Partagez | 
 

 Contexte de Seven Sins

Aller en bas 
AuteurMessage
Master of War

Once Upon a Time in
Seven Sins City
Once Upon a Time in Seven Sins City
avatar

Messages : 185
Date d'inscription : 01/05/2010

MessageSujet: Contexte de Seven Sins   Dim 19 Juin - 12:06

Seven Sins City

Bright Falls....Le Paradis sur Terre
.

La belle et brillante cité où il fait bon vivre. Un taux de criminalité très bas, si bas que les gens n'ont pas peur de ne pas verrouiller leur porte ou de laisser leur clef sur leur voiture. La ville est tout simplement parfaite, le respect de l'ordre et de gens sont bien là. Située entre entre montagnes et forêts où il ne se passait jamais rien, loin, très loin de la toute première ville. Le port offre une ouverture sur le monde et le commerce avec l'étranger, ainsi que l'arrivée de touristes régulière qui fait marcher la ville. Celle-ci déjà importe, devient de plus en plus grande rivalisant avec New York et Los Angeles. Mais cette époque où le cadre harmonieux, des montagnes,de l'océan et de la forêt était si paisible est révolu. Il y a encore 20 ans c'était le paradis mais...ils sont arrivés !


Dès lors où les plus puissantes familles de la mafia japonaise et de la mafia russe se sont installées dans cette si charmante ville. La paix, la bonne humeur, la sécurité, tout le monde a dû y dire adieux pour de bon. Une ville comme Bright Falls aussi prospère et contrôlée par aucun gang c'est l'endroit rêvé pour la mafia pour avoir le contrôle d'une main de maître sur une partie des États-Unis. La criminalité a monté en flèche, la police très vite dépassée par les évènements a donc laissé couler. Est-ce que ça valait vraiment la peine de se faire tuer pour un mec qui n'a pas payé sa drogue ? Ou tout simplement pour un trafiquant qui vend une dose à un gamin de onze ans ? Les policiers sont lâches et préfèrent ne rien voir, le pire c'est qu'ils travaillent aussi avec la mafia, histoire de ne pas avoir d'ennui avec eux et qu'on laisse leur famille tranquille. Ainsi le département de police se retrouva entièrement corrompu, la mafia étant leur nouveau chef. La loi à étrangement beaucoup changée...


La police n'est pas la seule a avoir changé, la politique aussi. Cette fois ce n'est pas la mafia qui la contrôle, mais un type un peu fou et complètement décérébré et illuminé. Le pire c'est que celui-ci a été élu par les si gentils et respectables habitants de Bright Falls. Les promesses du candidat étaient peut-être plus intéressantes que celles de l'ancien maire qui n'avait qu'une envie; virer la mafia. Mais on ne peut pas jeter la Mafia de son nouveau territoire, les gens ayant trop peur pour risquer de voir la Mafia leur faire du mal, l'illuminé de service était un choix plus judicieux. Son discours à d'ailleurs beaucoup marquer les esprits :

"Mon nom est David Lovato. Permettez-moi de vous poser une simple question : Ce qu'un homme obtient par le travail à la sueur de son front... Cela ne lui revient-il pas de droit ?

'Non,' répond l'homme de Washington. "Cela appartient aux pauvres."
'Non,' répond l'homme du Vatican. "Cela appartient à Dieu."
'Non,' dit à son tour l'homme de Moscou. "Cela appartient au peuple."

Pour ma part, j'ai choisi d'ignorer ces réponses. J'ai choisi une voie différente. J'ai choisi l'impossible. J'ai choisi d'ignorer les règles !"

La ville est à présent coupée du monde extérieur et du reste du pays. Toute la racaille qui traîne aux alentours fini par atterrir ici : terroristes, serial-killers, meurtriers, voleurs, violeurs, psychopathes, sadiques, schizophrènes etc. En peu de temps qu'il ne faut pour le dire, les difficultés ont fait surface en ville et des vagues de meurtres plus barbares et cruels en pleine augmentation. Les gens ferment à présent leur porte à clef et plus qu'à double tours, rares sont ceux qui n'ont pas installé de porte blindée.


Bien vite les autorités extérieures ont agi et l'armée est intervenue. La loi martiale a été instaurée et durant un temps, la ville retrouvait un semblant de Paradis.....Mais le calme fut de courte durée. Car même au Paradis la corruption et le mal existent, et les mafieux ont engagé des voyous de la pire espèce pour virer l'armée et reprendre le contrôle de la ville. N'oublions pas que la Mafia japonaise et la Mafia russe se font la guerre pour savoir qui des des deux auras le contrôle de la ville.

Bright Falls devient Seven Sins City, Antichambre de l'Enfer
.


Nous voici maintenant en l'an de grâce 2021. La ville connue d'antan sous le nom de Bright Falls a été renommée Seven Sins City par les autorités. Dans les bas quartiers le mal règne en maître; une prison high tech et quasi imprenable a fait son apparition; la loi martiale n'est jamais respectée à la lettre et l'armée use de la force pour maintenir un semblant d'ordre dans ce capharnaüm urbain; les flics corrompus sont légions; la guerre civile a éclatée... et chacun fait ce qu'il peut pour tenter de survivre dans un semblant de quiétude...


À Seven Sins City, ville de tous les péchés et antichambre de l'Enfer, les pauvres sont devenus très pauvres et les riches très riches. Les ouvriers sont exploités par leurs patrons, et les patrons ont de plus haut patron...Ne cherchez pas, c'est la Mafia !

Maintenant, vous savez tout. Bienvenue en Enfer.....
.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sevensinscity.superforum.fr
Master of War

Once Upon a Time in
Seven Sins City
Once Upon a Time in Seven Sins City
avatar

Messages : 185
Date d'inscription : 01/05/2010

MessageSujet: Re: Contexte de Seven Sins   Dim 19 Juin - 12:06


23h, un soir, un bar. Le genre d’endroit miteux et puant dont les bas-fonds de Sin City se font une fierté. Se retrouver là bas n’est même pas glorieux pour le sous-fifre du larbin, mais ça reste un lieu privilégié pour toutes les transactions à ne pas ébruiter. Certes, la plupart des transactions qui se déroulaient dans cette ville devait rester plus ou moins secrètes, mais là, c’était différent. Vladimir Makarov s’était déplacé en personne pour accueillir sa commande. Un petit bijou venu tout droit d’un de ses cousins exilé en Ukraine : une bombe totalement artisanale, qui fait autant de dégâts qu’elle est indétectable par les enquêteurs après le carnage.

Mais Vladimir avait été trahit. La police les attendait, les bushidos en avaient aussi entendu parler, des particuliers avaient embauché des mercenaires pour faire le sale boulot. Tout ça à cause d’un individu… Un agent double infiltré chez les Makarov qui avait tout dit à la police. Et quand une information arrive au commissariat, toute la ville est très vite au courant.

Bagarre, coups de feu, cris, blessures à l’arme blanche, morts sans sommation… A la fin, le bar était entièrement détruit, et la bombe avait disparu… La Shadow, notamment, a subit de graves pertes, ne s'attendant pas à voir débarquer là tout Sin City.

Qui l’avait prise ? Où était-elle ? Allait-elle être utilisée ou vendue ? Personne ne le savait… Mais tout le monde la cherchait…
@RoseOD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sevensinscity.superforum.fr
 
Contexte de Seven Sins
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Seven Sins City :: Le Purgatoire :: Règlement-
Sauter vers: