Partagez | 
 

 [Flashback] Chasse au fantôme (Feat Alona Garvey)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sean McCaw
Mercenaire Free Lance
Mercenaire Free Lance
avatar

Messages : 66
Date d'inscription : 14/07/2011

MessageSujet: [Flashback] Chasse au fantôme (Feat Alona Garvey)   Dim 24 Juil - 3:39

Une ruelle sombre, étroite et partiellement éclairée selon les caprices des néons d'enseignes voisines. Adossé à l'un de ces murs aux pierres noircies par le temps, Sean était en pleine discussion avec un homme portant une casquette qui maintenait son visage dans l'ombre. L'échange, ou plutôt la négociation n'avait débuté que depuis quelques minutes, et déjà, elle touchait à sa fin. Ce n'était qu'une première prise de contact.

- Je pense avoir la marchandise dans les 72 heures. Il me faut un acompte de 25%.

Sean : Si on m'avait dit que j'aurai affaire à un comique, je n'aurai pas perdu mon temps.

En prononçant ces mots, le natif de Rhodésie du Sud s'était écarté du mur qui lui servait d'appui, s'éloignant du trafiquant avec qui il discutait. Celui ci, craignant de perdre un futur client s'était empressé de le rattraper.

- Ok, vous aurez ce que vous voulez. Je vous contacte à quel numéro ?

- Je veux des armes, pas un rancard. Contacte moi uniquement à cette adresse.


Après lui avoir donné une carte sur laquelle était inscrit son email (liberty-for-kill@hotmail.com), Sean avait mis fin à cette rencontre de travail. Il ne souhaitait pas donner son numéro après une prise de contact, ce n'était pas un mercenaire facile, il avait au contraire quelques penchants paranoïaques et ne tenait absolument pas à ce que la Shadow Compagny puisse remonter jusqu'à lui s'ils apprenaient sa "résurrection".

Quittant la sombre ruelle pour revenir dans les lumières de l'avenue principale, McCaw s'apprêtait à rentrer chez lui le plus rapidement possible. A cette heure la de la nuit, l'Allée des Sirènes était en pleine activité et ses trottoirs grouillaient de "touristes" d'un genre bien particulier. L'avantage pour le mercenaire qui tenait à rester discret, était que la foule présente avançait généralement la tête baissée et ne la relevait le plus souvent que pour observer les vitrines des bars de Strip Tease et les prostituées. De quoi retourner à son appartement incognito. A moins que d'autres personnes ne soient venu dans le quartier pour autre chose que ses jolies filles...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alona Garvey
    PHŒNIX Take me to the riot

 PHŒNIX ♠ Take me to the riot
avatar

Messages : 3700
Date d'inscription : 09/07/2010

Dossier Psychatrique
Age: 26 ans
Relations:
Equipements:

MessageSujet: Re: [Flashback] Chasse au fantôme (Feat Alona Garvey)   Dim 24 Juil - 20:32

- Quoi ?! Tu veux rire ! C’est pas possible ! S’emporta la brune.

Installée sur le canapé de la salle de repos, la jeune femme se redressa d’un bond, reposant la manette de Xbox pour se tourner vers son meilleur ami installé à ses côtés.

- Tu veux dire que t’as vraiment jamais mangé de rouleaux de printemps de ta vie?
- Ben, toi, t’avais jamais joué à Halo de ta vie…
- J’te signale que je viens de te battre quatre fois d’affilée.
- La chance du débutant….
- Là n’est pas la question. Je propose qu’on remédie à ça. Je connais un super chinois, par contre, il est un peu loin.
- J’ai pas le droit de quitter le camp ce soir, on doit recevoir le… enfin tu sais.
- Ouais ouais ouais. Je peux y aller si tu veux. J’t’appelle quand je suis de retour, et entre temps, j’espère que t’auras fini ton truc, et je pourrais te coller une nouvelle raclée à Halo,
sourit la jeune femme.
- Ca marche.

C’était ainsi qu’Alona s’était retrouvée en expédition à travers la ville, en quête de rouleaux de printemps. La brune avait quitté la base en civil, évidemment. Ce n’était pas la peine de s’attirer plus d’inimitiés que d’habitude, surtout dans cette ville, et encore plus quand c’était une simple sortie pour aller chercher de la nourriture chinoise.

Comme toute ville qui se respecte… enfin, comme toute ville d’une certaine taille, Seven Sins avait son propre « chinatown ». Certes, rien d’aussi impressionnant que dans certaines grandes métropoles américaines, mais quelques rues étaient envahies de magasins chinois et de restaurants. Elle ne savait pas s’ils avaient un lien avec les mafias locales, ni à qui allait leur allégeance - après tout, chinois et japonais n’étaient pas les meilleurs amis du monde -, mais elle n’en avait que faire. C’était bon, et c’était tout ce qui comptait.

Par contre, ce coin se trouvait malheureusement dans des quartiers malfamés. Car au milieu des restaurants et des magasins d’alimentation se trouvaient des boutiques de « massage » d’un genre bien particulier. Des prostituées, en clair. Charmant coin que le maire avait décidé de poétiquement renommer « l’allée des Sirènes ».

Alona ne craignait pas ces quartiers, elle savait se défendre, et elle était armée, mais ce n’était pas son endroit préféré pour autant. Elle avait garé sa moto dans le parking du Tartare, là encore pas ce qu’il y avait de plus ragoûtant, mais mieux valait ça que laisser son véhicule sans surveillance dans la rue. Elle fit le reste du trajet à pied, sans encombre.

Le restaurateur avait l’habitude de la voir passer et la salua aimablement. La jeune femme passa commande, et le patron lui offrit même quelques gourmandises en plus. Il fallait dire qu’elle avait pris à manger pour un régiment !

Son sac de courses dans les mains, la jeune femme rebroussa chemin en direction du parking. Elle remonta l’avenue, jetant un coup d’œil à sa montre. Le temps qu’elle rentre, et cela ferait une heure qu’elle était partie. Elle espérait que Chris aurait terminé ce qu’il avait à faire. Toute cette nourriture, ça lui donnait faim. Toute à ses pensées, la brune percuta un individu, laissant tomber son sac qui, à son grand bonheur, ne s’ouvrit ni ne se renversa nullement. Le dieu des rouleaux de printemps était avec elle ce soir.

- Vous pouvez pas faire attention où… grogna-t-elle en ramassant son sac.

Elle releva les yeux et s’arrêta net.

- Toi ?! Mais… mais t’es mort !

_________________
There must be a way out of here
Said the joker to the thief
There's too much confusion
I can get no relief
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sean McCaw
Mercenaire Free Lance
Mercenaire Free Lance
avatar

Messages : 66
Date d'inscription : 14/07/2011

MessageSujet: Re: [Flashback] Chasse au fantôme (Feat Alona Garvey)   Lun 25 Juil - 3:31

A son tour, Sean avait cédé quelques secondes à la distraction visuelle que représentait les prostituées sur le trottoir qu'il arpentait. Quelques secondes de trop, s'il avait voulu éviter cette femme qui semblait aussi distraite que lui à cet instant, mais probablement pour d'autres raisons.

- Héé !!

Par miracle, le sachet de nourriture chinoise ne s'était pas renversé sur lui, mais il s'en était fallu de peu. Et en plus la reine du riz cantonais avait le toupet de l'accuser !
C'est avec un regard noir qu'il releva son visage en direction de celle qui venait de le percuter. Un regard qui passa de la colère à la surprise. La très mauvaise surprise.
C'était Alona Garvey, ex collègue de la Shadow Compagny et qui comme tout son unité le croyait mort lors de la dernière mission. Il était impératif que cette croyance perdure...

- No hablo inglés.

C'était tout ce qu'il avait trouvé comme réponse à cet instant. Certes le natif de Rhodésie du Sud n'avait pas l'air très latino mais il espérait qu'Alona pense s’être trompée.
Après tout elle avait au moins autant de chance de croiser un hispanophone blond aux yeux bleus qu'un mort vivant.
Sans attendre de réponse ou de réactions, il s'était remis en marche, profitant de l'effet de surprise pour s'éloigner rapidement. Si elle découvrait qu'il était en vie, il pourrait bien être tué, définitivement cette fois.

Peut être n'était elle pas seule ? Peut être était elle armée par d'avantage que des rouleaux de printemps ?
Et si cette "rencontre" n'avait rien d'hasardeuse et qu'un sniper au fusil estampillé "Shadow Compagny" l'avait actuellement dans son viseur ?
Les questions s'enchainaient dans l'esprit paranoïaque du mercenaire. Il devait quitter l'avenue où il était une cible facile.

Un regroupement s'était formé devant lui, ou plutôt devant l'entrée d'un de ces nombreux bars de Strip Tease si caractéristiques de l'Allée des Sirènes. Se faufilant à travers la foule, Sean entrait dans l'établissement, pensant semer ainsi celle qui le suivait probablement depuis la collision.
La salle principale de ce bar était vaste mais relativement dégagée, si Alona était à ses trousses, elle le repérerait facilement ici. Plus il mettrait de mur entre elle et lui, et plus ses chances de ne pas revoir son joli minois seraient importantes. Au fond de la salle, des portes donnaient sur des cabines utilisées pour des danses privées. Le plus discrètement possible, Sean s'en approcha, puis y pénétra. C'est ici que la fuite du mercenaire s'arrêtera.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alona Garvey
    PHŒNIX Take me to the riot

 PHŒNIX ♠ Take me to the riot
avatar

Messages : 3700
Date d'inscription : 09/07/2010

Dossier Psychatrique
Age: 26 ans
Relations:
Equipements:

MessageSujet: Re: [Flashback] Chasse au fantôme (Feat Alona Garvey)   Ven 5 Aoû - 17:17

Alona s’apprêta à présenter ses excuses face à ce qui était très probablement une méprise quand elle réalisa que son interlocuteur, qui lui avait répondu en espagnol, n’avait pas franchement une tête de mexicain. Et surtout, s’il n’avait rien à se reprocher, pourquoi détaler comme un lapin ? Voilà un comportement fort suspect qui ne fit qu’attiser encore plus la curiosité de la jeune femme. Certes, entre un mort revenant à la vie et une erreur de jugement, la seconde était généralement la plus probable. Mais après tout, on était à Seven Sins, et il était bien connu qu’il ne fallait pas toujours se fier aux apparences mais plutôt à ses intuitions.

La jeune femme emboîta le pas à son fantôme, n’hésitant pas à bousculer les gens sur son chemin, mais en prenant tout de même bien soin de son sac de victuailles. Des groupes de gens s’amassaient devant l’entrée des boîtes de striptease, sans honte ni gêne. Après tout, il s’agissait là d’une des grandes attractions de la ville et d’une incroyable source de revenus pour la mafia. La brune était presque certaine qu’il se faisait aussi du trafic de personnes dans ce genre d’endroits, mais il n’était pas de son ressort de traiter de ces problèmes là.

Elle tendit le cou pour tenter d’apercevoir où avait pu filer l’individu lorsqu’elle entrevit un scalp blond virer de bord et entrer dans le premier club venu. Encore fut-il que ce soit la bonne tête blonde qu’elle suivait. Elle n’avait pas vraiment le droit à l’hésitation, car chaque instant de doute permettait à l’individu mystère de se distancier. Il ne lui restait plus qu’à tenter sa chance.

Alona s’arrêta à l’entrée de la salle principale de la boîte. C’était la première fois qu’elle mettait les pieds dans ce genre de club en dehors des rares descentes qu’elle avait pu faire avec son équipe. Elle s’arrêta au niveau du comptoir et fit signe au barman.

- Toi, garde-moi ça, et surtout, que personne n’y touche, compris ? Aboya-t-elle en lui tendant son sac de nourriture chinoise.

Par la même occasion, la brune dégaina un Beretta qu’elle avait soigneusement calé à l’arrière de son jean. Il y avait longtemps qu’elle ne sortait plus armée dans cette ville. Le malheureux derrière son bar opina du chef et détala sans demander son reste, allant mettre à l’abri le précis butin qu’il avait dans les bras. Quelle que soit l’issue de cette aventure, elle comptait bien profiter d’un bon repas une fois qu’elle en aurait fini ici.

Arme à la main, mais bras le long du corps pour rester discrète, la jeune femme s’enfonça dans le lugubre endroit en scrutant les gens à la recherche d’un individu au signalement précis. La plupart des hommes présents avaient l’air hagard devant les sirènes ondulantes qui s’effeuillaient au rythme d’une musique qui se voulait langoureuse. Le résultat n’en était que plus glauque.

La brune alla jusqu’au fond de la salle, se retrouvant face à un corridor menant à des pièces privatives, pour ceux qui payaient plus. Un homme tenta de l’empêcher d’aller plus avant mais s’abstint de toute parole quand son regard se porta sur l’arme de la jeune femme.

Alona poussa une première porte, retint un haut-le-cœur et s’empressa de refermer derrière elle sur les grognements d’un infâme individu apparemment mécontent d’avoir été dérangé de la sorte. Il était des spectacles qu’il valait mieux ne pas tenter de décrire et se contenter d’effacer de son esprit le plus rapidement possible. Elle poussa une seconde porte, et la referma, accompagnée des grommellements de quelque autre client.

Elle en poussa encore une, et cette fois-ci, ce fût la bonne. C’était peut-être son jour de chance.

- Salut…. Snake.

_________________
There must be a way out of here
Said the joker to the thief
There's too much confusion
I can get no relief
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sean McCaw
Mercenaire Free Lance
Mercenaire Free Lance
avatar

Messages : 66
Date d'inscription : 14/07/2011

MessageSujet: Re: [Flashback] Chasse au fantôme (Feat Alona Garvey)   Mer 10 Aoû - 5:55

Sean avait espéré que son ancienne coéquipière de la Shadow Compagny ne l'ait pas rattrapé, mais il savait que la caractère tenace de la jeune fille associé à son entrainement militaire n'allait pas l'aider à la distancer. Aussi il ne parut pas vraiment surpris lorsque la porte de sa cabine s’entrouvrit pour dévoiler le visage de la militaire. Le mercenaire l'attendait, assis sur une banquette, son Desert Eagle braqué dans sa direction.

- Alona... Tu viens pour une danse privée ?
Je t'en prie, entre.


Alors qu'il menaçait toujours la jeune femme de son flingue, tandis qu'elle même était aussi armée, un silence pesant s'installa quelques secondes entre les deux ex coéquipiers. Sean ignorait encore les intentions de celle qui venait de découvrir la vérité à son sujet. Mais ici, à couvert et dans un petit périmètre, il était bien plus à l'aise que peu de temps avant dans la grande avenue. Un large sourire se dessina alors sur son visage.

- On n'embrasse pas un vieux camarade ?

Le mercenaire avait un style bien particulier pour briser la glace, aimant user des provocations pour déstabiliser. En effet, il doutait fort à cet instant de l'envie d'Alona de le prendre dans ses bras après sa mort mise en scène pour cacher sa désertion.
Lentement, le sourire de Sean se transforme en un éclat de rire de plus en plus puissant, ajoutant à la confusion de ces étranges retrouvailles.

- Cette situation ne manque pas d'ironie Phoenix. C'est toi qui porte ce nom de code, et pourtant, c'est moi qui vient de renaitre de mes cendres.

La tension retombait légèrement, l'ex soldat de la Shadow Compagny invita alors Alona à s'assoir sur la banquette en face de lui, posant son arme pour l'inviter à en faire de même. Penché en avant, les coudes sur les genoux, Sean avait gardé le sourire, visiblement amusé et très détendu face à cette situation.

- Ne m'en veux pas pour la petite partie de cache cache, je voulais voir si tu avais gardé la forme. Je vois que ta consommation de rouleaux de printemps n'a pas altéré ta condition physique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alona Garvey
    PHŒNIX Take me to the riot

 PHŒNIX ♠ Take me to the riot
avatar

Messages : 3700
Date d'inscription : 09/07/2010

Dossier Psychatrique
Age: 26 ans
Relations:
Equipements:

MessageSujet: Re: [Flashback] Chasse au fantôme (Feat Alona Garvey)   Jeu 11 Aoû - 12:40

- Quoi, on t’a pas dit ? C’est moi la nouvelle danseuse, rétorqua-t-elle avec cynisme, une main sur la hanche, et dans l'autre, son arme toujours pointée contre l’ancien membre de la Shadow.

Alona fit quelques pas dans la pièce et repoussa prestement la porte derrière elle. La salle était vide en dehors des deux militaires. Tant mieux, elle avait provoqué suffisamment d’agitation ainsi.

Elle ne pouvait pas dire que ces retrouvailles étaient de celles qui laissaient croire au miracle, ni qu’elle était particulièrement heureuse de revoir McCaw. S’ils se connaissaient avant sa prétendue mort, ils avaient été loin d’être pour autant les meilleurs amis du monde. Elle le savait retors, et finalement, c’était en quelque sorte sans grande surprise qu’elle pouvait confirmer en cet instant qu’il était bel et bien vivant.

Son interlocuteur partit d’un grand éclat de rire qui laissa Alona d’une humeur toujours aussi égale. A vrai dire, la jeune femme ne savait pas vraiment quelle attitude adopter face à cette situation. Après tout, elle n’avait aucune raison d’être en colère contre Sean, il ne l’avait pas abandonné elle. Si quelqu’un pouvait être en colère, ce pourrait être Shayne ou un autre supérieur hiérarchique de la Shadow Company. Elle n’avait pas non plus de raison d’être particulièrement heureuse. Une fois encore, aucun lien affectif particulier ne les avait unis par le passé.

Aussi, lorsqu’il baissa son arme, elle en fit de même et alla s’asseoir en face de lui, prenant tout de même soin de laisser le revolver chargé et de ne pas lui remettre son cran de sécurité. On n’était jamais assez prudent, surtout dans cette ville.

- Si seulement j’avais pu les manger, ces rouleaux de printemps. A ce sujet, si le barman me les a bouffé, tu me revaudras ça.

En s’installant face à Sean, elle vit par la même occasion s’envoler ses plans de soirée bière - chinois - jeux vidéos - et éventuellement parties de poker si elle trouvait d’autres pigeons à plumer. Ses partenaires habituels commençaient à se lasser de se faire liquider leurs pécules à presque tous les coups.

- Et en parlant de cache-cache, j’en connais un qui serait drôlement content de savoir que tu n’as pas péri de façon aussi tragique qu’il le pensait… poursuivit-elle, faisant évidemment allusion au lieutenant-colonel Grant.

Une pause.

- Je m’demande…. Pourquoi ? L’appât du gain ? Les ruskovs auraient-ils eu raison de ta vénalité ?

_________________
There must be a way out of here
Said the joker to the thief
There's too much confusion
I can get no relief
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sean McCaw
Mercenaire Free Lance
Mercenaire Free Lance
avatar

Messages : 66
Date d'inscription : 14/07/2011

MessageSujet: Re: [Flashback] Chasse au fantôme (Feat Alona Garvey)   Ven 12 Aoû - 4:57

L'atmosphère était à présent moins pesante, depuis qu'Alona avait eu la bonne idée de l'imiter en posant son arme. Pourtant, elle l'avait gardé chargé et sans le cran de sureté, ce qui n'avait pas échappé à Sean. La méfiance était toujours de mise.

-Tu n'as peur d'un accident ? Un choc, une balle qui part...
En tout cas si tu imagine t'en servir, j'espère que tu es rapide. Avec le calibre que j'ai, si tu es touchée, les patrons de ce bar vont avoir une jolie note de nettoyage.


Son ton n'était pas agressif, ni même menaçant. Il parlait continuellement avec une voix posée et étrangement sereine. Toutefois, étant donné la situation, il devait rester méfiant et prévenir Phoenix qu'elle rencontrerait de sérieux problèmes si elle tenait à jouer les héros pour la Shadow Compagny.

- C'est une manière originale de me demander de t'inviter à diner ? Rassure toi le personnel est très professionnel ici. Non pas que je vienne souvent ici, hein... C'est toujours pour le boulot.

Lorsqu'Alona évoqua le Lieutenant Colonel Grant, le sourire qui éclairait le visage de Sean depuis plusieurs minutes disparu l'espace d'une seconde. A l'évidence c'était une menace à ne pas prendre à la légère, si son ancien supérieur était au courant de son retour, et toute la Shadow Compagny avec, les risques d'une chasse au déserteur étaient importants. Et il n'avait pas du tout besoin de ça en ce moment.
Au moins cela semblait signifier que l'armée n'était pas déjà informée, qu'il s'agissait bien d'une rencontre hasardeuse et que Miss Garvey était jusqu'ici la seule à être au parfum. Il espérait bien que la situation resterait en l'état. Il ne devait pas sembler préoccupé, retrouvant son sourire il lança une nouvelle provocation.

- Ce bon vieux Shayne ? Tu as raison, je dois terriblement lui manquer. Je devrai peut être lui envoyer une carte postale : "Bon baisers de l'Allée des Sirènes, ici les filles sont belles et on bronze sous les néons. PS : Alona t'embrasse aussi."
Tu penses qu'il apprécierait le geste?


La dernière question de son ancienne coéquipière avait quelque peu surpris Sean. Il ne s'attendait pas à ce que cela l'intéresse et quelle cherche à comprendre ses motivations avant de le juger.

- Tu dormais ou quoi quand j'ai mis mon poing dans la gueule de ton boss et qu'il m'a promis la court martiale ?
Tu vois ma belle, j'avais pas tellement le choix après ça. Et puis je n'ai jamais été totalement à ma place parmi vous, obéir à des mecs qui n'ont connu que le système militaire américain dans toute leur carrière, très peu pour moi. J'ai survécu en Afrique sans eux, c'est assez plaisant de retrouver ma liberté.
Au fond je fais la même chose qu'avant, éliminer des mafieux, sans avoir à passer par une dizaine de missions de reconnaissance avant qu'un de ces gradés veuille bien nous ordonner d'agir. La différence aussi c'est qu'après avoir réussi mon contrat, j'ai assez de pognon pour te couvrir de rouleaux de printemps jusqu'à ta retraite.
Tu devrais penser à ta reconversion pour tes vieux jours...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alona Garvey
    PHŒNIX Take me to the riot

 PHŒNIX ♠ Take me to the riot
avatar

Messages : 3700
Date d'inscription : 09/07/2010

Dossier Psychatrique
Age: 26 ans
Relations:
Equipements:

MessageSujet: Re: [Flashback] Chasse au fantôme (Feat Alona Garvey)   Sam 13 Aoû - 17:29

- Tu devrais pourtant savoir que ce n’est pas la taille qui compte…. Répondit tout aussi posément la jeune femme avec un sourire en coin.

Elle n’avait peut-être pas l’expérience et le talent de son opposant, mais elle était rapide et bien entraînée. Femme dans un milieu d’hommes, elle avait appris à constamment se surpasser et à toujours vouloir faire plus et mieux pour prouver sa valeur. Mais dans l’immédiat, l’usage de son arme ne lui semblait pas nécessaire et c’est pourquoi elle était sagement posée à ses côtés.

La mimique de Sean à l’évocation de Grant fût particulièrement révélatrice aux yeux de la jeune femme. Certes, elle venait de reconnaître que tout le monde ignorait qu’il était vivant. Après tout, ce n’aurait pas été trop difficile à déduire du contexte. Alona était en civil et avec des courses dans les bras lorsque leurs routes s’étaient accidentellement croisées.

Toutefois, cela signifiait que la brune disposait là d’un ascendant sur le rhodésien.

- Je pense qu’il adorerait la carte postale. Mais ça lui ferait certainement plus plaisir encore avec un plateau d’argent et ta tête posée dessus.

Elle soupesa la suite des propos de son interlocuteur sans broncher, laissant un silence cette fois-ci nettement moins pesant s’installer entre eux. Non pas qu’elle étudiait sa suggestion de quitter l’armée pour se faire plus de fric. Il existait après tout d’autres moyens tout à fait licites de se faire plus de pognon sans risquer sa peau tous les jours. Si elle était devenue chirurgien à Boston, par exemple….

En réalité, elle se demandait pourquoi de toutes les villes pourries jusqu’à la moelle qu’il pouvait exister ne serait-ce que dans ce pays-ci, il avait décidé de rester dans celle qui représentait pour lui le plus grand danger de se faire attraper par ceux qui voulaient le traîner en cour martiale.

- Tu as retrouvé ta liberté sans pourtant réussir à t’éloigner de nous, ou de cette ville. Tu parles d’une nouvelle vie…. Répondit-elle presque plus pour elle-même que pour son interlocuteur.

Elle plongea alors son regard dans celui de Sean, comme pour jauger son adversaire et reprit d’une voix plus ferme.

- Mais plus sérieusement, tu crois que ça me vaudra des rouleaux de printemps jusqu’à quand si ma hiérarchie venait à apprendre que tu traines dans le coin ?

_________________
There must be a way out of here
Said the joker to the thief
There's too much confusion
I can get no relief
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sean McCaw
Mercenaire Free Lance
Mercenaire Free Lance
avatar

Messages : 66
Date d'inscription : 14/07/2011

MessageSujet: Re: [Flashback] Chasse au fantôme (Feat Alona Garvey)   Dim 21 Aoû - 17:40

La remarque sur la taille d'Alona eut le mérite d'arracher un sourire au mercenaire. Cette "petite" avait du répondant, et d'un certain côté, ça lui plaisait assez.
En revanche Sean avait nettement mois envie de sourire lorsque Phoenix lui parla d'offrir sa tête à son Lieutenant Colonel. La menace semblait évidente, et il était compliqué, même pour un soldat aux tendances Kamikazes, d'ignorer ce danger. Pourtant il s'efforça de ne pas montrer que cela pouvait le toucher, gardant le sourire et un ton impertinent.

- Une tête sur un plateau, ça risque d'être assez sanglant tout ça. J'ai peur que ça ne passe pas très bien à l'image, même si les médias raffolent de ça. Il faut sauver les apparences Alona, vous êtes les gentils, non ?

Le silence de la jeune femme lorsqu'il évoqua les raisons qui l'avaient poussé à quitter la Shadow Compagny n'échappa point au mercenaire. Était elle tentée par les avantages de cette situation ?
En tout cas elle ne semblait pas trouver cette proposition aberrante, ni vouloir farouchement sa mort. Ce qui était à cet instant un point plutôt positif. Tout juste se demandait elle pourquoi il ne s'était pas enfui dans une autre ville.

- C'est parce que tu me manquais trop ma belle...
Cette ville, c'est ici que tout se joue aujourd'hui. Il y a tellement de crapules au kilomètre carré ici que tu peux trouver sans problème du travail. Du moins dans le secteur bien particulier ou j'officie.
Et puis parmi cette foule, c'est plus simple de rester incognito. A moins bien sûr de tomber par hasard sur une affamée en quête de rouleaux de printemps !


Sur ce coup là, il fallait avouer que Sean avait manqué de chance. Croiser un soldat de la Shadow Compagny dans l'Allée des Sirènes c'était déjà manquer de chance. Mais que ce soit Alona dans ce quartier qui attirait habituellement les hommes...
Foutus rouleaux de printemps !

- Si tu tombe sur un bon jour ils t'offriront un bon repas. En plus tu as l'air d'y tenir. Et s'ils arrivent à me retrouver tu auras surement droit à une jolie médaille. Si tu cours après le diner, on peut s'arranger, je t'invite, et on oublie tout ça.

Elle ne semblait pas vouloir lâcher le morceau, le menaçant une deuxième fois de suite de révéler la vérité à ses anciens coéquipiers. Sean connaissait le risque, ce que cette révélation pouvait entrainer. Ses provocations et son cynisme masquaient péniblement les vraies questions. Allait elle le dénoncer ? Devait il se débarrasser d'elle maintenant ?
La tension était à nouveau perceptible, le mercenaire jeta un rapide coup d’œil à son flingue posé près de lui. Il avait une bonne chance de tuer le problème dans l’œuf s'il était le plus rapide. Il hésita une seconde, ne tenant pas à prendre un risque inconsidéré pour sa vie, ni à envoyer la cervelle d'Alona crépir le mur derrière elle, et posa une dernière question.

- Tu tiens vraiment à ta médaille ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Flashback] Chasse au fantôme (Feat Alona Garvey)   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Flashback] Chasse au fantôme (Feat Alona Garvey)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Timeline (les résumés des scénarios)
» Moi je chasse pas comme vous, je chasse les ingrédients (feat Luciole)
» Mission Rang B : A la chasse au gros gibier ! [Feat. Samui Kakeshuou Vs Hyô Rena & Kamejirô ]
» Réveil pour la chasse ! [PV Plume]
» Chasse entre mère et fille

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Seven Sins City :: Archives RP-
Sauter vers: