Partagez | 
 

 Si je t'attrape je te mords... [Eleonore]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Dwight Jackson
rampage
rampage
avatar

Messages : 39
Date d'inscription : 20/10/2010

Dossier Psychatrique
Age: 36 ans
Relations:
Equipements:

MessageSujet: Si je t'attrape je te mords... [Eleonore]   Jeu 5 Mai - 9:37

Vautré dans mon fauteuil, les bras sur les accoudoirs et la tête fixant le plafond, je souriais. Le genre de grand, large et machiavélique sourire qui n'indiquait rien de bon. Dans ma main, je tripatouillais un morceau de papier. C'était ce qu'il y avait écris dessus qui m'avait fait rire. 3 lignes, une adresse. Mais pas n'importe quelle adresse, une adresse que j'avais attendu depuis un certain moment. Je n'étais pas du genre à chercher mes proies, généralement, elles me tombaient sous la main, comme ça, par hasard. J'aimais bien le hasard, parce que la flicaille n'arrivait pas à comprendre mon mode de fonctionnement, c'en était presque excitant. Mais cette adresse-là, elle allait me conduire à une vieille amie, une exception que j'avais fait... Peut-être j'aurais pas du, parce que cela m'avait conduit à pas mal de problème après, mais là, avec cette adresse, j'allais en causer encore plus. Oh que j'aimais ça. Il n'y avait pas de temps à perdre. La nuit était déjà bien avancée. J'attrapais ma précieuse roue crantée, volée dans une vieille horloge à coucou. Alors que je pris la direction de la porte, un "MIAAAAOU" se fit entendre.

- Gniiiin, j'ai failli t'oublier, Bouldepoil... Thon-carotte, ça te va?

Je revins dans la cuisine et servit la boite à la boule de poil qui vint se frotter à mes jambes. Ouai, il aimait bien cette marque de bouffe. Je posais l'assiette par terre, caressais la tête du chat et sortit de l'appartement. Dehors, il flottait à verse, mais ça, j'm'en foutais royalement, rapidement ma veste fut trempée, mes cheveux gouttaient, mais je m'en foutais. Tout ce qui comptait, c'était cette adresse. Après plusieurs minutes, j'arrivais à l'endroit indiqué. Un sourire traversa mes lèvres à nouveau. Enfin, enfin. J'étudiais lentement la façade avant de m'approcher de sa porte à elle. Serrure classique que je parvins à déverrouiller dans un petit clic. Encore tout mouillé, je me glissais dans l'appartement. Elle allait être surprise, avec ce nouveau visage, elle n'allait peut-être pas me reconnaître. Fallait lui donner un indice... La roue crantée? Oui, celle-là, elle s'en souviendrait. C'était elle qui l'avait martyrisée. Cela allait être une belle réunion, nous trois, et personne d'autre. Aussi discret qu'un chat, j'étudiais la cuisine. Une assiette, un verre, des couverts pour une personne. Il n'y avait donc aucun homme dans sa vie? Même pas son foutu frère? ou son chéri qui m'avait défoncé la tronche? C'était trop facile. Il allait falloir corser le jeu un peu. Une chasse à l'homme? Ou plutôt à la femme? Ouai, ça serait pas mal, dans la forêt, il n'y aurait personne, pas à cette heure, pas sous la flotte... Je passais dans le salon, cherchant la chambre et une porte entrouverte m'indiqua la direction. Je poussais doucement la porte pour l'ouvrir complètement, elle grinça un petit peu, mais ne sembla pas réveillée la jeune femme. Je marchais jusqu'à son lit, j'avais laissé mes traces de godasses trempée sur le sol, mais je m'en foutais royalement, je vins jusqu'à me trouver au plus prêt d'elle. Magnifique. Angélique. Superbe. Splendide... Parfaite. Ma main longea la courbe de son visage. Je ne la touchais pas, juste froler. Puis, comme l'oiseau de proie que je pouvais être, je lui saisis le bas du visage pour l'empécher de parler, un de mes genoux vint plaquer ses jambes contre son lit, l'empéchant de bouger et ma main, celle qui tenait la roue crantée vint se placer entre elle et moi, il n'y avait pas beaucoup de lumière, mais j'étais sûr et certain qu'elle la reconnaîtrait.

- Regarde ce que j'ai retrouvé... Ca te dit de jouer encore une fois?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Éléanore Shepard
Mercenaire contractor
Mercenaire contractor
avatar

Messages : 14
Date d'inscription : 29/09/2010

MessageSujet: Re: Si je t'attrape je te mords... [Eleonore]   Jeu 5 Mai - 21:26

    La soirée avait été des plus banales pour Éléanore. Et puis, sa vie devenait banale. La routine s’était installer, ce qui venait placer une certaine lassitude dans son quotidien qui avait été pendant un temps débordante, remplit de haine, de chagrin, mais aujourd’hui, elle s’était estompée. Ça devait finir par arrivée selon elle. Tandis que son métier de mercenaires allait tranquillement vers sa retraite, elle s’était isolée un peu, dans son appartement. Son amoureux… De plus en plus absent. Son frère, trop occupée ailleurs. Elle avait qui d’autre… ?

    Enfin bref, ce soir là, c’était soirée télé après un bon repas. Mais elle passa son temps à zappé, constatant qu’il n’y avait rien d’intéressant à voir ce soir. Bon, il faudra aller dormir dans ce cas, se dit la belle brune. Elle prit soin de vérifier que tous étaient verrouillés, avant d’aller se changer. Éléanore dormait toujours en short avec une camisole, malgré qu’elle dépréciait que ses cicatrices soient en vue. Mais elle avait entamé une sorte de thérapie, commençant à peine à les accepter qu’ils seront à jamais sur son corps… L’homme qui les avait fait, elle ne voulait plus y songer, car elle ne pouvait plus supporter de revoir son visage dans sa tête et avait appris à oublier, jusqu’à entièrement l’effacer de sa mémoire… Et puis, il était mort, non ?

    Elle ferma les yeux, laissant le sommeil venir…


    ***

    « Qu’est-ce que… ? »

    Quelque chose sur son menton, une respiration chaude au dessus d’elle, une présence oppressante… Était-elle en plein cauchemar ? Quelque chose l’empêchait de se mouvoir et une voix lui parla, une voix familière, venant éveillé d’ancien souvenir… Affolée, elle ouvrit les yeux en voyant l’objet de torture. Cette roue… Était-ce la même ? Cela ne pouvait qu’être en entendant dire son agresseur. Comment était-il toujours en vie ? Logan s’était-il réellement occuper de ce monstre ? Elle tenta d’ouvrir la bouche, mais c’était impossible…

    « Mhh…»

    Sa respiration s’accéléra, devenant plus forte. La voix, elle ne pouvait appartenir qu’à une seule personne. Éléanore n’arrivait pas à y croire. Le cauchemar avait repris…

    La jeune femme tenta de se débattre, l’adrénaline en action sur tout son corps, mais le poids de cet individu l’écrasait, empêchant tout mouvement sans lui faire mal. Elle arrêta après un moment, ne voulant surtout pas se fatiguée et comprendre un peu mieux ce qui se passait, espérant se tromper sur toute la ligne…

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dwight Jackson
rampage
rampage
avatar

Messages : 39
Date d'inscription : 20/10/2010

Dossier Psychatrique
Age: 36 ans
Relations:
Equipements:

MessageSujet: Re: Si je t'attrape je te mords... [Eleonore]   Ven 6 Mai - 5:26

Elle se débattit comme une anguille dans un sac. Ah, elle était agile, et forte en plus, j'eus du mal à la garder sous mon joug, mais si nous voulions jouer, il ne fallait pas qu'elle m'échappe, et il ne fallait pas que les voisins nous entende. Je mis donc toute ma force afin qu'elle ne m'échappe pas. Elle se calma d'elle-même, tiens donc... Fatiguée, la miss? Non, son regard dégageait toute l'énergie dont elle était capable. Elle montrait à nouveau cette fierté, elle ne baisserait pas les bras. Tant mieux. Ca voulait dire qu'on allait pouvoir jouer.

- Ah, ces yeux... Tu sais qu'ils m'ont manqué? Tant de passion, tant de colère dans de si belles iris... Et toi... Tu aimes mon nouveau visage? Je n'ai pas encore remercié ton chéri, je crois que je vais lui faire un cadeau. Et si je refaisais ton visage?

Et je lui collais une baffe monumentale, juste pour être tranquille un moment, le temps que je l'embarque. Elle finit par fermer les yeux et son corps devint tout mou. Bandant mes forces, je la soulevais et la collais sur mon épaule, comme un vulgaire sac à patates. J'allais sortir quand je vis ses affaires sur une chaise. Hmm... Ca ne serait pas jouer fair-play si elle restait à moitié toute nue, et puis il faisait froid dehors, je ne voulais pas qu'elle attrappe mal dehors. Je les pris aussi et sortit de l'appartement avec mes choses dans les bras. Une voiture se trouvait dans une allée, je ne savais pas si c'était la sienne ou bien celle du voisin, mais elle ferait l'affaire. Une pierre balancée brisa la fenêtre arrière et j'ouvris la porte. C'était une vieille Cadillac des années 70. Il n'y avait donc pas d'alarme. Je plaçais la jeune femme sur la banquette arrière avant de passer sur le siège conducteur. Je filais à toutes allures dans la ville jusqu'à la forêt. Après une bonne trotte, j'arrêtais la voiture. Nous étions bien là, comme un petit couple se cachant pour s'embrasser. Ca n'était pas vraiment mon mode opératoire, mais Eleanore n'était pas une victime comme les autres. Il pleuvait toujours à verse dehors et ça tambourinait sur le toit de la voiture. Je me tournais vers la jeune femme encore endormie ou inconsciente. Bon, on allait pas y passer trois heures, non plus... La nuit serait déjà bien assez courte... Je la baffais donc, juste un peu, prenant soin de ne pas lui faire de mal, pas trop du moins, juste pour la réveiller.

- Debout, Princesse. C'est le moment de jouer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Éléanore Shepard
Mercenaire contractor
Mercenaire contractor
avatar

Messages : 14
Date d'inscription : 29/09/2010

MessageSujet: Re: Si je t'attrape je te mords... [Eleonore]   Sam 7 Mai - 21:39

    Quelque chose bloquait la mâchoire, empêchant le moindre son, le moindre cri de s’échapper entre les lèvres de la jeune femme. Ses mains tentait de se libéré, mais ce fumier l’écrasait entièrement. Après un instant de panique, elle resta immobile, le regard remplit de haine vers Rampage. Il appréciait son regard ? Très bien. C’est avec cela qu’elle avait tenue la première fois, elle pouvait recommencer… Sauf si il décidait de la tuer après. ‘Non Léa, n’y pense pas maintenant. Concentre-toi…’ Mais comment se concentrer après un assommant coup de poing ? Il était très fort, mais Éléanore avait que le mental trempé dans l’acier. Est-ce que ce sera aussi suffisant comme la première fois ? Pour l’instant, la belle brune plongea dans ce qui ressemblait à un rêve…

    Dans une ruelle, les mains liées au dos, Éléanore regardait une ombre s’approcher d’elle. Elle était la prisonnière de cette ombre qui continuait à s’avancer, dévoilant doucement un buste familière, mais le visage toujours assombri. Il devait se rapprocher encore pour qu’elle puisse voir qui c’était, même d’une forte impression, elle connaissait cette personne, mais elle n’arrivait pas à se souvenir. ‘Logan !’ fit-elle faiblement en essayant de courir vers lui, mais soudain, une tête s’appuya contre son épaule, venant mordre sa joue. C’était lui, Rampage, mais avec son visage d’antan. Il lui souriait sinistrement, les dents en sang. « Je t’aime…»

    Éléanore se réveilla en sursaut, complètement perdue… Une douleur sur les joues… Tout se replaça quand elle vit l’homme devant elle. Par réflexe, elle recula, comme un chaton prit dans un coin…


    « Rampage… C’est impossible ! Ça ne peut pas être toi !»

    Elle regarda rapidement en l’entour d’elle. Ils n’étaient plus dans sa chambre, mais dans une voiture. Il faisait sombre à l’extérieur et il pleuvait… Sans le quitter des yeux, elle essaya d’analyser la situation, trouver un moyen de s’échapper, le mettre hors d’état de nuire. Sauf que la colère, mélanger à la peur et à l’inquiétude l’empêchait de faire quoique ce soit pour le moment. Sa voix haletait, par le stress, se rappelant de ce que lui voulait son agresseur.

    « J’ai tenue bon une fois, j’en serais encore capable… Tu te fatigues pour rien, en plus de risquer de t’ennuyer.»


    Elle n’allait pas se risquer de rester là et subir de nouveau ses sévices…

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dwight Jackson
rampage
rampage
avatar

Messages : 39
Date d'inscription : 20/10/2010

Dossier Psychatrique
Age: 36 ans
Relations:
Equipements:

MessageSujet: Re: Si je t'attrape je te mords... [Eleonore]   Lun 16 Mai - 15:38

« Rampage… C’est impossible ! Ça ne peut pas être toi !»

Je me mis à rire la gorge déployée. Oh qu'elle était adorable, si mignonne dans ses constatations idiotes. Oui, c'était moi, qui voulait-elle que cela soit? Il n'y avait que moi pour venir la chercher au milieu de la nuit, surtout après ce que je lui avait déjà fait. Elle tenta de s'éloigner, mais elle ne put que se coincer entre la porte et le siège arrière. Elle ressemblait à un petit chat, un tout petit chat, il ne manquait plus que le collier avec la petite clochette. Hey, c'était une idée intéressante... Elle tenta de me défier. Oui, elle en était capable, je le savais et je l'espérais... Mais j'allais un peu changer de modus operandi comme on dit si bien. Je lui laisserais simplement le visage entier, pour que son imbécile de frère et son chéri adoré puisse la reconnaître... Oh que j'avais hate...

- Ah, je m'ennuyais, petit oiseau... Et puis, je dois rembourser quelqu'un pour le joli visage qu'il m'a donné. Je te promets que je ne toucherais pas au tien... Enfin, je ne laisserais pas de trace, en tout cas.

Je sortis à nouveau la roue crantée, les étoiles dans le regard, comme si c'était un objet sacré. Les grosses gouttes de pluie tombait sur la carlingue. Elle allait attraper froid si elle sortait comme ça. Ah que non alors, je ne voulais pas qu'elle attrape une pneumonie ou qu'elle meurt gelée. J'indiquais une direction.

- La ville, c'est par là... ou bien... par là, je sais pas trop, j'ai pas regardé les panneaux. Si tu ne veux pas mourir, Eleanore, tu vas devoir courir vite... Tu veux un manteau pour ne pas attraper froid?

Un sourire machiavélique traversa mon visage et des étincelles scintillaient dans mes yeux. Je m'expliquais, elle avait le droit à une explication.

- Tu sais, la concurrence est rude. Et avec ce nouveau visage, il faut que je me refasse une place dans la société. Quel meilleur endroit que Seven Sins City? Des flics à chaque coin de rue, l'armée en bonus... Et une jolie jolie petite poupée déjà utilisée... Ton frère va adorer...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Éléanore Shepard
Mercenaire contractor
Mercenaire contractor
avatar

Messages : 14
Date d'inscription : 29/09/2010

MessageSujet: Re: Si je t'attrape je te mords... [Eleonore]   Dim 29 Mai - 21:19

Spoiler:
 

    Éléanore ne quittait pas son bourreau des yeux, avec un air qui exprimait une assurance presque parfaite, si ce n’était de son regard froid et remplit de mépris. Malgré tout le répulsion qu’elle ressentait pour lui, c’était quand même grâce à lui si elle était devenue cette jeune femme dure et plus forte qu’avant. Elle avait prouvée aussi qu’on pouvait faire face à ce monstre… Mais à quelle prix ? Le rire qui résonna dans la voiture ne lui fit pas broncher. La pluie continuait à tomber dehors et il faisait noir à faire peur. Pendant que Dwight continuait à parler, elle recouvra son calme qui l’aidera un peu mieux. Ce nouveau visage ne lui disait rien, mais la voix, lui remonta chaque secondes des souvenirs qu’elle avait passer avec lui.

    Après avoir calmement écouter son baratin, lui promettant de laisser son visage intact, Éléanore lui sourit ironiquement, mais à la vue de la roue, elle détourna subitement le regard, comme anéanti en un seul instant… Mais elle recouvra soudainement son cran d’avant, le visage amoindrit cependant. La soirée allait être riche en émotion…

    Elle leva un sourcil en entendant lui proposer un manteau. Il ne voulait pas qu’elle attrape froid ? La jeune femme n’en revenait pas, même si c’était un stratagème pour pouvoir mieux jouer avec elle comme il le disait si bien. Après un long soupire, elle lui rétorqua finalement :


    « Arrête moi ça… On va jouer, mais ne me prends pas pour une mauviette. Des chaussures suffiront je pense. »

    ''Pour mieux courir...''Songea Éléanore pendant qu’elle jeta un dernier coup d’œil à l’extérieur. Trouver la direction de la ville, mais avant tout se barrer loin de lui…’ Il pleuvait énormément, mais tant pis si elle tombait malade. Pour l’instant, bien s’habiller ne faisait pas partit de ses priorités, même si elle aurait désirée réellement un manteau…

    Compte tenu des explications de Rampage, elle était sa cible parfaite… Mais il ne restait plus qu’il la tue et c’était sûre que la mercenaire allait tout faire pour l’en empêcher*. La jeune femme soupira de nouveau en regardant Dwight dans les yeux.


    « Et supposons que tu n’arrives à rien ? … Là t’aurais l’air ridicule. Tué par ta vaillante victime. Tu vas devoir jouer plus dure qu’avant espèce de cinglé…»

    Elle s’approcha de la portière, ayant assez de rester cloîtrer là devant lui. Un nouveau regard, celui qui semblait dire
    ''quand est-ce qu’on commence ?''.



[* : Comme si elle avait le choix. Razz ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dwight Jackson
rampage
rampage
avatar

Messages : 39
Date d'inscription : 20/10/2010

Dossier Psychatrique
Age: 36 ans
Relations:
Equipements:

MessageSujet: Re: Si je t'attrape je te mords... [Eleonore]   Mar 28 Juin - 14:53

J'inspirais une longue bouffée d'air, retins l'air un long moment dans mes poumons avant de faire une moue de chien battu et dire platement.

- J'en ai pas. J'vais pas te prêter les miennes quand même.

Bon, ça commençait à trainer en longueur. Elle me rendait impatient, c'était chiant, ça. Allez, mémé, bouge-toi les miches, fous le camps que je puisse rentrer en paix voir mon chatounet et me payer une bonne bière devant un match de rugby.

« Et supposons que tu n’arrives à rien ? … Là t’aurais l’air ridicule. Tué par ta vaillante victime. Tu vas devoir jouer plus dure qu’avant espèce de cinglé…»

Je la regardais froidement maintenant, comme un boucher regarde la carcasse d'un boeuf suspendue, les mots se firent tout aussi froids.

- Oh, t'inquiète pas... Tu vas mourir cette nuit... et j'vais offrir ta tête à ton frère, ton coeur à ton homme et le reste à la police du coin... Ah, et ta langue à mon chat. Dépèche toi de dégager de là, sinon c'est maintenant et tout de suite, tu vas crever sur la plage arrière d'une bagnole volée... ou dans la nuit, sous la flotte. Casse-toi... On se retrouvera en Enfer, Princesse.

Elle ne semblait pas très décidée. Je fis un geste brusque dans sa direction, elle dut surement prendre la mouche, car elle avait filé dans la nuit, sous la flotte. Elle choisissait donc la complication? Rah, les femmes. Je soupirais. J'embrassais la roue crantée comme si elle était une jolie petite poupée et finit par sortir, moi aussi, sous la flotte. Je respirais un grand coup avant de me mettre à courir dans la direction de cette petite proie. La nuit englobait tout. Pas besoin de lampe torche, ça ferait plus de mal que de bien. Pas besoin de grand chose en fait. J'avais pris quand même les clés de la bagnole et arrachés les fils des commandes, pour si cette petite garce aurait été tentée de faire le tour et de revenir sur la voiture. Comme un animal chasseur, je suivis les traces, au sol que ses petits pieds avaient fait dans la terre détrempée de ce sous-bois.

- Cours, cours, cours, petit lapin, le grand méchant loup est derrière toi...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Si je t'attrape je te mords... [Eleonore]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Si je t'attrape je te mords... [Eleonore]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Odieusement Charmante. -Eleonore.M Von Elrich- (Finie)
» Eleonore [Artiste & Pantin]
» Liens d'Eleonore
» Petit poisson mord à l'hameçon... [Jared] ♥
» Enigme

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Seven Sins City :: Archives RP-
Sauter vers: