Partagez | 
 

 Aldona Eltsine

Aller en bas 
AuteurMessage
Aldona Eltsine
Egérie érotique
Egérie érotique
avatar

Messages : 73
Date d'inscription : 14/07/2011

Dossier Psychatrique
Age: 25 ans
Relations:
Equipements:

MessageSujet: Aldona Eltsine   Jeu 14 Juil - 23:30


Aldona Eltsine
Eva Green

Personnage inventé



(c) crédit
Nom : Eltsine
Prénom : Aldona
Surnom : Pas vraiment...
Age : 25 ans
Nationalité : Double nationalité Russe et Américaine, l'une par le sang, l'autre par la terre.
Groupe : Makarov, mais le dissimule publiquement. Seul un nombre limité de gens est au courant.
Statut : Célibataire
Métier/Grade : Elle fait carrière dans le cinéma porno et reste une égérie reconnue des magazines érotiques. Pute de luxe à ses heures, mais élitiste sur ces fréquentations. Elle évolue aisemment dans le milieu très select du porno chic et du cul tarifé pour riches. Et ça en devient presque aussi une femme d'affaire, qui fait du business sur l'image de son corps.

Physique

Plutôt jolie, sans être une bombe anatomique, c'est une fille qui plait. D'une taille à peine plus grande que la moyenne, elle est fine, svelte, quoique peu musclée. La silhouette élégante, mince et toute en jambe, elle possède des formes, pas vraiment plantureuses mais néanmoins généreuses. Ses courbes sont misent en valeur par un déhanché naturel ou la cambrure de son dos qui s'achève sur une chute de rein sculpturale. Elle ne correspond pas vraiment au stéréotype de la bimbo blonde, plutôt de la beauté froide. Très altière autant dans sa démarche que dans son port de tête, elle dégage un certain charme attractif, presque charismatique, une aura physique et sensuelle qui fonctionne comme un aimant. Elle a quelque chose. Pas forcément un canon, mais une belle femme.
Elle prend soin d'elle, cosmétiques et maquillages à l'appui. On n'a rien sans rien et elle travaille dans un milieu qui ne lui permet pas le naturel mais la pousse à la quête de perfection physique. S'il est vrai qu'elle est séduisante, il est aussi vrai qu'elle s'en donne les moyens. Son apparence est soignée, ses vêtements également. Choisis pour la mettre en valeur, elle joue parfois avec la limite de la décence, bien que ne franchissant jamais celle du vulgaire. Jouant de son milieu, elle s'habille court, sexy, voire provoquant et ne se sépare jamais de hauts talons.
Ce n'est pourtant pas une fille à l'air fragile et doux. Malgré une taille de guêpe, des mains délicates et une peau lisse, les traits de son visage sont très dessinés, voire découpés et ses yeux trop sombres. On n'a jamais pu dire qu'elle était mignonne, elle semble trop froide et sévère. La beauté de son visage repose néanmoins sur cette franchise du dessin et l'intensité de son regard. Une bouche délicate aux moues séductrices, une harmonie dans chacun de ses traits, une crinière de cheveux noirs qui encadrent une peau pâle. Elle dissimule sous le maquillages des cernes souvent marquées et sachant par ce même biais exacerber ses atouts. La mise en valeur est un art qu'elle manie et qui fait d'elle plus qu'une belle femme, mais réellement l'une de celle sur lesquelles on se retourne.






Caractère



Une écorchée vive.
Qui vit dans la passion de l'instant, l'avidité des sens, l'envol des émotions. Elle est fière, pragmatique, mais insaisissable derrière cette façade instable du jeu des apparences.
On ne peut pas dire qu'Aldona a un caractère facile. C'est une battante aux idées fortes qui ne se laisse pas marcher sur les pieds. Endurcie par une lutte perpétuelle contre la stigmatisation et pour ses idéaux, ce n'est pas quelqu'un qui s'écrase. Elle a la rage au cœur ; celle de vivre, d'être libre, de se battre pour s'imposer. Loin d'incarner la fille fragile qu'on peut mettre aisément de côté, elle est hargneuse, voire explosive. Sa force de caractère fait d'elle une personne à manipuler avec des pincettes. Directe, elle sa spontanéité est désarmante et elle fait preuve d'un rentre-dedans parfois déstabilisant. Déterminée, elle va au bout des choses, quoi qu'il lui en coûte. Car têtue, elle l'est : une acharnée qu'on peine à détourner de sa direction initiale. Et elle n'a pas intérêt à se tromper parce qu'il faut admettre que souvent, c'est une mauvaise perdante qui n'apprécie guère qu'on lui rappelle ses échecs ou plus globalement ses erreurs.
Car elle est fière. Et témoigne ainsi d'une dignité inhérente à sa façon d'être. On ne peut parler d'égocentrisme ou de réelle condescendance car elle ne se considère pas comme supérieure, mais elle à une attitude parfois orgueilleuse qui peut déplaire. Ce n'est pourtant qu'une façade. Et toute sa personnalité s'articule autour de cette dernière, de ce double jeu permanent qui fini par être une mécanique plus qu'une réflexion. Comme beaucoup de gens, il y a un gouffre entre ce qu'elle ressent et ce qu'elle exprime ; la spontanéité de ses réactions ne fait que dissimuler le recul intérieur qu'elle prend vis-à-vis des événements.
En effet, ce n'est pas quelqu'un de franc dans sa relation aux gens. Elle dissimule ses faiblesses, ses doutes, se replie partiellement sur elle-même. Non pas qu'elle cherche sciemment à conserver un mystère mais elle part du principe que moins on en sait sur elle, mieux c'est. S'il y avait possibilité de creuser réellement, on découvrirait une personnalité torturée. Bouffée de remords, de non-dits, de frustration, de colère, de reproches, de faiblesses et de peur. La part sombre de tout être humain, qui ne se devine même pas et qu'elle n'accepte ni ne reconnaît. Sorte de mensonge envers elle-même, refus d'admettre que beaucoup de choses ont foirés, et souvent par sa propre faute. Mais ça, mieux vaut ne pas le lui dire ; blessée ou confrontée à ses erreurs, elle fait preuve de mauvaise foi plus que de patience.
C'est quelqu'un pour qui les apparences ont un rôle primordial. Plus qu'une façade, son attitude semble une manipulation permanente. Elle évolue dans un milieu qui fait de l’apparence physique une finalité et ce mode de pensée s'inscrit dans tous les aspects de sa personnalité, bien au-delà de la simple mise en valeur de son corps. Une manipulatrice. Pas une manipulatrice intéressée qui le fait par profit ou pour faire du tord, mais une personne qui en a besoin, qui se protège ainsi et n'a même plus conscience qu'elle est fausse. Ce n'est pas quelqu'un d'entier, mais de bridé par sa propre façon d'être. Un caméléon qui s'adapte au gens comme aux situations. Son pragmatisme la dépasse, l'écrase complètement puisqu'elle s'est tant niée pour correspondre à ce qu'on attendait d'elle qu'Aldona se sait maintenant incapable de retrouver qui elle est vraiment et d'agir en conséquence. Elle est une image, une apparence avant d'être une personne à part entière. Mais elle joue le jeu, et de main de maître. Son manque de stabilité est invisible tant sa mécanique est rodée, ses sourires calibrés et chacune de ses attitudes calculées. C'est une joueuse d'échec, et plus que devant le plateau, c'est face aux gens qu'elle exerce cet art de l’anticipation et de la stratégie.
Ce qu'on voit d'elle en revanche, c'est sa volonté de profiter, ce désir de se sentir vivante. Elle se bat pour ne pas finir blasée avant même d'être vieille. Même si la lassitude l'étouffe parfois, c'est encore quelqu'un qui tente de ne pas accepter la dure réalité et son désenchantement intrinsèque. Bien que terre-à-terre et consciente qu'elle ne pourra guère espérer que tomber plus bas, elle aimerait réaliser ses rêves. Part d'enfance qui s'accroche à l'utopie d'une vie meilleure, d'un soulagement même tardif et d'un accomplissement. De pouvoir un jour regarder en arrière sans honte.
Dans sa conception des plaisirs de la vie, il y a les excès. Elle n'a pas peur du lendemain, ni de le commencer avec une gueule de bois magistrale. Elle recherche tout ce qui pourrait lui insuffler un peu d'adrénaline. C’est presque un besoin, ce frisson de la peur ou de l'excitation ; celui qui réveille son goût pour la vie. Joueuse, elle à tendance à se moquer des conséquences de ses actes et ne se gêne pas pour provoquer et chercher la merde. Que ce soit en se fourrant dans des situations pas possibles ou en se frottant d'un peu trop près à des gens peu fréquentables. Délurée aussi, elle se plait à user de ses charmes sur la gente masculine, parfois gratuitement, juste pour le plaisir d'être flattée. Aldona est une femme décomplexée, qui assume ce qu'elle fait et qui n'a pas honte de grand chose. Qui préfère foncer, oublier parfois qu’il y a un mur au bout.
Autant les fondements de sa personnalités sont bancals, autant socialement, elle est pleine d'assurance. Ouverte à la discussion, fluide dans les contacts, elle demeure néanmoins insaisissable lorsqu'on veut les approfondir. Si elle accepte l'amitié, l'apprécie et se montre honnête autant que loyale, elle est une handicapée sentimentale, incapable de s'attacher réellement. Passionnée, elle peut débuter une relation le cœur ouvert mais se lasse très vite et repousse rapidement la personne. Plus que de la peur ou un refus, elle est d'une inconstance qui ne lui permet pas de conserver son attachement à quelqu'un dans un contexte autre qu'amical. Et son amitié même est parfois ambigu ou à double tranchant.
On ne peut pas dire qu'Aldona soit quelqu'un de facile à cerner. C'est un bouillonnement permanent d'émotions et de calculs, jouant sur le fil du rasoir. D'un côté les sourires et la provocation, de l'autre un penchant plus solitaire et autodestructeur. Elle ne sait pas elle même qui elle est, elle se cherche, et dans cette quête, il y a des failles ou des frémissements qui font de son caractère un château de carte. Parfois au vitriol, parfois entêtante, sa complexité fait d'elle une énigme.

Biographie


Aldona est née dans une famille aisée - pour ne pas dire riche -, issue de la Nomenklatura russe. Fille d'apparatchik, elle n'a jamais connu le besoin et sa vision de la misère s'est longtemps limitée à celle qu'elle aperçoit derrière les vitres teintées de sa bagnole. Mais souvent gosse de riche ne signifie pas gosse choyée. En réalité, lorsqu'on vient des trop hautes sphères, on a tendance à subir la coercition de ses pairs et à s'atrophier dans un moule préétabli. Ses parents et les fréquentations de la famille appartenaient déjà au clan Makarov. Comme s'il n'existait rien en dehors de cet horizon. Aldona fut longtemps enfermée dans les croyances nationalistes et opportunistes de l'organisation. Apprentissage latent et insidieux dont elle n'a saisit la réelle détermination qu'avec l'âge et le recul. Il faut dire que le cadre familial, d'un point de vu extérieur, était idyllique. Des ressources financières, un nom prestigieux, des emplois gratifiants et une place ferme dans la superpuissance mafieuse. Mais la réalité était froide, implacable. Aldona a grandi dans l'une de ces familles distantes, qui éduque leur progéniture plus qu'elle ne l'élève. Atmosphère pesante, guindée et stricte. Alors certes, elle a appris les bonnes manières de la vie en société et suivi un cursus scolaire prestigieux, mais elle a surtout eu le temps de bouillir intérieurement, de réfléchir, de regretter sa liberté. Certains caractères sont incompatibles avec une éducation trop cloisonnée. Elle s'est rebellée, évidemment, comme n'importe quelle gosse, mais elle retourna dans les rangs avant la fin, se croyant maitresse de sa décision alors que ce n'était qu'une suite logique.
Elle est née à Los Angeles, mais obtint la nationalité russe de ses parents. A sa majorité, elle a choisit la double, faisant valoir son droit à la terre américaine, la seule qu'elle n'ai jamais connue. On ne peut pas dire que son enfance soit passionnante à raconter. Petite fille aux yeux sombres, maline, elle plaisait par sa vivacité d'esprit et sa grande sociabilité. Donc rien de palpitant, les frustrations naquirent avec le temps.
En effet, la maturité et les expériences offrent un regard nouveaux et les prémices de l’adolescence sont aussi ceux de la remise en question. Celle qui va jusqu'aux fondations des plus immuables certitudes. Bouleversement de sa perception de la famille, du clan Makarov ou de son contexte social. Irrépressible besoin de tout foutre en l'air, de renier les codes, d'envoyer chier ce qui la constituait dans l'unique objectif d'acquérir son droit le plus primitif, la liberté de ses choix. On est utopiste et contestataire, lorsqu'on est ado...
Tout s'est cassé la gueule, sciemment et méthodiquement. S'entêtant, prenant de la gueule et méprisant la finalité des études, sa scolarité s'est effondrée, la rejetant du système au bout de quelques années. De toute façon, ça ne l'intéressait plus ; son statut d'élève brillante s'est mué en échec scolaire. Et sa gueule d'ange en dépravée. Rien de vraiment original, puisqu'elle n'a fait que suivre le modèle de tas d'autres gosses pommés qui tentent de s'oublier dans les fêtes et les excès. Une débauche peu maitrisée, qu'elle s'est souvent reprise dans la tronche, qui l'a marginalisé de son milieu d'origine, qui lui a valu un quasi reniement de ses proches. Ado perdue en quête de repères qui les cherchent là où ils n'y sont pas. Et qui s'appuie sur d'autres valeurs. Malgré l'hygiène de vie déplorable, ça aura eu le mérite de la faire vivre, plus que survivre, connaître l'adrénaline et le frisson, la saveur d'une existence qui transcende l'univers aseptisé qu'on lui offrait. Elle est sortie de son adolescence bouleversée, transformée, mais nourrie, riche d'une expérience et d'une maturité qu'un parcours normal n'aurait pu lui offrir.
La seule chose qu'elle a gardée, au-delà d'un goût prononcé pour les excès, c'est un mec. Un russe. Comme quoi, on n'échappe pas longtemps à ses origines, car lui aussi membre du clan Makarov. Il l'a accompagné sur un bout de chemin, et elle s'est entiché de lui. Lui aussi, mais pas sans désintérêt. Relation ambigu, mais il lui a servit de guide lorsqu'elle a voulu sortir la tête hors de l'eau, passé la crise d'adolescence et la vingtaine pointant son nez. La vie prend un autre sens, et même si on reste rêveur du changement, que l'on se sent encore contestataire au fond, on aspire à un calme, un repos. Et on finit par se ranger, en de disant qu'on sera différent. C'est lui, qui lui a tendu la main à ce moment là, et elle a fini par la saisir. Selon elle, ce ne fut pas une erreur.
Cependant, on ne peut nier qu'elle s'est fait manipuler. En beauté. Elle le sait, même si elle refuse de l'admettre. Faisons un point sur le clan, puisqu'Aldona s'est rapidement mise à justifier son existence par eux. Les Makarov, c'est l'éclat, l'image publique, le besoin de reconnaissance et la nécessité de toucher le plus large spectre de gens, de s'infiltrer dans toutes les branches. Et elle est devenue une sorte d'ambassadrice de façade. Oh, à sa petite échelle, bien sur, elle n'a jamais eu de contact avec le haut de l'organisation et est loin d'en connaitre les tenants et les aboutissants. Mais on l'y a amené, on l'a jeté sur le marché, et elle y est resté, même si elle n’est qu’un pion du plus bas niveau. Si l'ami en question bossait sur les réseau de prostitution, voire au delà, il lui a réservé plus qu'un sort misérable de fille de passe. Il a fait d'elle une femme, l'a choyé, et l'a loué pour très cher. Aussi bien à des hommes en quête de chair qu'à des réalisateur en quête d'image. Réticente au début, elle s'est laissé convaincre, prendre au jeu, l'égo flatté, l'envie, l'ambition et peut-être aussi simplement la volonté de lui faire plaisir.
Elle n'a jamais connu la galère, les difficultés et les souffrances de la majorité des filles qui sont passées par là. On associe une image sale, écœurante, au terme d'actrice porno. Cependant, elle n'était pas à plaindre, elle est resté dans un milieu "chic", "glamour", certes vulgaire, mais pas "sale", ni excessivement "dégradant". Ce n'est pas une ‘‘star’’, mais il arrive que son nom soit connu. D'ailleurs plus souvent pour des couvertures de magazines érotiques. En fait, elle n'est pas prisonnière de ce milieu que l'on imagine souvent carcéral. Elle fait parti de celles qui choisissent, qui évoluent avec aisance et récoltent les fruits de leur travail. Bien que souvent stigmatisée par ce qu'elle fait, elle a gagne sa vie là dessus, et plutôt généreusement, acquérant un respect inattendu mais pas factice. Sorte de jet-setteuse trash, qui se permet les manteaux de fourrure et la cocaïne en dessert. Le cercle dans lequel elle se balade est fermé, souvent honni, mais paradoxalement admiré et publiquement diffusé. Celui qui l'a jeté là ? Il a disparu soudainement et elle soupçonne un règlement de compte qui a mal tourné. Bien qu'affectée au début, elle s'est détaché de ses souvenirs, gardant son existence en mémoire, mais pas au cœur.
Son déménagement récent a bousculé son train de vie et ses habitudes. Déménagement surprenant, mais consécutif d'un ordre hiérarchique. Elle n'a pas cherché à comprendre. Malgré le strass et les paillettes, comme on dit, elle n'a qu'une existence mineure, à son propre niveau, et n'est que la résultante de ce qu'on a bien voulu faire d'elle. Une femme de chair, une façade attirante au service du clan et quelqu'un dont la stabilité n'est pas encore vraiment assurée.

Ou est Charlie ?



Bouh ! Je vous ai fais peur ? Wahou, je suis vraiment doué(e). Bon vous savez quoi, je m'appelle Marianne (Et je m'inscris un 14 juillet de surcroît), c'est classe vous trouvez pas ? Oh j'entends quelqu'un qui me demande mon âge. Ne vous a-t-on jamais appris que ça ne se fait pas demander ça ? Quoi, vous insistez ? Bon ok, j'ai 18 ans et si vous me traitez d'ancêtre ça va chauffer.
J'ai découvert le forum par une amie (Alec en l’occurrence). D'une manière général je trouve le forum bien foutu, bonne tronche et intéressant. Je pense pouvoir être présent sur le forum 4 ou 5 jours par semaine, avec quelques intermittences dues aux vacances.
Oh, tiens, en lisant le règlement j'ai découvert un code secret :ok by Alona. Ben quoi ? Vous pensiez vraiment qu'il était bien caché ?! Pfff, faut que je vous apprenne à jouer à cache-cache.
Sinon, bah, rien de particulier, si ce n'est le bonjour à ceux qui passent lire cette fiche. Et mes compliments aux admins.



Dernière édition par Aldona Eltsine le Mar 19 Juil - 22:16, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aldona Eltsine
Egérie érotique
Egérie érotique
avatar

Messages : 73
Date d'inscription : 14/07/2011

Dossier Psychatrique
Age: 25 ans
Relations:
Equipements:

MessageSujet: Re: Aldona Eltsine   Jeu 14 Juil - 23:34

    Hum, je n'ai aucune idée de la taille limite des messages ici. Sachant qu'il me reste le caractère à écrire et qu'il a de fortes chances d'être relativement long, je préfère me réserver ce message. Au cas où. Je serais bien embêté de ne pouvoir l'ajouter à ma fiche.
    Après, p'têtre que je délire seule sur les limites de caractère, mais dans le cas où aucun problème ne se poserait, je demanderai simplement à ce qu'on supprime ce message inutile.
    A part ça, je tâche de finir ça dans le courant de la semaine =)
    Bonne soirée à tous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shayne Grant
Jabberwock ♣ We can ignore the reality not the memories
Jabberwock ♣ We can ignore the reality not the memories
avatar

Messages : 6263
Date d'inscription : 10/06/2010

Dossier Psychatrique
Age: 32 ans
Relations:
Equipements:

MessageSujet: Re: Aldona Eltsine   Jeu 14 Juil - 23:36

Bienvenue sur le forum ^^

Ne t'inquiète pas, tu as le droit au +1 pour la fiche ^^

Si tu as des questions ou autres hésite pas !

_________________

Pour que le passé devienne demain,
Que ton souffle caresse mon cou,
Que nos mains se joignent de nouveau,
Que tes lèvres frôlent les miennes,
Afin que notre amour perdu renaisse
Et que les mauvais souvenir disparaisse dans les ténèbres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alona Garvey
    PHŒNIX Take me to the riot

 PHŒNIX ♠ Take me to the riot
avatar

Messages : 3700
Date d'inscription : 09/07/2010

Dossier Psychatrique
Age: 26 ans
Relations:
Equipements:

MessageSujet: Re: Aldona Eltsine   Jeu 14 Juil - 23:51

Bienvenue à toi sur le forum ! Very Happy

(PS: je propose d'embaucher Alec comme recruteur Rolling Eyes)

_________________
There must be a way out of here
Said the joker to the thief
There's too much confusion
I can get no relief
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alec Cavendish
Dealer
Dealer
avatar

Messages : 1384
Date d'inscription : 08/07/2011
Age : 26

Dossier Psychatrique
Age: 25 ans
Relations:
Equipements:

MessageSujet: Re: Aldona Eltsine   Ven 15 Juil - 0:51

    Héhé... Bah, disons que les deux personnes proches branchées par le RP que je connais sont ici à présent...
    Mais j'accepte les remerciements What a Face

    Bref, bienvenue Miss... *sourire entendu*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ian Matthews

SERIAL KILLER
La Justice à Balles Réelles

SERIAL KILLER La Justice à Balles Réelles
avatar

Messages : 1177
Date d'inscription : 26/02/2011

Dossier Psychatrique
Age: 28 ans
Relations:
Equipements:

MessageSujet: Re: Aldona Eltsine   Ven 15 Juil - 1:21


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://roseod-cinefan.blogspot.com/
Isaac Carter
    WOLFHOUND ♠ War transforms us into beast...

WOLFHOUND ♠ War transforms us into beast...
avatar

Messages : 215
Date d'inscription : 29/04/2011

Dossier Psychatrique
Age: 39 ans
Relations:
Equipements:

MessageSujet: Re: Aldona Eltsine   Ven 15 Juil - 15:37

Bienvenue Smile bonne chance pour ta fiche et content que le forum te plaise Smile on à bosse dur xd

_________________
Brothers everywhere - raise your hands into the air
We're warriors, warriors of the world
Like thunder from the sky - sworn to fight and die
We're warriors, warriors of the world

Many stand against us, but they will never win
We said we would return and here we are again
To bring them all destruction, suffering and pain
We are the hammer of the gods, we are thunder, wind and rain.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aldona Eltsine
Egérie érotique
Egérie érotique
avatar

Messages : 73
Date d'inscription : 14/07/2011

Dossier Psychatrique
Age: 25 ans
Relations:
Equipements:

MessageSujet: Re: Aldona Eltsine   Ven 15 Juil - 19:36

    Shayne : Merci =). Bah, j'imagine que le +1 est autorisé, c'est juste qu'il vaut mieux que je l'utilise maintenant, sinon ça craint x)

    Alona : (Tiens, un nom semblable, ça risque de ne pas être facile tous les jours de se repérer. Désolé, je n'avais pas vu). Et merci également. Certain qu'elle est efficace la miss...

    Alec : Dehors ! =)

    Ian : Merci, l'accueil est original x). J'essaierai de ne pas faire râler la secrétaire.

    Isaac : Merci aussi. Et ça se voit qu'il y a du travail derrière. Il est apprécié au demeurant =).

    Quant à moi, j'ai beau avancer par petits morceaux le caractère, je le mettrais une fois fini. Je ferais signe à ce moment là. A toute =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Casey Holloway
Inspecteur
Inspecteur
avatar

Messages : 36
Date d'inscription : 12/07/2011

MessageSujet: Re: Aldona Eltsine   Ven 15 Juil - 21:18

Aaaah non pas elle u_u

Bienvenue quand même XD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alec Cavendish
Dealer
Dealer
avatar

Messages : 1384
Date d'inscription : 08/07/2011
Age : 26

Dossier Psychatrique
Age: 25 ans
Relations:
Equipements:

MessageSujet: Re: Aldona Eltsine   Sam 16 Juil - 0:32

    Ingrate va !
    'fin, je t'aurais =D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aldona Eltsine
Egérie érotique
Egérie érotique
avatar

Messages : 73
Date d'inscription : 14/07/2011

Dossier Psychatrique
Age: 25 ans
Relations:
Equipements:

MessageSujet: Re: Aldona Eltsine   Dim 17 Juil - 0:10

    Bon, c'est bien ce que je craignais, pas eu besoin du second message. Tant pis, au moins ça fait une fiche toute nette x)

    Bref, merci quand même Casey, quoique ton accueil sonne quelque peu... mitigé disons x).
    Et ouais Alec, je suis une ingrate, mais tu rêves encore un peu trop... =)


    Et puis aussi, simplement pour dire que la fiche est achevée.
    En espérant que tout soit en règle =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alona Garvey
    PHŒNIX Take me to the riot

 PHŒNIX ♠ Take me to the riot
avatar

Messages : 3700
Date d'inscription : 09/07/2010

Dossier Psychatrique
Age: 26 ans
Relations:
Equipements:

MessageSujet: Re: Aldona Eltsine   Dim 17 Juil - 0:14

Très belle fiche, très agréable style d'écriture. Rien à redire Smile

Tu es à présent validé(e) !


N'oublie pas de répertorier ton avatar dans la liste des avatars pris, afin de tenir à jour cette liste correctement :
Tout ce qui concerne le scénario en cours est par là :

Il te faudra créer ta fiche de liens afin d'avoir des liens avec d'autres membres. Ceci permet avant de commencer à RP à avoir des connaissances ou des liens spéciaux comme des meilleurs amis, des ennemis, un(e) petit(e) ami(e)... :
Ton journal intime où tu pourras faire une biographie de ton personnage si l'envie t'en dit, surtout, et c'est ça le plus important, faire un petit résumé de tes sujets afin que les autres membres puissent savoir ou tu en es :
Une fois que tout ceci est fait, tu peux faire un tour dans les demandes diverses pour :
Tu peux demander un sujet dans la partie "demande de sujets", un membre viendra te répondre, ou tu peux à l'inverse répondre à la demande d'un membre.

Je rappelle également, qu'il est demandé par poste une quinzaine de lignes minimum.

Amuse toi bien sur le forum ^^

_________________
There must be a way out of here
Said the joker to the thief
There's too much confusion
I can get no relief
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aldona Eltsine
Egérie érotique
Egérie érotique
avatar

Messages : 73
Date d'inscription : 14/07/2011

Dossier Psychatrique
Age: 25 ans
Relations:
Equipements:

MessageSujet: Re: Aldona Eltsine   Dim 17 Juil - 0:21

    Merci =)
    J'apprécie d'autant plus le compliment que ça faisait un bail que je n'avais pas retrouvé un forum et que j'étais quelque peu rouillée.
    Bref, on va faire aller tout ça.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Aldona Eltsine   

Revenir en haut Aller en bas
 
Aldona Eltsine
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Seven Sins City :: Archives fiches-
Sauter vers: