perte. Quand même… tu n’es qu’une idiote Aoi. Je devrais retourner en ville immédiatement. Je pose ma main contre un arbre, le temps de regarder le paysage qui s’offre à moi. Inspire, expire. Maintenant on s’en va.

Je fais demi-tour quand soudain quelque chose effleure mon visage. C’est humide. Une fausse larme glisse le long de ma joue. Je lève les yeux au ciel pour apercevoir toutes ces gouttelettes qui commencent à tomber sans retenue.
« Merde! » Je continue ma route en augmentant la cadence. Je commence à m’énerve. Je ne sais plus trop où je suis. Et je suis entièrement mouillée! Bravo Aoi, encore une idée des plus fructueuses! Les arbres me protègent un peu de l’averse, mais malgré tout, je n’y échappe pas. Ma route croise un lac et je ne peux m’empêcher de m’arrêter un instant pour observer la pluie qui tombe sur ce dernier, m’offrant un bien joli spectacle. La musique l’est tout autant. Je sens mes vêtements se coller à ma peau. Je grimace. Je devrais me remettre belle une fois à ma chambre pour mes clients de ce soir… Bon sang… Et ça c’est si seulement je trouve mon chemin à temps. Ville de merde. Forêt de merde.
Revenir en haut Aller en bas
Ryû Nakazawa
L'Opinel
L'Opinel
avatar

Messages : 243
Date d'inscription : 11/10/2010
Localisation : Dans son monde

Dossier Psychatrique
Age: 24 ans et toutes ses dents
Relations:
Equipements:

MessageSujet: Re: Samba Geladio [PV Ryû]   Sam 16 Oct - 13:02

- A la pèche aux moules-moules-moules... Je ne veux plus y aller, môman, les gens de la ville-ville-ville, ont pris mon panier, môman...

Suzume lui avait dit de se détendre. Tu parles, elle en avait de belles... Se détendre, comment il allait faire ça? Il ne tenait pas plus de quelques minutes parfaitement immobile. Alors pour calmer ses nerfs, pendant qu'elle n'était pas là, la jeune japonaise lui avait dit d'aller à la pèche, il parraissait qu'il y avait un lac dans la forêt. Ouai! Bonne idée, comme ça, elle allait pouvoir faire des sushi, si toutefois la poiscaille était mangeable. Il n'avait pas envie de tomber sur un fugu ou quelque chose d'approchant. Donc il était parti avec une canne à pèche empreintée au voisin, les écouteurs sur les oreilles, le katana à sa ceinture, ouai, il allait chasser le pesson au couteau, vous pas? Armé comme Rambo dans sa forêt, il emprunta la petite barque inusitée du même voisin pour ramer au milieu du lac. Inconscient des nouvelles coutumes du coin, il n'avait aucune idée que cela était une propriété plus ou moins gardée. Pas par des féroces clébards, la bave aux lèvres et l'oeil hagard, mais par un 90-D, facile. Après quelques minutes à bidouiller l'outil, il parvint à s'en servir et jeta l'hameçon à la flotte. Pourtant, il ne résista pas bien longtemps et bientôt il ne put s'empécher de chanter ce qu'il entendait dans ses écouteurs.

D'où la pèche aux moules-moules-moules... Il ne fallut pas bien longtemps avant qu'il ne se mette à pleuvoir. Hmm, c'était pas bon ça, mieux vallait rentrer, Suzume allait lui dire qu'il allait attraper la mort s'il restait là, quoi que cela ne l'aurait pas déranger... de rester là, pas d'attraper la mort, hein. Il se décida donc à ranger ses affaires, la pèche de toutes façons, ça n'était pas pour lui... Il avait besoin d'action. Il prit la direction de la berge et une fois le pied sur la terre ferme, il regarda ses proies. Deux belles bêtes, un truc qui ressemblait à du saumon sans en être, entre le brochet et la sardine... Deux beaux morceaux de 100g chacun... Bah ouai, lui il appelait ça des beaux morceaux, après tout, c'était la première fois qu'il utilisait la canne à pèche. Les pessons attachés au bout du fourreau de son katana, il posa ce dernier sur son épaule et se mit à chanter, à nouveau, sautillant dans les flaques d'eau et de boue, sous les arbres.

- I'm siiiiiiiiinging in ze raïn, just siiiiiiiiiing in ze raïn, what a beauuuutiful day, I'm haaaaa... HOY!

Il s'arrêta soudainement, la main déjà sur la garde de son katana près à le retirer du fourreau. Y'avait eu un bruit, un mouvement, un geste l'avait fait s'arrêter. Il était déjà en position, bien calé sur ses pieds, ses poissons déjà oubliés. Mais quand il identifia la source du bruit, il se redressa, s'inclina humblement et offrit un large sourire d'un enfant espiègle, lachant la garde du katana que l'autre main tenait par le fourreau.

- Hey, t'as vu, il pleut. Si tu restes sans bouger, tu vas attraper du mal.

[HRP: "fugu" = poisson à la chair mortelle, "pesson" = terme normand pour un poisson]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alona Garvey
    PHŒNIX Take me to the riot

 PHŒNIX ♠ Take me to the riot
avatar

Messages : 3700
Date d'inscription : 09/07/2010

Dossier Psychatrique
Age: 26 ans
Relations:
Equipements:

MessageSujet: Re: Samba Geladio [PV Ryû]   Ven 24 Déc - 18:39

[sujet abandonné]

_________________
There must be a way out of here
Said the joker to the thief
There's too much confusion
I can get no relief
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Samba Geladio [PV Ryû]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Samba Geladio [PV Ryû]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» YO TOUYE SAMBA BOUKMANN
» misuse of legal terms--- a phenomenon in haitian politics!!!
» Dènye minit;Yo tire sou kay PREVAL yè swa
» Préval ne vient-il pas de se suicider ?
» Quel est le role d'un presume bandit au sein de la CND?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Seven Sins City :: Archives RP-
Sauter vers: