Partagez | 
 

 La drogue nuit à la santé... & le sexe? Shayne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: La drogue nuit à la santé... & le sexe? Shayne   Ven 28 Jan - 20:10

La drogue nuit à la santé... & le sexe?
Shayne & Sarah

Chez les Amazones, étant isolées, mystérieuses et redoutées, il nous fallait un moyen pour gagner notre vie. Et ne tuant pas pour l'argent, mais pour l'honneur, nous n'acceptions aucun contrat pour mettre fin à la vie de quiconque. Ainsi, notre seul -ou presque- moyen de subvenir à nos besoins, étaient la prostitution. En général, le clan ne redoutait et ne craignait pas ça. Car nous savions que si même la police -corrompue- ne pouvait plus rien faire pour la ville, quelqu'un devait bien s'en occuper, et cette tache nous revenait en partie. Et comment fournir le matériel nécessaire sans argent? Comment se procurer armes, munitions, alimentations, sans de quoi payer? Nous nous étions mis d'accord que même prostituées, nous restions dignes, car nous avions un but, et puis... Il faut savoir que les Amazones avaient leur caractère et leurs critères de selection. Nous ne couchions pas avec n'importe qui, pour n'importe quoi, et peu se laissaient faire par les hommes. Nous étions des prostituées, oui, mais pas des putes, s'il vous plait. Et notre 'metier' nous permettait parfois de soutirer des informations interessantes aux mafieux... Et puis, qui dit que nous couchions réellement avec eux? Rien ne le prouve. Il se peut même que notre client soit mort avant même la fin de la nuit, il ne sera donc plus là pour témoigner. Alors qui sait?

En ce qui me concerne, même étant chef du clan, je prenais mon rôle au sérieux, tout en me mettant au même rangs que les autres, et lorsque c'était mon tour de me dénuder pour de l'argent, j'y allais. Cette semaine, c'était mon tour. Oui car il ne faut pas abuser, l'argent que l'on gagnait une nuit nous permettait de tenir bien une semaine, ce qui limitait la prostitution. Ce soir, j'avais rendez-vous avec un dealer qui aurait peut-être un rapport avec la mafia Japonaise, mais c'était encore à confirmer, ce que je comtais faire, bien evidemment. Vêtue d'une robe moulante, noire, fendue dans le dos et décolleté plongeant, je savais que là où j'allais, je risquais d'avoir des problèmes avec un tel vêtements, mais je n'avais pas peur. Je me dirrigeais donc vers un bar clandestin alors que la nuit tombait. Je m'attendais à ce que l'on me remarque, mais je fu quand même surpris de me faire autant dévorer des yeux, par des hommes plus malhonnêtes et plus saouls les uns que les autres. Toute cette vermine me donnait envie de vomir, car beaucoup d'entre eux étaient responsables de ce qu'était devenu Seven Sins City, en aidant ou en soutenant les mafias.

Je m'assis au bar, presque étouffée par l'odeur excecrable de l'alcool et de la puenteur des hommes présents ici. J'attendais mon client, je savais à quoi il ressemblait, et étais certainte de le reconnaître même parmis tous ces hommes.
10minutes...15minutes...20minutes... Une heure de retard.
Que l'on soit en retard à un rendez-vous, pouvait PRESQUE passer, mais que l'on me prenne pour une conne, ça passait tout de suite moins bien. Mon client n'était pas venu, et ne viendrait pas. Peut-être était-il mort? Peut-être avait-il juste oublier... Dans tous les cas, je fulminais, surtout que beaucoup d'hommes m'accostaient, pensant que j'étais seule. Je soupirais, énervée, prête à partir, lorsqu'un homme, que je connaissais depuis peu, entra. Il s'était plus ou moins déguisé, s'était vêtu de vetements déchirés, était mal rasés etc etc, éspérant se fondre dans la masse, cependant moi, je l'avais reconnu. C'était un général, Shayne Grant, préceisemment. Je souris presque en le voyant, que venait-il faire ici?
Je me levais du bar, avançais d'une marche féminine et élancée jusqu'à lui. Il me reconnu aussi de suite. M'approchant encore un peu plus de lui, je lui soufflais à l'oreille, collée à lui:

-Bonsoir général, une cible en particulié vous interesse ici? La mienne à moi n'est pas venu à notre rendez-vous, acceptez donc que je me joigne à vous.

J'eu un sourire sadique, reculée un peu.
Revenir en haut Aller en bas
Shayne Grant
Jabberwock ♣ We can ignore the reality not the memories
Jabberwock ♣ We can ignore the reality not the memories
avatar

Messages : 6263
Date d'inscription : 10/06/2010

Dossier Psychatrique
Age: 32 ans
Relations:
Equipements:

MessageSujet: Re: La drogue nuit à la santé... & le sexe? Shayne   Mar 1 Fév - 1:44

Le jeune homme aurait put rester tranquillement à la base ce soir, mais il avait un compte à régler. Un indique qui l'avait vendu et avait tomber son opération de la veille à l'eau. Ho c'était un beau salaud celui là. En plus de ça, Shayne avait tout fait pour le tenir dans son camp, il lui fournissait absolument tout ce qu'il voulait pour avoir les informations. C'était de l'argent, de la drogue saisie, de vrai papier officiel, tout est n'importe quoi du moment qu'il les aide. Mais non, il avait voulu jouer au plus fin en racontant au Makarov qu'il avait vendu des informations. Résultat, une belle embuscade qui avait plusieurs blessé et beaucoup de dégât matériel. Vous ne pouvez pas imaginer à quel point le Lieutenant Colonel en veut à ce type. Quelqu'un qu'il connait lui a téléphoné pour lui dire que l'indique en question trainait au Trésor de Neptune. Comme ça il est au port, qui dit port dit le bar clandestin, les pires racailles vont la bas. Si c'est comme ça, il irait lui démonter la gueule et lui faire comprendre que ce n'est pas bien de duper un Grant. Personne, absolument personne ne saurait au courant de sa petite vengeance. Qu'est-ce qu'il lui fera quand il le verra ? Aucune idée, peut être qu'il se contentera de lui péter jambes et bras ou alors il le tuera. L'heure viendra bien assez tôt pour le dire.

Avant tout, il devait se faire discret au bar, même si il est quasiment impossible d'être réellement discret dans cette partie de la ville. Il fouilla dans ses tiroirs et dénicha un vieux jean, troué à certain endroit au niveau des jambes. Il mit un vieux t-shirt qui était à l'effigie de Metallica, il ne devait pas avoir l'air trop classe quand même. De vieille ranger pour chaussures, et une veste cuir usée mais qu'il met assez souvent. L'espace d'un instant, il se dévisagea dans le miroir, il n'était pas rasé, une barbe de deux ou trois jours, mais ça irait très bien comme ça. Mal rasé, il aurait une chance de passer plus inaperçu dans ce foutoir de bar merdique qu'est le Bar Clandestin de Neptune. Hors de sa chambre, il se dirigea vers le hangar pour prendre sa moto, c'était son véhicule personnel. Personne ne trainait dehors, aucun militaire ne le vit habillé de manière miteuse. Il se dépêcha de mettre son casque noir sur sa tête, baissa la visière et enfourcha sa bécane qu'il démarra et direction le port. Traverser la ville ne lui demanda pas longtemps, et à cette heure ci peu de monde fréquentait encore les rues. Le soir, les civils lambda respecte un couvre feu, ce dernier est fictif, mais il est réel dans leurs esprits. A partir de 20h plus personnes ne trainent à l'extérieur, hormis les bandit, les racailles, les flics, les militaires, les mafieux ou les courageux. En même temps, SSC n'est pas une ville comme les autres, c'est un véritable enfer et un civil qui n'est pas armé (quoi que même s'il l'est) il risque de se faire braquer ou tuer (surtout la nuit).

Une vingtaine de minutes plus tard, Shayne entra dans le port et se dirigea vers le bar dont il connaissait l'emplacement exacte. Sa moto garait à coté des autres, il poussa enfin les portes du bar, passant à coté des deux gros gorilles qui surveillaient la porte. Aucun des deux ne fit attention au Lieutenant Colonel, et c'est tant mieux. Son regard balaya la salle remplit en majorité d'homme qui fumaient, buvaient ou snifaient des lignes de cokes. A première vu son lascar n'était pas encore là, ou alors il se cachait bien. Il s'approcha d'un type à moitié bourré et lui demanda s'il l'homme qu'il cherchait été là. Ce dernier lui répondit que non, pas vu depuis deux jours. Super...reste à espérer qu'il finira par se pointer. Pour l'instant, il n'était pas désespéré, il pouvait se poser au bar, et l'attendre en buvant tranquillement un verre. Il sortit son téléphone de sa poche, quelqu'un l'appelait, il regarda le nom qui s'affichait c'était un collègue. Il ne décrocha pas, il se contenta de refuser l'appel, pas besoin qu'un autre militaire lui fasse la moral ou vienne le chercher. Shayne n'est peut être pas du genre ultra violent ou à s'énerver pour un rien mais ce type lui a vraiment mit les nerfs. Et quand on lui met les nerfs ça finit en général très mal. Au loin, il vit une silhouette féminine s'approcher, elle lui disait quelque chose. Grande, mince, et diablement jolie, c'était la Reine des Amazones. Sa robe était plus que terriblement sexy, pas trop le genre de tenue adéquate dans ce misérable bar. Elle vint jusqu'à lui et chuchota à son oreille. Général ! Lui, Général...soit elle voulait le flatter soit elle voulait se mettre Shepard à dos.


-C'est gentil de me monter dans l'échelon, mais je ne suis pas sur que le Général apprécie que vous m'attribuez sa place, répondit Shayne pas trop fort, pour ne pas se faire entendre car il serait mieux d'éviter que les autres sachent que c'est un militaire. Votre cible manque vraiment un spectacle magnifique ce soir confia t'il en faisant un geste de main pour la designer de haut en bas. Ce geste n'avait rien de pervers, c'était juste un compliment sur sa beauté et le fait qu'elle était vraiment bien habillé. Je veux bien boire un verre avec vous en attendant que la personne que je cherche décide de venir.

D'un signe de tête, il lui montra une table dans un coin tranquille, la table en question était prise pas quatre mecs, mais plus pour longtemps. Dans ce bar, c'est le plus fort qui prend la place de l'autre, il n'y a pas de règle, on fait ce qu'on veut du moment qu'on paye sa consommation. Les quatre hommes en question ne regardèrent même pas Shayne quand il leur adressa la parole.

-Barrez vous, c'est ma table ! ordonna sèchement.

L'un des gars se fit un plaisir de lui montrer son doigt, c'est alors que Grant, l'attrapa par le col, le souleva et le jeta sur le sol avant de lui mettre un violent coup de pied dans le ventre.


-Vous avez pas comprit, c'est ma table ! rugit t'il en lançant un regard noir aux trois autres.

L'effet fut immédiat, les trois se levèrent pour aller plus loin. C'est comme ça dans le bar clandestin, quand on veut quelque chose on le demande et on la... Jabbewock poussa la chaise pour laisser s'assoir Sarah et il prit place en face d'elle.


-Je peux vous offrir un verre ?! demanda t'il.

_________________

Pour que le passé devienne demain,
Que ton souffle caresse mon cou,
Que nos mains se joignent de nouveau,
Que tes lèvres frôlent les miennes,
Afin que notre amour perdu renaisse
Et que les mauvais souvenir disparaisse dans les ténèbres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La drogue nuit à la santé... & le sexe? Shayne   Mer 2 Fév - 22:33

Le militaire me reconnu aussi de suite. Il me fit une réflexion sur le fait que je l'appelais Général, alors qu'il ne l'était pas. Je ris, et lui dit, en toute honneteté:

-Veuillez m'excuser, non général, j'avais oublié le charmant homme qui vous donnait les ordres. Alors, CO-LO-NEL, on attend quelqu'un?

Il me fit alors un compliment sur ma tenue, histoire de faire mon interessante et de donner envie aux hommes dans la salles qui me dévoraient déjà des yeux, je tournais sur moi même, faisant virevolter ma robe. Il me désigna alors une table, je le suivis. Je ne sais pas s'il faisait ça pour se la jouer, parce qu'il avait besoin de passer ses nerfs ou s'il voulait VRAIMENT cette table, mais il agressa les quatres hommes qui y buvaient. Tandis que Shayne s'occuper de regler son comte à lui, un sourire sadique, je dévisageais les trois autres qui commençaient à craindre pour leur vie. D'ailleurs, ils partirent très vite. Je m'assis là où m'indiquait Grant de m'asseoir. Il s'assit en face de moi.

-Je peux vous offrir un verre ?!

Je m'attachais les cheveux, car étant donné que mon client m'avait posé un lapin...

-AVec plaisir, n'importe quoi, mais quelque chose de pas trop fort, merci.

Je regardais ensuite dans la direction de la porte, peut-être que mon lient finirait par arriver... Et si jamais c'éait le cas, cette fois, aucun doute, il se sortirait pas de notre nuit vivant... Je remarquais alors un homme, au fond de la salle, qui nous regardait intensément.. Ou du moins, plus que les autres. Shayne lui étant de dos, il ne le voyait pas. Pour ne pas inquiéter le militaire, ou qu'il ne fasse de vague, je préférais garder ça sous silence. Je revins ensuite à Shayne, gardant tout de même un oeil sur l'individu suspect.

-Alors, que faites vous là? C'est un endroit peu fréquenté par les militaires, colonel...

Je lui souris, repensant aux quatres hommes qui avaient été assis là quelques instants plus tôt, je regardais autour de moi. Un sachet blanc trainait sous la table, je me baissais, le ramassais, et le tendis à Shayne du bout des doigts.

-En effet, très peu fréquenté par les militaires, sinon on ne trouverait pas de ça...
Revenir en haut Aller en bas
Shayne Grant
Jabberwock ♣ We can ignore the reality not the memories
Jabberwock ♣ We can ignore the reality not the memories
avatar

Messages : 6263
Date d'inscription : 10/06/2010

Dossier Psychatrique
Age: 32 ans
Relations:
Equipements:

MessageSujet: Re: La drogue nuit à la santé... & le sexe? Shayne   Lun 7 Fév - 2:10

De Général, il devient Colonel, encore une fois c'était une nouvelle erreur. Car si le colonel apprenait ça c'est lui qui serait pas content cette fois ci. Il ne faut pas confondre les grades, Colonel c'est le rang au dessus de lui. Lui il est juste en dessous, Lieutenant Colonel. C'est un bon grade, on peut dire qu'il est assez haut dans la hiérarchie, mais il y a deux personnes au dessus de lui, et ça il ne faut pas le négliger.

-C'est Lieutenant-Colonel ! Précisa t'il pour clarifier les choses. Mais si vous avez du mal avec mon grade, appelez moi plutôt Grant ou Shayne ce sera moins formel que Lieutenant-Colonel, et puis j'aimerai éviter qu'on sache que je suis militaire. C'est pas vraiment le bar ou on apprécie mon boulot.

Si c'est un bar clandestin, c'est bien parce que différentes personnes comme des dealeurs, des tueurs à gages, des trafiquants... qui viennent siroter à boire ici. Alors la venue de flic ou de militaire n'est pas bien vu du tout. Le plus souvent, ils se font fracasser la gueule quand l'un d'eux apprend la vérité. Pour le moment, Shayne restait discret. Si on on vient à la reconnaitre, il se défendrait comme il le peut, il n'est pas du genre à se laisser faire facilement, surement pas par des types comme eux. Le jeune homme venait de contourner la question de Sarah, ou du moins de l'oublier en parlant de son grade. Ce n'est pas qu'il ne l'aime pas, mais il n'a pas forcément envie de lui dire qu'il est la pour casser la gueule d'un type qui a vendu des infos. Ce devait rester secret, c'était préférable, surtout qu'il n'est pas censé ce trouver là. Il fit déguerpir un bande de type qui était à une table pour justement pouvoir si assoir. Ça n'avait rien de fair play, mais ici c'est comme ça que ça se passe. Et il avait gagné, en ce comportant ainsi en plus de ça, il pouvait réussir à faire dissiper les soupçons qu'on peut avoir sur lui. Qui imaginerait qu'un type qui fracasse d'autre type pour avoir une table est un militaire. Le jeune homme demanda à la charmante demoiselle si elle désirait boire quelque chose. Il fit un signe à un serveur qui vint pour prendre leur commande et demanda deux bières. Une bière ça devrait aller, ce n'est pas trop fort, et presque tout le monde aime ça. De nouveau, elle lui demanda ce qu'il faisait ici, coriace l'Amazone !

-Je viens écouter les rumeurs qui peuvent bien circuler. Parfois on apprend des chose pas mal et très utile. Comme des livraisons de drogue, des gros coups qui se prépare. Les indiques ne sont plus ce qu'ils étaient, faut tout faire soit même de nos jours.

L'Amazone trouva un sachet de drogue qui trainait sous le table, ce n'était surement pas pour eux, il examina le sachet puis le posa sur le coin de la table. Maintenant avec sa dans les mains, il n'avait plus du tout l'air d'un militaire ou d'un flic, on ne pouvait le soupçonner que d'être un trafiquant de drogue ou une connerie du genre.


-On ne peut pas être partout ! On a beaucoup à faire avec cette guerre inter mafia qui prend en otage toute la ville. On fait ce qu'on peut, et parfois on ne peut pas agir sans les ordres du Général.

Le serveur, revint et déposa les deux bières sur la table et s'en alla à une autre table pour prendre une commande. Shayne prit sa bouteille et but deux gorgées avant de la reposer sur la table.

-Si ça vous dérange pas, j'aimerai éviter de parler boulot ici ! Ca me semble préférable.


Il s'approcha un peu, posant ses coudes sur la table.

-Je ne comprends pas comment votre rendez vous à put oser ne pas venir ! Il devrait vraiment avoir honte. En tout cas, vous êtes vraiment sublime.

_________________

Pour que le passé devienne demain,
Que ton souffle caresse mon cou,
Que nos mains se joignent de nouveau,
Que tes lèvres frôlent les miennes,
Afin que notre amour perdu renaisse
Et que les mauvais souvenir disparaisse dans les ténèbres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La drogue nuit à la santé... & le sexe? Shayne   Mar 8 Fév - 23:45

C'était dommage pour moi: Chez les militaires, le grade comptait beaucoup. C'était compréhensible, mais je n'en avais pas l'habitude. Je fis une mine d'excuse au Lieutenant-colonel -oui je le savais maintenant qu'il avait précisé-.

-Vous m'excuserez, chez nous c'est plus simple, chez les Amazones nous avons une chef dite 'Reine' par les autres, et un bras droit. Et encore, la chef n'a pas vraiment de privilèges, elle ne se considère pas vraiment comme telle...

Je me demandais si Grant savait si la chef en question était assise en face de lui, en tout cas, s'il ne désirait plus parler boulot ici, il ne reléverait pas. L'homme à ma table prit le sachet de drogue que j'avais trouvé, et après l'avoir examiné, le poussa dans un coin de la table. Il semblait quand même un peu sur les nerfs, comme inquiet que l'on découvre son identité. Moi, décontractée, je m'en fichais pas mal, je n'avais peur de rien, surtout pas de ces voyoux saouls qui ne sauraient même pas tenir debout plus d'une minute. Et puis, c'est pas comme s'il ne savait pas se défendre. Je lui souris:

-On est deux, de qui avez-vous peur?

Finalement, après avoir parlé boulot, Grant préféra passer à autre chose, et me dit:

-Je ne comprends pas comment votre rendez vous à put oser ne pas venir ! Il devrait vraiment avoir honte. En tout cas, vous êtes vraiment sublime.

Je lui souris, me demandant moi même comment cet abruti avait pu me poser un lapin. Je fini par laisser tomber: après tout, je n'étais plus là pour me prendre la tête, le lieutenant colonel avait même commandé deux bières. Ce n'était pas vraiment mon truc, cependant, j'en bu une ou deux gorgées, avant de répondre.

-Merci bien. J'ai la chance de ne pas avoir à m'habiller en... Plouc? Pour venir ici. J'ai plutôt l'impression que les hommes ici y sont plutôt sensibles.

Je souris et saluais l'homme non loin de nous qui nous regardait depuis un moment d'un air louche d'un geste de la main plutôt sensuel, -me moquant de lui bien sûr, éspérant qu'il le comprenne- j'aimais jouer au jeux du chat et de la souris, surtout lorsque ça les nourrissait de faux espoirs, et qu'après en avoir soutirais ce dont j'avais besoin, je prenais un malin plaisir à soit: tuer le client -direct mais pratique- soit: quitter les lieux en toute discretion.

-Auraus-je le plaisir de diner avec vous? Je commence à avoir faim, et comme mon client m'a abandonné...
Revenir en haut Aller en bas
Shayne Grant
Jabberwock ♣ We can ignore the reality not the memories
Jabberwock ♣ We can ignore the reality not the memories
avatar

Messages : 6263
Date d'inscription : 10/06/2010

Dossier Psychatrique
Age: 32 ans
Relations:
Equipements:

MessageSujet: Re: La drogue nuit à la santé... & le sexe? Shayne   Ven 11 Fév - 2:11

A force de se répéter, la jeune femme allait peut être avoir comprit la différence entre les grades, surtout celui de Colonel et Lieutenant Colonel qui n'a rien a voir. Pour un civil ça peut sembler dérisoire, mais c'est pourtant important, et c'est un détail que l'on ne néglige pas dans l'armée. Le Colonel est plus gradé alors que lui l'est moins, le rang juste en dessous. Le jour ou il gagnera un grade, là, il sera Colonel, mais ce n'est pas pour tout de suite, et il n'est pas vraiment pressé de l'être pour l'instant, bien que sa carrière militaire soit très importante pour lui. C'est normal que chez les Amazones se soit plus simple, ce ne sont pas des militaires ou des policiers, elles n'ont pas à avoir de grade "officiel". De plus les Amazones n'ont rien à voir avec l'état ou d'une quelconque association reconnu. Alors, elles peuvent bien avoir les rôles qu'elles souhaitent. De ce qu'il sait, ça s'en tient à une "Reine" et un bras droit, le reste ce sont les Amazones. Cette idée de reine est un peu bizarre, c'est folklorique comme il aime à ce le dire, mais c'est juste le moyen d'avoir un chef qui les diriges histoire que ça n'aille pas dans tout les sens. Shayne savait que la jeune femme en face de lui est la Reine. Shepard détient des dossiers sur beaucoup de personne, et il a justement vu trainer un jour sur son bureau le dossier qui concerne Sarah. Il n'était pas intimidé, c'est une femme comme toutes les autres, au même titre que lui est un homme comme les autres. Ils ont juste des grades, des rôles bien spécifique dans leur "faction".

-Je suis déjà allé au Manoir, et je connais votre fonctionnement.

Vu qu'ils sont parfois amené à travailler ensemble c'est mieux qu'il connaisse des choses sur elles. Un peu après, elle lui demanda de qui, il avait peur. Lui, peur ! Il la regarda sans trop comprendre, pourquoi aurait t'il peur même dans se lieu qui n'est pas propice aux militaires. Nan, il n'avait pas peur, de rien, ni de personne. Shayne c'est ce défendre, si un type l'attaque il aura le temps de contre attaquer. Ce ne sera peut être pas facile celons le nombre et la corpulence des attaquants. Et puis, même s'il ne réussit pas et qu'il se fait taper, c'est quoi, juste des coups, il a vu bien pire.

-De qui aurait-je peur ? D'un de ces lourdaud ? Ne prenez pas ça pour de la vantardise, mais j'ai vécu bien pire il n'y a pas longtemps.

L'épisode du port contre le groupe de motard était cet événement. Alona et lui avait beaucoup souffert. Ils auraient put mourir, et Shayne n'en était pas sortit indemne, il avait bien faillit y passer. La chance était de son coté, et il a survécu. Déviant de sujet, car il n'avait pas envie que la conversation tourne autour des mécréants, il lui parla d'elle, du moins de son élégance. Ce soir, il n'était pas aussi classe, en même temps il ne voulait pas être trop voyant. Le jeune homme était vêtu de manière assez banal.

-Heureusement que vous ne vous habillez pas en "plouc". Sincèrement, je préfère vous voir aussi élégante que ce soir ! Visiblement, d'autres hommes ici on l'air de le penser, quoi que j'ai plutôt l'impression qu'ils vous déshabille des yeux, alors qu'ils gagneraient à vous admirer !

Technique de drague ? Non, juste un compliment qui en plus peut le mettre en avant comme un gentleman. Bon c'est vrai, ça peut ressembler à de la drague, c'est peut être le cas, mais il fait ça de manière très soft pour le moment. Une partie de lui est encore concentré sur la possibilité que l'homme à qui il doit parler puisse venir, même s'il commençait à ne plus y croire. Sarah demanda s'il voulait manger avec elle. Jabberwock n'y voyait pas d'inconvénient, mais ici dans le bar clandestin c'était pas vraiment le lieu idéal. Dans ce bar c'est de la bière et d'autre alcool fort qui tourne et la seule nourriture nourrissante ce sont des chips et des cacahuète.

-J'en serai ravi. Mais pour ça, il va nous falloir quitter le Trésor de Neptune. En centre ville, il y a de bon restaurant si ça vous tente ?
proposa t'il.

Son homme ne viendrait plus, alors autant profiter de la soirée et apprendre à connaitre la Reine des Amazones. Après tout, c'est pas tout les jours qu'une occasion comme celle ci apparait !

_________________

Pour que le passé devienne demain,
Que ton souffle caresse mon cou,
Que nos mains se joignent de nouveau,
Que tes lèvres frôlent les miennes,
Afin que notre amour perdu renaisse
Et que les mauvais souvenir disparaisse dans les ténèbres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La drogue nuit à la santé... & le sexe? Shayne   Sam 19 Mar - 14:08

J'avais eu raison en ce qui concernait Shayne, il n'avait peur de rien. Ni ici, ni ailleurs. C'était un militaire. La seule chose dont il pouvait PEUT-ETRE avoir peur, c'était de perdre son titre, sa place dans les rangs. C'était une des faiblesse des militaires qui prenaient tout ça trop au sérieux. D'ailleurs, je m'étais déjà servit de ça comme une arme. Ma cible était protégée, adorée, respectée, l'atteindre m'avait été difficil, jusqu'à ce que j'eu l'idée de finir dans le lit de son supérieur et de l'insiter à défaire ma cible de ses fonctions. Ca avait marché. Ma proie s'en était sucidée, déchirée par le chagrin, la honte. L'honneur chez les homme provoque si facilement leur perte, qu'ils devraient s'en méfier.

-Je suis déjà allé au Manoir, et je connais votre fonctionnement.

Ca par contre, c'était innatendue. Je fronçais les sourcils. Je ne supportais pas que les militaires s'occupent de nos affaires, les Amazones n'avaient besoin de personne et si elles restaient éxilée dans leur forêt, c'était pour une bonne raison: les Amazones ont perdu la fonction du temps, de la civilisation, elles vivent pour elles-même, pour leurs valeurs et contre ceux qu'elles jugent dangereux, manipulateurs. Je n'allais pas faire un scandale ce soir, mais je surveillerais cette histoire de près, une histoire qui ne devrait pas se répéter. Si une de mes Amazone se plaignait d'une quelconque visite...
Je pris une bonne inspiration pour retrouver mon calme et me détendre. Heureusement, le lieutenant-colonel changa de sujet:

-Heureusement que vous ne vous habillez pas en "plouc". Sincèrement, je préfère vous voir aussi élégante que ce soir ! Visiblement, d'autres hommes ici on l'air de le penser, quoi que j'ai plutôt l'impression qu'ils vous déshabille des yeux, alors qu'ils gagneraient à vous admirer !

Je lui souris. Il était charmant, ou manipulateur. Peut-être même les deux. Je connaissais bien les hommes à présent, il en fallait plus pour me balader. Mais j'appréciais Grant et je savais ses paroles gentilles et non provocatrices, voir sincères.

-Ils n'ont pas tous la même noblesse d'esprit que vous.

Cette soirée semblait bien partie, surtout lorsqu'il accepta de diner en ma compagnie. Il proposa de manger en ville, ce qui était une très bonne idée. Ca allait par contre être difficile de sortir d'ici. Je me penchais sur la table:

-Je propose que l'on se sépare, je sortirais par derrière, on se retrouve dans cinq minutes devant le bar, si nous sortons ensemble, on risque d'avoir des problèmes.

Quoi que je n'avais pas peur de ces problèmes, je ne tenais pas à gacher la soirée. Etre prudente poour une soirée, ça me changera.
Revenir en haut Aller en bas
Shayne Grant
Jabberwock ♣ We can ignore the reality not the memories
Jabberwock ♣ We can ignore the reality not the memories
avatar

Messages : 6263
Date d'inscription : 10/06/2010

Dossier Psychatrique
Age: 32 ans
Relations:
Equipements:

MessageSujet: Re: La drogue nuit à la santé... & le sexe? Shayne   Jeu 24 Mar - 2:07

Notre beau Lieutenant Colonel en si charmante compagnie pouvait oublier son indique. Cette enfoiré ne viendrait pas, il devait avoir peur de se faire frapper par Shayne car c'est ce qui risque d'arriver. Ils auraient très bien put rester dans ce bar mais il y avait bien mieux. Et puisse que la jeune femme proposait de sortir ailleurs, il ne voit pas pourquoi il s'opposerait à ça. Manger dans un restaurant, et il y en a des biens dans cette ville contrairement à ce qu'on pourrait penser. Bon ce son en général des restaurants qui appartienne à des mafieux, mais les cuisiniers et serveur n'ont eut d'autre choix que de leur vendre s'ils voulaient encore travailler et surtout avoir un salaire. Comme quoi la Mafia peut parfois faire de bonne action. Mais elles récupèrent une grosse partie de ce que gagne les restaurants, il y a même du trafic d'arme ou d'autre produit interdit dans ces lieux. Sarah disait qu'il valait mieux que chacun sorte de son coté histoire d'éviter les problèmes. Il ne voit pas trop quel genre de problème il pourrait bien créer en sortant tout les deux en même temps. Mais il acquiesça.

-D'accord ! Je vous rejoins devant dans cinq minutes dans ce cas.

Il observa la jeune femme se lever et disparaitre dans la foule. Lui, il resta assit à table et se leva pour aller au bar et commander un verre de Vodka. Il but celui ci d'une traite et le reposa sur le comptoir tout en coinçant un billet en dessous. Après avoir jeté un bref regard à l'ensemble du bar qui ne semblait pas faire attention à lui, il se dirigea vers la sortit et se retrouva enfin dehors à l'air libre. L'Amazone n'était pas encore là, elle devait prendre son temps, elle avait peut être même fait un tour par la case toilette avant de sortir. Le militaire se dirigea vers son véhicule et s'appuya contre l'aile de celui ci. Le ciel étoilé n'avait pas le moindre nuage, la lune éclatante rendait le port beaucoup moins sinistre que d'habitude. Cette nuit avait un petit quelque chose de "normal", plus normal que d'habitude. Ce temps donnait vraiment l'impression qu'il se trouvait par exemple à New York, ou n'importe qu'elles autres villes avec un port, une ville qui n'est pas l'antre de plusieurs mafias. Le jeune homme aime son boulot, il aime même être ici bien que cette ville soit vraiment pourri jusqu'à la moelle. Mais parfois, il apprécierait de pouvoir ce balader dans la rue sans voir le mal partout, sans penser que la personne qu'il est en train de croiser va lui sauter dessus pour essayer de le tuer. Peut être qu'un jour, son équipe et lui réussiront à faire de Seven Sins City la ville qu'elle était avant, une ville sûr, un véritable paradis sur terre : Bright Falls.

[Dsl, pas d'inspi ce soir, et je savais pas trop si tu voulais qu'ils aient des problèmes ou pas. Donc si tu veux te faire agresser, ou que Shayne se fasse péter la gueule, no problemo ! Tu as carte blanche, si tu veux que de gros costaud vienne le frapper, je m'adapterai !]

_________________

Pour que le passé devienne demain,
Que ton souffle caresse mon cou,
Que nos mains se joignent de nouveau,
Que tes lèvres frôlent les miennes,
Afin que notre amour perdu renaisse
Et que les mauvais souvenir disparaisse dans les ténèbres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La drogue nuit à la santé... & le sexe? Shayne   Sam 2 Avr - 13:05

Le lieutenant colonel accepta. Je lui fis un dernier sourire avant de traverser la salle, d'un pas léger, à la limite de sautiller. J'aimais narguer les pourris de ce bar, c'était plus fort que moi. Ainsi, dans des endroits comme celui là, j'aimais jouer la jeune femme qui n'a pas encore prit conscience de ce qui arrivait à la ville, à la jeune femme pure, sensible. Une fleur, entre autre. C'était assez jouissif de remarquer les regards noirs ou les sourires amusés que pouvaient me lancer ceux qui se bourraient la gueule toutes les nuits dans ce genre de bar. J'avais parfois des problèmes, entre ceux qui pensaient profiter d'une insouciante vierge ou ceux qui tenaient à me faire enfin prendre conscience de la réalité par coups et blessures, j'avais l'habitude. Mais ça m'amusait toujours autant.
Et étant donné qu'un groupe d'homme m'avait remarqué dès l'instant où j'étais entrée dans le bar, et qu'ils ne m'avaient pas lâché des yeux tout le temps où j'avais été en la compagnie de Shayne, je me doutais que cette nuit, ça ne louperait pas. Le lieutenant colonel m'avait dit qu'il me rejoindrait dans cinq minutes. Cinq minutes, c'était bien suffisant pour s'amuser un peu. Et alors que je m'étais perdu dans la foule, et qu'il ne m'apercevait surement plus, je reconnu ce groupe d'homme, qui me suivait. J'eu un sourire sadique, continuant de sautiller jusqu'à la sortie. Je n'eu cependant pas le temps de sortir que l'on m'agrippa le bras et m'attira dans un coin avant même que je n'eu le temps de réagir. Je fus assez surprise de remarquer celui qui m'avait attiré à lui, ne faisait pas partit de ceux qui me fixaient depuis le début de la soirée. C'était un jeune homme, encore trop jeune pour être accepté dans n'importe quel mafia, ni aux services militaires. Il devait avoir quoi... 18ans? Que faisait-il ici? Il ne ressemblait pas au genre d'individu habitué à ce genre de pourriture, il semblait presque... gentil, innocent. Il avait aussi une carrure imposante, c'était impressionnant. Je fronçais les sourcils, il me pressa contre son torse alors qu'il chuchotait à mon oreille qu'il ne me voulait pas de mal. Je le repoussais.

-Gardez vos mensonges pour ceux qui voudront bien les entendre, râlais-je.

Il semblait totalement apeuré. Alors que je m'étais retournée afin de regagner la sortie, et peut-être de mettre une raclée aux hommes qui devaient avoir une idée bien précise de ce qu'ils allaient me faire, je fini par retourner vers le jeune homme. Je lui demandais son nom, son âge, s'il travaillait. Il se nommait Jagged Spiers, avait exactement 19ans et trois jours, et était sans emplois depuis que son boss s'était laissé corrompre par il ne sait encore qui. Pour ma part, j'avais déjà une idée de qui pouvait corrompre les gens qui ont de l'argent.

-Vous êtes en danger, madame, ces hommes, là, ils vous veulent du mal...


M'avait-il susurré en continuant de me me tirer vers un endroit isolé du bar. Ce garçon était-il sérieux? Pensait-il vraiment que j'étais en danger? Essayait-il vraiment de me ... protéger? Je fus frappée de surprise par ce jeune homme qui semblait totalement perdu dans ce monde de fou, il était si rare à présent de rencontrer dans gens comme ça. Il n'avait rien à faire ici. Il avait encore le temps de se construire une vie, ailleurs. J'eu de la peine pour lui.

-Ecoute, c'est gentil mais je pense que celui qui a le plus besoin d'aide de nous deux, c'est toi.

Il ne parut pas comprendre, et cette fois, ce fu moi qui l'attirais vers une sortie que peu de monde connaissait, à l'extrémité nord du bar. Une dois dehors, je sortis de mon soutien gorge -oui, j'avais oublié ma sacoche- de l'argent et le lui tendis, il ne comprenait pas, fis non de la tête.

-Tu n'as rien à faire dans ce genre de ville, prend le premier avion que tu trouveras vers la destination de ton choix, trouve toi un boulot, même une copine, mais fais quelque chose de ta vie.

Si j'avais été dans le même cas que lui, j'aurais aimé, qu'à 19ans, on me dise la même chose, qu'on me propose un échappatoire, que l'on m'aide à m'en sortir. Repensant à Shayne, je ne laissais pas le temps au garçon de réagir, glissais les billets dans une de ses poches et filais. Une fois que j'étais sûr de ne plus être dans son champ de vision, je lissais les plis de ma robe avant de retrouver Shayne, toute sourire, celui ci étant accoudé à sa voiture. Je le rejoignis.

-Pardon du retard, lieutenant colonel, je... me suis perdue en route.

Je lui fis un clin d'oeil, à mon avis, il n'était pas assez stupide pour croire à une telle chose. Je contournais la voiture, m'assis côté passager sans même qu'il n'ait le temps de réagir, désireuse de quitter cet endroit au plus vite: au cas où le jeune homme m'ait suivit.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Shayne Grant
Jabberwock ♣ We can ignore the reality not the memories
Jabberwock ♣ We can ignore the reality not the memories
avatar

Messages : 6263
Date d'inscription : 10/06/2010

Dossier Psychatrique
Age: 32 ans
Relations:
Equipements:

MessageSujet: Re: La drogue nuit à la santé... & le sexe? Shayne   Mar 5 Avr - 0:59

Sortir du bar fut aussi facile qui entrer. Parfois c'est plus difficile car des types vous empêches de sortir pour vous casser la gueule ou juste car ils ont envie de fous embêter. En tout cas, personne ne semblait vraiment faire attention au militaire et c'est tant mieux. Shayne n'avait aucune envie de se battre à l'intérieur du bar. Ce n'est pas qu'il a peur, car tout les types qui trainent ici ne sont que des tas de viande sans cervelle. Et même s'ils ont une cervelle, ils sont tellement imbibés d'alcool qu'ils leurs seraient impossible de se battre correctement. Mais bon vous savez ce qu'on dit, il ne faut pas vendre la peau de l'ours avant de l'avoir tué. Sans la moindre encombre, il se retrouva dehors à attendre la jeune femme. Ils espéraient que tout se soit bien passé pour elle. Le Lieutenant Colonel ne la prend pas pour une moi que rien, mais vous savez les hommes qui ont trop but... Non, c'est la reine des Amazones, il n'y a pas de raison qu'elle ait des problèmes, elle sait ce battre. Le temps semblait passer lentement et elle n'était toujours pas la. Il s'adossa au 4x4 et regarda sa montre. C'est alors qu'il entendit le bruit des talons qui lui indiqua qu'une femme arrivait. C'était bien l'amazone, elle s'excusa en disant s'être perdu. Perdu, n'est-ce pas...il doutait que se soit vraiment ça car il est difficile de se perdre. Néanmoins, il ne répondit rien et lui ouvrit la portière pour qu'elle monte. Puis il fit le tour et grimpa également dans le véhicule.

-Une idée du restaurant ou on va ?
questionna le jeune homme en regardant la jeune femme.

Il mit la clef dans le contact et la tourna pour faire démarrer le véhicule. Il venait à peine de passer la première et d'avancer un peu quand un gosse passa devant. Il freina et le regarda approcher. Il baissa la vitre, celui ci regardait fixement la jeune femme. Shayne regarda à son tour l'Amazone d'un air interrogateur et lui demanda :


-Une connaissance ?

Le jeune homme montra un liasse de billet et la tandis à travers la fenêtre. Jabberwock ne comprenait rien de ce qu'il se passait. Pourquoi ce jeune garçon voulait t'il donner de l'argent à Sarah. Il fronça un sourcil d'un air interrogateur. C'était vraiment louche comme histoire tout ça.

-Je peux savoir pourquoi vous voulez donner de l'argent à la demoiselle ? finit par demander Shayne à l'intention du jeune garçon.

S'il la prenait pour une prostitué il ne frappait pas à la bonne porte. Bon, il est vrai que les amazones vendent leurs corps pour se faire de l'argent. Mais de là on ce qu'on vienne la déranger alors qu'elle n'est pas seule c'est vraiment gros. Soit ce gamin est complétement débile, soit il y a un truc qu'il a pas pigé.


-Je ne veux pas cet argent ! C'est gentil à vous mais je n'ai pas besoin qu'on me fasse la charité.

Blop ! Mais c'était quoi cette histoire ? Qu'est-ce que c'est que ce binz ? Comme on pourrait l'entendre dans le film "Les Visiteurs". Alors, si le militaire comprenait bien la jeune femme avait donnée de l'argent aux jeunes hommes mais ce dernier n'en voulait pas. Il reporta son regard vers la charmante demoiselle.

-Quelqu'un pourrait m'expliquer ce qu'il se passe ? J'ai l'impression d'avoir raté un épisode là !

En même temps c'est vrai, il a réellement raté un épisode.


-S'il vous plait, reprenez votre argent !

Et en plus c'est qu'il insiste le jeunot. Shayne se gratta la tête, il comprenait vraiment plus rien, pourquoi aurait t'elle donnée de l'argent à un môme. En général, les Amazones ne sont pas du genre "Robin des bois".

[A toi de voir ce que tu veux faire avec le jeune. Tu peux même lui proposer de monter avec eux pour le déposer quelque part en ville, ou autre.]

_________________

Pour que le passé devienne demain,
Que ton souffle caresse mon cou,
Que nos mains se joignent de nouveau,
Que tes lèvres frôlent les miennes,
Afin que notre amour perdu renaisse
Et que les mauvais souvenir disparaisse dans les ténèbres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La drogue nuit à la santé... & le sexe? Shayne   Mer 6 Avr - 14:42

Par chance, Shayne n'avait pas relevé lorsque je lui avais dit que je m'étais perdue. Mais à son regard j'avais compris qu'il n'était pas dupe. Il m'ouvrit la porte, je m'empressais d'entrer dans le véhicule, priant pour que le jeune homme ne m'ait pas suivit. Shayne s'assit à mes côté, pret à démarer, me demanda même si j'avais une idée de là où l'on pourait manger. Le regard figé vers le rétroviseur, de peur de voir débarquer Jagged Spiers, je lui avais répondu distraitement que je le laissais choisir.

Lorsque Shayne démarra, je lachais un soupire de soulagement, détournais enfin la tête du rétroviseur. La voiture n'avança que de quelques centimètres avant que le conducteur ne freine brusquement. Je lui lançais un regard surpris au lieutenant colonel, avant de comprendre ce qui se passait. Jagged se trouvait là, face à la voiture, et vint jusqu'à moi. Je n'avais pas encore réagi lorsque ma fenêtre se baissa, je lançais un regard noir à Shayne. Le jeune homme me tendit mon argent, je ne savais plus quoi faire. Pourquoi Shayne avait-il ouvert cette saleté de fenêtre?!

-Une connaissance ?


Le regard dans le vide, je me demandais comment me sortir de là. Tandis que je laissais mon esprit vagabonder, Shayne et Jagged eurent une courte discution. Je remarquais le malaise du lieutenant colonel, je décidais donc de réagir. Je lançais un regard d'excuse à Shayne, avant d'ordonner au jeune homme de monter à l'arrière de la voiture. Il s'executa, et de mon côté, je me déplacais dans la voiture, passant entre les deux sièges de devant pour rejoindre la banquette arrière. Au passage, j'avais posé ma main sur les yeux de Shayne afin qu'il ne profite pas de la situation pour voir mes dessous. Une robe fendue, qu'elle idée! Une fois assise à l'arrière, je laissais enfin Shayne retrouver la vue, lui souris dans le rétroviseur avant de me retourner vers le jeune homme.

-T'as des projets? De la famille? Tu ne sais rien de cette ville, et tu n'as rien à y faire. Je ne te fais pas la charité, crois moi, ce n'est pas mon genre, j'essais juste de limiter le nombre de zombie dans cette ville. Si tu savais... J'ai vu des dizaines de jeunes de ton âge se faire dépasser par les évenements et finir soumits aux mafieux qui sèment la terreur ici. Si toi tu pars, ça en fera toujours un crétin de moins à éliminer, tu vois ce que je veux dire?

J'avais été crue, frenche, et méprisante dans ma voix afin de lui faire vriament comprendre la situation dans laquelle il se trouvait, et celle dans laquelle il pourrait finir. Je compris dans son regard que mes paroles avaient l'effet souhaité sur Jagged. Il n'avait pas du être au courant pour les mafias, il semblait comme en état de choque. Je me demandais si ce qui lui faisait le plus peur, ce n'était pas le fait que je puisse tuer. Il est vrai qu'à mon apparence, on ne pouvait m'imaginer armes à la main. Il resta ainsi dans le silence, je fronçais les sourcils comme pour appuyer mes paroles et le décider enfin à accepter cet argent et à partir. Etant donné qu'il ne réagissait toujours pas, je lui ouvris sa portière, le poussais vers la sortie.

-Fais ce que je te dis, prend le premier avion que tu trouveras, ne reviens pas.

Je refermais la porte avant même qu'il n'ait le temps de me réagir, je m'empressais de demander à Shayne de démarer. Entre temps, j'étais de nouveau passé côté passager. A nouveau aux côtés de Shayne, je me détendis. Ce genre de situation m'était déjà arrivé, j'étais déjà tombée sur une jeune fille qui n'avait pas conscience de se qui se passait, et tentait de survivre sans savoir contre quoi elle se battait. J'avais agis comme pour Jagged, je lui avais donné l'argent qu'il fallait pour partir. Elle avait accepté l'argent, sauf qu'avant d'avoir eu le temps de prendre son avion, la mafia japonaise l'avait retrouvé, et l'avait tué. Je me demandais si pour le jeune homme ça se passerait de la même manière, et je me promis de le surveiller jusqu'à ce qu'il quitte les lieux, et assurerais sa survie.

Je tournais enfin la tête vers Shayne, me demandant ce qu'il allait dire, et ce qu'il en avait comprit.
Revenir en haut Aller en bas
Shayne Grant
Jabberwock ♣ We can ignore the reality not the memories
Jabberwock ♣ We can ignore the reality not the memories
avatar

Messages : 6263
Date d'inscription : 10/06/2010

Dossier Psychatrique
Age: 32 ans
Relations:
Equipements:

MessageSujet: Re: La drogue nuit à la santé... & le sexe? Shayne   Mar 12 Avr - 1:07

Le jeune homme se s'attendait pas du tout à ce qu'un gamin passe devant la voiture au moment ou il allait partir. Qu'est-ce qu'il voulait celui la ? C'était étrange car il s'était posté juste à coté de la portière passager, il semblait attendre qu'on lui ouvre. Alors Shayne, intriguait baissa simplement la vitre histoire de savoir ce qu'il pouvait bien vouloir. Le garçon n'avait pas l'air armée, il tendait juste une liasse de billet. Oh la la, et si jamais il prenait Sarah pour une prostitué et qu'il voulait par exemple faire une meilleure offre que lui ? Oh non, ça serait vraiment gênant comme situation. Et heureusement ce n'était pas ça. Ce jeune voulait simplement redonner l'argent à la jeune femme. Arquant un sourcil, le militaire ne comprenait plus rien. Pourquoi vouloir donner de l'argent ? C'est Seven Sins City ici, l'argent on le gagne, on le vole et surtout on le garde. En aucun cas, on va le donner à quelqu'un comme ça pour le fun. Si seulement on aurait put lui expliquer toute cette histoire étrange. Quoi qu'il en soit, l'amazone fit signe au gamin de monter à l'arrière. Quoi, on l'embarque au restaurant lui aussi ? Nan, certainement pas. Enfin, pour le moment, il ne démarra pas, il coupa même le moteur. La jeune femme décida de se glisser à l'arrière et prit le soin de cacher les yeux de Jabberwock pour qu'il n'est pas le loisir de regarder la demoiselle faire. Oui, des fois qu'il entrevoit des choses intéressante sous sa robe. Pendant qu'elle parlait, il se contenta d'écouter. Elle était très moralisatrice, c'était déprimant, en tout cas ça devait l'être pour l'ado qui sembla dire adieu à ces illusion.

Ainsi il garda l'argent et elle lui demanda de partir, de partir de la voiture et de la ville. Enfin, elle revint devant et lui avait déjà démarré pour quitter le port. C'était étrange ce qui venait de se passer. Shayne avait encore du mal à comprendre. Ce gamin, elle le connaissait ou pas ? Qui c'était ? Si elle le connaissait vraiment ça ferait surement plus longtemps qu'il serait déjà loin de cette ville de fou.


-C'est possible de m'expliquer ce qui vient de se passer ? Je suis pas sûr d'avoir tout comprit, c'était qui ce gamin ? s'interrogea t'il.

Oui, il était curieux et voulait savoir, après tout ça faisait la conversation. Bientôt hors du port, la voiture roula bientôt dans les rues de la ville. C'était toujours amusant de voir le changement entre le trésor de Neptune, un lieu peuplé de vieux hangar aux taules rouillés et la ville avec ses petits rues sombres et délabré et son centre si luxueux. Seven Sins, la ville ou on est pauvre ou riche ! Pour le restaurant, il pouvait déjà éliminer le Styx qui se trouve dans les bas fond et qui est donc un restaurant que l'on dira "nul". La forteresse folâtre à également un établissement de qualité, mais s'aventurer ce soir dans un lieu ou Makarov et Bushido sont susceptible de s'y trouver ça ne le tente pas. Du coup, il prit la direction du Domaine de Chronos, le centre commercial de la ville. Ce centre commercial de plusieurs étages est gigantesque et luxueux. On peut y trouver une restaurant sympathique à la porté de tous ou presque. En une dizaine de minutes il arriva au lieu dit. C'est dans le parking du centre qu'il se gara et il descendit le premier pour aller ouvrir à son invité.


-Nous y voilà. J'espère que le restaurant qu'il y a dans le centre commercial vous conviendra. Je n'y suis encore jamais venu, mais j'ai entendu de bonne critique à leur sujet.

Ils remontèrent le parking pour entrer à l'intérieur du centre commercial. Malgré l'heure tardive des gens s'y baladaient encore. Certains magasins faisaient ouverture non stop 7jours/7. Le jeune homme s'arrêta devant un plan histoire de voir ou se trouve le restaurant. Celui ci ce trouve au deuxième étage.

-Le restaurant est au deuxième étage. Allons si.

_________________

Pour que le passé devienne demain,
Que ton souffle caresse mon cou,
Que nos mains se joignent de nouveau,
Que tes lèvres frôlent les miennes,
Afin que notre amour perdu renaisse
Et que les mauvais souvenir disparaisse dans les ténèbres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La drogue nuit à la santé... & le sexe? Shayne   Mar 12 Avr - 22:20

Je commençais à me détendre lorsque Shayne démarra. On s'éloigna peu à peu du lieux mal fréquenté, et le lieutenant colonel me demanda de lui expliquer la situation. J'allais donc lui fair eun petit résumé, mais gardais le silence un petit instant, avant d'ouvir enfin la bouche:

-Je ne comprend pas vraiment plus que toi ce qui m'a poussé à lui donner cet argent, je sais juste qu'en tant qu'Amazone je fais la guerre à ma manière, que parfois je ressens le besoin d'en sauver quelques-uns. Il en fait partit.

Je lui fis un sourir rassurant, avant de le laisser me guider où bon lui semblait. Je regardais les décords défiler, ne pretant pas vraiment attention à l'endroit où me menait Shayne. Sans prendre conscience du temps, en moins de 10minutes, le lieutenant colonel se gara. Je ne pris pas la peine de reconnaître les lieux, Shayne vint m'ouvrir la porte, je passais un bras au dessous du sien.

-Nous y voilà. J'espère que le restaurant qu'il y a dans le centre commercial vous conviendra. Je n'y suis encore jamais venu, mais j'ai entendu de bonne critique à leur sujet.

-C'est parfait, ne t'inquiète pas.

Je lui souris, alors qu'on entra dans le batiment. Shayne se documenta sur l'organisation des étages, me dit que le restaurant se trouvait au deuxième. Je le suivis, toujours un peu sous le choc de la rencontre avec Jagged, je restais silencieuse. Ne souhaitant pas rendre l'ambiance pesante, je me collais à Shayne:

-Alors, dis moi, j'ai cru comprendre que tu étais déjà venu au manoir? Tu nous espionnes?

Je demandais ça d'un ton léger, pas accusateur, loins de là.
Revenir en haut Aller en bas
Shayne Grant
Jabberwock ♣ We can ignore the reality not the memories
Jabberwock ♣ We can ignore the reality not the memories
avatar

Messages : 6263
Date d'inscription : 10/06/2010

Dossier Psychatrique
Age: 32 ans
Relations:
Equipements:

MessageSujet: Re: La drogue nuit à la santé... & le sexe? Shayne   Mer 20 Avr - 23:38

[Dsl du retard ! J'avais écris mon poste, mais il a disparu ! Oo Du coup, obligé de le refaire et j'ai pas eu le temps avant, surtout que j'ai pas fais gaffe plus tot qu'il était plus là ! Quel petit filou !]

La jeune femme expliqua qu'elle avait donnée de l'argent à se gosse surtout pour lui éviter d'être dans cette ville. Du coup, elle lui évitait de mal finir et de mourir ou de devenir un drogué ou un dealer. C'était noble de sa part de venir ainsi au secours d'un gamin qui ne sait pas quoi faire de sa vie. Si seulement plus de personne pouvait être aussi bon avec les autres jeunes de Seven Sins City...il y aurait moins de mort. Cette ville à tellement changé. Quand on pense qu'il y a vingt ans c'était LA ville la plus sur du monde avec un taux de criminalité proche du zéro. Et maintenant...maintenant c'est une enfer, vous risquez de vous faire flinguer juste en sortant acheter votre journal. C'est ce qui se passe quand la Mafia prendre le contrôle des choses, mais la c'est pire, car ce n'est pas une, mais deux mafia qui s'affrontent sur un même terrain. Du coup vous voyez le topo, ce n'est pas rare de voir une fusillade dans la rue, un bâtiment explosé, les journaux sont chaque jours remplie d'un nouveau fait divers : assassinat, braquage, règlement de compte, détournement de fond et j'en passe les meilleurs.

-Vous avez bien fais de donner l'argent à ce môme. S'il peut quitter SSC c'est mieux pour lui. Il pourra peut être reprendre des études et se trouver un boulot honnête loin des magouilles de la mafia.

Puis il démarra en direction du centre commercial car c'est la bas que se trouve les restaurants plus ou moins potable de la ville. Mieux vaut éviter l'allée des sirènes qui grouille de gangster...en faite c'est l'un des quartiers les plus mal famé de la ville, le plus dangereux et aussi délabré. Mais au centre commercial, il est sur de trouver un restaurant, ce ne sera pas le moins cher, ni le le plus cher quoi que vous pouvez trouver des plats que vous ne pourriez pas vous payer avec une petite paye de militaire. Shayne va surement y passer un petit bout de son salaire, mais ce n'est pas si grave que ça et puis au camp Arès il est logé, nourrit et blanchi. A l'intérieur du centre, il chercha sur le plan à quel étage se trouve le restaurant, il en trouva un au deuxième étage et d'après les dires il n'est pas mauvais. En compagnie de la ravissante Amazone, il prit la direction de l'escalator direction le restaurant. Il poussa la porte et laissa la demoiselle rentrer la première tel un vrai gentlemen. N'oublions pas que le Lieutenant Colonel est un homme qui peut être très charmant qui est un tant soit peu coureur de jupon. Un serveur vint les accueillir et les mena au fond de la salle dans un coin ou il n'y avait pas trop de monde. Un peu avant, Sarah avait demandée au jeune homme comment ça se faisait qu'il était déjà venu au manoir, mais il n'avait pas eu le temps de lui répondre étant donné que le serveur leur avait presque sauté dessus.


-Les militaires et les amazones sont amenés à travailler ensemble parfois. Je suis venu au manoir juste dans le cadre du boulot. C'est d'ailleurs un très jolie bâtiment dans lequel vous vivez, on ne dirait pas de l'extérieur.

La particularité du manoir Adonis Luxury c'est qu'à l'extérieur c'est une vrai ruine, il ne ressemble à rien. Pour tout dire on dirait que c'est abandonné. Mais c'est faux. Une fois à l'intérieur vous avez l'impression d'être dans un palace des plus luxueux. Les gens qui ne connaissent pas (surtout les méchants) on tendance à ne même pas intéresser au bâtiment pensant que c'est abandonné. En même temps, le manoir se trouve au beau milieu de l'Arcadie soit la forêt. Pour en revenir au restaurant, le garçon apporta le menu en donnant un à Shayne et Sarah. La carte était composé de plat cher comme de plat l'étant beaucoup moins. Il y en a pour toute les bourses.

-Je risque de ne pas être fort original, mais je pense prendre les tagliatelle au saumon.

Le serveur revint avec la carte des vins qu'il donna au militaire. Bon sang c'était hallucinant, toutes les bouteilles étaient à des prix exorbitant, il ne pourrait jamais payer une bouteille. Même le pichet était cher; Peut être qu'ils devraient se passer de vin.


-Leurs vins ne sont pas très intéressante
dit Shayne en refermant la carte pour faire croire qu'il était tous mauvais. Avec un peu de chance Sarah ni connait rien et ne protestera pas.

_________________

Pour que le passé devienne demain,
Que ton souffle caresse mon cou,
Que nos mains se joignent de nouveau,
Que tes lèvres frôlent les miennes,
Afin que notre amour perdu renaisse
Et que les mauvais souvenir disparaisse dans les ténèbres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La drogue nuit à la santé... & le sexe? Shayne   

Revenir en haut Aller en bas
 
La drogue nuit à la santé... & le sexe? Shayne
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Haiti en Marche: L'argent de la drogue et les élections!
» La nuit du renouveau.
» Drogue Corruption: Preval/Alexis a Marqué Des Points.
» Haïti-Drogue Les Etats-Unis renvoient en Haïti l’ex-président du Sénat sous Aris
» Fondasyon Eritaj mande restitisyon ak pouswit Aristide pou lajan peyi a

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Seven Sins City :: Archives RP-
Sauter vers: