Partagez | 
 

 Tromper la Solitude (Isaac)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Aldona Eltsine
Egérie érotique
Egérie érotique
avatar

Messages : 73
Date d'inscription : 14/07/2011

Dossier Psychatrique
Age: 25 ans
Relations:
Equipements:

MessageSujet: Tromper la Solitude (Isaac)   Jeu 21 Juil - 21:57

    Il y a des soirs où l'on n'a pas envie de rester seule dans sa chambre, à observer les passants depuis sa fenêtre. Où l'on veut juste aller dehors, croiser des gens, prendre une bouffée d'air et de sociabilisassions. La solitude finit par peser lorsqu'on vient d'arriver en ville et qu'on ne connaît pas encore assez de monde pour l'alléger. La télé et sa voix artificielle ne compte pas, elle est de bien piètre compagnie. Et ce soir, Aldona ne voulait pas souffrir encore une de ces soirées interminables à attendre un sommeil qui ne vient pas. Comme un pied de nez à l'impersonnelle chambre d'hôtel, au lit vide et au silence de la pièce, elle fit son sac, passa un coup de fil au premier restaurant dont elle trouva l'adresse et réserva une table.
    Prenant néanmoins le temps de se préparer comme si elle avait quelqu'un à rejoindre, peut-être par espoir, peut-être aussi par désespoir, elle s'apprêta tranquillement, les cheveux cascadant sur un dos-nu osé, pur symbole de la robe de soirée aguicheuse. Et, maquillée, la démarche assurée sur d'élégants escarpins, elle quitta l'hôtel, arrêta un taxi et se fit mener jusqu'au restaurant, toujours incapable de dire exactement dans quelle perspective elle s'y rendait, si ce n'est pour fuir l'oppressant silence d'une chambre qui n'attend pas de visite.

    L'endroit était classe ; elle avait visé juste. Les gens qui s'y rendaient semblait tous appartenir à la grande société et les sourires calibrés se mêlaient au courtoises salutations d'usages. Les portières claquaient, les talons résonnaient et un bruissement s'échappaient dès que les lourds battants de la porte s'ouvraient. Quelque peu inquiète pour sa réservation en voyant l'encombrement du parking, elle ne s'attarda néanmoins pas dehors, le froid hérissant sa peau. Elle ne put retenir un frisson de soulagement lorsque la douce chaleur de l'endroit la saisit au corps et qu'elle pu ôter son léger gilet, le laissant aux vestiaire.
    Entrant dans la salle, elle compris que le parking était une indication valable. Le lieu était bondé et le murmure qu'on percevait de l'extérieur était en réalité un niveau sonore élevé, entrelacs de conversations, de salutations et d'appels secs entre les membres du personnel. Mais plus que le bruit, l'odeur était prenante. Odeur de cuisine, épaisse, entêtante. Et sous les yeux se déroulait une danse, la valse des serveurs qui se croisaient, les mains parfois vide, parfois chargées d'une architecture complexe de plats. C'était une véritable salle de bal qui s'offrait au regard d'Aldona, chorégraphiée savamment par un service impeccable.
    Visiblement hésitante sur la démarche à suivre, elle se fit héler par la femme qui semblait gérer l'accueil. Après un bref échange et la vérification du nom de la réservation, la secrétaire eut un toussotement ennuyé, lui avouant que l'affluence posait quelques problèmes d'organisation. Par conséquent, elle ne pourrait être seule à sa table, ainsi qu'elle l'avait souhaité, mais qu'elle devrait la partager avec un autre client. Toutefois, pour s'excuser du désagrément, le restaurant lui offrait l'apéritif de son choix. Navré.
    N'ayant guère le choix, Aldona acquiesça et se laissa conduire par un jeune serveur à une table à deux couverts, située en périphérie de la salle, préservée du brouhaha ambiant. Espérant de tout cœur tomber sur quelqu’un avec qui elle pourrait parler un peu… Ce ne serait pas de refus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Tromper la Solitude (Isaac)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La solitude c'est mieux à deux ( pv Tom )
» Un peu de solitude ne fait de mal à personnes [ Dag Larson]
» Éternelle solitude | Lumi |
» Dans la solitude du desert.
» joséphine ▬ « La solitude effraie une âme de vingt ans »

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Seven Sins City :: Archives RP-
Sauter vers: