Partagez | 
 

 Concurrence {Ran Otsumi}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Vlad Helson
Noir SeigneurTueur de l'Est
♠Noir Seigneur♠  Tueur de l'Est
avatar

Messages : 332
Date d'inscription : 14/02/2011

Dossier Psychatrique
Age: 34 ans
Relations:
Equipements:

MessageSujet: Concurrence {Ran Otsumi}   Mer 16 Fév - 5:28

Quoi de plus beau qu'un port à la nuit tombée?

En fait, tout dépend du port dont il est question.

Concernant celui où Vlad Helson se trouvait, un nombre incalculable de choses devaient être bien plus belles, ou du moins osait-il l'espérer, tant la vision de cet endroit était désolante de médiocrité, de saleté et d'immondices.
Et encore, Vlad ne pensait qu'à l'aspect humain pour ne pas à avoir juger ce qui restait du domaine matériel.

Une troupe de délinquants de toute sortes, des racketteurs, des petits gangsters à la manque, des contrebandiers, des trafiquants, des putes bon marché pour dockers...
Humainement parlant, le spectacle était navrant de médiocrité.

Dans une ruelle entre deux docks, Vlad finissait tranquillement sa cigarette, dont seule la luminosité trahissait sa présence dans l'obscurité, la jeta au sol puis l'écrasa, sortit son P08 de son holster, vérifia l'état du chargeur -8 balles dans le chargeur, une dans le canon-, en retira la sécurité puis remit l'arme à sa place. Il dégaina sa dague et lut malgré la pénombre les mots gravés sur la lame "Alles Für Deutschland"


*Alles für den Tod. Alles für geld*, se dît-il ironiquement.

Il sortit de sa cachette pour se rendre au dock n° 28.
Il y avait là un contrebandier minable qui y bossait avec deux ou trois acolytes. Minable mais suffisamment gênant pour qu'on fasse appel au Noir Seigneur pour l'éliminer.
Pas de noms, juste une photo et divers renseignements sur les horaires et habitudes de la cible, avec parfois une préférence concernant la mise à mort.
Pas cette fois. Vlad était entièrement libre de s'amuser.
Pas de chance pour l'homme.

Un échafaudage entourait le dock qui intéressait Helson. Un coup de pouce inestimable.
Il y grimpa et par une des ouvertures du toit pût déterminer combien de personnes étaient présentes.
Avec la cible elle-même, cinq.

La personne dont émanait le contrat avait bien stipulé
"pas de témoins, pas de survivants".
C'était inutile, Vlad en aurait de toute façon prit l'initiative.

Du gâteau.

Il redescendit et pénétra dans le bâtiment par la porte de derrière, dans l'allée que constitue l'espace entre deux docks.
Mais avant ceci, il prît soin de dégainer son luger et d'y fixer un silencieux.

Les cinq contrebandiers étaient rassemblés autour d'une table à compter de l'argent, en se coupant un saucisson pour l'un d'entre eux.

La facilité en était vomitive.

Vlad identifia la cible principale, en se fixant pour objectif de l'abattre en dernier.

Il mît les quatre acolytes en joue et tira à quatre reprises.

Il pût admirer un caucasien d'environ trente ans, blondinet dégarnit, avec un physique de morse tenter de s'enfuir, se prendre les pieds dans sa chaise et s'affaler par terre, puis ramper pour tenter de se relever, gémissant de terreur, suintant l'effroi, entre autre.

Pitoyable.

Vlad s'approcha de sa cible, rangea son pistolet dans son holster, et dégaina son sabre.


"Debout", dit-il, d'une voix calme et posée.

"Pitié, pitié, pitié, pitié" marmonnait l'autre.

"Debout!" répéta Vlad plus fermement.

Alors qe l'homme rassemblait ce qu'il lui restait de courage dans sa compréhension de sa mort inéluctable pour se relever et lui faire face, tandis que Vlad se mettait en garde, un bruit sec se fît entendre, et la cible s'écroula sitôt qu'il fût sur pieds.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ran Otsumi
Mystérieuse Geisha Assassin apathique
Mystérieuse Geisha Assassin apathique
avatar

Messages : 82
Date d'inscription : 22/01/2011

Dossier Psychatrique
Age: 30 ans
Relations:
Equipements:

MessageSujet: Re: Concurrence {Ran Otsumi}   Mer 16 Fév - 16:28

C'était l'heure de rentrer chez moi. Mon travail était terminé, le dernier client venait de s'en aller de la maison de thé. Je me dirigea donc dans les vestiaires afin de troquer mon kimino contre un yukata et mes okobos contre des zoris, ce qui facilitait largement mes capacités de mouvements et de déplacements. Je retira toutes les épingles et les deux peignes de Lys qui tenait ma coiffure en place et laissa mes longs cheveux tomber jusqu'à mes reins. Une Geisha ne coupait jamais ces cheveux. Je me souviens que lorsque j'étais petite, dans mon Okiya (maison de Geisha), on me répétait souvent que les cheveux était le bien le plus précieux d'une femme. Les cheveux symbolisent la sensualité et la fierté d'une femme et depuis je ne les avais jamais coupé. Je quitta la maison de thé par la porte derrière et tout de suite j'aperçus une moto. Je la connaissais bien cette moto, d'ailleurs il était adossé à un mur un peu plus loin. Dan Nakamura, l'un de ses rôles et de coordonner les Geishas pour les missions. Je m'approcha de lui et sans un mot il me tendit une grande enveloppe marron, ainsi que mon katana et un 9mm, puis monta sur sa moto et s'en alla. Je rangea l'arme à feu dans le holster qui était autour de ma cuisse sous mon yukata et accrocha le katana à la ma ceinture.
Je sortis la photo de l'enveloppe et regarda la tête de ma victime. Trop jeune, beaucoup trop jeune pour mourir. Mais apparemment il n'y a pas d'âge pour jouer au gangster et maintenant il fallait qu'il en paye le prix. Au dos il était écrit l'endroit et l'heure à laquelle je pouvais le trouver. Un petit coup d'œil à ma montre, j'avais juste le temps de me rendre au port. Il aimait bien me donner des missions à la dernière minute. M'enfin, cela ne me dérangeait pas. Ma vie, mon âme est consacrée à la famille Bushido, je n'avais donc rien d'autre à faire de ma soirée.

Je pris donc la direction du port, il fallait que je me rende au dock numéro 28. Durant le chemin j'hésitais entre utiliser l'arme à feu ou le katana. Pas de poison pour cette fois, ce n'était qu'un petit jeunet, et puis mon poison n'était que pour les grandes occasions. Quoique. Lentement je retira la lame de mon katana de son fourreau et l'observa. Elle luisait, il y avait du poison dessus, vu l'odeur qu'il dégageait ça devait être un poison paralysant. Dan n'avait pas fait les choses à moitiés, mais je détestait qu'on touche à mes fioles. Bref, je ranguena mon katana et arriva au port.
C'était misérable ici, aussi misérable qu'à la Pointe de Chute. C'était le point de rendez-vous des prostitués au rabais, et des junkies en manque. Une odeur putride flottait dans l'air et les conteneurs formait un labyrinthe sur le port. Plus difficile que prévu de trouver le dock numéro 28.
Je leva la tête, et afficha un léger sourire en coin. Les conteneurs. Je couru et grimpa sur l'un d'entre eux, du haut on avait une meilleure visibilité. Je n'étais pas loin du numéro 28, j'avais passé le 26 tout à l'heure. Je devais surement être au 27 , j'étais à côté. Un coup d'œil à ma montre, c'était l'heure. Je me dépêcha, sautant de conteneurs en conteneurs. Il ne fallait pas que je le rate, je ne ratais jamais une mission, surtout une aussi facile.
Je m'arrêta net en entendant 4 bruits sourd se succédant deux conteneurs plus loin. De la concurrence ? Il était trop tard ? Impossible ! Je réduit la distance qui me séparait du dock 28 et par conséquent du bruit. A temps, j'arrivais juste à temps. 4 corps étaient allongés au sol, mais ma cible était encore vivant, enfin pour l'instant. Un homme tout de noir vêtu lui faisait face, un sabre à la main. Je plissai pour mieux voir, mais impossible avec cette obscurité, mais vu sa posture il avait bel et bien l'intention de le tuer.
Ma cible se releva, et l'homme se mit en garde. Vite, je sauta de mon perchoir et déguena mon katana, proche du sol je leva ma lame et le trancha de haut en bas avant d'atterrir accroupi, un genoux au sol.

-Mission accompli

Je me releva, alors que ma cible s'écroulait au sol. Faisant face à mon concurrent. Je plongea mon regard dans le sien, froid, tout en éclaboussant le sol du sang de ma victime qui coulait le long de mon katana d'un geste du poignet. Puis je porta attention au sol inerte à mes pieds. Une fois de plus, je n'avais pas raté ma mission. Mais il s'en était fallu de peu cette fois.

-Il était a moi.

Je le regarda une seconde fois, puis avança vers lui et le dépassa, sans prêté plus attention à sa personne, laissant juste mes long cheveux flotter derrière moi. Il fallait que je rentre faire un rapport à Dan.

[HRP: si y'a un truc qui ne te plait pas n'hésite pas à me le dire par mp et je le changerai]


Dernière édition par Ran Otsumi le Jeu 17 Fév - 13:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vlad Helson
Noir SeigneurTueur de l'Est
♠Noir Seigneur♠  Tueur de l'Est
avatar

Messages : 332
Date d'inscription : 14/02/2011

Dossier Psychatrique
Age: 34 ans
Relations:
Equipements:

MessageSujet: Re: Concurrence {Ran Otsumi}   Mer 16 Fév - 21:26

Un faciès asiatique...
Vue la ville dans laquelle on se trouvait, et vu ce que cette personne venait d'accomplir, une japonaise.
Une japonaise, une concurrente, mais surtout un témoin.

Il fallait l'abattre. Non seulement le contrat de Vlad le stipulait, mais qui plus est il allait s'offrir un petit plaisir en éliminant une nippone.

Après tout, le contrebandier était mort, peu importe par qui, mais Vlad ne pouvait résister à l'envie de tuer une Japonaise.
Elle était armée d'un sabre. Parfait, c'était l'occasion de s'escrimer un peu, l'occasion de livrer des duels à l'épée n'étant que trop peu fréquents dans le coin.

Alors que l'asiatique passait à côté de lui en l'ignorant complétement, il pût sentir sa délicate odeur, enivrante. Il est vrai par ailleurs qu'elle était belle.
Dommage.
Il la laissa s'éloigner de quelques cinq mètres.

Gardant son sabre dans une main, il dégaina de l'autre son luger, et mit la tête de la femme en joue.


"Vous avez dix secondes pour dégainer votre sabre et vous mettre en garde"

Il restait cinq balles dans le chargeur. A cette distance c'était largement assez, si elle voulait tenter quoi que ce soit de désespéré.
Se tenant des plus droit, il attendît qu'elle obtempère pour rengainer, ou qu'elle tente de fuir ou de sortir son pistolet pour l'abattre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ran Otsumi
Mystérieuse Geisha Assassin apathique
Mystérieuse Geisha Assassin apathique
avatar

Messages : 82
Date d'inscription : 22/01/2011

Dossier Psychatrique
Age: 30 ans
Relations:
Equipements:

MessageSujet: Re: Concurrence {Ran Otsumi}   Mer 16 Fév - 22:01

"Vous avez dix secondes pour dégainer votre sabre et vous mettre en garde"

Je m'arrêta net, et tourna légèrement la tête. Cet homme me tenait en joue. Il voulait que je sorte mon sabre. Soit, il restait encore un peu de poison sur ma lame. Je me retourna complètement lui faisant face. Je dégaina mon arme et le fit tournoyer du poignet un petit moment avant de m'arrêter et de lui offrir un sourire machiavélique suivi d'un regard provocateur. Il tenait un sabre dans sa main.

- Un combat? Pour quel motif ? La vengeance, ce n'est qu'un simple contrat tu sais. Tu en auras d'autre.

Je passa sa main dans ces cheveux pour dégager son visage, je voulais mieux le regarder. Il était plutôt grand, à vu d'œil 1m80 voir 90. C'était un homme assez mince, même plutôt maigre, un sac d'os. Ces cheveux noir, plaqués et laqués sur son crâne. Ce qui attira mon regarde, c'était son regard. C'est yeux étaient bleu, bleu-gris. Mais ce qui me titillait n'était pas la couleur, mais ce qu'elles dégageaient. Je ne pourrai pas dire quoi pour l'instant, mais c'est sûr que ça m'intriguait fortement. C'était la première fois que je ressentais ce genre de malaise, c'était étrange. Il était dangereux.
Je pris donc mon katana à deux mains, me tenant prête à une quelconque attaque de sa part.


- Bien avant de commencer, si c'est te battre qui t'intéresse. Présente toi, car ma lame ne croise pas celle d'un inconnu.

Le vent se leva, faisant fouetter mes cheveux contre mon visage. D'une main je saisis une baguette coincé dans ma ceinture et la fis tournoyer dans mes cheveux durant 10 bonnes secondes avant de l'enfoncer avec force dans ma chevelure. Je venais de m'attacher les cheveux en un chignon de fortune, c'était dangereux de ranger mon sabre pour le faire correctement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vlad Helson
Noir SeigneurTueur de l'Est
♠Noir Seigneur♠  Tueur de l'Est
avatar

Messages : 332
Date d'inscription : 14/02/2011

Dossier Psychatrique
Age: 34 ans
Relations:
Equipements:

MessageSujet: Re: Concurrence {Ran Otsumi}   Mer 16 Fév - 22:52

Les présentations.

Vlad était un peu chagriné de devoir supprimer une personne qui avait ce sens des convenances pour les combats. Combien de fois regrettait-il de ne jamais croiser ce genre d'êtres? Ce genre d'attitude était en règle générale révélateur de tempéraments guerriers nobles.
Il rengaina son P08.
Il avait de toute façon l'intention de se présenter et de forcer l'autre à le faire, car un duel ne se fait jamais entre de parfaits inconnus, il faut y mettre les formes, c'est une simple question de savoir-vivre, et mourir.
Même s'il les exécrait pour de nombreuses raisons, Vlad appréciait chez les Japonais ce respect des manières.

Avant de prendre la parole il contempla le visage enfin dégagé par un chignon de fortune de cette femme.
Visage fin et harmonieux, noble, d'asiatique.
Une femme dont la beauté n'avait d'égale que la dureté de son expression.


"Vlad Ernst Helson, citoyen d'Ukraine, surnommé par certains le Noir Seigneur"

Il passa son bras droit derrière son dos et présenta de son autre bras son arme devant son visage, avant de rabattre d'un geste vif la pointe de celle-ci vers le bas.

"J'ajoute qu'il ne s'agit en rien d'un combat de vengeance, mais de principe. Vous êtes un témoin. De plus vous représentez une faction opposée à celle que je soutiens." dit-il, immobile, gardant la même position.

Il redressa du poignet son sabre en direction de la jeune femme.

"A vous de vous présenter, je vous prie."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ran Otsumi
Mystérieuse Geisha Assassin apathique
Mystérieuse Geisha Assassin apathique
avatar

Messages : 82
Date d'inscription : 22/01/2011

Dossier Psychatrique
Age: 30 ans
Relations:
Equipements:

MessageSujet: Re: Concurrence {Ran Otsumi}   Jeu 17 Fév - 0:15

"Vlad Ernst Helson, citoyen d'Ukraine, surnommé par certains le Noir Seigneur"

Vlad. Hmm surement la contraction du prénom Vladimir. Un Ukrainien hein ? Moi qui pensait pendant un moment que c'était un Russe. Tant mieux, tuer un Russe n'étais pas vraiment une bonne idée. Je ne voulais pas être l'élément déclencheur d'une véritable guerre entre ces gangs, les relations étaient assez tendu et un rien pouvait les faire exploser. Il ne devait pas, non plus, faire partie de la Shadow Compagny, sa tête ne me disait rien, dans ma chambre il y avait un classeur qui contenait une fiche pour chaque membre avec des informations sur la personne, ces faiblesses, ces techniques d'attaques, ces compétences, et même des informations personnelles. Même s'ils étaient nos alliés il fallait quand même avoir un minimum d'information sur eux, on est jamais bien à l'abri d'un acte de traîtrise. C'était donc soit un civil, soit un mercenaire. Dans les deux cas je le trouvais quand même complétement fous de s'attaquer à moi. Le noir Seigneur, cette appellation ne sonnait pas un peu prétentieuse ? M'enfin, si les gens le surnommait comme ça il y avait forcement une raison.
Il passa son bras droit derrière son dos et présenta de son autre bras son arme devant son visage, avant de rabattre d'un geste vif la pointe de celle-ci vers le bas. Il était prêt. Sa posture était excellente, ses gestes fluides. Ce n'était pas n'importe qui. Je fronça les sourcils, il ne fallait pas le sous estimer.


"J'ajoute qu'il ne s'agit en rien d'un combat de vengeance, mais de principe. Vous êtes un témoin. De plus vous représentez une faction opposée à celle que je soutiens."

- Un témoin ? Je dirai plutôt l'assassin, désolée de vous contredire mais VOUS êtes le témoin dans l'histoire.

Il me pointa de son arme.

"A vous de vous présenter, je vous prie."

- Quelle mal élevée je suis, Ran, Ran Otsumi et moi on me surnomme la tigresse. Je fais partie d'une branche du clan des Bushidos. Le combat n'a pas lieu d'être, mais un peu d'exercice ne me dérange.

Je fis encore une tournoyer ma lame, puis m'arrêta dans une position, prête au combat. La jambe droite en arrière et pliée, la jambe gauche tendu, pointait vers l'ennemie, tendis que mon bras gauche était tendu lui aussi, le poing fermé et l'index et le majeur pointant vers le ciel. Ma main droite tenait mon katana, le côté tranchant de la lame faisant face au ciel. J'espérais que ce combat ce finisse vite, je n'était pas totalement guéri de la blessure que m'avait fait les petits délinquants dans la ruelles du Point de Chute. Je partais avec un handicap je le savais, mais mon honneur m'obligeait à me battre quand même. Je ne pouvais tout simplement pas lui tourner le dos et partir, déjà parce qu'il ne me laisserait pas faire et tout simplement parce que je n'en avais pas envie. J'ouvris ma main gauche et lui fit signe d'approcher avec un petit sourire en coin.

- C'est à vous de commencer je crois bien.


Dernière édition par Ran Otsumi le Dim 24 Juil - 4:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vlad Helson
Noir SeigneurTueur de l'Est
♠Noir Seigneur♠  Tueur de l'Est
avatar

Messages : 332
Date d'inscription : 14/02/2011

Dossier Psychatrique
Age: 34 ans
Relations:
Equipements:

MessageSujet: Re: Concurrence {Ran Otsumi}   Jeu 17 Fév - 0:44

Les Bushidos...
le comportement proche du credo guerrier de cette jeune femme s'expliquait alors facilement.

Cette Ran Otsumi venait de se présenter selon les règles, le spectacle pouvait commencer.
Elle enjoignait même Vlad de venir l'attaquer.
Le temps n'était plus à la provocation, à l'explication, le temps n'était plus à la parole.

Par où commencer?
Un rapide coup d'estoc dans l'épaule directrice pour commencer?
Ou bien dans la jambe d'appui?
A moins qu'un coup de taille ne soit préférable?
Mais quelle partie déchirer, le visage, les membres, le buste, ou la gorge, pour en terminer rapidement?

Le tout était de manœuvrer en évitant coûte que coûte la lame du katana, aux vues de la facilité avec laquelle elle avait tranché en deux le corps de sa cible.

Alors qu'il réfléchissait à la question, Vlad effectuait un mouvement circulaire autour de Ran Otsumi, "la Tigresse", une jambe croisant l'autre et ainsi de suite, lentement, et observait sa posture.
Jambe droite en retrait, jambe gauche en appui, sabre tenu de la main droite, levé, près à s'abattre, main gauche en position d'équilibre.
Posture intéressante, et efficace, parfaite pour briser d'entrée de jeu la première attaque portée.
Mais qui laissait vulnérable en cas d'une seconde attaque rapidement effectuée.

Vlad attaqua d'estoc droit vers la main gauche de l'assassine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ran Otsumi
Mystérieuse Geisha Assassin apathique
Mystérieuse Geisha Assassin apathique
avatar

Messages : 82
Date d'inscription : 22/01/2011

Dossier Psychatrique
Age: 30 ans
Relations:
Equipements:

MessageSujet: Re: Concurrence {Ran Otsumi}   Jeu 17 Fév - 1:31

Il était lancé, je l'observais effectuer un mouvement circulaire autour de ma personne, passant lentement une jambe devant l'autre pour toujours me faire face. Il m'observait, son regard bleu aurait glacé le sang à n'importe quel individu normal. Ce qui n'est pas mon cas, j'en ai vu d'autres, beaucoup d'autres. Il suffisait juste que je le tranche aux jambes, et il serait paralysé. Il a de la chance, ce poison n'était pas mortel. Elle en avait hein qui paralysait tous les muscles, y comprend le myocarde, ce qui entrainait la mort de la victime d'en d'atroce souffrance. Un de mes préférés. Celui qui mouillait sa lame paralysait uniquement le muscle touché. Voilà pourquoi elle détestait qu'on touche ses fioles. On est jamais mieux servi que par soi-même.
Il attaqua enfin, fondant sa lame vers ma main gauche. Rapidement, grâce à ma jambe gauche qui était repliée, je me propulsa et fit plusieurs tour sur moi même, mon coude droit vers le ciel, ma lame abaissé, je m'en servis d'armure entre moi et sabre de Vlad.
J'écoutais mon nos deux sabres chanter à leur contact, puis m'arrêta net. Il fallait juste que je le tranche jambes juste une fois et tout serait fini. Je leva ma main droite et lui fit faire le tour de ma tête pour prendre de l'élan, avant de taper sa lame d'un coup sec. Non, je n'ai pas mal visé, mon but était vraiment de toucher sa lame. Ce geste avait pour effet de faire vibrer l'épée de l'adversaire, ce qui se faisait ressentir directement dans le poignet. Certes, si la force et la rapidité n'étaient pas parfaitement combiné, cette attaque n'avait aucun effet, mais tout était là. Je m'en étais assurée.


[HRP: court, désolée je fatigue XD]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vlad Helson
Noir SeigneurTueur de l'Est
♠Noir Seigneur♠  Tueur de l'Est
avatar

Messages : 332
Date d'inscription : 14/02/2011

Dossier Psychatrique
Age: 34 ans
Relations:
Equipements:

MessageSujet: Re: Concurrence {Ran Otsumi}   Ven 18 Fév - 1:50

Aouch!
Le coup porté et la vibration qui s'ensuivit étaient des plus désagréables.
Vlad resserra promptement sa poigne sur le manche du sabre pour mettre fin à la dite vibration.

Pas de doute, elle semblait savoir se battre.
Son élimination serait donc plus compliquée que prévue, mais le plaisir n'en serait que plus grand.

Pour la mise à mort, il avait d'ors et déjà choisi, il allait lui transpercer la gorge.
Mais d'abord, il convenait de lui déchirer la chair et de lui traverser les muscles.

Le Noir Seigneur redressa son bras et fendit l'air de son arme en diagonale dans un sens, puis dans l'autre, s'avançant vers la Japonaise, lentement, avant d'un geste vif relever la lame droit devant lui, la pointe de l'arme dans l'axe du front de l'adversaire

Les réflexes de la femme étaient bons, semblait-il.
Les coups trop directs étaient à ce stade là à proscrire.

Un éclair passa dans les yeux de Vlad, et il attaqua de nouveau d'estoc, droit à la gorge.

Alors que sa lame allait rencontrer celle d'Otsumi, il arrêta le mouvement, et en une fraction de seconde arqua les jambes, puis d'un vif et large coup de taille porta son sabre vers l'estomac, allant de la l'aine gauche au nombril..

Il se redressa et admira le liquide rouge à l'extrémité de la lame.

Touchée.

Il n'avait pas taillé assez profondément pour tuer, mais assez pour avoir largement dépassé la simple couche d'épiderme et avoir un peu entamé la chair.


"Point pour moi"

Un vieux réflexe d'escrimeur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ran Otsumi
Mystérieuse Geisha Assassin apathique
Mystérieuse Geisha Assassin apathique
avatar

Messages : 82
Date d'inscription : 22/01/2011

Dossier Psychatrique
Age: 30 ans
Relations:
Equipements:

MessageSujet: Re: Concurrence {Ran Otsumi}   Ven 18 Fév - 17:23

Un avant, c'était qu'un simple avant goût de mes capacités que je lui montrais. Encore 3 ou 4 coups de ce genre et il ne pourra plus tenir son sabre. Maintenant il fallait réussir à les placer ces coups, s'il était aussi bon que je le prévoyais il ne se laissera pas avoir. D'ailleurs il maitrisa parfaitement les vibrations en resserrant sa poigne sur le manche. Pas mal.
Il fendit l'air avec son arme s'approchant lentement de moi. Il réfléchissait surement à une solution. Mauvaise idée, je me précipitas vers lui ma lame vers le sol, côté tranchant face au ciel, prête à lui trancha la main d'un mouvement diagonale. Au même moment son regard changea et la pointe de son arme pointa vers ma gorge, heureusement que j'ai une bonne acuité visuelle, ça me permit de changer la trajectoire de mon arme et au lieu de faire un mouvement en diagonale mon katana se leva perpendiculaire au sol à la rencontre de son arme. Par prudence, je me pencha en arrière pour que son sabre n'atteigne pas ma gorge et continue son chemin parallèlement à mon visage. Mais mon geste fut inutile, je n'avais pas vu venir la feinte. Ma la lame ne rencontra pas la sienne, car au dernier moment il se rétracta et réussit à me toucher. Je sentis une vive douleur entre ma aine et mon ventre.
Je me redressa rapidement et fonça sur lui la pointe de la lame vers la ventre prête à l'embrocher. Bien sûr je savais qu'une manœuvre directe comme celle-ci n'allait pas atteindre sa cible, mais seulement la faire reculer. C'était le but. Je vis moi aussi quelques pas en arrière et toucha ma blessure, je leva mes doigts au niveau de mon visage et vit qu'ils étaient ensanglantés.
Pas mal, il m'avait touché. Certes, ce n'était pas une blessure profonde, mais ça allait me gêner pour certains de mes mouvements. Mais le plus important, c'est qu'il avait abîmé le corps d'une Geisha et ça je ne lui pardonnerai pas ! Il fallait vite que j'en finisse pour passer du baume dessus, il ne fallait pas qu'il ait de trace et puis heureusement que c'était un yukata bon marché que j'avais sur moi. Sinon il serait déjà mort.
Malheureusement pour lui j'avais déjà analysé son point faible. Son sabre. Un sabre comme le sien ne se tient que d'une main, un katana à deux. L'avantage était mien au niveau de la puissance des coups. Ce qu'il fallait que je fasse ? L'attaquer, l'attaquer sans cesse.
Je plongea mon regard dans le sien et lui afficha un sourire glacial, je le félicitais de m'avoir touché mais je garderai mon sang, même p roche de la mort.
Je fis tournoyer ma lame et l'arrêta net, pointe vers le sang, puis je la leva au ciel lentement afin de la prendre le manche à deux mains, me positionnant perpendiculaire à sa position. Je m'avança rapidement vers lui un pas croisant l'autre. Je m'approcha et fendit l'air horizontalement de gauche à droite, visant sa gorge. Je lui ferai perdre la tête pas grâce à mon charme mais avec mon katana. Je revins attaquer en diagonale et lui entailla le biceps gauche, sans m'arrêter ma mon katana effectua un mouvement de nouveau horizontal vers sa hanche de gauche à droite.
C'est clair que la partie commençait à devenir sérieuse. Hmm, le plaisir de voir sa tête quand il verra qu'il ne pourra plus bouger son bras, chacun son handicape n'est ce pas ? Je pense tout de même que j'ai été sympa, j'aurai pu paralyser l'autre bras et mettre fin au combat... Mais ça devait trop amusant pour se terminer aussi vite


[HRP: de gauche à droite = de droite à gauche pour toi, voilà comment j'ai pu te toucher le bras droit]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vlad Helson
Noir SeigneurTueur de l'Est
♠Noir Seigneur♠  Tueur de l'Est
avatar

Messages : 332
Date d'inscription : 14/02/2011

Dossier Psychatrique
Age: 34 ans
Relations:
Equipements:

MessageSujet: Re: Concurrence {Ran Otsumi}   Ven 18 Fév - 21:29

Une douleur aigüe dans le bras gauche.
Cette entaille ne semblait que superficielle, pas assez importante pour amocher durablement le membre.

Joli coup, un égal. Maintenant, il fallait répliquer avec force et violence. Rapidement.
Les feintes n'allaient pas durer indéfiniment, les coups devaient être donnés franchement, avec vitesse, de sorte qu'elle ne puisse prévoir ni se dérober.

Membre pour membre, l'assassine allait désormais perdre une jambe, plus paralysant, bien plus problématique qu'un bras.

La puissance que lui conférait l'usage à deux mains de son katana donnait un certain avantage à la fidèle des Bushidos, mais de cette manière elle était moins libre de ses mouvements, tandis que Vlad était plus à l'aise avec son corps.

Vlad sentit soudainement un certain engourdissement dans le membre meurtri. Grandissant.

Un poison paralysant.

Si Helson avait de la chance, cela ne concernerait que le biceps, mais dans le cas contraire, il avait une ou deux minutes pour que son cœur ne s'arrête de battre.

Dans le doute, il changea de main pour prendre son arme.
Sans être complètement ambidextre, il pouvait se targuer de ne pas trop mal se débrouiller du côté droit. Mais il y perdait indéniablement.


"Voilà qui n'est pas très fair-play. J'aurai dû vous abattre alors que vous vous éloigniez"

Finalement, les Japonais n'étaient pas si respectueux que cela des règles du combat.
Vlad s'en souviendrait : exécuter ces personnes à vue si possible. Ils n'étaient dignes d'aucun crédit en aucune matière.


"Mais ne vous en faites pas, après votre mort, je ne serais plus si charitable envers les vôtres"

La situation n'était pas tant défavorable que cela au tueur.
Lui n'avait perdu que la mobilité de son bras momentanément, et pouvait toujours se défendre du bras droit.
Elle, souffrait du moindre de ses mouvements.

L'objectif actuel était simple : embrocher la jambe d'appui, le mollet de préférence, pour qu'elle ne puisse plus poser le pied au sol.
Mais la tâche risquait d'être ardue, le mollet étant plus fin que la cuisse, et les gestes de Vlad étant moins précis.

Il lança un coup de la gauche vers la droite, à hauteur du cou, qu'elle pût éviter, en diagonale comme s'il avait voulu fendre son sein gauche en deux, d'estoc vers l'œil droit ou encore de taille pour trancher sa chair au dessus du nombril.

Toujours un peu trop à côté, un peu trop court.

Un dernier estoc à deux centimètres de l'oreille gauche.

Distribuer des coups et les éviter.

Laisser deviner une volonté de meurtrir le buste, la gorge ou le visage, faire penser à des coups majoritairement destinés au haut du corps, endormir la défense de la partie basse.

Après avoir déchiré la simple manche de la tenue de la jeune femme, il recula vivement, et plongea vers la jambe gauche, avec pour cible le mollet.

Il se releva et recula encore avec vivacité, et regarda le corps de Ran pour vérifier.

Objectif atteint.

A ce stade-ci, l'abattre d'une balle dans la tête, comme un chien, était fort tentant.
Mais ce n'était pas correct, le fait qu'elle soit incapable de respecter les codes du duel ne signifiait pas qu'il devait se mettre à ce niveau.
Elle mourrait avec de l'acier en travers de la gorge.


[HRP : Si il y a un problème, je modifie]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ran Otsumi
Mystérieuse Geisha Assassin apathique
Mystérieuse Geisha Assassin apathique
avatar

Messages : 82
Date d'inscription : 22/01/2011

Dossier Psychatrique
Age: 30 ans
Relations:
Equipements:

MessageSujet: Re: Concurrence {Ran Otsumi}   Mer 23 Fév - 5:12

L'enfoiré ! Oui je commençait à perdre de mon calme. J'ai été si stupide de ne pas le prendre au sérieux. Maintenant je me retrouve avec la manche de mon yukata déchire et en plus je boitais ! Déstabilisé par mon vêtement j'ai baissé ma garde et il a réussi à me toucher. Un point stratégique car maintenant je ne pouvais plus me déplacer. Enfin, pas aussi rapidement que je le voulais du moins. Je me sentais comme un tigre handicapé par le fusil d'un chasseur. La chasseur chassé, hmm je n'appréciais pas du tout cette vision de la situation. Mais on pouvait le féliciter d'une chose, personne ne m'avait touché autant de fois, le bas du ventre, mon yukata, maintenant mon mollet. Il m'intriguait vraiment. Bon, c'était toujours un homme, un être répugnant, qui me dégoutait le plus au point. Certes, mais un monstre intriguant, je l'accorde. M'enfin il fallait que je me ressaisisse parce qu'il si ça continuait comme ça j'allais bientôt mourir.
Je lui lança un regard froid, menaçant. Pour lui c'était bientôt la fin, il fallait qu'il en prenne conscience. Dans la lutte, la baguette était tombée et mes cheveux tombaient en cascade sur mes épaules. Il ne pouvait pas vraiment me gênés maintenant, vu que je ne pourrai plus vraiment bouger.
Tout les moyens étaient bon pour gagner, je ne pouvais pas mourir maintenant. Le bosse Bushido avait encore besoin de moi. Je n'ai pas honte de ne pas respecter le code. Au Japon, le code est de rester en vie, par tout les moyens et vu dans quel état ce mystérieux mais tout aussi répugnant homme m'a mit, je n'avais pas d'autre choix que de faire ce que je vais de mieux: être traître.
Lentement je me baisse pour attraper mon fourreau et je fis glisser la lame à l'intérieure. Puis, avec un sourire mesquin, j'écarta les pan de mon yukata, avant de caresser ma cuisse sensuellement puis attraper l'arme ranger dans le holster et tirer. Claquement de langue sur mon palais. Je l'avais manqué, la fatigue sans doute. L'arme à feu n'était pas mon fort, mais il était très efficace, il faut vivre avec son temps et c'est vrai qu'une arme blanche contre une arme à feu n'était pas vraiment efficace.
Des bruits de pas, quelqu'un approchait. Arme en main j'étais prête à tirer sur l'imbécile qui osait nous déranger. La prochaine fois je ferai comme lui, je me baladerai avec un silencieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vlad Helson
Noir SeigneurTueur de l'Est
♠Noir Seigneur♠  Tueur de l'Est
avatar

Messages : 332
Date d'inscription : 14/02/2011

Dossier Psychatrique
Age: 34 ans
Relations:
Equipements:

MessageSujet: Re: Concurrence {Ran Otsumi}   Sam 5 Mar - 5:04

Vlad n'eut pas vraiment le temps de profiter ce ce nouvel avantage.
La Japonaise venait de dégainer son pistolet et de faire feu sur lui.
Par chance, elle l'avait manqué. De peu. Il sentit l'air fendu par la balle lui rafler l'épiderme de la joue gauche.
Il s'en était fallu de peu qu'il n'y reste.

Aucun respect.

Cette fois-ci, c'était décidé, elle allait finir avec du plomb dans les membres.
Les genoux, et une fois au sol les coudes.
Si la mémoire de Vlad était bonne, il restait cinq balles dans le chargeur. Il en resterait une.

Alors qu'il rengainait aussi rapidement qu'il le pouvait afin de sortir son Lüger, il entendit une clameur derrière lui.

A tous les coups la détonation de l'arme à feu de Ran avait attiré du monde. Et si ça voulait rire, des flics.


"Pas un geste!"

Des flics.

Vlad avait eu le temps de sortir son arme, et tenait Ran en joue.
Il n'osait pas se retourner pour vérifier le nombre des représentants de l'ordre.
Et il ne tenait pas plus que ça à les tuer.
Même si la police était corrompue jusqu'à l'os, ceux ci se déplaçaient pour mettre fin à un échange entre criminels. Ils respectaient ce qui pouvait leur rester de sens juridique.


"Retournez d'où vous venez, messieurs, ceci ne vous regarde en rien", lâcha-t-il.

Vlad espérait sincèrement que les policiers obéiraient, mais il savait pertinemment qu'il n'en serait rien.

Il ne se souciait plus énormément de Ran, le moindre geste coûterait la vie à la Bushido, et la concernant, il était bien moins scrupuleux.
Cependant, s'il l'abattait, il risquait fortement d'y rester lui aussi, les flics étant plutôt prompts à tirer.
D'un autre côté, cela constituait une garantie que la Japonaise ne tenterait pas grand-chose non plus.

Il fallait réagir vite.
Il était exclu de se faire embarquer, et se prendre du plomb, la question ne se posait même pas.

Finalement, il ne restait que la solution musclée.

Vlad glissa sur ses semelles pour se retourner tout en se baissant, compta rapidement les représentants de "l'ordre" - quatre-, et ouvrit le feu.
Il faucha les jambes de trois des bonshommes, dans le mollet ou la cuisse, pour éviter un handicap durable.
Il effectua une roulade pour se réfugier derrière une des nombreuses caisses présentes dans l'entrepôt. Roulade pataude, douloureuse.
Saleté de poison

Helson afficha néanmoins un sourire en coin. Il savait que les clameurs allaient rameuter du monde, et vite. D'autres flics.
Bonne chance, la Japonaise.

La sortie n'était pas loin, mais avec le poids que représentait son bras inerte, ça risquait d'être un peu plus compliqué que prévu.

Son arme toujours en main, il se mit à courir comme un dératé pour gagner la porte par laquelle il était entré, caché par les containers et la relative pénombre de l'endroit, tandis que le policier restant continuait de le chercher du regard tout en gardant Otsumi dans sa ligne de mire.

Il passa la porte, et se fondit dans l'ombre pour quitter les lieux.

Bilan : Cible éliminée, mais menace à détruire au plus vite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ran Otsumi
Mystérieuse Geisha Assassin apathique
Mystérieuse Geisha Assassin apathique
avatar

Messages : 82
Date d'inscription : 22/01/2011

Dossier Psychatrique
Age: 30 ans
Relations:
Equipements:

MessageSujet: Re: Concurrence {Ran Otsumi}   Dim 24 Juil - 4:58

L'homme que j'avais prit pour un imbécile, restait un imbécile certes, mais c'était plus précisément un imbécile avec une insigne, c'est à dire un flic ! Il va vraiment falloir que j’investisse dans un silencieux. D'ailleurs il n'y en avait pas qu'un. Je baissa rapidement mon arme et le cacha derrière mon dos, tendit que Vladimir lui me tenait en joue. La police ne doit pas savoir mes activités en dehors de celle de Geisha travaillant pour les Bushido. Quand je m'en sortirai, car je vais m'en sortir je devrai feindre l'agression. Une pauvre japonaise fragile et sans défense agressé par un inconnu, alors qu'elle rentrait chez elle après le travaille il l'a força à le suivre en la menaçant avec une arme et il l'emmena là ou il pensait que personne ne pourrait les déranger afin de la violer. Plutôt crédible comme histoire non ? Avec les fausses larmes et les gémissements plaintifs je suis sur qu'ils vont tout gober. De toute façon les flics d'ici ne sont pas très malin, ou peut être qu'ils font semblant de ne rien voir, c'est le meilleur moyen de survivre dans cette ville.

-"Retournez d'où vous venez, messieurs, ceci ne vous regarde en rien"

Je lança un regard amusé à mon ennemi. Comme s'ils allaient faire demi-tour. Mais tant qu'ils étaient là, il ne pourrait pas me tuer à son aise... Arf ça risque de poser problème, non ?
D'un coup, il se retourna et commença à canarder les flics. Surprise, je le regarda faire un instant avant de me réveiller et de me jeter derrière un conteneur, Vlad fit de même mais lui se dirigea derrière le conteneur d'en face. Pour dire vrai je n'aurai jamais pensé qu'il aurait tiré, quel fou ! Mais maintenant que j'y pense, je ne pouvais non plus laisser la police m'avoir, car même si j'avais une super histoire à leur pondre, je ne pouvais pas expliquer l'arme et le katana en ma possession. L'arme peut être, mais pas le katana à coup sûr.
Avec toutes ces blessures ça allait être plus compliqué que prévue de sortir de là. Quel inconscient ! Pourquoi leur avoir tiré dessus ? Je tourna la tête dans sa direction pour le menacer du regard, mais il n'était déjà plus là. C'est sa jambe que j'aurai du tranché, pas son bras !
Soudain une forme noir que j'eu du mal à distinguer tomber devant moi.


-Tu me suivais depuis le début ? Si Dan n'avait pas confiance en moi pourquoi m'avoir envoyer ?

Je me leva en soupirant rangea mon fourreau dans ma ceinture et je replace mon arme dans l'holster. Je leva mon bras et la passa autour de la nuque de ma collègue. C'est clair que Dan allait m'entendre. J'avoue que cette aide tombait à pic, mais je pouvais m'en sortir seule, je m'en sors toujours et c'est un affront de me faire surveiller pendant une mission comme si j'étais une traître...
Rapidement, nous nous fondions dans les ténèbres pour échapper à nos poursuiveurs.

Ce qui est sûr c'est que j'en entendrai parler de nouveau de ce "noir Seigneur "... Vlad Helson.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Concurrence {Ran Otsumi}   

Revenir en haut Aller en bas
 
Concurrence {Ran Otsumi}
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le Grand Enfant : Otsumi Kira

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Seven Sins City :: Archives RP-
Sauter vers: