Partagez | 
 

 {fini} Du Rhum, des femmes et de la bière nom de Dieu ! [PV Alona et James]

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Shayne Grant
Jabberwock ♣ We can ignore the reality not the memories
Jabberwock ♣ We can ignore the reality not the memories
avatar

Messages : 6263
Date d'inscription : 10/06/2010

Dossier Psychatrique
Age: 32 ans
Relations:
Equipements:

MessageSujet: {fini} Du Rhum, des femmes et de la bière nom de Dieu ! [PV Alona et James]   Ven 13 Aoû - 1:09

Du Rhum, des femmes et de la bière nom de dieu !

With
Alona Garvey, Shayne Grant and James Shepard


Même les soldats on le droit de s'amuser et d'avoir un peu de repos. Ce soir Shayne n'était pas de service, bien sur le pas de service ne veut pas dire qu'il ne risque pas d'être appelé en renfort si jamais on a besoin de lui quelque part. Pour l'heure, vu que son utilité n'est pas nécessaire dans le camp, il a décidé de sortir un peu. Le camp Arès à beau avoir de belle installation, ça ne vaut pas une petite sortir au grand air dans les rues de Seven Sins City, même si la ville est comme un terrain miné. Car oui, à chaque coin de rue, il pourrait tomber sur une fusillade ou tout autre chose du genre. Étant militaire, ça ne lui fait pas peur, et puis il ne sort jamais sans son arme. L'uniforme n'est certes pas au rendez vous car monsieur ne compte pas se faire remarquer davantage, il cachera son Sig Sauer dans son pantalon, ainsi qu'un couteau de combat. Comme le dit le proverbe "mieux vaut prévenir que guérir". La première mission avant de sortir, c'est trouver des habits potables et surtout passe partout. Penché devant son armoire, il regarde sa triste garde de robe qui contient très peu d'habits civils. Un jour peut être, il devrait faire un tour au Domaine de Cronos, le centre commercial pour acheter des vêtements normaux. Le choix étant restreint, il prit le jean le moins abimé qu'il puisse posséder. Le jean n'avait vraiment rien de super à la mode, c'était ce qu'il y avait de plus classique, de couleur bleu foncé et droit et de fausse trace d'usure sur les cuisses. Pour haut, il avait le choix entre T-shirt, T-shirt, T-shirt et ha tien une chemise. Il opta pour la chemise, la chemise dite de bucheron car elle est a carreaux, mais rassuré vous, elle lui va comme un gant et le tout donne une tenue normal pour un type qui veut avoir l'air normal. Le tout avec une veste jean noir et on obtient un citoyen tout ce qui a de plus banal.

N'ayant pas l'intention de sortir tout seul, il se demanda qui inviter ou plutôt embarquer avec lui, et si cette personne veut pas, il le fera de force. Voyons voir...Oui, Alona ! Elle mérite de venir avec lui, il y a quelques semaines de ça, elle lui a sauvée la vie. En faite, ils se sont tous les deux sauvés la vie l'un de l'autre plusieurs fois, mais la jeune femme étant médecin elle l'a encore plus sauvé en le soignant alors qu'il était gravement blessé. Ses blessures avaient bien guérie et il peut de nouveau courir comme un petit lapin. Tout beau, tout propre, tout frais, il arriva devant la porte du baraquement de Phœnix et frappa deux coup bien distinct et attendit. C'est alors qu'il eut un vague flash back de lui en train d'embrasser la jeune femme lors de cette fameuse journée qui avait mal tourné. Ses joues rosir légèrement et le malaise l'envahie, il avait complétement oublié qu'il avait fait ça. Dans sa tête, il se demandait si elle n'allait pas croire que c'était un rencart, alors que non ça n'en était pas un, surtout qu'il avait revu Savanna et que ses sentiments venaient de refaire surface. La situation risquait d'être gênante, le mieux serai de ne pas aborder le sujet, ou de partir, oui partir, après tout elle n'avait pas encore ouvert la porte. Le jeune homme ne se fit pas prier, il tourne la dos à la porte et commença à faire un pas pour partir mais le clic de la porte se fit entendre, elle était en train de la déverrouiller. Peut être qu'il pouvait partir en courant et elle ne le verrait pas ? D'une autre coté, si elle le voit faire des blagues de gamin, lui le Lieutenant Colonel, ça risque de ne pas trop le faire. Tant pis, il continuerait à marcher droit devant lui tout en faisant genre qu'il n'a rien entendu. Un pas, deux pas, trois pas et AIE !!!! La voix de la jeune femme attégnit ses oreilles. Perdu ! Pas de chance ! La gigne ! Ceci qualifie très bien ce qui lui arrive. Un sourire gêné sur les lèvres, sourire qu'il essayait de faire disparaitre pour que sa collègue ne lui demande pas ce qui ne va pas, il lui fit un coucou de la main et s'approcha de la porte, de toute manière il ne pouvait plus fuir.


-Salut Alona, je croyais que tu n'étais pas chez toi, alors je commençais à partir, bégailla t'il malgré lui. Houla ! Il fait chaud se soir, hein ! conclu t'il en secouant sa veste pour faire passer le stress pas un phénomène normal du à la chaleur.

_________________

Pour que le passé devienne demain,
Que ton souffle caresse mon cou,
Que nos mains se joignent de nouveau,
Que tes lèvres frôlent les miennes,
Afin que notre amour perdu renaisse
Et que les mauvais souvenir disparaisse dans les ténèbres.


Dernière édition par Shayne Grant le Lun 30 Aoû - 16:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alona Garvey
    PHŒNIX Take me to the riot

 PHŒNIX ♠ Take me to the riot
avatar

Messages : 3700
Date d'inscription : 09/07/2010

Dossier Psychatrique
Age: 26 ans
Relations:
Equipements:

MessageSujet: Re: {fini} Du Rhum, des femmes et de la bière nom de Dieu ! [PV Alona et James]   Ven 13 Aoû - 23:59

    La soirée d’Alona s’annonçait plutôt tranquille pour l’instant. Elle n’était pas de garde à la clinique du camp ce soir. Elle avait sa soirée rien que pour elle. La jeune femme avait opté pour quelque chose de tranquille. Enfermée dans sa chambre, elle s’était installée confortablement sur son lit, allongée sur le dos, le buste et la tête redressés par plusieurs coussins. Elle avait le nez plongé dans un bouquin, avec un grand verre de vin ainsi que son portable posé à côté d’elle. Elle le gardait toujours à portée de main, des fois que surgisse tout de même une urgence.

    Alona n’était plus ressortie du camp depuis quelques semaines déjà ; à dire vrai, depuis l’incident qui s’était produit au port. Sa seconde et encore plus désagréable rencontre avec une bande de bikers malfamés. Il n’en restait plus un pour pouvoir témoigner de ce qui s’était passé ce soir là. Il n’y avait plus qu’elle et Shayne dans la confidence.

    Ce n’était pas tant par crainte pour sa vie qu’elle ne voulait plus sortir. La jeune femme était forte de caractère, et c’était une militaire d’élite…. Mais c’était pour son calme et sa tranquillité d’esprit qu’elle s’inquiétait. En plus, elle n’avait pas tout à fait fini de cicatriser de ses blessures, bien que quelques semaines se soient écoulées déjà.

    Deux coups secs furent frappés contre sa porte. Alona leva les yeux de son livre, se demandant qui cela pouvait bien être à cette heure-ci. Elle posa son livre à côté d’elle et se redressa. Elle porta son verre de vin à ses lèvres et en avala une gorgée avant de le reposer pour se diriger jusqu’à sa porte. Elle ôta l’entrebâilleur qu’elle avait pris l’habitude de machinalement refermer lorsqu’elle était à l’intérieur et ouvrit.

    La jeune femme fût d’abord surprise de constater qu’il n’y avait personne. Puis elle remarqua une silhouette qui s’éloignait, silhouette qu’elle reconnaitrait n’importe où….


    - Bah alors mon colonel, on me fuit ? Plaisanta Alona en hélant son supérieur.

    Alona le gratifia d’un rayonnant sourire digne du chat du Cheshire, d’autant plus accentué par l’apparente gêne de Shayne. Cela faisait un moment qu’elle ne l’avait pas vu. Depuis quelques jours après l’incident, en fait. Elle avait été soudainement très occupée avec toute une série de petits bobos et une petite épidémie de rhume des foins. Elle réalisa d’ailleurs qu’en dehors des moments où elle l’avait croisé pour son check-up, ils n’avaient pas eu l’occasion de discuter de tout ce qui s’était passé, et notamment du baiser dans des circonstances assez particulières. Alona avait décidé de ne pas y prêter attention outre mesure. On pouvait très simplement l’expliquer par un rush d’adrénaline, rien de plus. Elle se souvenait aussi de l’hallucination qu’il avait eue à l’hôpital, et qu’elle n’avait pas non plus osé mentionner de nouveau.

    La brune s’appuya sur sa porte, les bras croisés sur sa poitrine, et dévisagea avec un amusement non dissimulé son supérieur, habillé en civil, surement en permission lui aussi.


    - Et bien si, tu vois, je suis là, sourit-elle encore. Et si tu as chaud, tu peux toujours enlever ta veste, tu sais, rajouta-t-elle encore sur le même ton amusé.

    Si elle comprenait l’hésitation et la gêne de son supérieur, elle ne savait pourtant pas ce qui faisait qu’il était à sa porte ce soir, qui plus est en civil.


    - Tu voulais me voir pour quelque chose ?

_________________
There must be a way out of here
Said the joker to the thief
There's too much confusion
I can get no relief
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shayne Grant
Jabberwock ♣ We can ignore the reality not the memories
Jabberwock ♣ We can ignore the reality not the memories
avatar

Messages : 6263
Date d'inscription : 10/06/2010

Dossier Psychatrique
Age: 32 ans
Relations:
Equipements:

MessageSujet: Re: {fini} Du Rhum, des femmes et de la bière nom de Dieu ! [PV Alona et James]   Sam 14 Aoû - 1:38

Cette sortit n'était peut être pas une bonne idée, du moins venir chercher Alona n'en était pas une. Mais c'était son amie, et il avait un peu oublié ce qu'il avait fait l'autre jour lorsqu'il était venu à son secours. Il tenta quand même de fuir, il n'avait rien à plus à y gagner ou à perdre. Si il était loin avant qu'elle n'ouvre si toutefois elle ouvre la porte c'était tant mieux pour lui. Dans le cas contraire ça sera tant pis. Hé bien pour cette fois ça sera tant pis. Le jeune homme avait bien entendu le bruit de l'ouverture de la porte et la voix de la jeune s'en élever pour qu'il s'arrête, ce qu'il fit. La fuir ?! Bien sur que non, il ne la fuit pas...oui bon ben elle est pas obligeait de le savoir, alors s'il vous plait cher lecteur, veuillez vous taire ! Shayne se retourna en dissimulant son malaise derrière une sourire gêné. Et maintenant, il fait quoi ? Il improvise ! Allez Grant, tu n'est pas le meilleur tacticien pour rien, c'est toi qui élabore les meilleurs plans pour se sortir des mauvais pas. Il prononça une phrase qui devrait faire en temps normal pas trop suspect, mais il semblerait que ça n'ait pas bien marché, surtout qu'il venait de remarquer à haute voix qu'il avait chaud. Quel imbécile, non mais vraiment à croire qu'il ne sera jamais doué avec les femmes. Avec Savanna, il a tout foutu en l'air en la quittant du jour au lendemain sans rien lui dire, et voila qu'il est sur le point de faire pareille avec Alona mais pour une raison tellement futile que ça devient ridicule. Le jeune homme respira un bon coup de manière discrète pour tenter de se donner du courage et de reprendre les choses en main, ça ne devrait pas bien être difficile après tout. Une fois fait, il s'avança vers la porte histoire de voir son interlocutrice, parler à quelques mètres ça n'a rien de très chique. La brune était contre le montant de sa porte, à attendre de savoir pour qu'elle raison son Lieutenant-Colonel lui rend visite.

Grant s'arrêta à un bon mètre d'elle et évita de regarder ces yeux, il n'avait à présent plus qu'à l'inviter comme il l'avait prévu au départ pour aller dans ce bar se trouvant dans le quartier des affaires de Seven. Sa main droite glissa dans sa poche de son jean pour en sortir un bout de papier froissé. Le papier était de petit format, de la taille d'un flyer normal, hé oui, même en Enfer on fait de la pub. Le papier était très classe, du moins il devait l'être avant d'avoir était chiffonné dans la poche du jeune homme. Le papier glacé était noir, avec en gros en couleur doré écrit "Le Nyx" et en plus petit juste en dessous dans un dégradé d'or et d'argent "Le bar du renouveau". Un petit paragraphe, indiquait l'adresse et un gros slogan indiquait que ce soir c'était boisson acheté = une boisson gratuite, et aussi ambiance assuré. Shayne est loin d'être un fêtard, mais sortir dans les bars boire un coup, ça il adore. En même temps qu'il commença à parler, il montra la papier à la jeune femme.

-Je vais prendre un verre au Nyx, je passé juste pour voir si ça te tentait de venir avec moi. Et cette fois ci on aura pas à faire à des motards ! Le bar ce trouve dans le quartier des affaires et tu sais aussi bien que moi, que c'est un quartier bien protégé et surveillait par nous même.

La pointe Prométhée est effectivement sous la surveillance militaire ainsi que celle de quelques agences privée employé par les Bushido et les Makarov. Leur building se trouvant dans ce quartier, ils doivent tenir à ce que ce lieu reste plutôt calme. Le jeune homme s'empressa de dire :

-Mais si tu veux pas venir c'est pas grave, hein ! J'irai tout seul !

La phrase pouvait paraitre tellement maladroite que ça devait être drôle. Il se maudit d'avoir dit ça, maintenant elle va croire qu'il l'évite vraiment. Sans vraiment s'en rendre compte, il tourna le regard autour de lui comme pour chercher une issue mais il n'y en avait aucune.



_________________

Pour que le passé devienne demain,
Que ton souffle caresse mon cou,
Que nos mains se joignent de nouveau,
Que tes lèvres frôlent les miennes,
Afin que notre amour perdu renaisse
Et que les mauvais souvenir disparaisse dans les ténèbres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alona Garvey
    PHŒNIX Take me to the riot

 PHŒNIX ♠ Take me to the riot
avatar

Messages : 3700
Date d'inscription : 09/07/2010

Dossier Psychatrique
Age: 26 ans
Relations:
Equipements:

MessageSujet: Re: {fini} Du Rhum, des femmes et de la bière nom de Dieu ! [PV Alona et James]   Sam 14 Aoû - 15:54

    Shayne revint dans la direction de la porte de la chambre d’Alona, tout en sortant de sa poche un morceau de papier froissé. La jeune femme le regarda sans rien dire, sans pour autant se départir de son air amusé. Elle prit le document qu’il lui tendait et jeta un coup d’œil dessus tandis que son supérieur avait repris la parole. Elle parcourut vite fait le flyer des yeux, et son regard se posa de nouveau sur Shayne qui venait de finir de parler. Elle s’apprêtait à lui répondre lorsqu’il reprit la parole, pour faire un commentaire que la jeune femme trouva amusant, mais sur lequel elle ne commenta pas. Il avait l’air assez gêné comme ça, ce n’était pas non plus la peine qu’elle en rajoute une couche. Alona se contenta de hausser les épaules avec un petit signe de tête approbateur et déclara avec légèreté.

    - ça a l’air sympa. Ça fait un moment que je ne suis pas ressortie du camp, je pense que c’est une bonne idée.

    Elle fit une légère moue en repensant aux motards de la dernière fois, mais sourit de plus belle en réalisant que Shayne avait plus ou moins essayé de la rassurer au moment de l’inviter, en lui disant que le quartier où il voulait aller était plutôt sécurisé. Cela n’avait pas joué autre mesure dans sa décision, se disait-elle, bien qu’intérieurement une petite voix lui soufflait qu’elle n’aurait peut-être pas accepté avec autant de facilité s’il lui avait proposé un bar du côté du Point de Chute.

    - Par contre, je ne vais pas y aller comme ça, laisse moi juste le temps de passer un autre jean et un autre haut. J’en ai pour cinq minutes.

    Elle était en pantalon de survêtement et débardeur, ce qui ne faisait pas très correct pour sortir, surtout s’il fallait aller jusqu’au quartier des affaires. Elle ne s’attendait pas à ce qu’il y ait un dress code très pointilleux, et ne comptait de toute façon pas trop s’habiller non plus. D’ailleurs, elle n’avait rien dans son placard qui correspondrait à une soirée très chic, donc la question ne se posait même pas.

    L’air de jeune premier du colonel aurait presque pu lui faire croire à un rencard. Elle chassa cette idée saugrenue et l’invita malgré sa gêne apparente à entrer dans la pièce. Elle s’écarta pour le laisser passer. La chambre était plutôt bien rangée, d’autant qu’elle avait fait du nettoyage la veille. A gauche se trouvait son lit, sur lequel était posé ouvert le livre qu’elle était en train de un peu plus tôt. Elle avait ramené une des deux chaises qui allaient de par et d’autre de la table collée contre le mur droit. En face, au fond de la pièce, elle avait vidé son bureau de la pile de dossiers qui y trainait habituellement, lesquels étaient désormais posés sur les étagères latérales.


    - Si jamais tu veux, il doit rester des chips dans le frigo., lui proposa-t-elle en indiquant du doigt le mini frigo installé à côté du bureau, qui lui permettait de conserver une partie de son matériel médical mais qui a l’occasion lui servait aussi à mettre de la nourriture ou des boissons au frais. Me demande surtout pas pourquoi elles sont dans le frigo !

    Tout en parlant, elle ouvrit son armoire à gauche de l’entrée, attrapa le premier jean qui lui passa sous la main et souleva quelques hauts pour attraper celui qu’elle recherchait. A droite de l’entrée se trouvait une autre porte qui menait à une petite salle de bain vers laquelle la jeune femme se dirigea avec ses affaires propres pour se changer. Elle la laissa entrouverte afin de pouvoir discuter tout en s’habillant. Il suffisait juste que Shayne ne regarde pas dans cette direction. Et de toute façon, elle était de dos.

    Alona enleva son t-shirt pour en passer un autre et réalisa alors qu’elle ne savait pas quoi dire. On pouvait encore voir dans son dos une longue marque encore un peu sombre, bien que presque totalement estompée, héritée de la bagarre contre les bikers quelques semaines auparavant, qui traversait son dos presque en diagonale. Elle s’était légèrement moquée de la gêne de Shayne un peu plus tôt, mais commençait maintenant à se rendre compte qu’elle ne savait pas quoi raconter non plus. Il y avait des sujets à éviter bien qu’elle aurait aimé poser certaines questions. Elle troqua le débardeur contre un pull léger qui lui découvrait une épaule, et donc une partie de son omoplate tatouée, et dont les manches trois-quarts s’arrêtaient juste en dessous du coude. Le plus banalement du monde, elle demanda alors.


    - Il y a d’autres gens qui viennent aussi ou c’est juste toi et moi ?

    Elle enfila un jean coupé au niveau des genoux, comme c'était encore à la mode en ce moment, qu’elle compléta d’une paire de tennis tout ce qu’il y avait de plus banal. La jeune femme profita de ce qu’elle était dans la salle de bain pour passer un coup de brosse dans ses cheveux lâchés et se passa un coup de crayon noir sous les yeux. La brune n’avait jamais été une adepte du maquillage, et encore moins depuis qu’elle était à l’armée, et cela lui convenait amplement ainsi.

    Alona ressortit de la salle de bain et remit le nez dans son placard, sans même jeter un œil en direction du colonel. La militaire attrapa une veste en cuir, puis sortit son Mk.23, vérifiant qu’il était chargé et que le cran de sécurité était en place, qu’elle glissa discrètement dans une poche interne de son blouson. Elle avait appris sa leçon.


    - On y va comment ? Si ça te dit, j’ai récemment fait l’acquisition d’une nouvelle moto, rajouta-t-elle avec un sourire entendu en sortant la tête du placard pour regarder Shayne.

    Elle alla jusqu’à la table au milieu de la pièce où elle attrapa portefeuille, clés et téléphone. Alona mit son portefeuille dans une poche arrière de son jean, son portable dans l’autre afin de rester joignable malgré tout en cas d’urgence et fit tourner ses clés entre ses doigts.


    - Voilà, cinq minutes comme promis, dit-il en jetant un coup d’œil à sa montre.

    Le résultat final lui donnait au final l’air plus jeune qu’elle ne l’était, et pour peu, elle aurait presque pu passer pour une étudiante normale et non pas un soldat d’élite. On lui avait déjà fait assez souvent le reproche de son jeune âge, et si le sujet touchait souvent la jeune femme, ce soir, elle s’en moquait.

_________________
There must be a way out of here
Said the joker to the thief
There's too much confusion
I can get no relief
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shayne Grant
Jabberwock ♣ We can ignore the reality not the memories
Jabberwock ♣ We can ignore the reality not the memories
avatar

Messages : 6263
Date d'inscription : 10/06/2010

Dossier Psychatrique
Age: 32 ans
Relations:
Equipements:

MessageSujet: Re: {fini} Du Rhum, des femmes et de la bière nom de Dieu ! [PV Alona et James]   Mer 18 Aoû - 1:26

La proposition étant faite, il n'avait plus qu'a attendre la réponse de la jeune femme. Pendant qu'elle regardait le papier, il regardait le ciel, ça devait lui donner l'air impatient alors que ce n'était pas du tout le cas. Shayne cherchait juste à dissiper la gêne qui ne voulait pas le quitter. Le simple fait de poser ses yeux sur elle lui rappelait qu'il l'avait embrassé. Ce n'était pas si horrible que ça, rassurez vous, c'est juste qu'il n'aurait jamais du faire ça, elle un de ses soldats et une très bonne amie. Une relation plus qu'amical avec elle viendrait tout gâcher, car oui de toute manière les histoires avec lui ça finit toujours mal. La seul histoire d'amour qu'il a eu, il la foutu en l'air en partant sans rien dire alors que leur couple allé très bien. Pauvre Savanna, et dire qu'il l'avait revu, il y a quelques jours, cela avait été un véritable choque pour lui et aussi un soulagement car elle allait bien. En le revoyant, il avait eu des remords, il n'imaginait pas à quel point elle avait pu lui manquer, d'ailleurs c'est peut être pour ça qu'il n'a pas pu résister à la tentation de l'embrasser ? Rooo et puis non, normalement c'est fini avec la blondinette et ça depuis dix longues années. Pour l'heure il ne devait pas non plus penser à son ex, car il finirait pas être vraiment trop gêné pour dire quoi que ce soit. Ce sont les paroles de Alona qui le ramenèrent à la réalité, elle était partante. Quoi !!!! Elle veut vraiment venir avec lui ! Ce n'est peut être pas si mauvais que ça, il ne pourrait pas l'éviter continuellement et rien ne l'oblige à aborder le sujet du baiser. Un sourire et il entra quand elle l'invita à entrer le temps qu'elle se change. C'est certain que la tenue plus que décontracte qu'elle avait sur elle ne passerait pas forcément dans le bar. Ce n'était certainement pas le plus huppé de la ville, mais à en juger par les flyer distribués, ça doit être un lieu assez chique, alors autant être vêtu de manière convenable, surtout pour ne pas attirer trop l'attention sur soit.

La chambre de la jeune femme était plus petite que la sienne mais à en juger par le seul lit qui y était c'est une chambre individuel. Shayne pourrait aussi avoir une chambre pour lui tout seul, mais il la partage avec un collègue, ça ne le dérange pas du tout, c'est même sympa de pouvoir discuter de truc de mec le soir avant de s'endormir. Mais s'il le souhaite, il pourrait avoir un grand espace pour lui tout seul car il est gradé, mais il ne tient pas à profiter de ce genre d'avantage pour le moment. Autant être au plus prêt de son équipe afin d'être constamment présent et de savoir tout ce qui s'y passe. Le temps qu'elle trouve les vêtements qu'il lui fallait pour se changer, il resta planté au milieu de la pièce à observer tout ce qui s'y trouver, dont un frigo dans un coin. Lui aussi dans sa chambre il avait ça, mais il devait faire deux fois la taille du sien, accompagné juste à coté d'une bonbonne de gaz pour se faire à manger, ben quoi les hommes ça à toujours faim ! Combien de fois lui ou son collègue se lève la nuit pour se faire un bon steak ? Il leva un sourcil lourd de question quand la demoiselle lui dit qu'il pouvait prendre des chips dans le frigo. Dans le frigo ? Il se demandait s'il avait bien comprit ou s'il avait bien débouché ses oreilles ce matin. Qu'est-ce que des Chips, des morceaux de pomme de terre coupé très finement et frit ferait dans un frigo ? En logique ça ne se conserve pas dans un placard dans son paquet alu ? Il en vint même à se gratter la tête se demandant s'il n'aurait vraiment pas loupé un épisode. Le Sergent ajouta de ne pas lui demander pourquoi elle était la bas, c'est justement ce qu'il ne fallait pas faire.


-Des chips dans le frigo, c'est sur c'est tellement logique voit tu ! C'est le premier endroit ou j'aurai cherché ce genre d'aliment ironisa t'il.

Il ignora le départ de la jeune femme pour la salle de bain et continua à observer les lieux en silence. Sans le vouloir il se tourna et aperçu Alona en train de se déshabiller. Tout d'abord, il tourna vivement la tête pour ne pas la voir, puis ce fut plus fort que lui, il tourna de nouveau lentement sa tête pour la regarder discrètement. Ho c'était du pur voyeurisme, mais que voulez vous Shayne reste un homme et voir une fille en train de se déshabiller ça à un petit quelque chose d'excitant et l'interdis c'est toujours sympa de la braver. Il finit par aller vers la fenêtre avec un petit sourire satisfait.


-Non, juste toi, les autres sont de service ou alors j'avais pas envie de passer la soirée avec eux.

Il ne faut pas oublier non plus que c'est lui qui les commandes et que d'être copain-copain avec tout le monde c'est pas forcément très conseiller. Alona étant une personne avec qui il c'est toujours bien entendu ça ne lui pose pas de problème de passer du temps en sa compagnie. Juste après, il espéra qu'elle ne prendrait pas ça pour un rendez vous galant, une sortit style "de drague" car ce n'était pas du tout le cas, mais vu le baiser qu'il lui avait donné, ça pouvait très bien semer le trouble. Quand elle sortit de la salle de bain, il se retourna pour la voir et lui fit un simple sourire qui voulait dire qu'elle était vraiment très belle. Le temps passe, ce serait peut être le temps d'y aller. La Miss lui dit qu'elle voulait tester son nouvelle engin, une moto. Shayne sortit de ses poches les clefs de sa moto personnel, car lui aussi, il aime ce genre de moyen de transport.

-T'inquiète pas, il y a mon bébé qui m'attend au garage, souffla t'il en balançant ses clefs sur le bout de son doigt.

Il remit ses clefs en poche, et se dirigea vers la porte plutôt que d'attendre que la jeune femme bouge. Le chemin pour aller jusqu'au garage ou hangar comme vous voulez, ou se trouve tous les véhicules se fit dans un silence quasi religieux. La soirée commence bien ! Ce n'est rien, l'ambiance du bar, l'alcool, ça devrait faire son petit effet. Arrivé au garage, des soldats trainaient à droite à gauche, certain en train de réparer des véhicules, d'autre de discuter avec une cigarette à la main. Même la nuit, les militaires travaillent, les véhicules doivent être opérationnel à toute heure du jour ou de la nuit. Le Lieutenant Colonel s'avança vers la partit des véhicules privé, et s'avança vers son petit bijoux, une Suzuki de couleur bleu et blanche, un bel engin de mort comme on peut en observer sur les circuits des grands prix (Ici). Son casque se trouvait dessus, il le prit et enfourcha sa bécane et cala enfin le casque sur son crane. La clef dans le démarreur, il fit ronfler le moteur et accéléra se laissant glisser sur sa machine pour arriver à la sortit du hangar ou il attendait la jeune femme. Quand elle arriva, il remit les gaz et direction la sortit du camp pour filer à fond les manettes vers la Pointe Prométhée. Shayne n'aurait pas du, mais il dépassait largement les vitesses autorisés. De toute manière qui respecte quoi que ce soit ici à Seven Sins City.

_________________

Pour que le passé devienne demain,
Que ton souffle caresse mon cou,
Que nos mains se joignent de nouveau,
Que tes lèvres frôlent les miennes,
Afin que notre amour perdu renaisse
Et que les mauvais souvenir disparaisse dans les ténèbres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alona Garvey
    PHŒNIX Take me to the riot

 PHŒNIX ♠ Take me to the riot
avatar

Messages : 3700
Date d'inscription : 09/07/2010

Dossier Psychatrique
Age: 26 ans
Relations:
Equipements:

MessageSujet: Re: {fini} Du Rhum, des femmes et de la bière nom de Dieu ! [PV Alona et James]   Mar 24 Aoû - 1:10

    La jeune femme avait éclaté d’un rire cristallin en s’exclamant au sujet des chips:

    - Je t’avais bien dit de ne pas poser de question ! C’est très stratégique, je t’expliquerai la géopolitique du paquet de chips une autre fois.

    Alona s’était changée le plus rapidement possible. Elle avait entendu la réponse de Shayne à sa question, mais n’avait rien ajouté de plus. Elle s’était contenté d’opiner du chef avant de réaliser qu’il ne pouvait de toute façon pas la voir puisqu’elle était dans la salle de bain. Du moins, c’était ce qu’elle pensait.

    La brune passa une main dans ses cheveux pour repousser quelques mèches qui lui barraient le visage. Elle n’avait pas l’intention de se coiffer de façon élaborée, et de toute façon, elle aimait avoir les cheveux lâchés de la sorte. La jeune femme répondit au sourire de Shayne par un autre sourire et s’en félicita. Il considérait tacitement sa tenue acceptable.

    Alona avait ensuite proposer de prendre sa main, et c’était à un duel de clés qu’ils avaient eu droit. Chacun avait son propre petit bijou et comptait bien en profiter. De toute façon, il aurait été hors de question pour la militaire de monter derrière son supérieur. De une, parce qu’elle préférait sa nouvelle acquisition. De deux, parce que c’était bien un truc de mec macho d’avoir une fille derrière. Il était hors de question pour l’égo de la jeune femme de tolérer d’être la fille derrière. Et puis enfin, il fallait bien l’admettre, ça éviterait les ragots si on les voyait passer, et ça éviterait de lui rappeler le fait qu’il l’avait embrassé il y avait quelques semaines de cela. Heureusement, ce n’était pas ce qu’il avait l’air de suggérer, et la jeune femme comptait bien le comprendre en termes d’ « allons-y ensemble, mais pas sur la même moto ».

    Shayne sortit avant elle. Elle jeta mécaniquement un dernier coup d’œil à la pièce et ferma derrière elle. La jeune femme réalisa en remettant les clés de sa chambre dans sa poche qu’elle n’avait absolument rien à dire à son supérieur désormais en civil. Elle n’allait pas se laisser dans des banalités ridicules ; et préféra de fait garder le silence. Celui-ci se fit légèrement pesant, mais pas insupportable pour autant et aucun d’entre eux ne se sentit obligé de le briser.

    Les deux militaires entrèrent dans le garage loin d’être désert. Des gens s’affairaient de ci delà, certains en civil sur leurs propres machines, d’autres en treillis sur les Jeeps de service. Alona fit signe de loin à quelques de ses collègues avec lesquels elle s’entendait bien. Elle rigola doucement en regardant Reynolds auprès de la Jeep qu’il ne cessait de remettre en jeu au cours de leurs parties de poker.

    La jeune femme vit le colonel s’arrêter auprès de son véhicule, et poursuivit son chemin sur quelques mètres. Son nouveau bébé à elle était tout au fond du garage. Elle souleva la bâche qui recouvrait sa toute dernière acquisition. Elle l’avait d’ailleurs obtenue par un concours de circonstances auquel Shayne n’était pas étranger puisqu’elle l’avait récupéré à un des motards qu’elle avait tués lors de l’altercation qu’ils avaient eue quelques semaines auparavant sur le port. Il s’agissait d’une superbe Triumph Speed Triple noire (ICI) sur laquelle la brune avait complètement craqué.

    Elle enfila une paire de gants de cuir puis son casque, enfourcha l’engin et démarra à son tour. Shayne l’attendait à l’entrée du garage. Alona le regarda d’un air amusé, puis tout en baissant sa visière sur ses yeux, lui lança d’un ton de défi.


    - Je t’attends devant le bar.

    Elle ne savait pas si c’était sa phrase qui avait fait un tel effet, mais Shayne avait démarré au quart de tour. Elle partit presque immédiatement derrière lui et oublia elle aussi très rapidement les limites de vitesse. La jeune femme eût tôt fait de rattraper son supérieur. Elle pouvait le voir un peu plus loin devant elle. Sans même se poser de questions, la jeune femme ne prit pas la peine de s’arrêter au feu et le grilla sans remords, parvenant même à se glisser de justesse devant une voiture.

    La brune atteignit le niveau de la Suzuki et lui passa devant en filant. Alona jeta un coup d’œil dans son rétro et osa même par affront faire un petit geste de la main à son supérieur qu’elle laissait derrière elle.

_________________
There must be a way out of here
Said the joker to the thief
There's too much confusion
I can get no relief
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shayne Grant
Jabberwock ♣ We can ignore the reality not the memories
Jabberwock ♣ We can ignore the reality not the memories
avatar

Messages : 6263
Date d'inscription : 10/06/2010

Dossier Psychatrique
Age: 32 ans
Relations:
Equipements:

MessageSujet: Re: {fini} Du Rhum, des femmes et de la bière nom de Dieu ! [PV Alona et James]   Sam 28 Aoû - 2:20

De passage dans le hangar pour prendre leur véhicule respectif, Shayne était heureux de retrouver sa moto. Alona en avait également une et il semblait la reconnaître, c'était l'une de la bande des défunts bikers. C'était son droit de l'avoir récupéré mais il trouvait ça un peu malsain. Après tout, ces enfoirés leur avaient fait passé un si mauvais moment, qu'il en venait à détester leur moto. Je vous l'accorde, Grant est peut être un peu parano, ça reste une moto, un simplement moyen de transport et le propriétaire qu'elle a bien pu avoir avant ne doit en rien gâcher ce qu'elle est aujourd'hui. C'est une moto, ce n'est pas Christine la voiture diabolique qui tue tout le monde. Du moment que la jeune femme ne donne aucun nom à son engin ça devrait aller. Étant prêt, le premier, il rejoignit la sortit et l'attendit. Quand elle arriva et lui dit qu'elle l'attendait au bar, il démarra au quart de tour, non, c'est lui qui l'attendrait.

Pour un militaire devant faire respecter la lois, il ne respecta pas les limitations de vitesse, de toute manière qui les respecte encore ici à Seven Sins ? Sa collègue ne tarda pas à le rejoindre et rouler à son niveau avant d'accélérer encore. Elle voulait vraiment griller les limitations à se point. Son signe de main le nargua et il ne put résister à l'envie de faire ronfler le moteur et d'accélérer davantage pour la rattraper. Par pur plaisir, il ne pu s'empêcher de tirer sur le guidon afin de faire une roue arrière. Un sourire aux lèvres caché par le casque, il passa devant la jeune femme et se rabattit devant elle sans prévenir et prit un autre chemin, un raccourcis, passant dans de petit ruelle, mais toujours à fond. Le bruit du moteur résonnait contre les murs comme un grondement. La ruelle déboucha quelques rues plus loin sur la route principale ou il passa devant la jeune femme qui était à quelques dizaine de mètres. Continuant sa route, il emprunta une nouvelle ruelle, l'avantage des ruelles c'est qu'il ne pouvait pas rencontrer de voiture donc il pouvait relâcher son attention sur les possibles voitures qu'il pourrait croiser pour être plus concentré sur son chemin et de ce faite aller plus vite.

Au final, quand le Nyx fut en vu devant lui, il arriva en même temps que la jeune femme. Il gara sa machine et mit l'anti-vol, à Seven Sins City il veut mieux. Il retira son casque et se tourna vers Alona qui était en train de faire de même, il avait presque envie de se mettre à courir en direction du bar histoire de finir la course. Elle dû comprendre la pensée de Shayne car tout les deux en même temps se précipitèrent vers l'entrée. On aurait dit deux gamins à les voir faire. En même temps, ils voulurent passer la porte, mais l'un et l'autre s'en empêchait, ils réussirent à passer en même temps, pas de gagnant, que c'est triste. Le Lieutenant Colonel se tourna vers la jeune femme et lui tira la langue l'air de dire "m'en fou d'abord, je faisais pas la course". Puis ils se dirigèrent vers le bar, le jeune homme avait toujours une préférence pour être assit au comptoir, le service y est plus rapide. Des sièges étant libre, il prit place et commanda pour commencer un verre de whisky.


-Alona, tu veux quoi ? Je paye la première tournée !

Première tournée qui ne lui coûterai que le prix d'un verre puisse que ce soir c'est pour une consommation achetée, une offerte. Le serveur posa les verres devant eux et Shayne commença à boire une gorgée. Le liquide lui chauffa le gosier mais ça n'avait rien de désagréable, au contraire il aimait bien ça.

-Sa te dis de jouer à un petit jeu ? Je m'éloigne et on voit qui est le premier imbécile qui vient te draguer ?

_________________

Pour que le passé devienne demain,
Que ton souffle caresse mon cou,
Que nos mains se joignent de nouveau,
Que tes lèvres frôlent les miennes,
Afin que notre amour perdu renaisse
Et que les mauvais souvenir disparaisse dans les ténèbres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alona Garvey
    PHŒNIX Take me to the riot

 PHŒNIX ♠ Take me to the riot
avatar

Messages : 3700
Date d'inscription : 09/07/2010

Dossier Psychatrique
Age: 26 ans
Relations:
Equipements:

MessageSujet: Re: {fini} Du Rhum, des femmes et de la bière nom de Dieu ! [PV Alona et James]   Sam 28 Aoû - 20:53

    Alona roula des yeux d’un air faussement exaspéré en commençant à voir Shayne lui griller la politesse et s’amuser à prendre des raccourcis qui au final n’en étaient pas, puisqu’ils arrivèrent à peu près en même temps au bar. Il fallait dire qu’à slalomer dans les petites rues, il allait un petit peu moins vite qu’elle sur ses grandes lignes droites, mais comme effectivement, le chemin était un peu plus court, au final ça revenait absolument au même.

    La jeune femme appuya la moto sur son cale et descendit de l’engin. Elle souleva la visière lança un regard amusé. L’échange de regards qui eût lieu ne dura qu’une fraction de seconde, mais la brune comprit très bien ce que cela signifiait. Elle ôta son casque à toute vitesse, et le gardant sous le bras, se dirigea en courant presque vers l’entrée du bar. Compétition jusqu’au bout du bout. Ça ne faisait pas très sérieux, surtout pour un bar qui se qualifiait de « hype » de voir deux hurluberlus arriver en courant, mais ils s’en moquaient. Ils se donnaient des coups d’épaule pour empêcher l’autre d’entrée jusqu’à finalement réussir à se glisser en même temps dans les lieux, ce qui déclencha les regards abasourdis des clients installés aux tables les plus proches de l’entrée, ainsi qu’une hilarité de la jeune femme. Elle tira la langue en retour comme une gamine de cinq ans.

    Ils s’installèrent finalement un peu plus calmement au bar. Jabberwock commanda pour lui et proposa d’offrir un verre à la jeune femme.


    - Alors comme ça, on fait des histoires juste pour me laisser passer une porte et on m’offre un verre ? T’as tout compris aux règles de la galanterie, ironisa-t-elle gentiment.

    Puis à l’adresse du serveur.


    - Une Margarita. Frappée.

    Elle regarda le serveur lui préparer son cocktail et attendit qu’il vienne poser les boissons devant les deux militaires avant de se retourner vers Jabberwock. Elle avala une gorgée du cocktail à la fois salé et glacé. C’était un bon point pour le barman, il savait bien faire les Margarita. Elle écouta la proposition de Shayne avec intérêt. Elle aimait les défis. Toutefois, la fin de sa phrase la fit légèrement déchanter.

    - Roh, t’es pas drôle, si tu m’avais mis au défi de draguer quelqu’un en particulier, on aurait pu mettre quelque chose en jeu. Genre 100 dollars que je me fais offrir un verre par….

    Elle scruta la salle et finit par indiquer un gars pas trop moche.

    - … ce gars là. Enfin bon. Je peux aussi faire ça, regarde !

    Comme une gamine, la brune se laissa totalement prendre au jeu, ce qui était d’autant plus étonnant que ce n’était pas dans le naturel d’Alona de jouer les filles particulièrement féminines. Pourtant, tout en souriant, la jeune se mordit légèrement les lèvres pour leur redonner un peu de couleur, passa une main pour ébouriffer un peu ses cheveux et surtout leur redonner du volume après un passage sous un casque de moto, rajusta son haut qui lui dénudait une épaule - mais qui en dehors de ça n’avait rien de particulièrement glamour -, et croisa les jambes sur son tabouret de bar.

    Devant l’air effaré de son supérieur, Alona éclata de nouveau de rire. Ben quoi, c’était lui qui venait de la mettre au défi de se faire draguer, il fallait bien qu’elle se rende « draguable ».


    - Tadaaa ! Cinq minutes maxi, j’te dis, souffla-t-elle alors en direction de Shayne.

    Puis avec un petit geste de la main qui lui indiquait de filer de là, elle rajouta :


    - Maintenant zou ! Laisse faire l'artiste !

_________________
There must be a way out of here
Said the joker to the thief
There's too much confusion
I can get no relief
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James Shepard
    GHOST ♠ Vengeance is ruthless...

GHOST ♠ Vengeance is ruthless...
avatar

Messages : 318
Date d'inscription : 20/06/2010

Dossier Psychatrique
Age: 43
Relations:
Equipements:

MessageSujet: Re: {fini} Du Rhum, des femmes et de la bière nom de Dieu ! [PV Alona et James]   Dim 29 Aoû - 14:50

Être général était un métier bien difficile, surtout en ces temps de crise. Comme ce soir, où je devais être de service mais comme il ne se passait rien - sauf dans l'ombre - je me permis une petite sortie direction le Nyx, situé sur la Pointe Prométhée. Je me rendis chez moi, m'habilla sobrement - même habillé en clochard je serais toujours classe, la faute à James Bond - avec un t-shirt gris à longue manches sous un pull de couleur bleu foncé - voir avatar -. Je pris aussi un pantalon noir, celui avec des traces d'usure sur les genoux et une paire de chaussure de ville noire pour passer pour un citoyen lambda normal. Je pris veste de moto en cuir bleu et blanche qui faisait très sport surtout, clés et casque et me rendit dans mon garage pour voir ma très belle et très récente Suzuki Hayabusa de couleur blanche. Je l'allumais et le son du moteur me fit frissonner. Je sortis du garage puis le referma derrière moi. Et partit en roulant à toute blinde jusqu'au Nyx, pensant être seul ce soir là. Je me trompais. Sur toute la ligne.

J'arrivais un peu plus tard au Nyx, après avoir roulé à 140 de moyenne dans le centre ville. Je rentrais dans le bar tout en enlevant mon casque et je vis Alona assise au bar et très belle comme à son habitude - même si elle était un garçon manqué de par son caractère -. Je cherchais du regard si il n'y avait pas quelqu'un d'autre et vit Shayne, éloigné par rapport à elle.

Qu'est ce qu'ils branlent ces deux là ?

Un jeu sûrement. Je m'assis à table seule et regarda la scène. Personne ne semblait venir vers Alona qui pourtant était très belle ce soir, ce qui n'était pas à son habitude. Il devait y avoir quelque chose là dessous, mais je n'étais pas le doigt dessus. Et merde ! Bien sûr. Un petit jeu auquel on jouait quand j'étais plus jeune à l'armée. Voir le premier qui drague la plus jolie fille du groupe. J'allais baiser Shayne sur ce coup.

Le sourire aux lèvres, je me levais et m'approcha d'Alona. Et faisais semblant de ne pas la connaître. Le seul problème c'est qu'elle venait déjà de se faire servir à boire. Passons au plan B alors. J'allais voir le juke box et passa une petite chanson qui semblait être appréciée du petit monde dans ce bar qui se levaient et partirent danser. Je m'assis ensuite à côté d'Alona tout en faisant semblant de ne pas la connaître. Moi aussi j'aimais bien jouer.

- Bonsoir mademoiselle. Puis-je vous inviter à danser ?

_________________


Revenge is like a ghost. It takes over every man it touches.
It's thirst cannot be quenched, until the last man standing has fallen.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alona Garvey
    PHŒNIX Take me to the riot

 PHŒNIX ♠ Take me to the riot
avatar

Messages : 3700
Date d'inscription : 09/07/2010

Dossier Psychatrique
Age: 26 ans
Relations:
Equipements:

MessageSujet: Re: {fini} Du Rhum, des femmes et de la bière nom de Dieu ! [PV Alona et James]   Dim 29 Aoû - 21:25

    La jeune femme n’en revenait pas d’avoir accepté de jouer à ce jeu là. Elle n’avait pas fait ça depuis longtemps, un pari qu’elle avait fait avec une bande de potes. C’était en général un truc qui se faisait entre bleusailles… et le jeu consistait le plus souvent à ce qu’un des gars du groupe aille essayer de draguer la plus jolie fille du bar. Mais quand il était arrivé à Alona d’être là, il arrivait qu’on lui lance le défi inverse, qui consistait à essayer de se faire draguer par quelqu’un. Aujourd’hui, l’exercice risquait d’être un peu moins aisé qu’à l’accoutumée. Les gens dans ce bar étaient dans l’ensemble mieux habillés que ceux des bars moyens dans lesquels les militaires allaient généralement trainer. Et puis il fallait dire qu’elle n’avait pas choisi la tenue la plus appropriée pour ce jeu puisqu’elle était en jean déchiré et tennis.

    Malgré tout, la jeune femme ne doutait pas trop de ses chances. Elle était toute seule maintenant que Shayne s’était un peu éloigné, accoudée au bar. Elle avait l’air de n’attendre personne en particulier, et sirotait tranquillement sa Margarita. En plus, Shayne n’avait pas eu d’exigence particulière pour corser le jeu. Il avait dit « le premier imbécile venu ». Au pire, si c’était vraiment un gros imbécile et qu’il s’avérait profondément insupportable, il lui suffirait de faire passer Jabberwock pour son copain le temps de s’en débarrasser. Elle tiqua très légèrement à l’idée lorsqu’un flash de trois semaines plutôt traversa son esprit, mais elle la chassa aussi rapidement qu’elle était venue.

    Un grand blond, l’air plutôt décontracté, s’approcha finalement de la jeune femme, mais ne resta pas. Alona suivit d’un air amusé l’étrange personnage du regard avant de laisser de reporter de nouveau son attention sur le reste de la salle. La musique changea et certaines personnes prirent la direction du carré libre qui faisait office de piste de dance. L’homme qu’elle avait aperçu un peu plus tôt sembla vouloir tenter une nouvelle approche, et vint s’installer sur le tabouret près du sien, alors qu’il n’y avait pas grand-monde et encore pas mal de places au bar. La jeune femme sourit, évitant de se retourner pour gratifier Shayne d’un air victorieux, et en profitant pour détailler l’individu venu s’installer à ses côtés. Plutôt grand, probablement dans le voisinage du mètre quatre-vingt, les yeux bleus, la quarantaine. Plutôt bel homme. Elle aurait pu tomber sur pire. Enfin, pire aurait pu essayer de lui tomber dessus.

    Ce dernier l’invita alors à danser. Alona jeta un œil à la « piste » puis reporta son attention sur son interlocuteur. Puis elle haussa les épaules d’un air désinvolte.


    - Pourquoi pas.

    Sans toujours regarder en direction de Shayne, la jeune femme se contenta de mettre une main dans son dos et de lever le pouce pour indiquer qu’elle venait de gagner.

_________________
There must be a way out of here
Said the joker to the thief
There's too much confusion
I can get no relief
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James Shepard
    GHOST ♠ Vengeance is ruthless...

GHOST ♠ Vengeance is ruthless...
avatar

Messages : 318
Date d'inscription : 20/06/2010

Dossier Psychatrique
Age: 43
Relations:
Equipements:

MessageSujet: Re: {fini} Du Rhum, des femmes et de la bière nom de Dieu ! [PV Alona et James]   Mer 29 Sep - 0:51

Musique qui passe sur le jukebox Razz

( PS : topic inspiré de Step Up aka Sexy Dance ^^ )

- Pourquoi pas.

Quand elle ne regarda pas, je fis un signe à Shayne puis lui montra le pouce en l'air pour lui indiquer que je tenais le bon bout. Et que j'avais gagné de mon côté. La jeune femme se contenta de me mettre la main dans le dos. Je fis de même, puis partis vers la piste dans le but d'y mettre le feu. La danse n'est pas mon truc mais quand il faut je sais me débrouiller et plus que bien. Au son de la musique, je commencçais à faire onduler mon corps et à bouger en suivant le rythme de la musique. Les débuts furent difficiles mais la musique avait l'avantage d'être vraiment entrainante ce qui aidait beaucoup, et donc je me déhanchais comme un diable sorti de sa boîte. Finalement, je me retournais pour l'attraper dans mes bras, incliner son corps et passer une main au dessus de sa poitrine et leva la main pour la baisser ensuite. Elle suivit le mouvement parfaitement. Après la petite session de danse, tout le monde s'était déchainé sur la piste et la musique s'arrêta. Je retournais avec Alona au bar, très content de moi puis m'assit au comptoir.

- Vous êtes une danseuse fabuleuse ! Ce fut un réel plaisir que de danser avec vous

Je me permis même de faire mon gentleman et de lui baiser la main puis commanda à boire pour nous deux.

- Vous désirez quelque chose ?

Le barman vint nous voir. Je laissais Alona choisir puis pris pour moi un " Vodka-martini au shaker pas à la cuillère ". Une boisson que j'adorais tout particulièrement. je sirotais la boisson tout en la regardant. Je me demandais même ce qu'elle dirait quand elle apprendrait que j'étais le Général. J'eus un sourire. le moment était venu de faire tomber les masques.

- Je ne pensais pas que vous saviez aussi bien danser, Sergent Alona Garvey....

Je la laissais méditer là-dessus avec un petit sourire de ma part.

_________________


Revenge is like a ghost. It takes over every man it touches.
It's thirst cannot be quenched, until the last man standing has fallen.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alona Garvey
    PHŒNIX Take me to the riot

 PHŒNIX ♠ Take me to the riot
avatar

Messages : 3700
Date d'inscription : 09/07/2010

Dossier Psychatrique
Age: 26 ans
Relations:
Equipements:

MessageSujet: Re: {fini} Du Rhum, des femmes et de la bière nom de Dieu ! [PV Alona et James]   Dim 3 Oct - 14:59

    Alona n'avait pas vraiment à se plaindre, elle aurait décidément pu tomber sur pire : un gros lourd, quelqu’un qui aurait passé son temps à parler de sa vie, un collant, un insupportable de quelque nature que ce soit. Il s’avérait qu’elle avait réussi à trouver quelqu’un d’à la fois galant, et qui était un exceptionnel danseur. La jeune femme eut un moment de doute, se disant que tout avait un peu trop bien marché pour elle jusque là, mais elle chassa rapidement cette idée. C’était juste un grand coup de bol, se contenta-t-elle alors de conclure intérieurement. Et surtout, ça lui avait fait gagner son pari contre Shayne, ce qui était une deuxième bonne raison d’avoir envie de sourire.

    Avec un très bon cavalier, la cavalière n’avait en général plus grand-chose à faire sinon se laisser entraîner et suivre le mouvement. Ce fût le cas ici. Bien que la musique ait eu un rythme plutôt rapide, elle n’avait eu aucune difficulté à suivre son cavalier, dont elle ne connaissait même pas le prénom, réalisa-t-elle alors. Elle n’avait pas très souvent l’occasion de danser, et ça lui fit du bien de se divertir de la sorte.


    - Le plaisir fut réciproque, répondit-elle au compliment que son cavalier lui fit à la fin de leur danse.

    En véritable gentleman, il lui fit même un baisemain, ce qui eût pour effet de mettre la jeune femme un peu plus mal à l’aise qu’autre chose. Elle n’avait décidément pas pour habitude de se faire traiter comme une dame. Elle était médecin, elle était camarade, elle était chef ou était subordonnée, mais elle se sentait rarement demoiselle….

    Quand il lui demanda ce qu’elle voulait boire, elle hésita à lui dire qu’on devait de toute façon lui offrir à boire sous très peu, puisqu’il fallait bien que Shayne vienne se manifester à un moment où un autre et qu’elle savoure sa victoire. Elle ne dit pourtant rien sur le sujet pour le moment, ça aurait été franchement mesquin pour celui qui l’avait si agréablement aidée à gagner son pari.


    - Un martini, bien frappé, des olives en plus.

    Le serveur apporta leurs deux commandes. Alona ne savait plus trop quoi dire et elle se contenta de boire à petites gorgées son Martini. Le barman l’avait bien corsé comme elle l’avait demandé, et lui avait rajouté deux olives supplémentaires, ce qui en montait le total à cinq. Elle en avait justement une dans la bouche quand son interlocuteur reprit la parole et l’appela par son nom et son grade.

    Le sergent manque de s’étouffer avec son olive et se sentit se décomposer sur son tabouret.

    Son cerveau se remit en marche et commença à tourner à toute allure. Comment pouvait-il la connaitre ? Il n’y avait pas beaucoup d’explications pour cela dans cette ville. La réponse sera très manichéenne : ennemi ou ami. Pour avoir été aussi gentil avec elle en ce début de soirée, pour ne pas avoir essayé de la tuer, et surtout pour ne pas lui dire maintenant de ne pas bouger parce que sinon elle allait se faire tuer, elle pouvait en déduire qu’il était allié. Elle devait l’avoir vu quelque part, très certainement. Elle lui avait trouvé un air très vaguement familier. Elle passa mentalement en revue tous les dossiers médicaux de la base qu’elle avait eu à traiter depuis son arrivée à Seven Sins. Il y avait des gens qu’elle avait vus à ses tous débuts dans cette ville et qu’elle n’avait plus recroisés depuis. Elle essaya de visualiser mentalement son interlocuteur en uniforme… jusqu’au moment où la bonne connexion neuronale se fit. Tout cela avait duré moins de deux secondes.


    - Mon… mon général, articula-t-elle en se redressant, mais évitant le garde-à-vous parce que 1) ils étaient dans un lieu public hors de la base et qu’ils essayaient de passer incognito, et 2) parce que justement elle était en permission.

    Elle se retint d’hurler « Grant ! » à travers la pièce pour faire rappliquer celui-ci et lui hurler dessus pour ne pas l’avoir prévenue, et se contenta de se faire demi-tour dans la direction de celui-ci et de lui lancer le regard le plus noir dont elle était capable, ce qui en soi pouvait quand même être bien effrayant.

_________________
There must be a way out of here
Said the joker to the thief
There's too much confusion
I can get no relief


Dernière édition par Alona Garvey le Lun 4 Oct - 0:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shayne Grant
Jabberwock ♣ We can ignore the reality not the memories
Jabberwock ♣ We can ignore the reality not the memories
avatar

Messages : 6263
Date d'inscription : 10/06/2010

Dossier Psychatrique
Age: 32 ans
Relations:
Equipements:

MessageSujet: Re: {fini} Du Rhum, des femmes et de la bière nom de Dieu ! [PV Alona et James]   Dim 3 Oct - 23:54

Shayne attendait tranquillement à l'autre bout du bar, en buvant son verre tout en zieutant Miss Garvey afin de voir ou elle en était. Elle n'attendit pas longtemps avant qu'une première victime décide de s'assoir à coté d'elle. Le Lieutenant Colonel ne voyait pas cette personne, il était caché par des têtes assises également au bar. Ho ce n'est pas grave, il verra bien la tête de cette personne plus tard. Apparemment, il eu du mouvement car les deux venaient de se lever pour se diriger vers la piste de danse. La musique était en plus de ça très rythmé, mais de ce qu'il pouvait entrevoir dans la foule se tortillant sur la piste, la jeune femme avait l'air de s'en sortir. Et vous savez qui était son partenaire ? Le Général Sheperd en personne. En voyant ça, il ne put s'empêcher de pouffer de rire comme un idiot. Ho ça risquait d'être mémorable ! Elle allait se faire draguer par leur Chef, sans le savoir et en plus de ça elle devrait lui mettre un vent mémorable. Oui, ça risque d'être bon. Grant essaya de se concentrer sur son verre, et ne pas trop regarder le docteur pour que le Général ne s'aperçoive de rien. Quoi qu'il devait savoir qui est Alona, mais peut importe, la tête que la jeune femme ne tarderait pas à tirer risquait d'être délectable au plus haut point.

Toujours sur son tabouret, une femme s'assit à coté de lui, est-ce qu'elle voulait jouer le même jeu que ça collègue ? D'un simple regard, il la détailla puis but un nouvelle gorgée. Une brune, cheveux long, forte poitrine, trop grosse pour être naturel et trop rebondis pour paraitre vrai. La siliconée était habillée de manière assez vulgaire, une robe moulante, surement deux tailles en dessous de ce qu'elle devait faire, un décolleté plongeant, qui cachait à peine sa poitrine. Et quand elle devait être debout, le bas de la robe devait vraiment arriver au ras des pâquerettes... Elle lui demanda s'il voulait lui offrir un verre, il lui fit un grand sourire dévoilant toutes ses dents, et fit non de la tête. Elle eut l'air offusquée et outrée comme si aucune homme ne lui avait résisté auparavant. Furieusement, elle s'était levée et alla voir plus loin. Ho il savait ce qu'elle cherchait, il ne faut pas être devint pour voir que c'est une prostituée. A peine aurait t'il posait une main sur elle qu'elle lui aurait demandée de payer. Shayne à déjà eut des coups d'un soir, mais de la à payer pour coucher c'est hors de question.

La musique venait de se terminer, et les deux danseurs ayant finit d'enflammer la piste de danse vint reprendre place au bar. Shayne se déplaça un peu pour mieux les voir et il trouva l'endroit parfait. James avait commandé à boire, et bientôt il vit la tête d'Alona se décomposer, ho quelque chose venait de ce passer. Étrangement, le regard qu'elle lui jeta lui donna envie de pouffer de rire mais il se retint en pinçant ses lèvres. A sur ce coup là, elle a perdu ! Shayne est déclaré vainqueur. Il fit un signe de main au Général qui venait de l'apercevoir. Pour autant, il ne changea pas de place, voulant voir ce que la jeune femme allait faire maintenant. Il l'imaginait bien ramener sa fraise jusqu'à lui pour lui hurler dessus et l'attraper par le col bac afin de le trainer jusqu'à eux, un peu à la "Nicky Larson". Son verre vide, il en commanda un nouveau et trempa ses lèvres. Alona allait surement vouloir se venger de lui, qu'elle fasse, ça serait tellement amusant.

_________________

Pour que le passé devienne demain,
Que ton souffle caresse mon cou,
Que nos mains se joignent de nouveau,
Que tes lèvres frôlent les miennes,
Afin que notre amour perdu renaisse
Et que les mauvais souvenir disparaisse dans les ténèbres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alona Garvey
    PHŒNIX Take me to the riot

 PHŒNIX ♠ Take me to the riot
avatar

Messages : 3700
Date d'inscription : 09/07/2010

Dossier Psychatrique
Age: 26 ans
Relations:
Equipements:

MessageSujet: Re: {fini} Du Rhum, des femmes et de la bière nom de Dieu ! [PV Alona et James]   Lun 4 Oct - 0:37

    Elle savait qu’il l’avait vue lui lancer ce regard noir. Il avait osé par défiance faire un geste de la main, dont elle sût très vite qu’il n’était pas adressé à elle mais au Général qui était à ses côtés. La jeune femme était hors d’elle, et elle se sentit s’empourprer. Se faire piéger de la sorte par deux de ses supérieurs hiérarchiques, dont le supérieur de son supérieur, soit dit en passant. Elle avait tellement honte. Dans de telles circonstances, il n’y avait qu’une chose à faire, se ressaisir. Après tout, ce n’était pas comme si c’était la première fois qu’elle se faisait bizuter ; et même si ça ne lui était pas arrivé depuis longtemps, elle savait comment réagir à cela. Alona prit une grande inspiration, souffla doucement, et fit face au général avec un sourire digne du chat du Cheshire.

    - Si vous voulez bien m’excusez, mon général, déclara-t-elle d’un ton déférent.

    Alona se redressa de son tabouret, son verre à la main, et traversa la salle avec tout le calme et le sang-froid dont elle était capable. Elle n’avait pas l’air énervée, ne donnait pas l’impression qu’elle allait lui casser la figure, mais affichait de nouveau le sourire victorieux qu’elle avait eu quelques instants auparavant, en pensant avoir gagné son pari. Elle arriva jusqu’au niveau de Shayne et se posta en face de lui. Elle le fixa de ses yeux rieurs et un sourire s’étirant toujours largement sur ses lèvres, sans un mot. Elle resta ainsi quelques secondes, ce qui donnait l’impression qu’elle cherchait ses mots, ce qu’elle allait bien pouvoir lui dire. Elle se contenta de porter son verre de Martini bien frappé comme elle l'aimait, à ses lèvres, de récupérer le cure-dents sur lequel étaient piquées les olives et de le retirer du verre.


    - Mon colonel, … commença-t-elle.

    Elle mit une olive dans sa bouche d’une main, et de l’autre, vida le contenu de sa coupe de martini sur Jabberwock. Elle savait qu’elle devrait payer pour cet affront, mais pour l’instant elle s’en moquait. Elle reposa avec force la coupe désormais vide devant lui sur le bar, son sourire narquois vissé aux lèvres, et d’un ton insolent, se permit de rétorquer.


    - …, vous me devez un martini maintenant.

    Il fallait dire qu'il l'avait cherché. Pour lui faire un signe comme ça, ça voulait dire qu'il avait reconnu le général depuis un moment. Il aurait pu se débrouiller pour le signaler à la jeune femme. Mais non, au lieu de ça, il avait préféré la laisser se ridiculiser pour rien. La vengeance était un plat qui se mangeait froid, disait-on. Elle la préférait bien frappée.

_________________
There must be a way out of here
Said the joker to the thief
There's too much confusion
I can get no relief
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shayne Grant
Jabberwock ♣ We can ignore the reality not the memories
Jabberwock ♣ We can ignore the reality not the memories
avatar

Messages : 6263
Date d'inscription : 10/06/2010

Dossier Psychatrique
Age: 32 ans
Relations:
Equipements:

MessageSujet: Re: {fini} Du Rhum, des femmes et de la bière nom de Dieu ! [PV Alona et James]   Mar 5 Oct - 1:52

En faite, il avait bien fait d'inviter Alona à venir au bar. Qu'est-ce qu'il pouvait rire grâce à elle, c'était vraiment marrant de la voir à coté du Général sans savoir qui il était. Et si elle continuait le jeu ça serait encore meilleur la fois ou ils se recroiseraient à la base. Son signe de main était adressé au Chef, mais la jeune femme pouvait l'interprété pour elle. C'est alors que juste après, il la vit reparler a James et se lever pour venir en sa direction. Il regarda derrière lui rapidement juste pour voir si elle ne venait pas voir quelqu'un qu'elle connaissait. Visiblement non, c'était lui qu'elle venait voir, un mauvais pré-sentiment prit possession de lui, mais il n'y accorda pas plus d'importance. Il se contenta de la regarder venir en buvant son verre. Quand elle arriva à son niveau, il tourna un peu la tête pour la regarder, elle arborait un grand sourire, un sourire qui ne présage rien de bon. Il se redressa un peu, et lui lança un regard interrogatif avec une pointe d'inquiétude. En lui même, il se disait qu'il vaudrait mieux fuir avant qu'elle ne passe à l'attaque. Finalement, elle but plutôt que de le frapper se qui le soulagea. Elle prononça deux mots se qui le fit relever la tête pour la regarder et à ce moment la, le contenu du verre de la jeune femme se retrouva sur ça tête. Ses cheveux brun dégoulinaient d'alcool. Sous le choque, il se leva d'un bond, en secouant la tête pour faire partir ce qui restait dessus. Il la regarda interloqué et offusqué de ce qu'elle venait de faire, en gardant la bouche ouverte sans trouver le moindre mot à dire. Ho la garce, comment avait t'elle osée faire ça ? Phoenix ajouta qu'il lui devait un Martini, il serra les dents pour ne pas s'énerver et passa à coté d'elle en prenant le soin de la bousculer un peu d'un coup d'épaule pour demander au barman des serviettes en papier.

Shayne ne s'occupa pas d'Alona, elle devait surement retourner voir le Général. Lui pour le moment ce qui le préoccupait c'est d'enlever l'alcool de ses cheveux et de ses vêtements. Il en essuya le plus gros à l'aide des serviettes qui s'imbibèrent rapidement. Il arrêta après car de toute manière, il ne pourrait pas faire partir l'auréole qui allait coloré le tissus. Ça partirait seulement à la machine lors du lavage. La prostituée qu'il avait jeté peu avant le regardée avec un grand sourire comme si elle était contente. Grant lui jeta un regard si noir que son sourire disparu et qu'elle quitta sa place pour partir à l'autre bout de bar. C'était horrible, il empestait l'alcool à plein nez. Il grimaça, et demanda au barman s'il avait une poubelle plutôt que les serviette utilisé traine sur le comptoir. L'homme prit les serviettes papiers et le jeta dans une corbeille en fer qu'il avait de son coté.

Ho...vous savez quoi, elle ne s'en tirera pas comme ça. Non, Shayne n'a pas dit son dernier mot. La jeune femme était avec James en train de discuter, ils devaient bien se fendre la gueule en ce moment. Le Lieutenant Colonel rappela le barman et lui demanda un service en l'échange d'un billet de 50$. Il accepta. Le militaire passa derrière le comptoir, incognito, et s'avança vers Alona et James. La jeune femme lui tournait le dos et ne pouvait pas le voir, ce qui n'était pas le cas de Shepard qui lui pouvait le voir, il espérait juste qu'il ne dise rien. Notre enfant, car c'était vraiment un comportement puéril, attrapa le tuyau d'eau. Vous savez dans les bars, au comptoir, ils ont un petit évier avec pour robinet un tuyau à pression qui faire partir les crasses. Celui devait faire bien deux mètres, la jeune femme étant bien plus prés, il n'aurait pas à batailler pour l'avoir. Avant il l'interpella :


-Mademoiselle, votre commande...

Shayne avait prit une voix plus grave pour pas qu'elle ne le reconnaisse. Au moment précis ou elle se retourna, il appuya sur la poignet du robinet et l'aspergea avec un sourire similaire au sien quand elle lui avait versée son verre dessus la tête. En plus, l'eau était froide, alors l'effet était garanti. Il ne s'arrêta que cinq ou six secondes après. Puis il explosa de rire en voyant le résultat.

_________________

Pour que le passé devienne demain,
Que ton souffle caresse mon cou,
Que nos mains se joignent de nouveau,
Que tes lèvres frôlent les miennes,
Afin que notre amour perdu renaisse
Et que les mauvais souvenir disparaisse dans les ténèbres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James Shepard
    GHOST ♠ Vengeance is ruthless...

GHOST ♠ Vengeance is ruthless...
avatar

Messages : 318
Date d'inscription : 20/06/2010

Dossier Psychatrique
Age: 43
Relations:
Equipements:

MessageSujet: Re: {fini} Du Rhum, des femmes et de la bière nom de Dieu ! [PV Alona et James]   Dim 5 Déc - 0:36

Quand je vis comment une simple danse avec le sergent Garvey avait finie en grand n'importe quoi entre Shayne et ALona sur une simple dispute, l'envie me prit de fuir pour ne pas me prendre la honte. Mais comment fuir ? Comment feinter ? J'eus ma petite idée....Je dégainais mes deux téléphones portable tout en les cachant a la vue des deux autres et en fit sonner le premier en l'appelant avec le second. Ensuite il me resta à décrocher et faire semblant de parler à une personne ( en fait si je parlais dans le vent ou à un mur ca aurait eu le même effet. Mais cela était pas grave du moment que ce tour foireux fonctionnait. Cette soirée était devenue un grand n'importe quoi et une guerre entre Shayne et Alona à coup de vannes pourries qu'un gosse de 5 ans ne ferait plus. Et tout ca par la faute de Shayne qui était resté dans son coin à regarder Alona se faire avoir par moi. Alona ne m'en voulait pas, en même temps je n'en savais rien. Et c'était tant mieux...Je voulais partir d'ici à la fois par peur pour ma réputation et celle de la Shadow et en même temps parce que voir ces deux-là s'amuser comme des gosses me disait rien qui aille pour la suite. Pas temps le sergent dont la réputation n'allait pas pâtir, mais plutôt celle du Lieutenant-Colonel. Et à vrai dire, à le voir comme ca faire ces conneries dans un lieu privé, on aurait crû avoir à faire à un jeune con de soldat, une jeune recrue qui se croit tout permis et même plus, ce que j'abhorrais et détestait plus que tout. Bref, je me retournais vers les deux zigotos de service et leur dit avec un grand sourire.

- Désolé y a ma femme qui gueule ! Faut que je rentre à la maison !

Je me mis à rire. Shayne allait m'entendre demain au rapport journalier. Aussi me reculais-je, pour prendre mes affaires et je sortis ensuite. Je remis sur le dos ma veste de moto en cuir bleu et blanche dont je fermais la fermeture avant de remettre mon casque. Je chevauchais ma moto, enleva la béquille et mit les clés sur le contact. Je démarrais la moto et baissa la visière avant de commencer à rouler. Je me rendis chez moi, dans ma petite villa pour me reposer en attendant demain. Et demain ca chierais pour Shayne. Je rentrais chez moi, posa casque et clés sur la commode de l'entrée et partit dans ma chambre dormir après avoir pris une bonne douche. Quand ils auront finis de se chamailler, peut être se rendront-ils compte que je me suis foutu de leur gueule....Je sombrais dans le sommeil ensuite....

_________________


Revenge is like a ghost. It takes over every man it touches.
It's thirst cannot be quenched, until the last man standing has fallen.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alona Garvey
    PHŒNIX Take me to the riot

 PHŒNIX ♠ Take me to the riot
avatar

Messages : 3700
Date d'inscription : 09/07/2010

Dossier Psychatrique
Age: 26 ans
Relations:
Equipements:

MessageSujet: Re: {fini} Du Rhum, des femmes et de la bière nom de Dieu ! [PV Alona et James]   Dim 5 Déc - 3:14

    Deux gamins dans un bar huppé, qu’est-ce que ça donnait ? Ça, exactement ça. Une fille trempée jusqu’à l’os et un gars baignant dans le martini. En plus, à ce stade, tout le monde les regardait avec des yeux ronds. Et le bartender, pas content que Shayne ait osé lui piquer son tuyau, venait de le lui arracher des mains. Heureusement, le videur n’était pas venu les chercher pour les mettre dehors. Les deux étaient d’ailleurs tellement partis dans leur délire qu’ils en avaient presque oublié le général… presque.

    Celui-ci n’avait rien dit de toute la pseudo-altercation, et venait à l’instant de recevoir un coup de fil. Alona s’arrêta net et fixa sans un mot le général qui répondait à son appel, et ensuite leur annoncer avec un grand sourire qu’il devait y aller. Elle ne savait pas comment elle devait le prendre, qu’il parte aussi rapidement.


    - Sa femme ? Je ne savais pas qu’il était marié ! S’étonna Alona le plus naïvement du monde.

    Pour sa défense, elle ne savait pas grand-chose de leur supérieur. Elle n’avait déjà pas su le reconnaître plus tôt, lorsqu’il l’avait invitée à danser. Ce n’était certainement pas maintenant qu’elle en saurait plus, d’autant qu’ils n’avaient pas vraiment eu l’occasion de discuter étant donné la façon dont la situation avait dégénéré.

    Soudain, la jeune femme réalisa qu’il n’y avait peut-être pas de femme. C’était peut-être tout simplement une excuse pour pouvoir partir de là car il n’avait pas apprécié l’attitude des deux militaires. En même temps, ils étaient en permission. Et en même temps, il était entré dans le jeu en acceptant de la piéger. Elle était certaine que cela n’était pas une coïncidence puisqu’il l’avait clairement reconnue. La militaire regarda son supérieur quitter les lieux avec une moue gênée.


    - Tu crois qu’on va avoir des ennuis ? Demanda-t-elle alors un peu plus sérieusement en faisant la toujours la moue.

    Elle espérait simplement ne pas avoir réussi à se coller le supérieur de son supérieur à dos. Mais bon, elle était en permission tout de même ! On ne pouvait pas juger les gens sur le fait qu’ils s’amusaient comme des gamins en permission, si ?! Il n’y avait qu’une seule solution. Ne pas s’en préoccuper. Continuer sa soirée comme elle l’avait commencée, en s’amusant. Elle lança un regard rieur à Shayne, les yeux pétillant de la même malice que lorsqu’elle avait décidé de l’arroser, essayant de lui faire comprendre ainsi qu’elle comptait bien profiter du reste de sa soirée. Libre à lui de faire ce qu’il voulait.

    Prenant les choses en main, la jeune femme se dirigea alors vers le bar et fit signe au serveur.


    - Deux shots de téquila !

_________________
There must be a way out of here
Said the joker to the thief
There's too much confusion
I can get no relief
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shayne Grant
Jabberwock ♣ We can ignore the reality not the memories
Jabberwock ♣ We can ignore the reality not the memories
avatar

Messages : 6263
Date d'inscription : 10/06/2010

Dossier Psychatrique
Age: 32 ans
Relations:
Equipements:

MessageSujet: Re: {fini} Du Rhum, des femmes et de la bière nom de Dieu ! [PV Alona et James]   Lun 6 Déc - 1:58

Le militaire était littéralement retombé en enfance ou du moins à l'époque de sa jeunesse. Hé oui, car quand il était enfant il ne trainait pas dans les bars, vous imaginez un gosse de dix en train de draguer ou de se battre avec quelqu'un d'une vingtaine d'années ? Non, c'est pas possible. Alona avait également succomber à la tentation de se laisser aller et de faire n'importe quoi. Il faut quand même savoir que c'est elle qui a commencé la première en lui versant son verre sur la tête. Le Lieutenant Colonel n'avait fait que suivre le mouvement en l'arrosant et finalement, c'était vraiment drôle. Qu'est-ce qu'il pouvait rire de la voir tremper et de de l'avoir vu sursauter à l'instant même ou l'eau l'avait mouillée.

Peut être qu'en tant que militaires ils auraient du rester sérieux. Mais pourquoi ? Il faut bien qu'ils sachent se détendre un peu et oublier leur statue, sinon la vie ne rime plus à rien. En plus, la vie à Seven Sins City n'est déjà pas facile alors si on ne peut plus s'amuser autant se tirer une balle dans la tête tout de suite et aller au paradis, si toutefois il existe. Le Général, qui était la ne devait surement pas apprécier l'attitude de ses soldats. Du moins, il ne le laissait pas paraitre, mais Shayne le connaissait un tant soit peu pour savoir qu'il devait être gêné par leur attitude. Soit dit en passant, n'importe qui aurait été gêné par leur attitude de gamin et aurait honte. Le jeune homme n'avait pas remarqué que son supérieur avait répondu au téléphone, en même temps à ce moment la il était bien trop occupé à arroser Alona. Puis, le Général dit enfin qu'il devait y aller sous prétexte que sa femme l'attendait. Le militaire ne connaissait pas trop la vie de James, mais il ne lui semblait pas qu'il avait une femme, du moins dans les bruits de couleurs il lui semblait avoir entendu qu'il l'avait perdu. En tout cas, il était bien trop occupé pour avoir relevé se détail. Il ne le regarda même pas partir. Par contre sa collègue semblait inquiète, inquiète du genre "va t'il nous en vouloir". Connaissant le caractère du bonhomme, oui, il leur ferait surement de belle réflexion mais elle n'était pas la plus à plein dans l'histoire. Contrairement à elle il est beaucoup plus gradé, et le Général ne se généra pas de lui faire mordre la poussière.


-Pour le moment, c'est le cadet de mes soucis !

Pour l'heure, Shayne était plus intéresse par vivre le moment présent que de penser à l'avenir et à ce qui pourrait bien lui arriver dans le bureau du Général. Il passa par dessus le comptoir du bar pour rejoindre la jeune femme qui commanda deux verres de Tequila. Prenant place sur un tabouret, il regarda son amie qui était trempé et il ne put s'empêcher d'exploser de rire.

-Si tu voyais ta tête... ricana t'il sans penser que c'est cheveux plein d'alcool ne devait guerre être mieux.

Quand le serveur apporta les verres, il en prit un et le leva en disant :

-A nos gamineries !!! et hop il but le tout cul sec.

_________________

Pour que le passé devienne demain,
Que ton souffle caresse mon cou,
Que nos mains se joignent de nouveau,
Que tes lèvres frôlent les miennes,
Afin que notre amour perdu renaisse
Et que les mauvais souvenir disparaisse dans les ténèbres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alona Garvey
    PHŒNIX Take me to the riot

 PHŒNIX ♠ Take me to the riot
avatar

Messages : 3700
Date d'inscription : 09/07/2010

Dossier Psychatrique
Age: 26 ans
Relations:
Equipements:

MessageSujet: Re: {fini} Du Rhum, des femmes et de la bière nom de Dieu ! [PV Alona et James]   Mar 7 Déc - 22:18

    La jeune femme secoua ses cheveux en direction de Shayne, lui envoyant ainsi des projections d’eau dans la figure. Elle était complètement dégoulinante. Si quelques instants auparavant, elle avait pu se considérer comme « draguable », à ce stade, tout espoir était perdu. Mais heureusement pour elle, elle avait déjà gagné son pari, et haut la main avec ça. En toute mauvaise foi, elle ne considèrerait pas la triche qu’il y avait eu, d’autant qu’elle était toujours presque certaine que Shayne avait orchestré tout cela. Elle vit son supérieur et ami s’emparer d’un des deux verres de téquila et le vider cul-sec et s’emporta sympathiquement.

    - Hey, c’était MES deux verres ! T’avais qu’à te commander les tiens, râla exagérément la brune qui ne pouvait s’empêcher de sourire comme une gamine.

    Elle attrapa la salière qui trônait sur le comptoir, s’en versa un peu sur la main, le lécha, vida le verre d’un cul sec et se mit un morceau de citron dans la bouche.


    - En même temps, t’as pas vu ta tête ! Lui rétorqua-t-elle alors. J’aurais dû te laisser les olives !

    Une pause.

    - Quoique non, elles étaient trop bonnes pour être gâchées.

    Alona fit signe au barman en tapotant sur le comptoir de venir re-remplir leurs deux verres. Shayne avait raison. S’ils devaient avoir des problèmes, ce serait demain. Et pour si quelqu’un devait avoir des problèmes, ce serait sûrement plus Shayne qu’elle car ce n’était pas souvent qu’elle avait l’occasion de croiser le chemin du général.

    - A nos gamineries ! s’exclama-t-elle alors en levant ce deuxième shot de Tequila.

    La jeune femme fit alors subir à ce second verre le même sort que son prédécesseur, et cette fois-ci garda le morceau de citron un peu plus longtemps dans sa bouche pour bien faire passer le goût très fort de l’alcool.

    Elle ne savait pas encore très bien comment elle allait rentrer au camp si elle continuait la soirée à ce rythme là, mais ça aussi, pour l’instant, c’était le cadet de ses soucis. De toute façon, elle avait déjà réussir à ramener sa moto pleine et entière en état d'ébriété bien avancé. Heureusement qu'elle était de l'armée d'ailleurs, sinon elle aurait pu avoir des problèmes avec la police.... La brune gloussa toute seule à cette idée.

    Elle fit encore signe au barman de s’approcher pour remplir leurs verres, et quand il fût suffisamment prêt, lui indiqua qu’il pouvait même carrément leur laisser la bouteille. Elle se tourna alors en direction de son camarade de boisson et se faisant pivoter sur son tabouret et le gratifia d’un sourire digne de celui du chat du Cheshire. Et oui, elle avait bel et bien une idée derrière la tête.


    - Au fait, Grant, il me semble que j’ai relevé et gagné mon défi ! C’est à ton tour maintenant !

_________________
There must be a way out of here
Said the joker to the thief
There's too much confusion
I can get no relief
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shayne Grant
Jabberwock ♣ We can ignore the reality not the memories
Jabberwock ♣ We can ignore the reality not the memories
avatar

Messages : 6263
Date d'inscription : 10/06/2010

Dossier Psychatrique
Age: 32 ans
Relations:
Equipements:

MessageSujet: Re: {fini} Du Rhum, des femmes et de la bière nom de Dieu ! [PV Alona et James]   Ven 17 Déc - 2:01

Shayne se fichait un peu que c'était "CES" verres, elle les avaient commandés, et il y en avait justement deux. Un de moins ça n'allait pas la tuer. Quand elle râla, il lui tira la langue comme un gamin qui se fiche de ce que lui dit ses parents. Sauf que la ce n'était pas un parent mais sa collègue Alona avec qui ils s'étaient battu à coup de jet d'eau. Ma foi, c'est original...
Sa tête ? Quoi sa tête ? Il passa sa main dans ses cheveux qui devait avoir l'effet brillant et collant, à l'alcool dans les cheveux, c'est une sainte horreur. Le haut de ses vêtements étaient également dans un état tout aussi pitoyable, heureusement qu'un type intelligent à inventé la machine à laver.


-Moi au moins, on a pas l'impression que je suis tombé dans une flaque d'eau ! rétorqua t'il quand elle lui dit qu'elle aurait du laisser les olives.

En bon enfants, il burent leur verres tout en le faisant au nom de leur gaminerie. C'est le cas de le dire, Shayne est vraiment un gamin. En faite, il ne l'a jamais nier. Il a beau avoir la trentaine, ça ne l'empêche pas d'avoir une âme d'enfant. Par exemple les jeux vidéos font entièrement partit de sa culture mais en même temps c'est un geek et on peut être geek à tout age. Il se souvient d'un vieux jeu sortit bien avant sa naissance mais auquel il a eut la chance de jouer, Eternal Champions. C'était un jeu de combat, certainement un précurseur des Tekken, Street Fighter et autres jeu de baston tout aussi connu. Ho si on le fait partir sur ce sujet il pourrait en parler pendant des heures. Parfois, ça peut lui arriver de retomber encore plus bas en enfance en regardant un épisode de Bob l'Éponge...oui en effet ça vole haut le niveau... Donc on peut facilement justifier qu'il puisse retomber en enfance aussi facilement.

Alona lui parla de ce pari, il ne si attendait pas. Quoi son tour ! Il la regarda tout en se demandant si elle était vraiment sérieuse. Au départ c'était juste elle qui devait le faire. Ho ne croyait pas qu'il ne pense pas avoir les capacités de draguer une fille, mais il est juste dans un état pitoyable. Quelle genre de fille voudrait se faire draguer par un mec qui c'est prit un verre sur la tête ? Surement aucune à moins qu'elle soit complétement folle ce qui n'est pas impossible.

-Tu m'as franchement regardé ? Tu as vu dans quel état tu m'as mis demanda t'il en lui montrant sa tête. C'est absolument pas équitable, la moindre fille que je vais approcher risque de prendre peur.

Quoi que d'un coup il eut une idée, ce n'était surement pas une très bonne idée, une très mauvaise idée même. Il pourrait lui faire croire qu'il va effectivement draguer une fille mais que la fille qu'il draguera en réalité ce sera elle. Dur, n'est-ce pas ? Mais pas impossible. Il suffit de savoir si prendre et Shayne est tout sauf un débutant.

-Mais bon je suppose que si je refuse de relever le défi, tu vas m'en vouloir ou me traiter de quelque chose que je ne veux même pas imaginer. Donc, je vais le faire ! Il ne reste plus qu'à trouver la cible.

_________________

Pour que le passé devienne demain,
Que ton souffle caresse mon cou,
Que nos mains se joignent de nouveau,
Que tes lèvres frôlent les miennes,
Afin que notre amour perdu renaisse
Et que les mauvais souvenir disparaisse dans les ténèbres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alona Garvey
    PHŒNIX Take me to the riot

 PHŒNIX ♠ Take me to the riot
avatar

Messages : 3700
Date d'inscription : 09/07/2010

Dossier Psychatrique
Age: 26 ans
Relations:
Equipements:

MessageSujet: Re: {fini} Du Rhum, des femmes et de la bière nom de Dieu ! [PV Alona et James]   Sam 18 Déc - 13:43

    - Justement, c’est ça qui rend l’épreuve plus intéressante, s’exclama Alona quand Shayne tenta de contester l’idée de remplir un défi à son tour.

    - Quoi ?! Tu penses que c’est mon genre de te traiter de quoi que ce soit ? Fit-elle mine de s’offusquer.

    Un large sourire moqueur s’étira sur ses lèvres, venant contredire l’air sérieusement vexé qu’elle avait voulu se donner. Celui-ci se fit alors machiavélique.


    - Non, je me vengerai en te donnant un gage.

    La jeune femme vida d’un trait son verre suivant, et le posa retourné sur le comptoir. Elle fit pivoter son tabouret pour faire face à la salle, laissant son regard errer sur les personnes présentes. Ils devaient vraiment passer pour des hurluberlus dans l’état dans lequel ils étaient. La plupart des hommes ici présents étaient en costard, et les femmes en talons hauts. Certes, il y avait quelques personnes à l’air plus décontracté, mais tout rappelait ici qu’on se trouvait dans le quartier des affaires de la ville. Des hommes d’affaire, surement pas mal de mafieux dans le lot. Quelques gardes armés, mais ils avaient laissé la plupart de leurs gorilles à l’entrée ou dans leurs voitures, comme de gentils petits soldats de plomb.

    Alona se sentait tout de même rassurée d’être venue ici armée. Elle n’en avait parlé à personne, mais avait tout de même glissé son Mk23 dans sa veste. Dans cette ville, n’importe quelle situation pouvait dégénérer à une allure ahurissante. Elle préférait être prête à toute éventualité.

    Elle reporta son attention sur son supérieur, se demandant qui il allait bien pouvoir choisir comme cible pour leur pari. Un peu plus loin sur leur droite se trouvait une table de filles, elles étaient au moins cinq à glousser ensemble. Peut-être un peu intimidant ? Il y avait une autre table où elles n’étaient que deux. Et il y en avait quelques unes qui dansaient seules sur la piste. Il avait plus ou moins l’embarras du choix, et pouvait même risquer de se planter une ou deux fois.


    - Allez, je suis gentille, je te laisse jusqu’à la fin de la soirée… Avec un peu plus d’alcool, ces dames feront moins attention au fait que t’as l’air d’un chien mouillé, sourit la jeune femme en continuant à se moquer sympathiquement de son supérieur.

_________________
There must be a way out of here
Said the joker to the thief
There's too much confusion
I can get no relief
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shayne Grant
Jabberwock ♣ We can ignore the reality not the memories
Jabberwock ♣ We can ignore the reality not the memories
avatar

Messages : 6263
Date d'inscription : 10/06/2010

Dossier Psychatrique
Age: 32 ans
Relations:
Equipements:

MessageSujet: Re: {fini} Du Rhum, des femmes et de la bière nom de Dieu ! [PV Alona et James]   Dim 19 Déc - 2:41

Inévitable ! Oui, voila le mot. Shayne ne pouvait pas refuser le défi sous peine de passer pour une poule mouillé en plus d'y ressembler en ce moment même. C'était pas jouable quand on voyait la gueule qu'il se paye avec des cheveux tout collant, des vêtements à moitié trempé et une forte odeur d'alcool. Mais comme le disait si bien Alona, ça rendait leur petit jeu beaucoup plus marrant. S'il arrive à draguer une fille dans cet état, c'est un Dieu. Quoi que c'est déjà un Dieu, sauf peut être aux yeux de la jeune femme. En faite, il serait encore meilleur si c'est elle qu'il arriverait à draguer sans même qu'elle s'en rende vraiment compte. Ho oui, voila un défi encore plus à la hauteur d'un homme comme lui. C'est bien plus dur, certes, c'est justement plus amusant.

-Ok, c'est bon ! Je marche. Tu verras, je vais réussir, je ne rate jamais ! expliqua t'il sur un ton de défi.

Maintenant, le plus difficile et d'élaborer un plan assez farfelu pour que Alona s'intéresse à lui sans vraiment s'en rendre compte. Le plus important, c'est que tout ce passe de manière "sous entendu". Qu'est-ce qu'il pourrait bien faire pour que ça marche ? Il y a toujours le coup des compliments qui peuvent lui filer un coup de pouce. Mais attention ! Pas de compliment du style "Tu est la plus belle ici ce soir", ça serait trop loufoque. Plutôt des compliments comparatif à placer dans une discussion. Pas facile, mais pas impossible. La salle était remplie de monde, des hommes des femmes. Certain s'enflammait sur la piste de danse, alors que d'autres préféraient boire dans un coin tranquille. Son regard cherchait les femmes, en trouver qui puisse lui filer un coup de main pour son petit plan machiavélique. Il commanda un verre que le serveur lui apporta. Se levant, verre à la main, il le but d'une traite et le posa sur le comptoir avant de regarder le Sergent.


-Tu vas voir de quoi le chien mouillé et capable ! Prend en de la graine !

Un peu provoque, mais l'énerver c'était marrant. Shayne se dirigea vers une table ou il y avait un groupe de filles. Elles étaient mignonne, il aurait surement put réussir son paris avec l'une d'entre elle, mais non, il visait Alona et personne d'autre. Quand il les interpella, il leur fit un grand sourire charmeur avant de dire :

-Désolé de vous déranger les filles, mais j'aurai besoin de votre aide !

C'est étrange, mais elles semblaient toutes d'accord pour aider le militaire. Avaient t'elles trop but déjà ? Non, aucune d'elles ne semblaient saouls pour le moment. Il leur expliqua alors ce qu'il voulait :

-Voyez vous, j'ai vu une fille, pour tout dire c'est une vieille amie. Et je ne sais pas trop comment lui faire passer le message...enfin vous voyez ce que je veux dire. J'ai beau insinuer des choses, elle ne reçoit pas le message. Alors j'aimerai le rendre jalouse ! Ho oui, vous les filles vous détestez que d'autre fille tourne autour de vos hommes. Voici mon plan...

Les jeunes femmes avaient l'air plutôt enthousiastes de pouvoir jouer les allumeuses pour aider Shayne. Il fit genre de demander à l'une d'entre elle de venir danser avec lui, pour que Alona ni voit que du feu. Allant avec une jolie brune sur la piste de danse, il ne tarda pas à être rejoint une ou deux minutes plus tard par deux autres copines de la brunette. Ils se mirent à danser coller-serrer, histoire de vraiment attirer l'attention du soldat. Elle ne serait peut être pas jalouse, mais énervé et on ne sait jamais ce que l'effet de l'alcool peut réserver. Sa serait si beau, si elle venait jusqu'à la piste de danse pour faire partir les demoiselles en croyant les faire partir pour qu'il perde son pari...alors que ça serait tout le contraire. Ho, ce plan est du tonnerre.

_________________

Pour que le passé devienne demain,
Que ton souffle caresse mon cou,
Que nos mains se joignent de nouveau,
Que tes lèvres frôlent les miennes,
Afin que notre amour perdu renaisse
Et que les mauvais souvenir disparaisse dans les ténèbres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alona Garvey
    PHŒNIX Take me to the riot

 PHŒNIX ♠ Take me to the riot
avatar

Messages : 3700
Date d'inscription : 09/07/2010

Dossier Psychatrique
Age: 26 ans
Relations:
Equipements:

MessageSujet: Re: {fini} Du Rhum, des femmes et de la bière nom de Dieu ! [PV Alona et James]   Dim 19 Déc - 11:03

    Elle n’avait pas réalisé que Shayne avait décidé de mettre son plan, quel qu’il soit, à exécution de suite. Elle lui avait en effet offert la soirée entière pour relever son défi, et ne s’était certainement pas attendue à ce qu’il se lève maintenant pour aller tenter de faire la cour à la tripotée de donzelles qui constituaient une bonne partie de la population de cet établissement.

    Elle eut soudain la sensation de s’être fait planter en beauté, se retrouvant toute seule au bar parce que James avait prétexté une urgence pour s’en aller, et maintenant, Shayne s’était mis en vadrouille pour aller se trouver un coup pour la soirée. La jeune femme poussa un soupir à moitié exaspéré, et fit signe au serveur de venir lui re-remplir son verre. Tandis qu’il était à proximité, elle lui demanda avec un grand sourire s’il n’avait pas une serviette à lui passer. Heureusement pour elle, ils avaient toujours des serviettes pour nettoyer les verres, et il lui en restait quelques unes de propre.

    Shayne devait être occupé à se trouver une cible, et pour l’instant, elle ne s’en souciait guère. Elle prit la serviette que lui tendit le barman et tenta tant bien que mal de se rendre moins dégoulinante d’eau. Elle avait la chance d’avoir les cheveux plutôt courts, ils sècheraient plutôt rapidement. Le barman la regarda d’un air amusé, la jeune femme se mit à rire en voyant son reflet sur la glace derrière le comptoir ; et ils discutèrent un petit moment de tout et de rien.

    Une fois en à peu près meilleur état, après avoir remis un peu d’ordre dans ses cheveux, Alona pivota son tablier pour essayer de voir où Shayne en était dans ses tentatives de drague.


    - Tu veux rire, c’est pas possible ! S’exclama-t-elle alors pour elle-même.

    Elle n’en croyait pas ses yeux. L’idée du défi, c’était plutôt de l’ordre de récupérer le numéro d’une fille, réussir à lui offrir un verre, ou rien de bien méchant, c’était juste fait pour prouver qu’ils avaient la capacité, s’ils l’avaient voulu, de ramener quelqu’un chez eux ce soir…. Shayne l’avait peut-être pris un peu trop au pied de la lettre. Sérieusement ?! Trois filles ?!

    Sans même réfléchir, la jeune femme se leva de son tabouret - de toute façon elle avait l’air d’une potiche à rester là sans bouger - et alla droit jusqu’à la piste de danse. Elle gratifia les trois bimbos d’un grand sourire totalement faux et d’un
    « je vous l’emprunte une minute » glacé.

    Une fois que les filles se furent écartées, la jeune femme pointa un doigt accusateur en direction de son ami.


    - Je suis sûre que tu as triché ! Tu te rappelles que la première règle est qu’on a pas le droit de prévenir la cible que c’est un pari qu’on essaie de gagner pour faire perdre ses amis ?

    - Est-ce que tu as dit à une de ces femmes que c’était un défi ? Ou devrais-je dire à toute la tablée vu ton soudain et étrange succès !
    S’outra alors Alona.

    Son ton n’était pas monté, elle n’était pas en train de faire une scène, loin de là. Certes, il était un peu vexée de s’être fait avoir comme une bleusaille par leur supérieur à tous les deux alors que Shayne avait l’air de se débrouiller comme un chef avec un groupe de bimbos dont elle était certaine à leur attitude et leur allure qu’elles n’avaient rien à voir de près ou de loin avec l’armée ou le camp Arès. Et qui plus est de s'être fait planter comme une chaussette au bar. Très vexée même.

_________________
There must be a way out of here
Said the joker to the thief
There's too much confusion
I can get no relief
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shayne Grant
Jabberwock ♣ We can ignore the reality not the memories
Jabberwock ♣ We can ignore the reality not the memories
avatar

Messages : 6263
Date d'inscription : 10/06/2010

Dossier Psychatrique
Age: 32 ans
Relations:
Equipements:

MessageSujet: Re: {fini} Du Rhum, des femmes et de la bière nom de Dieu ! [PV Alona et James]   Dim 19 Déc - 18:37

L'opération était officiellement lancé. Shayne partant à l'attaque sans que ce soit vraiment pour de vrai. Lui, il cherchait juste à attirer l'attention de sa collègue afin qu'elle soit jalouse ou qu'elle conteste son petit jeu. Il dégota plusieurs filles, partante pour l'aider. A aucune d'elles, il n'avait dit la vrai raison. Le mieux c'était d'inventer un subterfuge. Et qu'est-ce qu'avait dit le jeune homme ? Qu'il voulait faire comprendre à une amie qu'il est intéressait par elle, sauf qu'il ne voulait pas lui dire directement. C'est pour ça que leurs aident lui était nécessaire, afin qu'elle puisse ressentir de la jalousie et qu'elle tombe dans le piège. Les filles trouvaient ça plutôt mignon, et le pensaient même un peu timide de ne pas y aller directement. Sur ce coup là, personne ne pourra dire qu'il à triché. Sur la piste de danse, entouré des jolies demoiselles, il se déchainait, c'était même amusant et plaisant de danser avec elle. Tout ce qu'il espérait c'est que Alona morde à l'hameçon, ho il le fallait absolument. Et qui arriva quelques minutes plus tard...la jeune femme en question. C'était trop beau pour être vrai. Il sourit intérieurement en ce disant que son plan marchait vraiment comme sur des roulettes. Que se soit sur le champs de bataille ou en drague, les plans de Grant sont toujours infaillible. Le Sergent se comporta de manière "possessive" en faisant partir les filles qui aidaient si gentillement le Lieutenant-Colonel. Jouant son rôle à fond, il se tourna vers les filles déçu de les voir partir. Comme ça il était dos à Alona et en profita pour faire un clin d'œil de remerciement aux demoiselles. L'une d'entre elle trouva utile de lui faire un petit signe de main. Le genre de geste qui pourrait rendre une femme jalouse folle de rage. Enfin, il se tourna vers la militaire qui avait effectivement l'air furieuse. Lui tricher, il prit un air offusquer et croisa les bras sur son torse.

-Alors là, pas du tout ! Je ne suis pas un tricheur ! J'ai simplement demandé à l'une d'entre elle de venir danser avec moi. C'est pas ma faute si les autres on suivit. Je suis un tombeur, qu'est-ce que tu veux de plus ! lança t'il de manière naturel. A aucun moment on n'a dit qu'inviter quelqu'un à danser était interdit. Chacun ça technique ! La mienne est plus efficace c'est tout.

Commençant à faire tache sur la piste de danser et à gêner tout le monde, il prit l'initiative d'attraper la jeune femme pour se mettre dans le mouvement et suivre le rythme de la danse tout en continuant la conversation. La encore, voici une technique qui peut l'aider à gagner son pari.

-Je te jure que je n'ai rien dis sur le pari. Tu crois franchement qu'une fille, accepterai de faire gagner un mec juste pour une histoire de pari ? Nan, je peux t'assurer que ça ne marche pas, j'ai déjà testé quand j'étais au lycée.

C'est garanti, dire qu'on doit draguer la fille juste pour un pari, c'est fatal !

-Je crois qu'elles m'ont trouvées craquant et bon danseur, c'est pour ça qu'elles sont venu. Peut être que elles aussi se lancent des défis du même genre. J'espère que tu viens de te rendre compte que tu viens de faire partir mes cibles potentiel. Ça serait pas plutôt toi qui triche, Alona ? Maintenant, qui va vouloir croire que je viens m'intéresser à elle si une aussi jolie viens les repousser à chaque fois conclu t'il, et Bim premier compliment, mais elle n'y fera peut être pas forcément attention. Mais ce n'est pas grave, l'important c'est que ce soit subliminal.

Shayne continuait de danser avec la jeune femme. Une danse...ça rapproche non. Le top, ça serait qu'il obtienne son numéro de portable. Ho il la déjà, mais juste histoire de faire ça dans les règles de l'art et de montrer sa supériorité dans l'art de la drague. Et je peux vous assurer qu'il a déjà un petit plan pour ça.


-Sa te dis qu'on retourne au bar se prendre un verre à boire, histoire que je trouve une nouvelle victime que tu ne feras pas fuir cette fois ci !


_________________

Pour que le passé devienne demain,
Que ton souffle caresse mon cou,
Que nos mains se joignent de nouveau,
Que tes lèvres frôlent les miennes,
Afin que notre amour perdu renaisse
Et que les mauvais souvenir disparaisse dans les ténèbres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alona Garvey
    PHŒNIX Take me to the riot

 PHŒNIX ♠ Take me to the riot
avatar

Messages : 3700
Date d'inscription : 09/07/2010

Dossier Psychatrique
Age: 26 ans
Relations:
Equipements:

MessageSujet: Re: {fini} Du Rhum, des femmes et de la bière nom de Dieu ! [PV Alona et James]   Dim 19 Déc - 23:50

    Il avait beau lui signifier le contraire, Alona restait tout de même perplexe et avait du mal à croire que Shayne n’avait pas triché. Elle lança un regard suspicieux en direction des filles qui s’éloignaient pour retourner à leur table, et en particulier à celle qui avait fait un petit signe de la main à Shayne en partant. Peut-être qu’elle était vraiment trop suspicieuse et que le plan de Shayne avait marché. Sauf qu’elle se demandait quand même ce qu’il avait bien pu raconter à cette ou ces filles pour qu’elle accepte de danser avec lui. Restait qu’à cause de son irruption, il n’avait ni obtenu son numéro, ni pu lui offrir un verre, donc techniquement, c’était un coup pour rien.

    Shayne fit mine de prendre un air offusqué au doute d’Alona et essaya tant bien que mal de se défendre en prétextant son grand charme. La jeune femme posa ses mains sur ses hanches et roula des yeux d’un air faussement exaspéré. Elle s’apprêta à rétorquer lorsqu’il la saisit par la taille et se mit à la faire danser. Il la fit tourner sur elle-même avant de la ramener à lui. Décidément, c’était sa soirée, pour quelqu’un qui n’avait pourtant pas prévu de danser.

    Il était vrai que quand Shayne l’avait confiée à aller dans un bar plus tôt dans la soirée, elle ne s’était certainement pas attendue à cela. Elle pensait juste boire des coups et discuter jusqu’à temps de rentrer. En même temps, elle ne pouvait pas donner tort à Shayne de la faire danser, ils étaient en plein milieu de la piste de danse après tout. Heureusement, la musique n’était plus celle sur laquelle il dansait quelques instants auparavant avec l’autre brune.


    - Moi, je l’ai déjà fait. Et si ça n’a pas marché pour toi, c’est peut-être parce que tu n’es pas aussi doué que tu penses, répondit Alona.

    Elle se rappelait de la fois où elle avait aidé Anders à gagner un pari contre un autre type, qui ignorait qu’ils étaient amis. Evidemment, la raison pour laquelle elle avait accepté de l’aider était qu’il lui avait promis de partager avec lui la moitié de ses gains.


    - Craquant et bon danseur…. C’est elles qui te l’ont dit ou tu l’as déduit toi-même ?! Ironisa la jeune femme.

    - N’empêche que tu ne t’en sortiras pas comme ça. Et c’était pas de la triche, c’était juste de la vérification, poursuivit-elle de mauvaise foi. Et n’essaie pas de me complimenter, ça ne t’empêchera pas d’avoir à relever quand même ce défi.

    Cette salle est immense et ya plein de filles…. Si ça peut te rendre service, je te mets une claque et fait mine de tourner les talons. T’y gagneras peut-être des points en sympathie, comme ça.


    La jeune femme éclata de rire. Elle était bien loin de se douter du piège qu’était en train de lui tendre Shayne et penser encore maîtriser le jeu. Ce dernier proposa alors de retourner au bar, ce qui convenait parfaitement à la jeune femme qui avait l’impression d’être sous les feux des projecteurs sur cette piste. Elle le suivit jusqu’au bar et reprit place sur le tabouret sur lequel elle était installée un peu plus tôt, et fit un grand sourire au barman avec lequel elle avait commencé à sympathiser.

    - Un Martini, avec des olives en plus.

    Elle se tourna alors vers Shayne.

    - Promis, cette fois-ci je ne te le verserai pas sur la tête.

    - Alors, c’est quoi ton nouveau plan d’attaque, monsieur l’expert ?

_________________
There must be a way out of here
Said the joker to the thief
There's too much confusion
I can get no relief
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: {fini} Du Rhum, des femmes et de la bière nom de Dieu ! [PV Alona et James]   

Revenir en haut Aller en bas
 
{fini} Du Rhum, des femmes et de la bière nom de Dieu ! [PV Alona et James]
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Du rhum des femmes et d'la bouffe nom de dieu
» [EVENT] Du rhum, des femmes, et d'la bière nom de Dieu! [Kris]
» Du rhum, des femmes et de la bière non de Dieu ! ♫ [Validée]
» Du Rhum, des femmes, de la bière nom de Dieu !
» Du Rhum, des Femmmes et d'la bière nom de dieu! [X]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Seven Sins City :: Archives RP-
Sauter vers: